Pas d’unanimité québécoise anti-Israël et pro-Hamas

Résultat d’une initiative que j’ai appuyée ce matin dans Le Devoir, voici une lettre ouverte qui met en relief la prétendue unanimité québécoise anti-Israël et pro-Hamas ainsi qu’un article de Radio-Canada qui en fait mention.

LE DEVOIR, 5 août 2014

Nous sommes des Québécois de divers horizons, de toutes les régions du Québec, de gauche ou de droite, fédéralistes ou souverainistes, qui pratiquent cent et un métiers. Bien peu de chose nous rassemble politiquement, et pourtant, nous sentons l’urgence aujourd’hui de mettre de côté nos différences afin d’unir nos voix car :

Nous ne nous reconnaissons pas dans l’apparente unanimité d’une certaine élite qui stigmatise actuellement Israël.

Nous ne nous reconnaissons pas dans les prises de position antisionistes ou anti-Israël promues par des organisations qui s’arrogent le droit de parler au nom de la société québécoise.

Pendant que quelques centaines de personnes manifestent leur appui au Hamas ou à la Palestine dans les rues de Montréal, nous sommes nombreux, témoins impuissants, à reconnaître le droit de l’État-nation du peuple juif de se défendre contre des attaques terroristes.

Israël est une démocratie libérale qui fait l’objet d’incessantes attaques par des mouvements religieux réactionnaires et fanatiques, dont les valeurs sont aux antipodes de celles que nous partageons avec les Israéliens.

Nous sommes scandalisés par ces indignés sélectifs, qui condamnent un pays libre et démocratique qui défend sa population, mais qui ignorent les conflits tribaux au Proche-Orient et en Afrique où les victimes se comptent par centaines de milliers.

Nous sommes révoltés par ces gens qui criminalisent Israël, mais gardent le silence sur les véritables crimes de guerre du Hamas qui, avec chaque tir de roquette cible d’innocents civils israéliens, en se cachant lâchement derrière d’innocents civils palestiniens.

Nous sommes horrifiés par les monstrueuses tactiques du Hamas qui cherche à faire le plus grand nombre de victimes palestiniennes en utilisant ses femmes, ses adolescents et ses enfants comme boucliers humains pour en faire des martyrs. Alors que le Hamas utilise les tunnels pour se protéger. Les Palestiniens sont les premières victimes de cette folie stratégique.

Nous ne comprenons pas le silence d’une certaine élite québécoise sur l’antisémitisme génocidaire annoncé au coeur de l’idéologie djihadiste du Hamas.

Aucun pays ne prend autant de précautions qu’Israël pour épargner la vie de civils. Aucune autre armée au monde ne prévient l’ennemi du lieu et du moment précis de ses frappes ciblées pour éviter des pertes de vies innocentes.

Aucun pays ne construit sur sa frontière un hôpital de campagne pour y soigner les victimes du camp adverse.

Partisans de la solution des deux États pour deux peuples, nous reconnaissons que des compromis difficiles doivent être faits de part et d’autre du conflit israélo-palestinien. 

Toutefois, nous appuyons résolument le droit inaliénable et le devoir imprescriptible d’Israël de repousser les attaques de ceux qui n’ont d’autre but que de bloquer toute résolution pacifique du conflit et tout espoir pour les peuples israélien et palestinien de coexister.

Ont signé ce texte:
Éric Duhaime, essayiste, chroniqueur — Germain Belzile, maître d’enseignement — Roy Eappen, médecin — Steven Ambler, professeur d’économie, UQAM — Joanne Marcotte, essayiste, chroniqueuse — Alexandre Meterissian, président-directeur général, Prince-Arthur Herald — Simon Leduc, journaliste, Prince-Arthur Herald — Michel Lambert, C.P.A — Isabelle Synnott, avocate — André Lalancette, programmeur-analyste — Sylvain Pitre, camionneur — André Labonté, président, Groupe Panican inc. — Pierre Simard, professeur, École nationale d’administration publique — Francis Tenta, gardien de sécurité — Kenny Duque, avocat-stagiaire — Joël Vachon — Maxime McNeil, fonctionnaire — Marc Gaudet, consultant informatique — Marie-Claude Labrosse, déléguée commerciale — Elise Gravel, professeure, cégep de Ste-Foy — Mélissa Cloutier, fonctionnaire — Simon Bélisle, étudiant en finances, Université du Québec en Outaouais (UQO) et Président de l’Association Générale des étudiants de l’UQO, campus de Saint-Jérôme — Dominic Dion, chauffeur — Joël Babin, intervenant social — Jean-Félix Raynaud, agent de sécurité — Rémi Ouellet, opérateur — Pierre Brassard, réceptionniste — Grégory Kudish, étudiant, maîtrise, science politique, Université McGill — David Fontaine-Rondeau, camionneur — Olivier Gaston, directeur commercial — Marie-Josée Montminy, agente administrative — Lem Petryk, consultant informatique — Jean-Philippe Cyr, infirmier — Réal Pellicelli, consultant — Dominic Gallant, étudiant — Jean-François Cloutier, entrepreneur Web — Kevin Vigneault, employé fédéral — Samuel Fontaine, électricien — Frédérick Michaud, directeur-adjoint des ventes — Jean-François Maltais, camionneur — Bryan Larocque, chauffeur d’autobus — François Lagacé, serveur, ex-champion d’haltérophilie — Honorable Marlene Jennings, ex-députée libérale de Notre-Dame-de-Grâce — Alexandre Tessier, représentant — Pascal Fortin, travailleur autonome — Pierre Légaré, chauffeur d’autobus urbains — Jean-Claude Saint-Yves, retraité — Steve Beaulieu, directeur-général — Jean-François Gilbert, camionneur — Louis-Mathieu Houde, chargé de projet informatique — Pascal Morel, investisseur — Julien Charlebois Tejeda, écrivain — Tony Dallaire, conseiller en sécurité financière — Marie-Martine St-Amant, retraitée — Jean Brière, homme d’affaires — Hélène Fortier, retraitée — Jean-François Olivier, employé fédéral — Vincent Morissette, étudiant — Patrick Héroux, contremaître de production — Stéphane Gagné, pasteur — Steve Villemaire, gérant de magasin — Marc Tardif, expert en sinistres — François Cloutier, avocat — François Couture, représentant aux ventes — Dan Gendron, chef d’équipe — Danny Fortin, conseiller en vente automobile — David Hethrington, jeune militant péquiste — Ken Pereira, syndicaliste — David Fortin, camionneur — Christian Rioux, blogueur — Carlos A. Godoy, président du conseil de l’organisme LGBTQ de la communauté juive — Élyse Foley, retraitée — Justin Margolis, adjoint exécutif — Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec — Yves Dusablon, routier — Vincent Geloso, économiste et chargé de cours à HEC Montréal — Daniel Demers, ferblantier — Aurelia Le Tareau, consultante — Julye Tremblay, fleuriste — Frédéric Lajoie, directeur des comptes — André Lesage, retraité — Eric Larouche, M.SC.A. — Céline H. Samson, comptable — Stéphane Lacoursière, électromécanicien — Jonathan St-Martin, étudiant — Évelyne Abitbol, ex-candidate du Parti québécois dans Acadie — Eric Debroise, historien — Rachid Bandou, Membre fondateur de l’association Amitié Québec-Kabylie, Ex-candidat du Parti québécois — Marc-André Gosselin, Détenteur d’une maitrise en Relations internationales de l’IEP-Paris — Marc Bélisle, entrepreneur automobile — Martin Paquette, directeur des ventes — Christiane Benoit, adjointe administrative — Jane Tremblay, diplômée de l’Université McGill — Guy Villeneuve, mécanicien industriel — Jean-François Tremblay, musicien — Steven McGregor, technicien en gaz naturel — Nathalie Roy, employée du gouvernement du Québec — André Valiquette, consultant en affaires publiques — Pierre Bouvier, directeur musical et animateur à la radio — Yves Dubé, magasinier — Carl Dussault, camionneur — Alexandre Martin-Meyer, entrepreneur — Carmen Bessette, responsable de service de garde — Jérôme Blanchet-Gravel, essayiste et blogueur — Josiane Bolduc, éducatrice en service de garde — Maximilien Cossette, vérificateur hôtelier — Maurice Myara, vendeur — Mourad Itim, membre fondateur de l’Association Amitié Québec-Kabylie — Charly Bouchara, traducteur, parolier — Claude Thibault, agent de la paix — Abdel Bioud, étudiant, 2e cycle, Université McGill —  Gilles Berlinguette, vendeur — Paul Estrin, président du Parti vert du Canada (à titre personnel) — Julie Tremblay, avocate — Pauline Heitz, attachée politique — Geneviève Delorme, doctorante en études littéraires, UQAM — Adelina Arguirova, comptable — Valérie Assouline, ex-candidate de la CAQ

49 réflexions sur “Pas d’unanimité québécoise anti-Israël et pro-Hamas

    • Il n’y a pas de colonies envahissantes. Israël s’est retiré de Gaza depuis 2005 ou 2006. S’il y a des envahisseurs, se sont surtout les djiadistes du Hamas qui ont pour seul but de faire disparaître Israël de la carte. Informez-vous ailleurs que par l’AFP, la Cyberpresse et Radio-Canada…

  1. Entièrement d’accord avec ce que vous et les autres signataires ont écrit. Je ressens quand même de la pitié pour les Palestiniens. Israël n’a jamais fait de terrorisme international à ce que je sache. Lorsqu’on nous montre des extraits à la télé, on sait immédiatement si nous sommes en Palestine ou Israël car en Palestine, les femmes portent un foulard.

    • Laissez-moi éclairer votre  »phare »: Israël s’est bien retiré de Gaza mais après l’élection (démocratique) du Hamas,y a instauré un blocus qui fait de Gaza une prison à ciel ouvert et empêche tout commerce avec l’extérieur, laissant les Gazaouis sans autre moyen de subsistance que l’aide internationale.

    • Si vos amis ont été assez inconséquents pour élire un gouvernement terroriste, c’est regrettable , ils paient pour aujourd’hui. Je crois que ce sont eux à qui vous devriez éclairer la lanterne., pas les Occidentaux…. Vous tirez dans toutes les directions, et vous ne visez pas les bonnes cibles.

    •  »Israël n’a jamais fait de terrorisme international à ce que je sache »: Israël est un vendeur d’arme international. N’ayant signé aucune convention, ils peuvent vendre à qui bon leur semble et font en sous-main ce que les pays signataires de conventions internationales ne peuvent faire.

    • Plusieurs pays vendent des armes, mais vous avez le choix d’en acheter ou pas. >vec le terrorisme, tu n’as pas le choix, car tu es pris en otage….

    • C’est bien beau de dénoncer le terrorisme, M.Brisson mais encore faut-il le comprendre . N’y avait-il pas de terrorisme en Afrique du Sud au temps de l’apartheid? N’est-ce pas du terrorisme d’État de maintenir une population dans un camp de concentration à ciel ouvert et ensuite de blâmer ceux qui résistent? Est-ce qu’Israël n’encourage pas le Hamas en reniant chaque fois ses engagements? N’est-ce pas Israël qui a encouragé la formation du Hamas pour ensuite lui fournir des armes via la CIA pour qu’ils attaquent le Fatah? Comment les Sionistes ont-ils obtenu la création d’Israël si ce n’est par des actions terroristes contre l’armée britannique et contre les populations palestiniennes (voir le massacre de Deir Yassin) ? Combien de Premiers ministre d’Israël étaient d’anciens terroristes? Golda Meir, Menachem Begin, Ariel Sharon (derrière les massacres de Sabra et Shatila). Ces rescapés de l’enfer nazi ont préféré se battre pour le futur état plutôt que retourner combattre pour sauver leurs compatriotes…. C’était leur choix.

    • Il n’y a aucune raison qui justifie le terrorisme INTERNATIONAL tel que pratiqué par vos amis arabes….S’ils veulent jouer au terrorisme, qu’ils le fassent entre eux,,,,je m’en fous. Il semble que toutes les guerres et les génocides qui sévissent présentement sont dans des pays à majorité musulmane ou arabe. J’espère que vous réalisez que la plupart ne sont pas des voisins d’Israël….et qu’Israël n’a rien à faire avec ces génocides. Israël a pris un désert et en a fait un pays fructueux… Mis à part les pays qui ont du pétrole, que font les autres pays pour améliorer leur sort et celui de leurs concitoyens.???

    • @Brisson: je dois vous reprendre sur deux choses. Premièrement la Palestine n’existe pas vraiment et est séparée en deux territoires: Gaza, sous embargo et où les femmes sont voilées et la Cisjordanie, où les femmes sont rarement voilées et vont à l’école qui est occupée par Israël et assiégée quotidiennement par des colons juifs qui s’installent sur des terres palestiniennes sans plus de formalités. Deuxièmement, il y avait bien un désert en Palestine et croyez-moi, il y est toujours. Les colons n’ont pas trouvé un pays abandonné mais une société dynamique dont le port de Jaffa qui exportait des olives et des oranges. Il y avait une Université et les riches palestiniens envoyaient leurs fils en Angleterre pour étudier (dont Edouard Said). Ils n’ont eu aucune réticence à ce que les colons participent au commerce et plantent des orangers puisque l’exportation était à la hausse. Le Liban n’a pas de pétrole et a été un pays prospère jusqu’à ce qu’Israël y transporte le guerre civile. Si le Jihad fait boule de neige c’est en partie à cause de la montée de l’intégrisme religieux (et je vous assure qu’il n’est pas que musulman, la société israélienne est aussi au prise avec des intégristes favorables au Grand Israël qui sont prêts à éliminer les palestiniens) et à cause des injustices dont ils se sentent victimes de la part de l’Occident.
      PS je n’ai pas beaucoup d’amis arabes mais beaucoup d’amis juifs et même israéliens. Vous seriez surpris de connaitre leur opinion….

  2. Bravo! Joanne.. et j’ajoute bravo! à Stephen Harper pour sa constance envers et contre ses détracteurs dans son appui à Israël..

    D’autant plus qu’une solution au conflit, bien qu’encore fragile, semble enfin se dessiner.

    Bravo! encore è Stephen Harper pour l’entente avec l’Union européenne qui en arrive à sa conclusion.

    Je souhaite que Philippe Couillard s’inspire de Stephen Harper dans les décisions difficiles auxquelles il devra faire face dans l*année à venir.

    • «n,y comptez pas trop…..Bien que gentil et malgré son nom, M. Couillard n’a pas les couilles de Stephen Harper.

  3. Est ce que c’est parce que nous sommes un peuple de défaitistes,de losers et minoritaire au Canada qui se dit opprimé par le « méchant anglais » que nous sommes porté à défendre les minorités peut importe qu’elle soit terroriste ou non, que certains gauchistes appuient le Hamas. Parce que prendre pour la Palestine c’est défendre le Hamas puisque ce sont eux qui crées le trouble ?

    Par contre je trouve dommage que ce soit la population palestinienne civile qui pait pour ces terroristes du Hamas.

    • Tout d’abord j’étais content de lire votre article ce matin. Je déplore la violence et je suis peiné de voir que le nombre de victimes continue d’augmenter dans la bande de Gaza. À l’instar du gouvernement Harper, jamais je ne soutiendrai le Hamas et je reconnaitrai toujours le droit à Israël de se défendre. Je suis d’accord avec Israël qui refuse de présenter « l’autre joue » et que le pays se défende des attaques incessantes provenant de Gaza. Le pire c’est que les Palestiniens ont voté pour le Hamas. Puis finalement je ne veux pas que certaines personnes du Québec soutiennent le Hamas en mon nom.

      Pour ce qui est de la situation, je constate qu’une des difficultés majeures pour Israël dans ce conflit c’est d’identifier qui sont les soldats du Hamas. Depuis que je suis ce conflit, j’ai remarqué qu’on ne parle des soldats du Hamas. Pourquoi? Parce que le groupe terroriste n’a pas d’armée, pas de base militaire et ne suis pas les traités internationaux encadrant les conflits armés.

      Le Hamas compte sur des milices civiles pour faire avancer son agenda anti-sémite. La stratégie du Hamas est de répéter ad nauseam que d’innocentes victimes civiles ont été tuées ou blessées lors des affrontements avec Israël même lorsqu’il s’agit des membres du Hamas. Le Hamas se cache dans les endroits civil et derrières les civils afin de s’en servir comme boucliers. C’est connu, pour eux ce qui compte c’est d’influencer l’opinion publique en leur faveur peu importe de nombre de victimes palestiniennes.

      Contrairement à d’autres conflits armés où les groupes en oppositions sont clairement identifiés, en Palestine seul les Israëliens sont en uniformes. Leurs opposants sont cachés derrières les femmes et les enfants pendant que leur leader le « martyr » Khaled Meshaal se terre au Qatar. Comme dirait mon ami Jean du Nouveau-Brunswick: « une vraie honte ».

      Le Hamas n’a d’autres mission que d’annihiler le peuple Juifs. Malheureusement les gens du Hamas me semblent endoctriné et incapable de pensée critique. J’ai bien peur qu’on entendra parler de cette région encore très longtemps et pas pour célébrer la paix…quelle pitié.

    • @Lanthier: la démocratie est la même partout: la Hamas a été élu avec autour de 30% des votes. Comme ici la division a fait d’eux les gagnants. Quand on accuse le Hamas de tirer des roquettes parmi les civils, il faut savoir qu’il ne peut en être autrement. Dans une zone aussi densément peuplée (C’est ce qu’Israël leur a laissé comme territoire ) , la plus densément peuplée au monde sur un territoire plus petit que l’île de Montréal, croyez-vous vraiment qu’ils disposent de champs de tir?Même les réfugiés n’ont pas d’endroit où aller. C’est si facile de se donner bonne conscience en blâmant sans trop savoir. Je vous suggère la lecture de  »The Iron Wall » de l’historien israélien Avi Shlaim…

  4.  »Informez-vous ailleurs que par l’AFP, la Cyberpresse et Radio-Canada…Voici de l’information différente:  »http://www.addictinginfo.org/2014/08/04/israeli-deputy-speaker-proposes-solution-for-palestinians-concentration-camps-and-extermination/

  5. Les commentaires répétitifs d’une personne sur ce blogue sont représentatif de ce qui m’ecoeure au plus haut point au Quebec. Une minorité (encore un fois), souvent pequistes, syndicalistes et séparatistes (encore une fois) trouvent écho continuellement dans nos médias complaisant et stupide. Leur messages haineux a l’image du Hamas polluent trop le Quebec. Heureusement que Johanne Marcotte et cies sont la pour contrebalancer cette bande de parasites. Merci pour ce texte et vive Israel!

    • Cher Sacha, comme je n’utilise pas de pseudonyme, je me dois d’être polie. Je suis intervenue car j’ai lu içi plusieurs inexactitudes et il me semble que pour se faire une opinion on se doit d’avoir toutes les informations et non pas seulement la propagande d’un seul côté. Simplement ceçi: j’ai assez payé d’impôt toute ma vie (et j’en paie encore) pour ne pas me faire traiter de parasite.
      Shalom

    • Madame Paulette,
      Vous devriez peut-être arrêter de défendre l’indéfendable. Vous semblez être une personne qui doit avoir le dernier mot absolument; alors je vous laisse avoir ce fameux dernier mot. Un sage a déjà dit que lorsqu’il y a un argument irréconciliable entre des personnes, la plus intelligente plie. .De toute façon, ce n’est pas sur un blogue que nous réglerons ce problème… Je vous souhaite une bonne journée

  6. A mme Paulette, la propagande est toujours du même cote au Quebec, soit le votre. Et ça, nous en avons plein le cul. L’information qui en intéresse surement plusieurs c’est le coté proposé par cette lettre ouverte. Alors laissez nous vivre avec nos « mensonges ». Pour le pseudo, une erreur de ma part.

  7. Encore un peu de propagande?
    http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/415306/les-guerres-du-moyen-orient-100-ans-plus-tard
    Ce n’est pas parce que je ne soutiens pas Israël que je soutiens le Hamas… Mais pour vous tout doit être noir ou blanc et vous refusez la discussion peut-être pour ne pas voir la limite de vos arguments. Je vous laisse-donc à vos certitudes mais je garde le privilège de revenir vous visiter, puisque nous sommes à l’ère de la libre-expression…. Mais si j’étais vous, je prendrais la peine de vérifier mes sources…

  8. Hélène Paulette, on pourrait vous faire la même recommandation: vérifiez vos sources..

    Car sur ce blogue il n’en existe pas beaucoup qui ont peur de la confrontation…

    Et les sources dont vous en faites « votre bible » ont été visitées et leur radicalisme vite démasqué..

    L’opinion émise par ceux qui donnent leur appui à Israël est basée sur la défense de la démocratie qui est menacée par les fous d’Allah qui eux n’ont que faire des droits et liberté pour leur peuple..

    Ce sont les valeurs occidentales qu’ils tentent d’anéantir, nos valeurs.. la liberté d’expression que vous pouvez utiliser en toute inconscience au point d’apporter votre soutien à ceux qui en privent leur propre peuple.. .

    La naïveté de certains gauchistes et leur intolérance n’ont vraiment pas de quoi inspirer les esprits vraiment éclairés.

    Je soulève aussi l’hypocrisie quand le président du parti vert canadien doit démissionner en raison d’une opinion qui ne se conforme pas aux dictats de votre « bien-pensance »..

    • À vous lire Madame Beaulieu, j’ai plutôt l’impression que le radicalisme est de votre côté. Je suis pour la discussion et mes sources ne sont pas des sites web radicaux. Je me réfères à des documents historiques que vous pourrez vérifier sur wikipédia ou en lisant des historiens israéliens tels que Shlomo Sand, Avi Shlaim ou Benny Morris.

  9. @ Hélène Paulette et aux autres groupies du Hamas:

    Le Hamas vient d’annoncer qu’il refuse UNILATÉRALEMENT de prolonger la trêve avec Israël et il a même déjà commencé à tirer des roquettes sur les civils Israéliens.

    Alors…toujours aussi extasié devant ces fanatiques?

    • Ne soyez pas surpris de recevoir une réponse d’hurluberlu vous disant que le terrorisme est justifié.

    • Cette dialectique du  »tout blanc ou tout noir » de M.Lion ne trompe personne. On n’est pas antisémite parce qu’on critique la politique extrémiste d’Israël. On ne soutient pas le Hamas lorsqu’on dénonce la crise humanitaire à Gaza… Surtout, on ne combat pas l’antisémitisme en devenant islamophobe. Israël étant un état de droit se doit de respecter les lois de la guerre. Malheureusement, grâce aux tergiversations d’Israël, au prise avec l’extrême-droite religieuse,les palestiniens n’ont pas d’état et sont dans un vide juridique que le Hamas exploite à son compte….

  10. Antagonist.net… Statistiques Canada, crimes haineux déclarés par la police:

    Noir: 295
    Juif: 242
    Orientation sexuelle: 185
    Asiatique: 169
    Musulman: 45
    Autochtone: 33
    Blanc: 20

    Les jugements d’intention de Mme Paulette n’impressionnent personne. C’est à se demander si on ne devrait pas la classer dans le rang des 50% d’analphabètes québécois. Elle démontre clairement une lacune dans la compréhension des textes.

  11. Hélène Paulette
    «Israël étant un état de droit se doit de respecter les lois de la guerre.»

    Et bien, pour votre information, Israël respecte tellement les lois de la guerre qu’il avertit même les civils avec des tracts, des coups de téléphone etc. de se retirer des endroits où il s’apprête à attaquer (pour détruire les tunnels bourrés de roquettes creusés un peu partout sous Gaza city). Aucune autre armée au monde ne prend ces précautions.
    Savez-vous seulement que des leaders du Hamas se terrent dans des tunnels construits au minime coût de 3 millions de dollars pièce (ces islamistes fanatiques ne pourraient-ils pas, à la place, bâtir des écoles et des logements??? avec tout cet argent) sous l’hôpital Al Shifa à Gaza City et que d’autres, tout aussi courageux, se la payent douce dans des hôtels 5 étoiles au Qatar.

    On ne négocie pas avec des terroristes.

    • M.Fecteau, vous avez mal compris mon commentaire. Si les Palestinians vivaient dans un était de droit, ils seraient tenus de respecter la convention de Genève…..

  12. Je relis la liste des signataires. Comment expliquer l’absence sur cette liste des Jacques Brassard, Bock Côté, Joseph Facal, Lise Ravary, Nathalie Elgrably ces amis affichés d’Israel?

    Alors que la propagande pro-palestienne bat son plein, ils restent « low profile »! Pour quelles raisons?

    Pour ménager les susceptibilités de la gauche nationaliste afin de ne pas réduire à néant le ralliement des forces indépendantistes sans lequel la victoire du PQ dans 4 ans serait impossible?

    Eh! bien si c’était le cas, preuve serait faite de combien nombriliste leur République en devenir se définirait..

    Alors que la paix mondiale est dangereusement menacée, les néo-réactionnaires conservateurs indépendantistes n’en ont que pour la Planète Québec.

    Bock Côté qui expose Lise Ravary au lynchage des excités triés sur le volet sur son blogue en lui adressant du haut de sa suffisance ses remontrances condescendantes.

    Lise Ravary devra-t-elle présenter ses excuses à ce gamin en culottes courtes ou .. démissionner?

    Quel gâchis! que tous ces journalistes qui doivent composer avec l’inconséquence de leur patron

    Après avoir soufflé sur les braises de l’intolérance avec leur charte des valeurs nos néo conservateurs identitaires se retrouvent avec une patate chaude entre les mains.

    Ils ont complètement raté leur cible.. la menace islamique qu’il exploitait a muté vers l’antisémitisme.. Bravo! les champions!

    • J’ai beaucoup de difficultés à vous suivre…dans une note vous parlez de crimes haineux en notant des noirs , des juifs, des orientations sexuelles qu’est-ce que ça à voir avec le conflit actuel ??? Dans celle-ci vous parlez des séparatistes qui n’ont pas signé la note dans Le Devoir….M. Couillard et les membres de son cabinet ne l’ont pas signée non plus, en passant…Ça n’en fait pas des épais pour ça.. J’espère que votre haine des séparatistes ne vous empêche pas de dormir…..vous semblez en faire une phobie…..Je ne vous comprends pas… Souvenez-vous ce blogue s’adresse au conflit Israelo-Palestinien….Vous haïrez les séparatistes lorsque le blogue sera orienté vers la séparation ou le Canada. Pour le temps présent, c’est tranquille et j’espère que ça va rester ainsi pour au moins quatre ans. NE RÉVEILLEZ PAS LES MORTS INUTILEMENT…Non, je ne suis pas le journaliste..

  13. Marius Brisson, 58% des crimes haineux à caractère religieux ont visé des tenants de la religion juive alors que 11% ont été commis contre des musulmans selon statistique Canada 2012.. évidemment avant la vague de folie qui s’emparée du Québec avec la Charte.. (Antagonist)

    Le Québec est 2ème province avec le plus haut taux de crimes haineux..et si on se fie à ces chiffres on n’a pas à se surprendre de la position pro-Palestine affichée par la bien-pensance gauchiste..

    Ceux que je pointe du doigt pour ne pas avoir signé la lettre du devoir ce sont les néo réactionnaires conservateurs lesquels dans nombre de leurs chroniques n’ont jamais hésité à démontrer un appui inconditionnel à Israël et à dénoncer le Hamas.. Eh! oui il s’avère qu’ils sont aussi séparatistes..

    Comme on aurait pu s’attendre, à ce qu’ils ne laissent pas passer l’occasion offerte par la lettre d’Éric Duhaime, de faire contrepoids aux 100 intellectuels québécois lesquels, eux, ont dénoncé l’appui de Stephen Harper à Israël, la seule explication que j’ai pu trouver c’est qu’ils se taisent pour ne pas nuire à la Cause..

    ..parce qu’ils sont en campagne de séduction pour rallier la gauche.

    Je me trompe peut-être mais chose certaine c’est que les bottines n’ont pas suivi les babines.

    Je n’ai pas de haine contre les séparatistes mais contre leurs méthodes? Ça oui…

    Bock Côté récupère l’opinion pro-israël exprimée par Lise Ravary dans ses chroniques pour la ramener à la cause indépendantiste..

    Il devrait pourtant en tant que promoteur de la charte des valeurs anti-voile défendre haut et fort sa position pro-Israël ..C’est maintenant que ça compte..

    En passant, Marius Brisson est bel et bien vivant.. et le ton de son discours n’a vraiment rien à voir avec le vôtre.
    .

    • Mme Beaulieu,
      Merci des éclaircissements sur les statistiques.

      Bonne journée

  14. Ce texte démontre que les signataires connaissent mal l’histoire du Moyen-Orient, comme la majorité du monde occidental. A l’ère de l’Internet, quand les modes de communication ne sont plus le monopole des médias officiels, il est tout de même étonnant qu’ils soient aussi convaincus de savoir de quel côté est la vérité.

    Je leur propose de lire les œuvres de Ilan Pappe et Shlomo Sand, historiens israéliens reconnus. Le premier a été forcé de s’exiler en Grande-Bretagne, faute de pouvoir exercer sa profession objectivement en Israël. Son dernier ouvrage « Le nettoyage ethnique de la Palestine » (2006) a été traduit récemment en français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s