Entrevue à Bouchard en parle: Automne chaud en perspective

Entrevue à Bouchard en parle ce matin: À quoi s’attendre pour l’automne: le projet de loi #3 sur le régime des retraite des employés municipaux, le mythe des congés de cotisation des municipalités, les arguments non pertinents des contestataires de la réforme, les forces de l’immobilisme auront-elles raison de la volonté exprimée du gouvernement?, les conditions de succès des deux commissions de révision des programmes et de la fiscalité.

13 réflexions sur “Entrevue à Bouchard en parle: Automne chaud en perspective

  1. Le PLQ est majoritaire. S’il n’agit pas et baisse lâchement les bras comme à l’époque Charest, il n’y aura que Couillard et les libéraux à blâmer. Il faut arrêter de toujours trouver des excuses faciles comme les « forces de l’immobilisme » pour le manque de courage de nos politiciens. Si les Coiteux, Leitao et compagnie sont sérieux, ils n’ont pas à s’écraser. Ils peuvent et doivent agir. Les gens de droites ont le devoir d’arrêter d’être complaisants envers les libéraux. Arrêtons de dévier le discours sur des sujets secondaires sans intérêt comme MBC et PKP et talonnons les libéraux jour après jour pour qu’ils se mettent enfin à l’ouvrage.

  2. Hugo Breton, qu’attendez-vous pour vous lancer en politique vous le p’tit jos connaissant!!

    Joanne, après Bock Côté, surprise! voilà Pierre Fortin qui se porte à la rescousse des CEGEP (voir l’Actualité) .

    Le chien de garde affichée fait le tri on dirait.. pourtant la CAQ avait promis de donner son appui quand des éléments de son programme seraient repris..

    On doit se rabattre sur les babines de Legault via un enregistrement récent.. où sont donc ses bottines??

    • Hélène,

      Les babines et le bottines de Legault sont dans l’opposition. Ce sont les babines et les bottines de Coiteux, Leitao et Couillard qu’il faut entendre, car ce sont eux qui décident et qui sont imputables. Qu’est-ce que vous ne comprenez pas là-dedans ? Vous pouvez faire comme d’habitude et essayer de dévier le discours sur Pierre, Jean, Jacques, mais on en a rien à cirer des opinions des chroniqueurs de gauche. Arrêtez de vous laisser distraire et travaillez donc à convaincre vos amis libéraux de se mettre au travail.

  3. Des sujets secondaires sans intérêt! (La Charte 31 mars 2014 Vincent Marissal.)

    Les Mathieu Bock Côté, Éric Bédard, Joseph Facal,Jacques Beauchemin, Frédéric Bastien et Yvon Thériault, université d’Ottawa forment le groupe « le plus influent » intellectuellement au Québec…

    Et ces québécois influents militent et s’activent pour le PQ et font bloc contre les Libéraux..

    Les Bock Côté, Richard Martineau, Joseph Facal s’entendent comme des larrons en foire.. dans la campagne de promotion de PKP et de diabolisation des Libéraux.

    Ce noyau dur des néo réactionnaires conservateurs tentent en ce moment d’imposer leur vision et pour eux la fin justifie les moyens.

    C’est secondaire! Il faut bien que les enfants s’amusent!

    Eux, le pouvoir ils s’auraient quoi en faire!..

    On l’a échappé belle le 7 avril dernier..

    .

    • Vous passez trop de temps à lire des chroniqueurs de gauche. Réfléchissez donc un peu par vous-même et arrêtez de jouer à l’autruche. Avec des partisans aussi complaisants que vous, pas surprenant que le PLQ se confine dans le bon gouvernemaman!!! Les gens comme vous, qui se disent de droite, mais qui défendent toujours les libéraux, sont encore pires pour moi que les gauchistes, car au moins les gauchistes défendent leurs convictions.

  4. Hugo, vous êtes dure de comprenure. Bock Cöté, Facal, et cie sont de droite et même qu’ils flirtent avec les idées du Front National de Marine LePen, inspirés par Alain Finkielkraut cet excité de l’identitaire en France.

    La Charte partisane péquiste sur fond d’islamophobie était de leur inspiration.

    Comme ce fut le cas pour la France, les excités des deux extrêmes gauche et droite n’ont fait que souffler sur les braises de l’intolérance.

    Et c’est à une montée de l’antisémitisme que l’on assiste en ce moment.. Les pourfendeurs du voile au Québec se retrouvent confondus et ils se taisent.. Très courageux!

    La fusion du PQ\CAQ est dans leur carton..

    Belle alternative en effet!

  5. Bon, la charte maintenant. Bel argument! Je me contrefiche de ce que pensent et écrivent tous ces gens que vous citez, car ils ne sont rien. C’est une belle perte de temps que de s’en faire sur les opinions de ces hurluberlus. Ce ne sont pas eux qui nous gouvernent et ce ne sont pas eux qui gaspillent notre argent. Pendant ce temps, j’attends toujours que Coiteux sorte de son trou pour ramener les libéraux sur la voie du bon sens…

    • Vous avez raison pour une chose Hugo. Le suivi que nous avons à faire est auprès du gouvernement lui-même. Il y aura le cirque de la course à la chefferie du PQ mais ce sera une distraction pour les médias. Les gens qu’il faut motiver à redresser le Québec, ce sont les ministres libéraux. Ils en auront besoin.

  6. Joanne, je suis d’accord. mais le PLQ ne réussira que fort de l’appui d’une majorité qui « sortira de son silence ».. que s’ils nous sentent derrière eux.

    Les motiver à mon sens n’est pas synonyme de les donner perdus d’avance comme le fait Hugo Breton…

    Pour l’instant, le PLQ s’applique à mettre en application certains éléments de son programme..

    Oui on a raison d’être sceptique. Pourquoi le PLQ réussirait mieux que les gouvernements précédents à revoir le modèle québécois.

    Aux lendemains du 7 avril un consensus semblait exister.de la part de l’opposition dans la volonté de donner leur appui aux mesures du gouvernement qui iraient dans ce sens.

    Aucune indication jusqu’à maintenant d’une apparente bonne foi de l’opposition.

    C’est bien beau de s’acharner sur les erreurs de jugement des députés mais que fait la CAQ en ce moment?

    Une sortie en appui, ou du moins pour applaudir la vision des jeunes libéraux, aurait justement fait la démonstration de la sincérité de leurs intentions..

    Je prédis échec et mat si on continue à semer le doute en alimentant la perception que les Libéraux ne seront pas à la hauteur de nos attentes… aussi tôt en début de mandat

    Je persiste et signe en la pertinence de soulever que cette attitude défaitiste fait l’affaire des péquistes.. centrés sur leur nombril identitaire nationaliste.

    L’année qui vient sera déterminante.. et les détracteurs nombreux..

    Alors on ne pourrait pas mettre les chances de réussite de notre bord en laissant sincèrement la chance aux coureurs pour « une toute petite année ».. Ils ne l’auront pas facile.

    On est prompt à la critique.. Exemple: Coullard aurait pu attendre avant de fermer la porte aux jeunes libéraux….. (stratégie peut-ètre?)

    Pourquoi ne pas avoir pour autant applaudi la détermination affichée par Couillard dans le dossier des régimes de retraite??

    Je me pose la question: est-ce qu’on méritait vraiment cette dernière chance?

    Il faut qu’on fasse sentir à Couillard qu’on est derrière lui.. Pourquoi ne pas organiser une marche en appui au gouvernement dans le dossier chaud des retraites???

    La porte s’ouvrirait alors toute grande pour s’attaquer ensuite aux autres dossiers chauds.

    Alors c’est bien beau toutes ces attentes envers le PLQ mais nous aussi on doit démontrer que nous sommes conséquents et prêts à assumer les sacrifices que signifierai ce dégraissage de l’État.

    Non ce n’est pas toujours la faute des Autres.. Ensemble derrière les réformes, sinon on oublie cela et alors ce sera advienne que pourra!

  7. Hélène

    Vous ne voulez vraiment rien comprendre. Jamais je n’appuierai les libéraux ou n’importe quel parti qui dilapide les fonds publics. À date, les libéraux se comportent comme je l’avais prédis, soit dans la lignée des dépenses folles comme la cimenterie de Port Daniel. Le projet de loi 3 est correct, mais il n’adresse pas les employés du gouvernement provincial, donc c’est pas une très grande marque de courage.

  8. A Hugo, j’ai voté stratégique pour le PLQ.. Je vote centre droite depuis la création de l’ADQ. Le 7 avril, j’ai voté pour qu’on se débarrasse du PQ.

    Ceux qui attendent que le PQ épouse dans son entier la vision de la droite ne sont pas réalistes.

    Moi je serai satisfaite si dans 4 ans l’état des finances du Québec s’est amélioré. Avec l’équipe libérale et son trio économique l’atteinte de cet objectif n’est pas irréaliste..

    En passant statistique Canada aurait commis une erreur dans son évaluation du niveau d’emplois. Les chiffres corrigés seront connus vendredi.

    Quand on est de droite il n’est pas dans notre intérêt qu’on se retrouve dans 4 ans devant le même dilemme qu’aux dernières élections.

    Contrairement au PQ, le PLQ a à composer avec une couverture de presse hostile.

    Ce que je pense, c’est que la droite se doit de garder la tête froide et mettre l’emphase sur les bons coups quand ils se présentent et savoir reconnaître les travers anti-libéraux qui teintent trop souvent les analyses des journalistes.

    Aux prochaines élections provinciales, si la tendance se maintient c’est un retour au bipartisme qui semble vouloir se dessiner… PLQ\PQ..

    Je reste convaincue que le PLQ saura redresser la situation économique quoique de façon trop timide, ce qui ouvrirait, dans ce contexte de bipartisme, la porte au PC d’Adrien Pouliot..

    Le premier pas pour ce parti c’est qu’Adrien Pouliot réussisse à se faire élire..

    Il ne faut pas croire que ceux de la droite qui ont voté PLQ le 7 avril dernier se soient convertis au PLQ..

    .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s