23 réflexions sur “Chronique: Je n’ai plus honte

  1. Johanne,

    J’ai écouté l’entrevue avec Carlos Leitao, très intelligent, quelle différence avec Marceau !!!

    J’ai bien entendu qu’il allait demander de la flexibilité aux syndicats.

    Un peu d’espoir après ces 18 mois de péquisterie sordide…j’ai bien entendu que l’une des raisons de sa présence en politique c’est la direction que prenait le Québec, avec cette charte xénophobe.

    C’est aussi un désaveu a tout ceux qui passent leur temps a dénigrer l’immigration, les immigrants, les autres…

    Son francais vraiment impeccable, pourrait être aussi une lecon pour tous ces ‘souches’ qui sont incapables de parler correctement.

    Le Québec que je retrouve, finalement….il suffit ensuite de lires les jérémiades de MBC pour comprendre que nous avons enfin (?) tourné la page…

    Continuez votre bon travail, même si je suis sûr que nous avons des désagréments sur bien des orientations.

    Je n’ose imaginer ce que nous aurait réservé un gouvernement péquiste majoritaire…

  2. Anne-Marie Dussault ce soir, aux 24 heures en 60 minutes, semblait indisposé par le fait que les Godbout et Montmarquette aient pu consentir au mandat de vérification des finances publiques à la demande de Philippe Couillard.

    Luc Godbout a eu à subir un bombardement de questions de Dussault, laquelle cherchait clairement à semer le doute sur les conclusions de leur rapport. Elle les soupçonnait presque de s’être fait complices du PLQ…

    Pour clore l’émission, elle avait comme invité un jeune économiste de l’IRIS lequel qualifiait les Godbout et Montmarquette d’alarmistes.. Il est à parier que Jacques Parizeau viendra à son tour banaliser la situation financière de Québec

    Malheureusement, force est de constater que la rigueur chez les chroniqueurs ne sera pas au rendez-vous.. pendant les 4 prochaines années.

    Dans les journaux de Québecor ce matin certains chroniqueurs se livraient à un exercice de diabolisation de Philippe Couillard

    Ainsi donc, si on sait compter il ne faudra pas compter sur les chroniqueurs. Encore moins maintenant que l’on sait que ce sera PKP qui fera la réplique au trio économique du PLQ à l’Assemblée Nationale.

    Je serais curieuse de savoir comment se sentent les dirigeants de Québecor.. sont-ils confortables avec les conflits d’intérêts dans lesquels ils se retrouvent placés par les bons soins du propriétaire de l’Empire??

  3. Joane,
    Je viens d’écouter M. Leitao et vous aussi Joane.
    Je suis entièrement d’accord avec vous car il me semble qu’un vent d’optimisme souffle sur le Québec avec le discours de M. Leitao malgré les contraintes qu’on devra supporter.
    Je fais confiance à cet économiste expérimenté qui n’a pas peur des mots et qui n’aura pas peur d’agir pour le bien du Québec et des Québécois.
    C’est à nous de supporter ce gouvernement et de l’appuyer dans sa démarche de rationalisation.
    M. Couillard s’est bien entouré avec cette équipe d’experts qui savent où ils s’en vont et qui prendront de sages décisions.
    Il faut absolument se sortir de ce pétrin et j’ai confiance que cette équipe ministérielle saura prendre les bonnes décisions et poser les gestes qui s’imposent.
    C’est très important qu’on les appuie au cours de cette période d’assainissement des finances publiques. Même si ça fait mal.
    Je fais confiance à M. Goodbout et M. Montmarquette pour la vérification des finances publiques.
    Je n’écoute plus 24/60 avec Anne-Marie Dussault, elle n’est pas objective du tout dans ses entrevues.

    J’espère que les gens comprendront le message et arrêteront d’être des suiveux à la solde des syndicats et autres groupes extrémistes. Et que la casse cessera……

    Bravo! Il était temps que quelqu’un d’expérience agisse car le temps presse.

  4. Merci Hélène pour les détails de l’entrevue à Radio-Canada. Je crois que de plus en plus de gens réalise que Radio-Canada est un réseau d’information comme les autres. Ils ont leurs opinions et sa vaut bien l’opinion d’un autre…

    IRIS sont aussi crédible que la secte du temple solaire à mon avis…

  5. Pensez-vous vraiment que Leitao va faire le poids face au chef syndical que Couillard a nommé au plus gros poste budgétaire ? Le salaire des médecins va augmenter de plus de 1 milliard en deux ans… et ils ne travailleront pas plus! Le gel de salaire de tous les autres fonctionnaires ne compenserait même pas cette hausse… Quelle belle complaisance de la droite économique envers le PLQ, c’est décourageant.

  6. Hugo Breton, on se calme! .

    Même Bock Côté reconnaît la compétence du trio économique du PLQ.. C’est pas peu dire.

    Le ménage était incontournable, vous ne pensez pas que ça fasse l’affaire des Péquistes que ce soient les Libéraux qui se retrouvent avec cette tâche colossale sur les épaules.

    L’arrivée dans le paysage politique québécois de ce trio économique de haut calibre risque sérieusement d’être significative pour l’avenir du Québec..

    Et cela arrive au moment où nous avions presque démissionné.. certains commençaient à quitter et d’autres à se rouler en boule..

    Le contexte actuel fait consensus. Un redressement est crucial. Alors oui, l,Équipe de Couillard devient porteuse d’espoir et pourrait surprendre…

    Si les Québécois sont conséquents, ce gouvernement devrait bénéficier d’un large appui de leur part dans l’exécution de mesures impopulaires.. on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs..

    Un épisode des Casseroles prise 2? Il faudra s’attendre à quelques débordements des radicaux mais de l’ampleur du printemps érable?

    Il ne relève plus de l’utopie de croire que ce gouvernement majoritaire démocratiquement élu saura gérer les dérives de manière responsable.

    Dieu Merci! votre belle inconscience de gauchiste rejoint de moins en moins de Québécois..

    • Vous n’avez rien compris si vous me traitez de gauchiste et je n’ai rien à cirer de votre Bock-Côté!! Je dénonce qu’un SYNDICALISTE ait été nommé pour diriger le plus gros poste budgétaire du gouvernement. Je suis déçu que la droite économique et les radios de Québec n’ait pas appuyé la CAQ, car je ne crois pas que le PLQ ait la volonté de réellement s’attaquer aux vrais problèmes du Québec. Ils vont encore s’écraser devant la première manifestation. Le nouveau trio économique est beau sur papier, mais les Audet, Gignac et Bachand du dernier gouvernement libéral ont aussi fait beaucoup de promesses, mais ils ont échoué lamentablement à réformer l’état québécois. J’espère sincérement que les leaders de la droite économique, dont Madame Marcotte, vont talonner le PLQ comme ils l’ont fait avec le PQ. Il faut arrêter d’être complaisant avec les libéraux sinon le Québec ne s’en sortira jamais.

  7. Hugo, c’est sur Legault que vous devriez vous poser des questions.

    Il a invité les Lisée et Drainville. Il a rétrogradé Gérard Deltel.. Jean-Marc Léger a prédit une fusion PQ CAQ.. Legault n’a que faire de la région de Québec, trop fédéraliste. .C’est le 450 plus nationaliste qui lui a donné les quelques comtés de plus.

    Alors si vous êtes souverainistes, vous risquez d’être bien servi avec la CAQ..et dans 4 ans vous voterez pour le PQ fusionné avec la CAQ.

  8. Ouff Hélène, enlevez vos pompons de cheerleader rouge. Vous tirez dans tout les sens comme-ci les libéraux auraient des problèmes concret à nos solutions alors qu’ils ont été la source du problème avec le PQ.

    Les libéraux et le PQ n’auront jamais le courage de régler les problèmes de structures, ils les ont créé!

    Vous semblez autant aveugler que MBC sauf que vous êtes dans l’autre camp. Les purs et dur n’emmène rien de concret au débat, tout n’est pas noir ou blanc au Québec.

    D’ailleurs, réécouter l’illusion tranquille, vous agissez exactement ce que le reportage condamne.

    • Hélène,

      Désolé, mais vous écrivez vraiment n’importe quoi:

      – Je dénonce la nomination d’un syndicaliste à la tête du plus gros ministère et vous me traitez de gauchiste?

      – Je déplore que la région de Québec ait abandonné la CAQ, alors qu’elle aurait pu devenir l’opposition officielle et ainsi reléguer le PQ au 3e rang, et vous me traitez de souverainiste?

      Libre à vous d’appuyer le PLQ, mais ce parti n’a aucune crédibilité pour redresser les finances publiques.

      Les leaders de la droite économique, par peur du PQ, sont d’une complaisance crasse envers le PLQ. Ça me choque au plus au point, car tant que ça ne changera pas, le PLQ va continuer à dépenser à tout vent comme il l’a toujours fait. Je dénonce cet état de fait, et je me fais traiter de gauchiste et de souverainiste!!! Come on…

  9. D’abord être souverainiste ou fédéraliste ne sont pas des maladies honteuses. Ces débats n’ont lieu que dans des démocraties en santé..

    Ce que j’amène comme arguments vise simplement à faire avancer le débat.

    Aux dernières élections, les Québécois de la région de Québec ont fait la démonstration du peu d’influence des radios sur leurs choix politiques..

    Mis à part Sylvain Bouchard, les animateurs de CHOI et même Jeff Fillion vantaient avec véhémence les mérites de la CAQ.

    Les comtés de la région de Québec perdus par la CAQ étaient des comtés mous, dans lesquels les Libéraux l’ont souvent remporté.

    Le droit à la réhabilitation existe. La corruption érigée en système était tolérée dans les mentalités au Québec.. Tous les partis s’adonnaient à cette pratique. Tout le monde le fait, fais-le donc!

    Juste pour vous rappeler que François Legault a été Ministre des finances au PQ. Il a déclaré avoir subi de la pression pour atteindre un quota de $80,000. Une année au moins il avait largement dépassé le quota. Le système de prête-noms était aussi appliqué dans les années péquistes!

    Alors moi je donne la chance au PLQ comme je l’aurais fait pour le PQ ou la CAQ advenant leur victoire.. Les règles ont tellement été resserrées que le système de corruption se retrouve affaibli dans ses assises.

    Il ne faut pas non plus verser dans l’angélisme. L’hommerie existera toujours.

    Cela étant dit, le PLQ de Couillard n’est pas le PLQ de Charest.. pas plus que le PCC de Mulroney n’était pas été le PCC d’Harper..

    Du sang neuf s’est ajouté dans le camp libéral, et de haute qualité. C’est indéniable et porteur d’espoir pour la suite..

    On verra ce que cela donnera! Les quatre prochaines années seront significatives pour les trois partis… La balle est dans le camp de chacun..

    Ce qui est souhaitable c’est que l’intérêt premier des Québécois soit dans la mire et non plus.
    le nombriliste partisan.

  10. Oups!.. pas plus que le PCC de Mulroney n’aura été le PCC d’Harper….

    … c’est que l’intérêt premier des Québécois soit dans la mire.. et non plus le nombrilisme partisan.

    J’ajoute que je trouve rafraîchissante cette découverte de nouveaux visages dans le paysage politique..

    Cela nous fait prendre conscience que le Québec finalement était une province prolifique dans l’émergence des talents économiques de haut niveau…

    Les Audet, Gignac, Bachand sont des visages plus que familiers pour les Québécois..

    Fait rarissime, trois candidats de haut de calibre en provenance du milieu économique unissent leurs compétences pour redresser les finances du Québec….

    Avouons que l’arrivée de ce trio économique est ce qui a redonné l’élan au PLQ. Qui plus est depuis qu’on les entend ils ne cessent d’impressionner.

    De la grande classe! Tout pour rehausser le niveau peu édifiant des débats des dernières années à l’Assemblée Nationale.

    François Legault aurait intérêt lui aussi à cultiver une façon plus raffinée de s’exprimer.

    Le poing brandi par PKP a eu l’effet contraire pour le PQ! Les attentes envers PKP se situaient dans le volet économique et non nationaliste. Déception sur toute la ligne, piètre orateur et penchant interventionniste, Québec inc..

    MBC semble malgré tout convaincu que PKP soit l’incarnation du Sauveur tant attendu.. On verra!

  11. Hélène

    Votre point de vue se tient et dans le fond, j’espère que vous avez raison et que le trio économique du PLQ va réussir. Cependant, j’ai de fort doutes, mais ça ne fait pas de moi un gauchiste/séparatiste pour autant!

    Vous irez lire la lettre d’Adrien Pouliot dans le JdM d’aujourd’hui. Il cite une étude qui démontre que le PLQ a historiquement moins bien géré les finances publiques du Québec que le PQ. C’est grave! Et c’est pour ça que je n’ai pas grand espoir de voir le PLQ changer.

  12. Le plus gros problème des libéraux a été Jean Charest. La loyauté et le respect envers le chef a toujours été primordial au PLQ, de même que le fait de laver son linges sales en famille.
    Couillard n’a pas impressionné personne comme ministre de la santé. Avait-il les mains attachées? Probablement, et c’est peut être la raison pourquoi il a quitté.

    Plusieurs ont des craintes sur Couillard et le PLQ. Mais si le chef est vraiment décidé, et appuie ses ministres pour du gros changement et un ménage en profondeur, le parti Libéral, même s’il fait de nombreux mécontents, sera le parti le plus respecté de la majorité depuis les 40 dernières années et même avant.

  13. Hugo, désolée! je retire: ‘votre belle inconscience de gauchiste’.. erreur d’nterprétation de ma part.

    Ce n’est pas tant Philippe Couillard comme PM du PLQ qui suscite chez moi ce regain d’espoir, c’est Martin Coiteux dont je connaissais le discours plus à droite que ce à quoi le PLQ nous avait habitués.

    Et aussi la sincérité qui se dégage de Martin Coiteux quand il dit avoir fait le saut en politique par patriotisme, il ne pouvait laisser se dégrader ainsi l’économie du Québec sans apporter sa contribution.

    Ainsi si lui n’a pas eu peur de se joindre au PLQ je trouve cela rassurant! Il a expliqué son choix par la qualité de l’équipe qui entoure Philippe Couillard.

    Adrien Pouliot tient un discours de droite trop radicale. Les Québécois ne sont pas prêts… Ils se classent lui-même comme marginal un peu comme QS à l’autre extrême.

  14. Hugo Breton
    «Je suis déçu que la droite économique et les radios de Québec n’ait pas appuyé la CAQ, car je ne crois pas que le PLQ ait la volonté de réellement s’attaquer aux vrais problèmes du Québec.»

    C’est ce que je pense moi aussi.

  15. Vous allez constater rapidement si ce n’est pas fait déjà,que des économistes et des financiers d’expérience vont faire rougir les péquistes spécialistes universitaires qui ne se servent que de théories qui sont normalement dépassées depuis des années tres souvent.Quant aux syndicats qui vont contester toutes les décisions, les nouveaux devront leur donner des lecons de finances ce qu’ils ont seulement pour comptabiliser les cotisations de leurs membres.

  16. A ceux qui disent que le discours de Philipe Couillard a changé aux lendemains de sa victoire et qu’il va décevoir ses électeurs, que vous ayez raison ou pas, ce qui compte c’est l’intérêt du Québec ..

    Et on ne peut nier que la volonté de s’attaquer aux vrais problèmes prend du poids en raison de l’équipe économique du PLQ.

    Par ailleurs, je trouve quelque peu hypocrite de jouer les vierges offensées quand il s’agit du PLQ. Le PQ a reculé sur toutes ces promesses aux dernières élections..

    Si ces méthodes opportunistes sont utilisées en campagne par nos politiciens c’est que ce sont les seules qui marchent. Les citoyens voudraient la transparence pour mieux défaire le parti le plus pragmatique.

    Comment penser que les Leitao et Coiteux auraient délaissé, sans profondes convictions, des emplois lucratifs et stimulants pour le monde politique?

    Que des gens de tel calibre se donnent comme défi de redresser les finances publiques c’est qu’ils y croient.. C’est leur réputation qui n’est plus à refaire qu’ils mettent en jeu..

    Autre chose, pour les inconditionnels de la CAQ.. voici mes prédictions..

    Si la tendance se maintient, il ne sera pas long avant que PKP devienne pas acclamation le nouveau chef d’un PQ conservateur..

    Etape 2, François Legault ne saura résister au chant des sirènes de Québecor et on procédera une fusion PQ/CAQ..

  17. Une idée farfelue… Philippe Couillard devrait inviter la CAQ a participer à son gouvernement en confiant à un membre de cette formation la mission de repenser le rôle de l’état, équilibrer les finances publiques, rembourser la dette et mieux encore réduire drastiquement le budget des ministères. Ça va faire mal et les premiers bénéficiaires de cette propension de nos politiciens à improviser de nouvelles façons de dépenser les fonds publics vont rouspéter comme on les en sait capables. C’est le prix à payer, inévitable sans doute et s’il doit y en avoir un, autant voir la CAQ se faire présenter la facture. Mais si l’affaire réussissait contre toute attente et devait profiter à ce parti aux élections de 2018. Qui pourrait battre le PLQ sur la foi de son succès à ramener le Québec sur la voie d’une plus saine gestion de la fiscalité. Et alors, pourquoi pas? Les libéraux y perdraient à court terme mais ils porteraient néanmoins à l’article UN du programme du PQ un coup possiblement fatal. En effet cette option survivrait-elle si le parti qui prône la séparation devait passer en troisième place dans la faveur populaire? Cette détestable hypothèque n’aura jamais rien produit sauf alimenter sur plus de cinquante ans les dérives neurasthéniques d’une génération de boomers en quête d’un improbable paradis. Sa disparition n’est-elle pas le « wet dream » de tous ceux qui votent PLQ? Je le crois. Les péquistes s’obstinent à répéter les mêmes erreurs et croient qu’ils vont obtenir un résultat différent. N’est ce pas là une assez bonne définition de la folie?

  18. @Hugo Breton

    Il n’a pas de droite à Québec, les radios ont prêché pour le pire maire le gauchiste socialiste que le Québec à connu.

    50% d’augmentation de la dette en 7 an et ce n’est pas fini. La ville de Québec est rendu un buffet à volonté pour le maire.

    Un massacre de finance publique. J’ai honte de rester ici.

  19. Quand le Comité d’éthique va-t-il se pencher sur le cas PKP?

    Le départ du président, directeur général nommé pour remplacer PKP à la tête de Québecor démontre clairement que PKP tire toujours les ficelles dans son Empire.

    Dépatie aurait plutôt quitté l’Empire en raison de conflits de visions.

    Dans la stratégie de Dépatie, visant à investir pour renforcer le maillon faible que représente pour Québecor le volet de téléphonie cellulaires, la vente du Calgary Sun en faisait partie. REFUSÉ!

    PKP semble traverser une période d’instabilité.. La crise de la cinquantaine?

    En passant, j’ai entendu hier une rumeur qui persiste de plus belle, soit celle de voir Gérard Deltell se joindre au PCC.

    Stephen Harper aurait mandaté son ami Lawrence Cannon dans le dossier du recrutement de candidats pour les élections de 2015..

    Si cela s’avérait, je serai la première à applaudir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s