3 réflexions sur “Chronique : Julie Boulet, Déni syndical, Négos secteur public

  1. Je viens de la Mauricie, alors oui pour Julie Boulet ça été un choc. Par contre si elle a participé à la collusion, elle doit elle aussi en payer le prix. Par contre j’ai lu la semaine dernière que tous les premiers ministres seraient vu par la Commission Charbonneau. Moi, ce ne sont pas les Premiers Ministres que je questionnerais. Je questionnerais tous les Ministres du Transport, peu importe le parti.

    Pour ce qui est des demandes syndicales. Ils vivent ou au juste. Ils ne demeurent surement pas au Québec. Coupdonc est-ce qu’ils écoutent les nouvelles de temps en temps. Ils n’ont surement pas compris la même chose que moi. Pendant que dans le privé on se sert la ceinture, eux ils veulent du gras durs. Ben voyons donc. J’espère que ce gouvernement mettra ces culottes. J’espère voir un gel de la masse salariale. Je veux voir un gel d’embauche. Je veux voir une révision de leur pension de retraite.

    J’ai une question à poser à ceux qui écrivent sur ton bloque et à toi aussi. «Est-ce que quelqu’un a déjà calculé la part que les Québécois paient dans le Fond de Retraite des employés du gouvernement» Si on pouvait calculer notre part, on pourrait à notre retraite, former une coalition et aller chercher collectivement notre part. Comme ça on aurait une retraite nous aussi. Ce serait intéressant de savoir à que s’élève ce montant.

  2. Je pense comme toi, Anne, à propos des demandes syndicales. Je trouve indécent de voir les syndicats agir comme  » des poules pas de tête  » et demander encore des augmentations de salaire malgré les finances dans le rouge.
    C’est une question de pouvoir contre le gouvernement, une question de cotisations syndicales plus élevées…. Mais les chefs syndicaux se « foutent » qu’on soit dans le trou. On dirait qu’ils ne vivent pas sur la même planète que nous.
    J’espère que les syndiqués vont se tenir debout face à leurs chefs ambitieux et radicaux et ne pas les suivre aveuglément comme des moutons!!!! Est-ce que je rêve en couleurs? …….
    J’espère que ce gouvernement va se tenir debout et mettre ses culottes!…. Et ne pas se laisser intimider par ces dictateurs syndicalistes.
    Les employés du gouvernement ont toujours profité de conventions collectives bien garnies avec des avantages sociaux que d’autres travailleurs n’ont pas. C’est à leur tour de faire leur part pour aider aux finances publiques et de donner un meilleur rendement au travail.

    Combien de fois de jeunes travailleurs dans la fonction publique (gouvernement, hydro-Québec. Etc……) se sont fait reprocher de faire du « zèle  » parce qu’ils faisaient trop de travail en moins de temps que les plus habitués… On leur disait de « prendre le rythme fonctionnaire »!!!!!!! Ce que tu peux faire en 2 heures, prends au moins la journée pour le faire. Ma fille s’est fait déjà dire ce message-là, il y a quelques années. Heureusement, elle n’est plus dans ce milieu car elle aurait « capotée ».
    C’est le manque de rentabilité au travail qui fait la lourdeur de l’appareil gouvernemental! ….
    Pour ce qui est de la commission Charbonneau, oui à faire comparaître tous les ministres du transport mais aussi, les fonctionnaires, hauts-fonctionnaires qui prennent des décisions concernant les contrats.
    Il y a aussi certainement de la magouille là aussi.

    • D’accord avec toi pour les fonctionnaires et les hauts-fonctionnaires du Ministère du transport. Ils en mènent large.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s