Bravo aux jeunes libéraux!

Au Québec, malgré l’absence ou les faibles coûts de scolarité, seulement 44% des élèves inscrits à la formation pré-universitaire au Cégep obtiennent leur diplôme au bout des deux années du programme. Il en faut cinq pour atteindre un taux de 72%.

Pour la formation technique, les chiffres sont renversants. Seulement 32,5% des élèves terminent dans un délai de 3 ans. Tout juste un peu plus de la moitié (53%) arrivent au diplôme au bout de 5 ans.

Cégep

La Commission des jeunes du Parti libéral du Québec (CJPLQ) a-t-elle eu raison de se pencher sur la mission des cégeps, sur le manque d’adéquation entre les programmes qui y sont enseignés et le besoin du marché du travail. Oh que oui! Et ils ont raison d’être fiers d’avoir débattu de la question même si le premier ministre Couillard n’a pas eu la délicatesse d’attendre le résultat de leurs échanges avant de répondre aux médias qu’il n’était pas question d’abolir les cégeps (ce qui n’est pas du tout la proposition des jeunes libéraux si on se fie à leur cahier de propositions).

Transformation des programmes techniques au cégep

La CJPLQ prétend qu’il faut « valoriser les programmes de formation technique en transformant les CEGEP en Grandes écoles de métiers qui seront davantage axées vers l’offre de travail » en s’alliant avec les entreprises, les Chambres de commerce régionales et en mariant des stages pratiques à la formation théorique.

Gros bon sens pour le commun des mortels; soumission aux effets pervers d’une mondialisation déshumanisée, dé-collectivisée, et « sur-économisée » pour les gens qui croient sincèrement que le cégep québécois transmet les vertus d’une « culture générale » – encore qu’il faille définir quelle « culture générale » nos valeureux professeurs activistes transmettent…

Et puis, en regardant les taux de diplomation cités plus haut, peut-être ont-ils raison, ces jeunes du PLQ qui ont voté majoritairement pour la transformation des programmes techniques, de suggérer des programmes techniques plus « utilitaires » et branchés sur de réelles opportunités d’emploi. S’ils avaient été un tout petit plus audacieux, peut-être auraient-ils pu proposer un nombre d’années limite auquel participe le contribuable à la quasi-gratuité des études collégiales ou encore d’exiger une participation financière des étudiants?

La moitié des étudiants inscrits dans des programmes techniques n’obtiennent pas leur diplôme. Est-il normal que le citoyen paie pour autant de laxisme et encourage malgré lui un gaspillage éhonté d’autant de ressources?

Programmes pré-universitaires

La grande victime de la vision des jeunes libéraux est sans conteste l’enseignement préuniversitaire. Leur solution: Ajouter une 6e année au secondaire et une année supplémentaire au baccalauréat. Pas sûre qu’ils aient réfléchi aux conséquences d’ajouter une 6e année au secondaire ne serait-ce qu’en termes logistiques et de locaux. Cela dit, pourquoi ne pas offrir à ces étudiants d’intégrer immédiatement le milieu universitaire avec une année de transition qui leur permettrait d’évaluer les opportunités de carrière qui s’offrent à eux et d’apprivoiser cette fameuse « culture générale » possiblement plus intéressante pour des gens aux profils académiques universitaires?

L’argument d’assumer le coût des programmes préuniversitaires au cégep pour assurer « une présence et le développement régional » est-il encore adapté aux besoins d’une époque où les distances et l’éloignement n’ont plus autant d’importance qu’autrefois? A-t-on étiré la notion d’intervention de l’État au point où des institutions d’enseignement servent à assurer la survie économique d’une région?

Nos jeunes Québécois sont-ils si différents de nos voisins canadiens ou nord-américains? A-t-on seulement démontré l’utilité de ces programmes préuniversitaires? Il me semble qu’à voir les chiffres cités plus haut, peut-être sont-ils plus un facteur de décrochage qu’autre chose…

Les « nouveaux jeunes »?

En mars dernier, à 10 jours des élections du 7 avril, un sondage Léger Marketing révélait que le PLQ dominait dans les intentions de vote parmi les tranches d’âge de 18-24 ans (à 30%) et de 25-34 ans (à 42%).  Notre jeunesse serait-elle plus « libérale » que ne le laissent voir les manifestations de la rue largement diffusées par nos médias?

Parmi les propositions soumises en fin de semaine, on y retrouve un système de santé mixte (public-privé), la publication d’indicateurs de performance pour les hôpitaux et les cliniques publiques, le concept d’utilisateur-payeur pour ce qui est du péage sur les ponts entourant l’île de Montréal, la vente de la SAQ pour renflouer la dette publique, un cours sur l’éducation économique à partir du primaire (!), une libéralisation du marché des alcools du Québec, des incitatifs au travail plus importants pour les gens qui reçoivent de l’assistance sociale, etc.

Le PM Philippe Couillard a eu beau tenter d’influencer le vote portant sur la transformation de la mission des cégeps; les jeunes ont tenu bon. Bravo!

Considérant que la seule tranche de l’électorat où le PQ arrive en tête est chez les 55 à 64 ans (à 41% des appuis) et que la CAQ est somme toute assez proche des propositions de l’aile jeunesse du PLQ, cela me donne, en ce qui me concerne, un peu d’espoir pour la suite.

21 réflexions sur “Bravo aux jeunes libéraux!

  1. C’est certain qu’à quelque part ça doit changer. On paie encore pour rien. Si on faisait payer ces jeunes ou à tous les moins leurs parents peut-être que ça les motiveraient. Étant donné que c’est nous la population qui payons et qu’eux ne paient rien, c’est la facilité. Ils traînent leurs savates et ils s’en fout de savoir qu’on paie. Je ne sais pas ce qui en est des autres provinces, je sais seulement que j’ai déjà entendu qu’aux USA ils ont ce qu’ils appellent pre-law et pre-medicine. Je crois qu’en Ontario lorsqu’ils sortent du High School, ça fait 13 ans qu’ils sont à l’école. J’opterais pour des écoles qui enseignent des techniques et avoir un an de pré-université pour ceux qui veulent étudier à l’Université. Le problème avec les CEGEP c’est qu’ils ne placent pas de limite dans le temps d’un cours. Tan qu’à moi j’abolirais les CEGEP.

  2. Johanne,

    Le vrai drame…

    800.000 analphabètes, 35 % de la population en situation d’illettrisme fonctionnel (incapables de lire une simple notice…)

    Presque 50 années après le rapport Parent et avec un budget de l’éducation qui est le deuxième du Québec

    J’ai suggéré a un ‘ardent’ nationaliste, style MBC que nous avions besoin d’une campagne d’alphabétisation, comme dans certains pays d’Asie ou d’Afrique…je vous laisse imaginer la réaction.

    Pour les Cegep le gouvernment avait passé une loi qui limite a 7 années (!) le délai pour obtenir un DEC….

    Le baratin ‘régional’ est du baratin sachant que certaines universités du réseau de l’UQAM en région devraient être fermées (Trois-Rivières, Abitibi, entre autres, Bishop chez les anglos) pour créér des pôles de recherche de taille suffisante. Dans ces cas il s’agit ni plus ni moisn que d’assistance sociale universitaire et les réactions a l’annonce que Trois-Rivières s’apprêtait a offrir des cours en anglais (afin de survivre et d’attirer des étudiants étrangers) est caractéristique de la mentalité d’assiégés d’une partie des universités et établissements d,enseignments.

    Je n’ai aucun espoir de ce côté, pas plus pour les Cegep d’ailleurs, ce serait une révolution, de temps-en-temps j’en arrive a souhaiter un écroulement des finances publiques….

    J’ai l’impression que le gouvernement ménage son capital politique dont il va avoir besoin avec nos amis ‘so, so, so, solidarité…..’. On choisit ses combats.

    Il suffit de lire les éditos virulents de MBC pour savoir ou nichent nos nationaleux, soit l’immobilisme.

    Cegep un jour, Cegep toujours….

  3. Certains soutiennent que les CEGEP sont une invention géniale du modèle québécois. C’est tellement bon les CEGEP, qu’il y a combien de provinces canadiennes et d’états américains qui ont copié le Québec?

    C’est une structure inutile, dans le secteur pré-universitaire, mais qui permet d’avoir des employés syndiqués qui paient des cotisations à la mafia-syndicale.

    Pour le reste…

  4. On verra si les bottines suivront les babines à la CAQ.. Jusqu’à maintenant, le silence de la CAQ est quelque peu étrange.

    François Legault s’était engagé à jouer les chiens de garde mais aussi à donner son appui quand certains éléments du programme de la CAQ seraient repris.. Alors, M. Legault les jeunes libéraux devraient pouvoir compter sur votre encouragement..

    MBC clame haut et fort qu’il aime les CEGEP.. on sait bien! quand on anticipe utiliser les CEGEP comme véhicule de propagande nationaliste souverainiste via les cours d’histoire obligatoires.

    Il faut féliciter la détermination de Philippe Couillard de ne pas reculer dans le dossier des régimes de retraite.

    Je pense que comme il en aura plein les bras à l’automne avec les manifestations, s’éparpiller sur plusieurs dossiers chauds n’aurait pas été très avisé

    Cela à mon avis ne signifie pas qu’il ferme définitivement la porte aux propositions des jeunes libéraux.. J’ai entendu Martin Coiteux dire que les propositions des jeunes ont été entendues..

    Je remarque aussi que malgré les divergences d’opinions l’ambiance du rassemblement était on ne peut plus positive..

  5. Je suis d’accord à 100% avec Joanne, la réaction de Couillard est pitoyable. Il n’y a qu’Hélène pour y voir du positif! Franchement, c’est encore un autre dossier qui me donne raison : le PLQ ne veut rien savoir de changer quoi que ce soit dans le modèle québécois. Ils sont juste bons pour changer les régimes de retraite au municipal, mais pas le courage de s’attaquer à leurs propres fonctionnaires.

    Pour ce qui est de MBC, je ne comprends pas l’obsession de plusieurs personnes de ce blogue envers ce gars là. Je ne savais même pas qui c’était avant de commencer à venir sur ce blogue. Il n’a aucune espèce de notoriété alors arrêtez de parler de lui et d’agir comme si c’était le premier ministre du Québec! Vous ne faîtes que l’encourager dans son petit jeu minable. Vous seriez plus utiles si vous demandiez des comptes aux libéraux, car c’est eux qui gèrent pour les quatre prochaines années.

  6. Hugo Breton, Les Libéraux sont au pouvoir depuis tout juste 4 mois.. Ils ont 4 ans pour faire le ménage.

    Le souvenir du printemps érable est encore trop présent..

    Allumer des feux sur plusieurs fronts en même temps comme vous pressez les Libéraux de le faire serait à mon avis complètement inconséquent.

    Je regrette mais avec les policiers et les pompiers qui déshonorent leur métier comme c’est le cas en ce moment, qui faudrait-il appeler à la rescousse si étudiants et forces de l’ordre arborant le carré rouge prennent la Rue pour contester l’autorité gouvernementale?

    Alors on se calme! Je persiste et je signe à laisser la chance au coureur.

    PS Moi aussi je dis bravo! aux jeunes libéraux d’amener avec conviction des pistes de solution qui ne pourront pas être rejetées du revers de la main pour longtemps encore.

    Chaque chose en son temps! Je pense qu’il ne faut pas sousestimer l’intelligence de Philippe Couillard et la détermination des Leitao et Coiteux..

    En passant, Bock Cöté, Éric Bédard, historien, en mènent large auprès de PKP. Ces mêmes stratèges qui avaient fomenté le virage à droite pris par Pauline Marois s’activent comme jamais en vue d’abord des élections fédérales de 2015, et ensuite des élections provinciales dans 4 ans..

    Ne vous en déplaise Jean-Marc Léger un autre de leurs comparses a prédit une fusion entre la CAQ et le PQ.

    Gérard Deltell devrait quitter la CAQ pour les conservateurs au fédéral. Et vous savez quoi, si cela s’avérait il aurait mon vote..

    C’est mon opinion et elle vaut bien la vôtre.

  7. Monsieur Couillard commence à me désespérer.

    D’abord la cimenterie, puis les éoliennes et puis ça…

    C’est tout de même incroyable de voir des jeunes inexpérimentés être plus allumés en matière de gestion de fonds publics que les gens prétendument chevronnés.

    Les jeunes Libéraux devraient peut-être songer à se joindre à la CAQ???

  8. Les jeunes libéraux croyaient-ils vraiment influencer M. Couillard, le roi du statutquoisme. Qu’a-t-il fait pour améliorer les soins en santé lorsqu’il était ministre, à part que changer les noms de Régie à Agence. J’ai encore espoir en Martin Coiteux et M. Leitao, mais c’est à peu près tout…..Il est encore tôt et je continue de laisser la chance au coureur, mais la patience n’est pas ma plus grande vertu…..

  9. François 1er, vous croyez encore vraiment à la CAQ?

    J’y ai cru moi aussi et j’ai voté pour la CAQ bien que désolée de voir François Legault faire se saborder l’ADQ..

    Aux dernières élections j’ai trouvé suspecte la pugnacité de François Legault apparue subitement alors qu’en début de la campagne il tirait de l’arrière.

    Les sondages, plaçant le PQ derrière, suite au à l’acte de foi de PKP, la machine médiatique s’était clairement à ce moment-là rangé derrière la CAQ. La « peoplelisation » s’était mise en branle mettant tout le focus sur la pétillante Isabelle Brais..

    Les piètres résultats de la CAQ dans la région de Québec le 7 avril dernier auront contribué à cristalliser le rapprochement déjà amorcé entre les conservateurs péquistes et François Legault..

    Il a mis une croix sur la région de Québec. Les ex-adéquistes de notre région ont été déclassés au rang de troisième trio.. Humiliant pas à peu près.

    C’est pourquoi il ne faudra pas se surprendre de voir Gérard Deltell annoncer qu’il se joint aux conservateurs à Ottawa et peut-être ensuite Éric Caire.

    Ainsi et surtout à partir du discours interventionniste étonnant de PKP depuis son saut en politique, lequel avoue qu’un État ne se gère pas comme une entreprise, il est hors de question pour moi de voter pour une CAQ fusionnée avec le PQ.

    Alors je pense que ceux qui condamnent le PLQ avant même qu’il ait pu faire ses preuves jouent le jeu des conservateurs péquistes.. Si c’est le but visé. il n’y a plus rien à redire.

    Je ne me prétends aucunement porteuse de la Vérité…

  10. François 1er, je vous invite à consulter les liens qui apparaissent au bas de l’entrevue donnée par Joanne au FM 93 de ce jour..

    Le lien entre autres vers l’entrevue donnée à Gilles Parent en mars dernier.. dans laquelle Joanne fait le constat: « La CAQ est morte » l’arrivée de PKP au PQ va polariser les intentions de vote..

    C’est ce que je pense aussi. le retour du bipartiste fait partie de la stratégie nationaliste…

    Tout cela pour conclure que si le PLQ échoue, on est cuits…

  11. Un p’tite dernière, c’était d’entendre ce matin Jérôme Landry faire des courbettes à MBC.

    Coudon! CHOI est en train de se dénaturaliser pas à peu près..

    MBC en lieu et place d’Éric Duhaime?? et Gilles Duceppe qui s’est trouvé une niche à Maurais Live..

    Les voix de Joanne et de Denis vont se retrouver noyées pas à peu près dans cette mer de chroniqueurs à la solde de Québecor..

    Est-ce bien la Radio « Liberté » pour laquelle nous étions 50,000 à marcher contre sa fermeture??

    • Vous avez raison, radio x se est en train de perdre son identité et de devenir comme toutes les autres stations. Et plan dans la gueule
      pour la liberté de parole

  12. Hélène,

    Les élections au Québec, c’est loin…

    L’élection pour la direction du PQ ne va pas être une partie de plaisir et les débâts musclés vont laisser des plaies durables, les révisions vont être déchirantes, ceux qui pense que PKP va être élu sur un lit de roses devraient-être plus prudent.

    MBC et compagnie veulent un PQ conservateur, a droite, pour ramasser une partie (seulement une partie) des votes de la CAQ.

    Quand on gagne a droite…on perd a gauche…ou ailleurs.

    Certains (Vigile, MBC, d’autres) voient PKP comme le sauveur. Je fais une analyse différente;

    C’est un très mauvais orateur, dans un débât public il se fera volatiliser.
    Il est riche donc vulnérable, la structure financière mise en place, sa fortune, les conventions fiscales, etc, peuvent être utilisés contre lui, etc..
    Le PQ et le mouvement nationaliste sont ce qu’ils sont et la division a toujours été leur carburant, c’est un personnage toxique, peu aimable, impatient.
    Diriger le PQ n’est pas une mince affaire, ce n’est pas Québécor.
    Son attitude et sa gestuelle durant la prochaine campagne pourront être réutilisés ad-nauseam.

    Un point crucial s’il devient le patron du PQ, il va falloir qu’il abandonne ses actions Québécor….

    Je trouve aussi le gouvernement Couillard très timide, mais il faut choisir ces cibles, les priorités.

    Les coupures doivent être faites mais on ne peut réellement faire de coupure sans licencier finalement et les conventions collectives sont la (hélas) pour rester…

    Nous ne sommes pas cuits, PKP ce n’est pas 50 % + 1, sur ue question claire, et il faut d’abord être élu…

  13. Alain, entièrement d’accord avec vous..

    Je souhaite sincèrement que l’option de la CAQ survive aux 4 prochaines années.. Je ne suis pas une inconditionnelles des Libéraux. Mais dans le climat politique actuel quelle alternative nous reste-t-il?

    Ce qui me choque c’est l’inconscience et l’inconséquence de PKP.. Le Québec n’avait vraiment pas besoin de cela.

    S’il s’était joint à la CAQ l’histoire eut pu être tellement différente. Il aurait dû, par contre, tout autant se départir de ses actions..

    Quand l’intérêt personnel se confond avec l’intérêt de l’État, le grand oublié ne se retrouve-t-il pas à être le citoyen??

    • Hélène, vous avez l’option du parti conservateur, ce qui est mieux que tout ce qui est offert présentement même si c’est un parti qui n’est pas très connu.

  14. Robert, je suis du comté de Gérard Deltell.

    Si ce dernier se présentait à Ottawa et remportait l’élection en 2015, eh! bien dans un tel contexte, en effet, les chances pour un candidat conservateur de se faire élire au provincial dans mon comté deviendraient réelles.

    Merci! je n’avais pas pensé à ce scénario…..

  15. Je suis toujours étonné de constater que les gens sont surpris de la timidité du PLQ.
    Pourtant, tous savent que le courage n’est pas la marque de commerce de ce parti!
    La population a souhaité du changement lors de la dernière élection, et a rêvé que le PLQ se transforme en un parti d’action. Malheureusement, au réveil, ce n’a pas été le cas.

    • Je dois malheureusement être d’accord avec vous…..sait-on jamais…je leur laisse encore une chance…jusqu’au prochain budget. Il y a quand même des gens responsables dans ce parti.. , ..et j’ai souvent cru que c’était Jean Charest qui les bloquait… Quand ils étaient au pouvoir, sous le leadership de la poule mouillée à Bourassa, ça se voyait facilement… Attendons un peu…ils viennent d.être élus…..

  16. La timidité du PLQ est un moindre mal en regard de la bêtise téméraire du PQ qui nous attendait.

    La CAQ n’avait aucune chance de l’emporter.. la cote de la CAQ était descendu à son plus bas niveau pendant le mandat de Pauline Marois.. La faute aux Libéraux? Non c’est qu’il était timide le François.. pourquoi?

    La CAQ tirait de l’arrière en début de campagne en raison de sa contreperformance..

    Sa remontée pendant la campagne c’était trop peu, trop tard.. Malgré une pugnacité retrouvée doublée d’une couverture de presse sympathique, le verdict est tombée.. le PLQ a été élu majoritaire!

    Le courage n’a été la marque de commerce d’aucun parti.. pourquoi? parce que les Québécois ont de la difficulté à refuser les cadeaux.. et quand le réservoir est vide, il ne faut pas couper dans leur cour.

    Politiciens et citoyens ont nourri la bête… Votez du bon bord.. Qui est la dernière à avoir utilisé cet appât? Pauline Marois…

    Comme l’exprime J. Jacques Samson, Philippe Couillard semble déterminé.. finies les vacances.. l’équipe libérale se prépare à affronter la tempête.

    Trop tôt pour parler de réveil… c’est maintenant que la joute s’amorce.. Le réveil ou pourquoi pas l’étonnement ce n’est qu’au printemps prochain qu’on pourra se permettre un jugement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s