Laissez-moi mon champ fiscal!

Les libéraux sont coincés. Quand on est coincé, on peut dire n’importe quoi et son contraire. Alors, jasez-en ensemble, les libéraux, et entendez-vous, OK? C’est quoi votre position?

Le PM Philippe Couillard s’engageait auprès des contribuables à n’augmenter ni impôts ni taxes. Ça, c’est une chose. Par contre, hier, le ministre Leitao choisissait de dire qu’il n’était pas question d’augmenter le fardeau fiscal des contribuables. Croyez-vous qu’on est assez idiots pour ne pas faire la différence?

Pour ceux qui ne suivent pas trop ça, si le gouvernement fédéral baisse les impôts d’une quelconque façon (on dira qu’il « libère » un espace fiscal), le gouvernement Couillard pourrait récupérer cet espace et augmenter les impôts à son tour. Au global, le contribuable ne paierait pas plus d’impôts (Leitao pourra dire qu’il n’a pas augmenté le fardeau fiscal), mais il en paiera moins au fédéral et plus au provincial. Une tactique Bachand avec la TPS et la TVQ. Been there, done that.

Pas cette fois, les amis! Alors, décidez-vous. On n’augmente ni impôts ni taxes ou on n’augmente pas le fardeau fiscal. Démêlez-vous et soyez honnêtes.

On récupère ou on récupère pas le champ fiscal qui sera libéré par le gouvernement fédéral? Cet argent n’est pas le vôtre. C’est celui du contribuable canadien et à ce que je sache, je suis une contribuable canadienne. Il m’est dû. À moi.

Et ne me parlez pas de déséquilibre fiscal! Si le gouvernement fédéral a des surplus, c’est qu’il a fait ses devoirs: rationalisé sa fonction publique, coupé dans les congés de maladie, etc.

Ce matin, la CAQ annonce qu’elle déposera une motion à l’Assemblée nationale »

« Que l’Assemblée nationale exige du gouvernement libéral qu’il s’engage à ne pas occuper le champ fiscal que pourrait libérer le gouvernement fédéral »

Secondez-la et appuyez-la, bon sens! Vous parlez de confiance. C’est le temps de vous montrer sincères. Autrement, on va souhaiter que le gouvernement fédéral ne choisisse ni de baisser la TPS ni de baisser les impôts uniformément. On va souhaiter qu’il fractionne le revenu. Là, vous serez bien baisés. Je vois mal comment vous pourriez vous en sortir autrement que d’imposer davantage les familles.

Le gouvernement de Harper mérite que les résultats obtenus suite à sa saine gestion soient visibles et reconnus par la population québécoise. De l’espace fiscal? Vous en avez en masse. L’excellent reportage du Journal de cette semaine portant sur Investissement Québec en est un exemple. Et ça, c’est ce qu’on sait! Imaginez ce qu’on ne sait pas…

AUTRE CHOSE

Autre chose. C’est quoi l’histoire des gels. On gèle quoi au juste? Les effectifs? Les embauches? La masse salariale? Toutes ces avenues sont différentes. Il va falloir vous brancher.

Avec la négociation qui se prépare avec vos employés, leurs fonds de pension en déficits actuariels, je ne marcherais pas sur des oeufs si j’étais à votre place. La marge de manoeuvre? Elle n’est pas mince, ni petite, ni pratiquement nulle. ELLE EST NULLE! Niet! Nothing.

Comme employeur et représentant du contribuable, vous avez le devoir – le devoir! – de trouver le moyen de geler la masse salariale tout en vous assurant qu’il y a suffisamment d’employés aux bons endroits. Cela nécessitera d’en laisser aller (à la retraite ou autrement) et peut-être d’en embaucher d’autres aux bons endroits. Dans un gouvernement intelligent, on devrait pouvoir s’assurer de cela. Faites ce qu’il faut. Ailleurs, ça se fait. Le contribuable est exaspéré de revivre GroundHog Day.

Philippe Couillard aimerait bien que l’on innove. Gros forum sur l’innovation en fin de semaine dernière. Bravo! Innovez! Réinventer l’État! Appelez ça comme vous voulez. Mais chose certaine, 60% des dépenses publiques sont dans la masse salariale. Il va falloir diminuer le nombre d’employés payés par les contribuables.

Just do it!

Indice1: La sécurité d’emploi n’existe plus en Suède.

Indice 2: Les transferts directs demandent moins de fonctionnaires que des méga-programmes où on fait vivre des fonctionnaires plutôt que de rendre des services directs à la population.

73 réflexions sur “Laissez-moi mon champ fiscal!

  1. « gouvernement intelligent » ça c’est un oxymoron!! Ben non – c’est comme la shot d’héroine – juste une dernière – le gvt du Québec est un addict – le réflexe est de retourner comme un chien à son plat de vom… Innovez??? Au gouvernement???? Elle est bonne celle là … New York please pull the plug!!!

  2. Ben voyons donc Mme Macotte…. Tout champ fiscal libéré par le fédéral sera immédiatement repris par nos libéraux verreux provincials !!! Jamais on ne va donner une chance à la classe moyenne car nous sommes la vache à lait. Imaginer 2 minutes un fermier qui n’a qu’une seule vache qui produit….. s’il ne veut pas mourir de faim il va la siphonner au maximum jusqu’à ce que la vache meurt ou que qulqu’un d’autre reprenne la ferme et innove en diversifiant la production de sorte que le lait de sa vache ne soit plus sa seule source d’alimentation.

    Mais c’est bien plus facile pour les libéraux de toujours squizzer les mêmes cloches qui se lèvent tous les matins pour aller travailler car le gouvernement sait très bien qu’on ne se soulèvera jamais….. La classe moyenne est ben trop occupée à conserver les miettes de salaire qu’on daigne encore lui laisser. Couillard a bien trop de petits amis à satisfaire en bonus, prime de départ et nominations partisanes à gros salaires (Lyne Beauchamps) pour se soucier ne serait-ce que quelques secondes du petit…très petit et de plus en plus petit travailleur de la classe moyenne !!!!! Moi j’en ai ras-le-bol

    Merci de me lire.

  3. Matières à réflexion…. Élections en Suède dimanche dernier: La gauche l’emporte, l’extrême droite grimpe.

    Le parti conservateur vaincu après 8 ans de pouvoir.. La Suède malade de ses viols, alcool..

    Le contexte européen est difficilement comparable au contexte nord américain alors qu’on assiste dans plusieurs pays à une poussée inquiétante de l’extrême droite..

    Ce matin j’entendais Stéphan Gendron dans l’émission Maurais Live. J’ai aussi lu sa chronique de ce jour dans le Huffington Post…

    « Nous avons une obligation de résultat.. Alors OK… Abolissons les conservatoires.. Modulons les tarifs de garde en fonction des salaires.., Augmentons Hydro-Québec.. Occupons le champ fiscal laissé par Ottawa.. Allons-y. »

    « C’est vrai que nous devrons perdre des acquis et sacrifier des services et institutions. J’.espère que nous abandonnerons aussi nos idées de grandeur que sont les retours d’équipes professionnelles sportives. »

    « Qu’on ne mette plus un seul dollar de fonds publics dans ces aventures. Y compris PKP. »

    « Nous n’avons plus le luxe de chiâlage et de l’obstruction. »

    « Encore moins de parler de souveraineté et d’indépendance. »

    « On n’a plus de temps à perdre.. On a vécu sur du temps emprunté.. Il est temps de rembourser. »(Stephan Gendron)

    Je pense que la cacophonie dans l’expression des attentes des « lucides » devient contreproductive..

    Le gouvernement a été élu majoritaire.. On s’est entassés dans son canot de sauvetage..

    Je pense que si chance il y a pour que le bateau ne chavire pas c’est d’éviter de distraire le capitaine..

    • Désolée Hélène. Il ne faut pas augmenter les impôts des gens. Nous avons atteint le point le plus élevé de la courbe de Laffer. C’est contreproductif pour l’épargne, le travail, l’investissement. En cela, François Legault a raison.

  4. Ce qui m’écoeure encore plus que les nouvelles taxes et hausses d’impôts du gouvernement sont les gens qui acquiessent et qui défendent les décisions de Couillard. Comment peut-on en 2014 accepter qu’il n’y ait rien à couper dans la fonction publique ou dans le financement aux entreprises, dans les bonus, les primes de départ ou encore dans l’organigramme complexe et complètement débile du ministère de la santé et des services sociaux, dans les salaires des recteurs, dans les commissions scolaires etc etc etc…

    Comment un être sain d’esprit peut croire que Couillars et ses accolytes n’ont qu’une seule option restante soit d’augmenter notre fardeau fiscal???
    Je suis une citoyenne canadienne et à ce titre je mérite les mêmes baisses d’impôts et de TPS que le ROC. J’en ai plein le c..l…..de cette soi-disant société distincte qui ne se distingue que par l’augmentation de ses taxes, tarifs, impôts et autres magouilles pour nous syphonner d’avantage.

    • On ne peut pas couper dans la fonction publique. Les employés sont syndiqués mur à mur. Même si tu les congédies, ils seront obligés de les replacer ailleurs ou ils devront bonifier leur pension de retraite. C’est ça le Québec.

  5. Désolée moi aussi.. si, pris à la gorge, ils le feront.. Reste que Laetao a dit attendre la manière dont le PCC libérera le champ fiscal avant de décider d’occuper ou non l’espace libéré.

    Alors qu’est-ce qu’on fait maintenant? Une manifestation pour sortir ce gouvernement? Pour le remplacer par qui? La CAQ et sa culture nationaliste Québec inc. interventionniste???

    La majorité sourde doit aussi assumer sa part de responsabilité..

    Aussi bien commencer à écoper..

    Le symbole de ce naufrage annoncé sera « le méga amphithéâtre » dans lequel projet les hausses de taxes et d’impôts n’ont pas pesé lourd pour les Québécois.

    Idem pour la Commission Charbonneau.. ça coûtera ce que ça coûtera. on voulait une enquête publique.. laquelle aura accouché d’une souris… et le PQ en redemande..

    La classe moyenne qui se plaint de payer trop d’impôts « appuyaient ces deux aberrations »….

    La cigale ayant chanté tout l’été se trouva fort dépourvue quand l’hiver fut venu… Alors chantons maintenant..

    J’entendais Jeff Fillion dire combien la Commission Charbonneau a été néfaste pour l’économie québécoise..

    Pourquoi « J’ai ma place » revient avec une campagne de publicité? Parce que les loges ne trouvent plus preneurs..

    Aucune multinationale ou gros entrepreneurs ne seront désormais attirés vers cet outil de lobbyisme..

    Quel beau gâchis! Une société de privilégiés inconsciente, immature et irrémédiablement gauchiste….

    Advienne que pourra! Je m’accroche au souvenir du Commandant Picher qui a réussi à éviter un « crash » .. et si le trio économique réussissait pareil exploit??

    Je préfère encore voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide.. Je traverserai le pont quand je serai arrivée à la rivière.. et oui, peut-être qu’à ce moment-là il faudra faire place à mon plan « B »….

  6. Pourquoi donc le fédéral a-t-il un surplus? Parce que le gouvernement Harper a eu le courage de couper dans des postes de fonfons (ce qui a rendu la gauche très triste, acrimonieuse et hargneuse).

    Le gouvernement Couillard va-t-il avoir le courage de s’en inspirer et de faire de vraies coupures ou va-t-il s’aplatir devant la pression de la mafia-syndicale et autres groupes de gauche?

  7. A lire « PKP le souverainiste » dans le JDQ… Coudon! et si c’est lui qui avait l’affaire??? Le fédéral serait une nuisance pour le Québec.. Il est là le cœur du problème!!.. c’t’ivident!

    Cet homme réputé pour avoir bâti un Empire à la sueur de son front et de nos fronts, qu’attendons-nous pour se ranger derrière cet enfant prodige??

    Aidons-le à réaliser son ultime fantasme.. le moment serait vraiment bien choisi!

  8. Harper n’avait pas une armée de syndicalo- gauchistes contre lui.

    Pendant que le Québec le mettait dehors et optait pour le NPD, le ROC lui donnait la majorité sans l’appui du Québec..

    Le bilan d’Harper auprès des Québecois n’est guère reluisant. Les retombées de sa bonne gestion a par contre été profitable au Québec..

    Si Harper a pu avoir les coudées franches et apporter sa contribution à la bonne santé économique du Canada, c’est envers et contre les Québécois gauchistes.

    L’histoire serait différente pour un PLQ dans pareil contexte..

    Les anglophones sont pragmatiques et les francophones émotifs.. Ce qui compte, c’est d’être heureux!

  9. Je vais être bref, moins que j’ai de l’argent dans les poches moins je dépense. Oublié ça pour moi l’endettement, je ne vais pas faire payer mes héritiers pour mes dépenses actuel. Quel belle héritage qu’on laisse à nos enfants au QC.

  10. Plus tu vas mettre d’argent dans un modèle d’affaires brisé, plus il sera aspiré ne faisant que perpétuer et aggraver la situation.

    Nous frappons le fameux mur de l’illusion tranquille. Cette fois, c’est réel.

    Les revenus de LotoQuébec et la SAQ diminuent. Il ne reste que Hydro et … les taxes et impôts .

    Et dire que le PQ est en Écosse pour voir comment cela se passe et même Martine a participé à une manifestation. C’est vous dire qu’on ne saisit pas l’urgence de la situation.

  11. Plus il monte les taxes, et gère mal, plus je pense à me pousser! Je suis jeune, professionnel, paye des impôts, mais je ne veux pas payer l’impôt pour 10personnes + sur-payer tout pour rien avoir en bout de ligne. Voila!

    Il faut changer cette mentalité de tout avoir, sinon les jeunes comme moi vont faire ce que je dis ci-haut et le québec mourra dans 50ans…

  12. Hélène Beaulieu dit : Alors qu’est-ce qu’on fait maintenant? Une manifestation pour sortir ce gouvernement? Pour le remplacer par qui? La CAQ et sa culture nationaliste Québec inc. interventionniste???

    La CAQ interventionniste?????? Coudonc j’étais-ti dans le coma moi depuis les 30 dernières années?? Car je n’ai jamais vu la CAQ au pouvoir !!!!! Alors comment pouvez-vous dire que la CAQ est interventionniste? PLQ = PQ Mme Beaulieu.
    Surtout ne votez pas pour la CAQ …. tout d’un coup qu’ils feraient une différence dans nos finances publiques!!!! Continuez de voir les libéraux verreux comme des sauveurs de la province Mme Beaulieu….. Me semble qu’un vrai changement de gouvernement nous aurait fait du bien le 7 avril !!!

    Mais vous Mme Beaulieu…. ne changer rien à vos habitudes et continuez à voter PQ-PLQ comme ca vous serez assurée de toujours payer….

    • Chantal,

      Ça fait des semaines que j’explique ça à Hélène (et aux autres qui sont complaisants envers les libéraux), mais elle ne veut rien comprendre. Je me fais même traiter de taupe du PQ quand je critique les libéraux! Et bien moi, je les traite d’autruches libérales!!! Tous ces pleutres qui se disent de doite, mais qui ont lâchement laissé tomber la CAQ, et qui n’osent jamais rien dire contre les libéraux.

      Je prédis déjà qu’Hélène va vous répondre que PKP, et bla bla bla…

    • On se dit Caquiste mais on vote Libéral ???? >Est-ce parce que l’on veut gagner ses élections à tout prix ou est-ce que notre jupon rouge dépasse et on a honte???? On défend même Yves Bolduc qui a floué le trésor Québecois de 215.0k$. Une autre dépense inutile si l’on considère que ses patients se retrouvent à nouveau sans médecin….Personnellement je ne voterai jamais pour les deux partis qui nous ont gouvernés, menti et fourré durant les 44 dernières années­..Vous pouvez inclure QS et On là-dedans…..Je vote toujours par principe et je laisse le vote magouilleux aux autres….

    • Cessez de vous chicanez comme des enfants pour des politiciens qui ne valent rien. Tout parti confondus! De toute façon, au Quebec tant et aussi longtemps que syndicats et lobby de toute sorte ne seront pas remis a leur place, rien ne sera possible.

  13. Chantal, j’ai toujours voté ADQ et CAQ sauf le 7 avril dernier. Je vote Harper à Ottawa.

    Je n’ai plus confiance en François Legault. Quand il entreprend une tournée des régions pour promettre un coup de pouce du gouvernement aux commerces, ça s’appelle comment?

    Une fusion CAQ\PQ c’est ce qui se prépare en coulisse.. Source: Jean-Marc Léger..

    On apprend à évaluer l’équipe libérale.. Philippe Couillard arrive à rattraper le manque de cohésion dans son parti.

    Aujourd’hui, il a remis les pendules à l’heure sur le champ fiscal et a aussi apporté des nuances aux propos tenus par le bulldozer le Dr Barrette.

    Une équipe nouvellement constituée peut commettre des erreurs.. Il est trop tôt pour disqualifier le PLQ..

    Philippe Couillard pourrait peut-être confondre plusieurs de ses détracteurs.. à suivre…

  14. Le gouvernement fédéral a coupé dans les congés de maladie ? Je veux bien le croire mais j’aimerais qu’on me dise ce qu’il en est maintenant de ces congés. Autrefois, c’était 15 jours annuellement, mérités à raison de 1 jour .25 par mois. Qu’en est-il maintenant ? Merci.

  15. Chantal et Hugo, voici ce que Joanne écrivait en mai dernier:

    « L’entreprise du jour « qu’il faut sauver » c’est Hexagone »

    « Selon M. Péladeau, le Québec a les moyens « comme collectivité » de favoriser le maintien d’Hexagone (ex-entreprises d’Accurso) ».

    « Je comprends que Péladeau du PQ, de même que François Legault de la CAQ, aient fait fortune en bénéficiant de l’appui de fonds publics. Il leur sera difficile de se distancer d’un modèle qui leur a bien servi. » (Joanne)

    Quant à moi, je m’attarde sur les 300 gazelles, entreprises appelées à devenir les prochains fleurons de Québec inc., principalement dans le domaine manufacturier, lesquelles bénéficieraient des ressources d’investissement Québec, entre autres..

    Péladeau et Legault appuyaient ce programme péquiste.. Le périple récent de Legault dans les régions s’inspire de ce projet de gazelles du PQ..

    Ce sont les souverainistes du 450, désabusés du PQ de Pauline, qui forment le noyau de la CAQ depuis le 7 avril.. Si PKP devient chef, la stratégie sera de les réappatrier

    Ce programme péquiste, délaissé par les Libéraux, leur a valu les critiques des Péladeau et Legault..

    Et si ces pleutres de droite, qui auraient lâchement laissé tomber la CAQ, avaient plutôt fait montre de perspicacité??

    Selon vous, on ne dirait rien contre les Libéraux.??..

    J’étais en colère contre Charest qui avait investi l’argent public dans l’amphithéâtre, Cette année-là j’ai voté pour la CAQ.

    J’étais en colère quand nos radios de Québec s’étaient laissés séduire par le chant des sirènes de la Nordique Nation, lesquelles radios avaient boudé Harper et ainsi contribué à l’élection du NPD dans des comtés reconnus de droite dans la région de Québec…

    Je suis toujours en colère de voir la région de Québec dans le rôle réducteur « d’idiots utiles » dans le plan Québecor..

    Le mystère Québec a péri avec la convergence de la puissante machine médiatique derrière le futur Président de la république..

    Oui le 7 avril, j’ai voté Libéral et je l’assume. Je ne suis pas du genre à dire: « Si j’aurais su j’aurais pas venu ». Et je considère qu’il est beaucoup trop tôt pour baisser les bras…

    Quatre ans en politique c’est long.. et beaucoup d’eau va couler sous les ponts d’ici la fin du mandat des Libéraux.

    Chose certaine il nous faudra une bonne carapace pour conserver intact notre sens critique dans la campagne de propagande souverainiste qui s’annonce.. PKP semble gonflé à bloc.. et il a les moyens de ses ambitions…

    • Madame Beaulieu,

      Même si PKP a les moyens de ses ambitions, jamais, jamais, jamais l’indépendance du Québec ne se fera. Vous savez pourquoi?????? A cause du vote etnique !!! L’immigration à grandes portes ne sera jamais profitable au mouvement souverainiste.
      Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’immigrés indépendantistes…. je dis que les immigrés fédéralistes sont et seront toujours plus nombreux.

      De plus, cessez svp de mettre de l’espoir dans ces gouvernements qui ont pris le pouvoir au cours des 30 dernières années. Ils sont tous plus corrompus les uns que les autres et ils nous enseignent une chose: Faites ce que je dis (serrez-vous la ceinture) et non ce que je fais (nous voter de très faramineuses augmentations sans couper dans nos fonds de pension sans oublier tous nos déplacements et repas gratuits sur le bras des CON-tribuables).

      Comme l’a dit un bloggeur sur le blog de Richard Martineau:
      Si l’histoire peut nous apprendre quelque chose c’est ceci: Milton Friedman disait, mettez le gouvernement en charge du Sahara et en 5 ans il n’aura plus un grain de sable. Ce à quoi j’ajouterai: …. mais leur poche seront pleines de sable !!!!!

      Même si vous n’aimez pas Francois Legault, il est le seul à qui je donnerais une chance pour nous sortir du trou……….. Je ne dis pas qu’il SERA PARFAIT… NON personne n’est parfait mais comme il est indépendant de fortune, il devrait être moins corruptible (du moins je l’espère) et en mesure de faire du vrai ménage…. en commençant dans sa propre maison (les paliers de gouvernement).

      Bonne journée madame Beaulieu !!!!

  16. Je vois poindre a l’horizon des lendemain qui désenchante meme les plus optimistes.
    ils ont eu le pouvoir d agir qu’en ont-il fait? notre niveau de vie a t il augmenter ou diminuer?

  17. @ Helene,

    Vous avez raison, j’ai voté CAQ parce que j’étais tanné de Madame Marois et sa non-direction. Oui, les électeurs de la CAQ sont en bonne partie des indépendantistes comme moi et des nationalistes.

    Par contre, je souhaite que M. Couillard qui est là pour 4 ans fasse le ménage alors que Jean Charest a endetté le Québec en doublant presque notre dette nationale québécoise. L’avenir d’un Québec fort indépendant à l’intérieur du Canada ou hors de celui-ci passe par un redressement vigoureux.

    Un grand vent de changement doit se lever. Est-ce que M. Couillard est le nouveau Jean Lesage, j’espère.

    On ne peut plus niaiser. Il faut sortir la hache et couper. Le Peuple du Québec doit se réveiller et aider son gouvernement à faire les bons choix. La CAQ peut proposer des solutions pour le Québec pendant que le PQ se réinventera et se choisira un nouveau chef.

    Fini le Québec otage de la gauche. Bâtissons un Québec plus au centre, une société équilibrée et fixons un plan pour éliminier la dette sur 25-50 ans au complet.

    • Les syndicats sont montés et ont restés accrochés aux barricades depuis que les libéraux ont mentionnés le mot coupure. Avec l’aide de leurs ti- amis médias, tartistes, ti-groupe de pression et quoi encore on assiste a une vrai guerre. Le Quebec ne peut pas s’en sortir, car trop parasités par ces profiteurs.

  18. Joanne, il faut résister à la « peoplepolitisation » qu’incarnent PKP et Justin Trudeau..

    PKP un adolescent face au fédéral sous Harper… Mais…

    Quel cauchemar ce serait de voir le Canada et le Canada sous la gouverne de deux adolescents!!

    Le pire c’est que je soupçonne nos bons indépendantistes à l’esprit embrouillé par leur doctrine de tendre vers cet objectif…

  19. @ Helene,

    PKP un adolescent, vous dites, c’est méprisant pour cette homme. Un grand chef d’entreprise, certes pas parfait mais quand même.

    Le débat sur l’Écosse est clos maintenant. Bravo au Écossais pour ce débat dans le calme et avec une question claire. Un bon pourcentage pour le oui 45% quand même malgré les promesses de changement de Londres. Surpris aussi d’un tel support au oui chez un peuple Écossais qui a perdu sa langue gaélique et qui parle anglais en majorité. C’était d’abord un débat identitaire mais non liguistique, je vois cela comme un débat surtout folklorique et aussi économique pour contrôler leur levier au complet.

    Pour Justin Trudeau, c’est vrai que jusqu’à présent, il a eu l’air surtout du fils de Pierre E. Trudeau, donc j’ai un très mauvais souvenir sans qu’on sache ce qui le différencie de son père. Justin, n’a pas démontré jusqu’à maintenant qu’il pouvait gouverner le Canada et n,a pas tellement expliqué ses idées sauf la légalisation de la marijuana, une mesure libertarienne, que j’appuierais sans doute. J’espère que le fait qu’il est d’une autre génération fera qu’il aura une vision différente de son père, plus ouverte envers le Québec, le respect des provinces et de ses homologues des autres pays. P.E.T. pouvait être très arrogant autant avec les provinces qu’avec le président américain qui est notre voisin.

    Ce matin, les députés péquistes en Écosse doivent avoir la mine basse. Revenez maintenant au pays les députés du PQ aider à faire le débat sur les finances publiques.

    Le PQ doit se réinventer et tout mettre sur la table, débat gauche-droite, repenser l’indépendance, s’engager à tenir ou pas un référendum dans un prochain mandat, etc. Ce parti refuse depuis trop longtemps de faire ce débat profond. Il doit laisser à Québec Solidaire un parti marginal et pas très sérieux les ultras-gauchistes radicaux.

    • Hahaha, Peladeau un grand chef d’entreprise. Son père oui. Faites donc des recherches afin de voir qui est derrière les succès de Quebecor.

  20. A lire la chronique lapidaire de Mario Asselin « Le champ de mines péquistes ».. cette chronique aurait-elle échappé au modérateur??

    Qui a dit que le ridicule ne tue pas? Le ridicule est en train de « tuer » PKP…

    Qui conseille PKP? La perception que laisse ses étonnantes prises de position donne à penser que ce pourrait être sa conjointe.. « Ce que femme veut, Dieu le veut!! »

    Un autre exemple de la manipulation des esprits par ce clan… Régis Labeaume, à Matane, parle de « l’amphithéâtre culturel » et non plus sportif!!!…

  21. Jean Claude Michaud, je vous invite à suivre PKP sur sa page « Facebook » ouverte à tous..

    Vous aurez là un échantillonnage des arguments qu’il compte utiliser pour convaincre les Québécois de quitter le Canada… Vraiment pas fort!

    Eh oui! face à l’esprit cartésien d’Harper, il fait figure d’adolescent..

    C’est le cas aussi pour Justin Trudeau, le fils de Margareth.

    Vous ne vous posez pas la question, à savoir, pourquoi cette popularité de Justin au Québec? C’est qu’il ne ressemble pas à son père mais bien à sa mère..

    Alors oui je persiste et signe, le Canada et le Québec risque de se retrouver avec deux « belles » coquilles vides. Ça ne fait pas sérieux!

    PKP n’a qu’à s’en prendre à lui-même.. si e qu’il laisse à voir, ce n’est pas l’image qu’on pouvait se faire du propriétaire de Québecor..

    Si se créer « un personnage tantôt gaffeur, tantôt gauchiste » relève de la stratégie eh! bien cela en dit long sur son manque de jugement..

    L’étiquette de Mr Bean risque de lui restée collée à la peau..

  22. Merci Helene, j’irai voir la page de PKP quand j’aurai deux minutes. Merci pour votre réponse. J’essaie cependant de comprendre pourquoi vous détester tant l’homme, Est-ce que vous avez peur qu’il réussisse là où les autres ont échoués. Je pense que le chef du PQ qui était le plus solide était M. Parizeau, sérieux et déterminé mais mauvais perdant. Bouchard et Lévesque était trop flou et émotif pour avoir un plan clair, Lévesque, Brouillon, Bouchard un peu torturé, très catholique au fond M. Bouchard, il fait penser aux prêtres d’autrefois dans ses déclarations des dernières années.

    Je pense que vous confondez adolescent et émotif. Le Peuple Québécois est en bonne partie latin (nous sommes moins latin cependant que les français et les italiens) donc émotif et on veut des leaders inspirants. Les leaders les plus inspirant venait du Québec pour la plupart : Lévesque, Bouchard, Mulroney, Trudeau le père, etc. Layton était né au Québec, je pense aussi et il avait un charisme. Si vous me demandez de vous nommer des présidents américains inspirants, je vous nomme : Lincoln, Roosevelt, Kennedy, Reagan ou un homme quasi-présidentiel comme Martin Luther King. Certains Républicains et d’autres Démocrates parmi ces derniers. Ce qu’il manque à Harper, c’est l’inspiration et la nuance. Mulroney, me semblait le premier ministre du Canada idéal comme aussi Pearson.

  23. Pour le nouveau forum de Québec, je suis inquiet qu’on se ramasse avec un autre éléphant blanc comme le stade olympique de Montréal. J’aimerais voir une équipe de Hockey à Québec mais s’il y en a pas alors cela sera une farce très cynique. Les stades devraient être privés.

    On a assez d’avoir Investissement Québec qui sert à des fins politiques plutôt que d’aide économique à nos deux vieux partis. Il faudrait abolir cet organisme. Je pense que seul Hydro-Québec (énergie propre, bon marché qui a des surplus pour réindustrialiser, notre Québec à l’ère du pétrôle dispendieux) et la caisse de dépôt (fond souverain pour investir dans les entreprises clés (télécommunication, technologie de la santé, environnementale, transport, énergie, forêts, mines) ou ayant besoin d’un coup de pouce, et aussi utiliser la caisse pour financer des infrastructures publiques comme les ponts, autoroutes, etc. contre une tarification directe) devrait être conservé comme véhicule pour aider les entreprises d’ici et d’ailleurs qui veulent s’installer ici. Le gouvernement doit seulement intervenir quand c’est une question d’intérêt nationale et non pour favoriser des groupes au lieu de d’autres.

  24. Jean Claude Michaud, la liberté d’expression est le fondement de la démocratie… le délire nationaliste qui s’est emparé des boomers nostalgiques n’a plus rien à voir avec le nationalisme des Levesque, Bouchard.

    Nous sommes en présence de jusqu’au boutismes. Les règles démocratiques ne tiennent plus.. PKP est devenu l’incarnation du Messie qui les mènera à la Terre promise..

    Joanne sur « twitter » nous dirige vers un commentaire intitulé « Les journalistes sont des bélugas »…

    « Le métier de journaliste est en train de déliter tranquillement dans l’indifférence générale.. »

    « Ce journaliste dit avoir perdu toutes ses illusions parce que sa salle de rédaction a été décapitée par un magnat qui veut devenir premier ministre. »

    « Les journalistes de profession sont de plus en plus délogés pour faire place aux chroniqueurs, relationnistes, ex-patrons de centrales syndicales, les spécialistes de coups de gueule.. »

    « Les gens de pouvoir n’aiment pas les journalistes. Ils participent à la disparition lente de ce métier. »

    « Quand on se réveillera collectivement il sera trop tard.. ».

    Alarmiste?? Je ne crois pas..

    Voilà exactement ce que je dénonce sans relâche sur les blogues… La désinformation qui sévit au Québec en raison d’un fanatisme nationaliste dangereux pour la démocratie porté par la classe médiatico-intello-artistique.

    Je ne déteste pas l’homme PKP.. Je déteste par contre l’exploitation scandaleuse qu’en tant que Magnat de la presse il fait de la bonne foi des Québécois.. Nous sommes des instruments pour lui.

    Aucune démocratie digne de ce nom n’accepterait de laisser les destinées d’un pays entre les mains du propriétaire d’un empire médiatique tel que celui de PKP.

    Les techniques de PKP s’apparente à celles de Berlusconi entre autres:

    Conquête et exercice du pouvoir inspirés du marketing (sondage.. suivi de l’opinion) et de la néo-télévision, la télévision du talk-show et de la téléréalité. Ces techniques servant à capter l’attention des citoyens considérés comme un public de consommateurs.

    Je refuse la berlusconisation du Québec..

  25. Helene, j’ai regardé la page Facebook de PKP, rien de scandaleux selon moi. Cependant, M. Péladeau, semble se présenter quasiment comme un gars de gauche. Pour le reste, des photos de famille et avec sa conjointe Julie. On peut l’entendre dénoncer des politiques fédérales, ce que fait tout bon souverainiste/indépendantiste si ces politiques nuisent au Québec et provinces.

    Il dénonce les coupes à Radio-Canada, ce qui me semble par contre exagéré. Je pense qu’il y a du gras à couper à Rad.-Can. C’est sûrement pour aller chercher des appuis dans la gauche du PQ qu’il dit. Est-ce c’est vrai conviction, peut-être aussi?

    Pour revenir, sur votre commentaire de Aussant le comparant à Frank Underwood, il y a quelques jours, eh bien, en passant, j’ai écouté les deux premières saisons de House of cards.

    PKP, Est-ce Underwood ou le milliardaire Raymond Tusk qui voulait s’impliquer en politique personnellement au début?

    Il faut pas trop attendre des politiciens ce sont des humains, pas des messies. Les péquistes cherchent souvent des sauveurs ce qui est hérités de la culture judéo-chrétienne.

    Je me demande si PKP ne serait pas plus utile pour la cause en aidant un candidat de son choix, avec ses idées et de retourner au affaires par la suite en faisant avancer la cause comme propriétaire du journal de Montréal qui est un média plutôt indépendantiste comme TVA d’ailleurs. Drainville, Lisée ou Alexandre Cloutier comme chef du parti donc. Ce matin, en passant, Véronique Hivon ne se présentera pas.

    Le chemin vers l’indépendance est finalement très loin dans les conditions actuels du Québec endetté et une population réfractaire. J’en viens à l’idée que ce combat doit être repris par d’autres générations futurs.

    Je connais un jeune qui était indépendantiste et qui ne l’est plus suite au résultat de la dernière élection au Québec. Le fait qu’une majorité de Québécois est voter Libéral malgré les scandales l’a fait décrocher de la politique et il ne sais dit ni fédéraliste et ni souverainiste mais simplement ailleurs.

    Le PQ pourrait adopter un programme très nationaliste mais reporter l’engagement à tenir un référendum à plus tard dans le futur. Ce programme pourrait comprendre une révision des politiques d’immigrations au Québec, une meilleure application de la loi 101, mieux enseigner le français et inspirer fierté envers notre langue nationale, contester le multiculturalisme dans les institutions du Québec et le remplacer par l’idée du melting pot, affirmation nationale, réduire la dette du Québec et réinventer la gestion de l’État, instaurer une culture de responsabilité individuelle envers soi-même et la société.

  26. Pour terminer mon commentaire de tantôt, au fond celui qui me fait peur est Phillippe Couillard. Je souhaite qu’il fasse une partie du ménage mais j’ai pas confiance à l’homme à cause de son amitié avec Porter. Semble-t-il qu’ils sont tous les deux francs-maçons, voir sur internet. De plus, Couillard avance et recule sur la constitution. S’il fait le ménage, cela sera parce que la pression des agences de cotation ont sonnés l’alarme.

    Le Parti Libéral vient de nommer plusieurs libéraux connus à des postes clés. Lucienne Robillard, etc. Ce parti verse des gros salaires aux personnes en charges de réviser les programmes, ce qui est une farce.

    Le plan nord s’il est relancé sera une autre source de gaspillage qui va enrichir les minières privés sans que le gouvernement est sa juste part. Les infrastructures que prévoyaient Jean Charest allait coûter des milliards au Québécois.

    Pour une hausse de la TVQ, je suis pour seulement si on baisse les impôts personnels en même temps et aussi si la TPS baisse. Le gouvernement du Québec devrait par contre, laisser au Québécois une baisse des impôt personnels fédéraux sans augmenter l’impôt provinciale.

  27. Jean Claude, je vous invite à lire la chronique d’Alec Castonguay dans L’actualité
    aujourd’hui. La naissance d’un chef. Il a suivi Philippe Couillard pendant 18 mois avant son élection du 7 avril dernier.

    Je pense qu’on sous-estime Philippe Couillard et que les sceptiques risquent d’être confondus.

    Je nous le souhaite!

    • Hélène, j’espère que les sceptiques dont je fais partie seront confondus. Quand il était ministre de la santé il n’a impressionné personne à part que de changer le nom de Régie de la Santé à Agence de la santé. Peut-être Qqe J. Charest lui mettait les bâtons dans les roues….qui sait….Maintenant il a un gouvt majoritaire et devrait être capable de démontrer qu’il mérite le poste que le peuple a bien voulu lui donner…… L’expression LES SCEPTIQUES SERONT CONFONDUS, ça fait un peu capitaine bonhomme et j’espère que ce n,est pas ce qui nous attend­

  28. Bonjour Helene,

    Entrevue intéressante de Castonguay! Souhaitons que je me trompe sur mes doutes.

    J’aimerais avoir tort! J’ai tellement détesté Charest dans ses dernières années de pouvoir. Pourtant, il fut un temps que je trouvais Charest combattif face à Ottawa, presqu’autonomiste mais j’ai fini par comprendre que c’était un spectacle. Puis, il y eu les scandales, la commissions Charbonneau, les pertes à la caisse de dépôt de 40 milliards, les dépenses pour le plan nord.

    Je souhaite que P. Couillard face un meilleur plan nord s’il le fait avec moins d’argent publique et plus d’argent privé dans le respect de l’environnement.

  29. PKP s’en prend ce matin à Netflix sur sa page Facebook. Je commence à comprendre ce qu’Hélène Beaulieu vous dites sur ce blogue sur ses visées véritables. Il dit entre nous (québécois) on aurait fait des choix différent du CRTC. Je crois qu’il veut mettre la main sur le CRTC pour son empire médiatique. Le PQ doit donc se trouver un chef moins impliqué dans le contrôle des médias. Je me tourne vers Lisée ( bon bagage intellectuel) ou Cloutier ( un jeune dynamique et qui s’exprime bien et simplement), Drainville est très lié à l’échec de la charte de la laicité et a une position ambigue pas faire de référendum mais dépenser des fonds publiques pour la promotion de l’indépendance dans un prochain mandat. Trop de gens voudront pas cela!

  30. Jean Claude Michaud, je ne suis pas souverainiste mais j’arrive à comprendre la noblesse du projet dont vous êtes porteurs.

    Malheureusement, autant les René Levesque, Lucien Bouchard étaient de grands démocrates autant les Landry et Parizeau terminent leur carrière l’esprit embrouillé par le fanatisme..

    Ces cariboux pressés de voir le pays imaginaire avant de mourir deviendront les fossoyeurs de la souveraineté.

    J’ai honte de ces dogmatiques qui coupent les ailes aux jeunes générations. Car dans le PQ je reconnais la qualité d’une jeune relève d’idéalistes telle les Alexandre Cloutier, Véronique Hivon, Sylvain Gaudreault, etc….

    Je trouve scandaleux le rôle réducteur dans lequel « ces présumés vieux sages » les confinent. Un peu à la manière de ces profs d’université, assis sur leur convention collective, qui ont fait que la génération X aura été privée de l’espace pour à leur tour se bâtir un fonds de retraite

    Je trouve aussi scandaleux que PKP utilise ses enfants pour se faire du capital politique à la manière du couple Dion/Angelil. Un emballage gagnant (Brian Mulroney).

    Ce mélange des genres « politique/peoplelisation » dégrade le niveau politique au Québec..

    Le choix de François Paradis, pur produit TVA, en lieu en remplacement de Christian Dubé, est l’exemple parfait du Québec « Star Académie » qui nous attend dans la République Québécor.

    La cerise sur le sunday, le candidat Paradis se relève d’un cancer des cordes vocales!!!! Tous les éléments sont présents pour qu’à Lévis on vote avec les émotions!

    Pour ma part, cela ne fait que confirmer combien la CAQ se discrédite en se prêtant à cette comédie.. La prochaine étape? La belle famille Legault sur facebook peut-être?

  31. Jean-Claude Michaud, le clan PKP/Bédard étaient les stratèges derrière Pauline Marois..

    TVA avait servi de courroie de transmission pour le PQ.. Un documentaire flagorneur pour la dame de béton à heure de grande écoute, les « Janettes » propulsées par la très populaire Julie Snyder, etc…

    Quelques jours avant le saut en politique de PKP, alors séparé de Snyder, Pauline Marois avait fait voter une loi accordant une subvention aux productions de télé privées (Production « J ») laquelle loi n’avait pas eu l’heur de plaire à Monique Simard de la SODEC.

    Tout cela pour en venir au CRTC. Oui PKP veut le plein contrôle des médias au Québec. En campagne électorale, on pouvait voir Marois faire un discours à la sauce Québec inc. avec comme toile de fond un immense logo de « Bell » l’ennemi à abattre.

    Ainsi donc, soyez assuré que le nettoyage des ondes radios déjà amorcés, via la convergence de Québécor, se poursuivraient avec PKP aux commandes du Québec.

    NRJ et Jeff Fillion ne ferait pas long feu. Déjà Labeaume démontre un agacement certain face à cet empêcheur de tourner en rond..

    Le seul libre penseur qui réussit encore à exprimer des opinions sans le filtre québécor.

    Comme le soulignait Mario Roy, journaliste et auteur… les néo-conservateurs progressistes et la classe moutonnière journalistique qui participe à un retour du conformisme….

    Je vous invite à vous documenter sur leur idéologie.. par un clic sur « la Fondation Lionel Groulx ». Jetez un coup d’œil sur les membres du CA et les commanditaires de ce site..

    Il ne faut pas attendre qu’il soit trop tard. Je pense que le vote du 7 avril a démontré que le gros bon sens est encore présent au Québec..

    L’étau est en train de resserrer sur ceux qui croient que la démocratie se fonde d’abord et avant tout sur la liberté d’expression..

    Et oui, je pense que cette liberté est menacée quand on accepte de laisser les destinées d’un État entre les mains d’un Magnat aussi puissant que peut l’être PKP.

    Le silence assourdissant de la classe journalistique dans tout ce qui touche PKP démontre combien il est craint..

    Mes commentaires sont refusés sur Canoë depuis le 7 avril dernier.. Pourtant mes commentaires respectaient le nétiquette.

    Je débattais avec des arguments fondés sur des recherches sérieuses et j’étais nuancée quand il arrivait que je soulève quelque inquiétude devant le conflit d’intérêt dans lequel se retrouve PKP…

    Je me sens reconnaissante envers Joanne d’accepter mes opinions qui dénoncent ce que beaucoup déplorent tout bas..

  32. Merci Hélène, pour les renseignements. Power Corp et les Desmarais pèsent encore plus lourd dans le monde, au Québec, en politique fédérale Canadienne, en France (Sarkozy). Espérons que M. Couillard est pas liée à eux. Je sais que Bachand était le favori des Desmarais.

    Une vraie libre expression passe par plus de journaux libres et indépendants, l’internet est la solution entre autre.

  33. Jean Claude, il ne faut pas éliminer la concurrence. Les monopoles vont contre l’intérêt du citoyen..

    L’être humain étant ce qu’il est, je préfère deux gouvernements fédéral et provincial qui se surveillent que de voir les citoyens limités au contrôle absolu détenu par un seul gouvernement..

    La même chose pour les empires.. La compétition entre les empires Gesca et Québecor doit demeurer.. une fois de plus c’est le citoyen qui en ressort gagnant

    Le Québec est pauvre en riche,, on ne boudera certainement pas la présence de ces deux familles multi-millionnaires et leurs retombées pour le Québec.

    L’opinion que je me suis faite des Desmarais remonte au décès de Paul Desmarais.

    L’hommage qui lui a été rendu par les Bernard Landry, Lucien Bouchard, Brian Mulroney, Jean Coutu, Laurent Beaudoin, Dutil, parlait par lui-même.

    Tous s’entendaient pour le reconnaître comme modèle d’un citoyen francophone qui a su se démarquer dans le Canada anglophone. « Yes we can! »

    Bernard Landry avait dit de lui qu’il incarnait pour le Québec un ambassadeur inestimable dont les contacts ont permis d’ouvrir des portes au gouvernement peu importe le parti au pouvoir et ainsi qu’aux entrepreneurs québécois sur le marché international..

    Landry a dit de lui qu’il était un homme très cultivé qu’il recevait chez lui à Verchères. Le seul regret qu’il exprimait c’est d’avoir échoué à le convaincre de la pertinence de l’indépendance..

    Bernard Landry s’était dit attristé par la démonisation dont certains Québécois accablait Paul Desmarais.

    En ce qui concerne Philippe Couillard.. je suis curieuse de mieux le connaître. Je vais me procurer le livre « La naissance d’un chef » écrit par Alec Castonguay en vente chez Archambault, Renaud Bray, etc..

    Ce que j’ai entendu sur lui c’est qu’il n’était pas le choix de la famille Desmarais pour remplacer Jean Charest.

    Je sais aussi que Stephen Harper avait nommé Philippe Couillard dans une quelconque commission en rapport avec la Santé après que ce dernier eut quitté le PQ de Jean Charest..

  34. La proximité d’hommes d’affaires avec les politiciens est toujours un peu suspecte. Ces derniers utilisant les politiciens comme des marionnettes pour arriver à leur fin.

  35. Jean-Claude, à ce moment-là c’est tout le système capitaliste qu’il faut repenser.. l’échanger contre le communisme, le socialisme, un Front National à la Marine Le Pen?

    Obama est celui a ramassé le plus d’argent aux dernières élections américaines.. Ce sont les USA qui regroupent le plus grand nombre de multimillionnaires.. le rêve américain! Céline Dion, Guy Laliberté, Xavier Dolan, sans parler des artistes québécois fous de la faune New-yorkaise.

    Il ne faut pas négliger aussi l’influence des quotidiens et de leur propriétaires partout en démocratie, des stars à la Oprah Winfrey, par exemple.

    Prenez lors du référendum en Écosse, le vote était à 16 ans, tous résidants de l’Écosse même de fraîche date pouvaient voter, l’ingérence de Londres dans le débat, des stars tels Paul McCarney, Sting, etc… Est-ce que le référendum aurait été volé??

    Il faut éviter de sombrer dans l’angélisme.. La démocratie est le moins imparfait des systèmes inventés par l’homme pour contrôler la bête qui sommeille en chacun de nous.

    Je trouve que la vie est absurde. Cela étant réglé pour moi, je préfère l’avoir vécue ici en Amérique du Nord plus que n’importe où ailleurs dans le monde.

    Il ne faut surtout pas oublier que Dieu nous aurait créés à son image et à sa ressemblance.. Anges ou démons? Un peu des deux à la fois..

  36. Ah non, faites pas entrer la religion dans un débat sérieux. Anges ou démons… Je pense que la religion n’a pas sa place dans la politique. Déjà, que la politique a souvent l’air d’une religion pour beaucoup de monde.

    Vous détournez Hélène, mon commentaire. Les hommes d’affaires qui gravitent autour des politiciens les utilisent à leur fin. C’est la haute finance qui a les vrais pouvoirs. Les politiciens gère les États selon leurs clientèles (gauche, droite, syndicats, assistés sociaux, chomeurs, ainés, écolos, etc.) qui les élisent mais pour le reste dans le monde d’aujourd’hui, trop de pays ont abandonnée leur vraies indépendances.

    Il n’est pas normal que des politiciens est dormir chez des gens comme Desmarais. Un homme aussi puissant qui possédait, compagnie d’assurance, intérêts pétroliers, finances, la presse et le Soleil, qui possédait presque le Parti LIbéral du Canada et du Québec.

  37. Mais qu’importe Hélène, je pense pas vous convaincre et vous non plus vous ne me convaincrez pas. Merci pour cet échange intéressant!

  38. Charest et Harper étaient aussi les pions de PKP.. PKP et Julie avaient été reçus au Sussex.
    Stephen Harper avait ouvert la voie pour Vidéotron des spectres pour le sans-fil pancanadien.

    Charest avait été courtisé par le couple Snyder/Péladeau.. une ou deux soirées passées en compagnie des uns des autres Michou/Jean et Julie/PKP avaient été très prolifiques.

    Une subvention de 200 millions pour l’amphithéâtre et Julie avait réussi à arracher au Dr Bolduc le programme in vitro..

    Je ne tente pas de vous convaincre. Juste de vous éclairer sur les bons échanges qui concernent « les deux camps »..

    Pauline Marois est une grande amie d’Hélène Desmarais. Elle était parmi les invités présents à la remise d’une médaille soulignant le mécénat d’Hélène Desmarais..

  39. Jean-Claude, Robin Philpot celui qui a nié le génocide rwandais. Son frère était l’ami du dictateur derrière ce génocide.

    C’est ce même auteur qui a écrit un pamphlet sur la famille Desmarais.. Une sorte de Michael Moore québécois..

    Je regrette mais vigile.net ne représente pas pour moi une source d’informations crédibles.

  40. Chère Hélène,

    C’est ce que je me tue à vous dire depuis tantôt, les gens d’affaires essayent de tirer le maximum de leur amitié, copinage, financement politique, pot de vin, etc. des élus qui se laissent embarquer.

    Pauline Marois a toujours été catalogué bourgeoise par la population. Pour l’amphithéâtre et PKP, nous savons que le tout a été passé en tordant des bras à l’Assemblée Nationale et c’est la raison de la démission de plusieurs péquistes qui n’aimait pas cela.

    J’aime bien Michael Moore même s’il prend des raccourcis et qu’il est gauchiste en passant. Il a raison sur le fond quand il critique toute la corruption de la classe politique et les abus de Wall Street.

    Je ne suis pas dogmatique sur mon nationalisme, je crois d’abord que notre nationalisme québécois, c’est notre langue et culture québécoise et d’avoir le seul État francophone d’Amérique du Nord, point final. Nos institutions sont une façon de conserver cette héritage. Le reste, c’est de la gestion et cela peut ce faire à divers niveaux. Municipale, régionale, nationale, etc. Hydro-Québec est un instrument qui a fait la fierté du Québec mais si on pouvait le vendre en échange de radié entièrement la dette du Québec, je serai, pour. Tout dépend, du montant qu’on peut obtenir, il ne faut pas donner une telle institution sinon autant le garder si on peut payer toute notre dette avec et retrouver une indépendance financière.

    Pays veut dire pour moi, notre patrie, notre terre où nous somme maître chez nous, c’est comme pour un propriétaire, son terrain.

    Indépendance, pour moi , veut dire pas dépendre des autres, signer nos ententes avec les autres librement, faire nos règles sur notre territoire, etc..

    Donc si une nation peut être le plus autonome possible, rien ne l’empêche de collaborer avec ses voisins d’égal à égal et de participer à la gouvernance mondiale.

    Je suis partisan d’une gestion internationale pour mettre des règles à la mondialisation qui passe par dessus la tête des États qui sont devenus trop faible. Cela par des traités internationaux et la gouvernance des Nations Unis.

  41. Jean Claude Michaud, je vous rejoins sur plusieurs points dans vos analyses.

    En passant, je suis athée.. Je ne suis pas nationaliste mais patriotique. Le nationalisme dans l’Histoire, noble en soi, a toujours dégénéré en orgueil collectif et une soif de dominer dont on connait trop bien l’issu..

    Je crois que les chances de survie de la langue française dans cette mer anglophone sont davantage assurées dans l’appartenance au grand ensemble canadien.

    D’ailleurs, ce qui ne se dit pas au Québec, c’est que le mouvement de la francophonie apporte un souffle d’espoir pour les francophones hors Québec..

    La population des francophones hors Québec a augmenté substantiellement en Ontario et en Alberta. (1 million de de souche + 2 millions de locuteurs francophones). Les immigrants francophones à 20% choisissent désormais une autre province que le Québec…

    Le nationalisme québécois est trop dogmatique.. Crois ou meurs. Et les porteurs de cette Cause sont devenus élitistes. Eux ils savent alors il leur faut éduquer le peuple à leur vérité.

    Un courant néo-conservateurs tente de refaire surface au Québec sous l’inspiration de la politique française… un rejet de la modernité, un nationalisme identitaire ethnique (Charte) et un retour aux valeurs conservatrices d’un passé mythique..

    Cela étant dit, le Québec courrait à la catastrophe en se lançant dans une sécession sans avoir les moyens de cette ambition..

    Je ne suis attachée à aucun parti.. je vote stratégique pour le parti qui, à un moment précis, semble représenter pour moi le meilleur choix dans l’intérêt du Québec et celui des jeunes générations.

    Les jeunes québécois sont des produits de l’ère technologique et numérique, Il est normal qu’ils envisagent l’avenir selon les paradigmes contemporains.

    Je pense que la priorité c’est de revoir le modèle québécois et repenser l’État maternant. Revaloriser l’ambition et le sens des responsabilités

    Une fois cet objectif atteint, la pertinence du projet souverainiste pourrait être soumise aux citoyens par référendum.

    Dans le contexte d’un Québec sorti de son endettement, mon vote pour ou contre la souveraineté se baserait sur le vote des jeunes..

    L’avenir leur appartient et c’est eux qui auront à subir ou à profiter des conséquences de leur choix..

  42. Bravo Hélène, pour cette ouverture dans votre dernier courriel.

    L’avenir appartient au jeune, je suis d’accord. Les Messieurs Parizeau et Landry veulent l’indépendance pour eux et les jeunes mais c’est deux braves hommes voient l’indépendance et leur société selon leurs valeurs à eux, c’est-à-dire basé sur les valeurs d’une autre époque.

    Je suis d’accord qu’idéalement il faudrait éliminer la dette du Québec avant de faire l’indépendance. Pour l’instant, il n’y a pas de soif d’indépendance sauf chez les indépendantistes, la clé est les indécis qui comme vous pourrait se rallier si un jour on leur propose un projet emballant clair et réaliste.

    Je vous accorde que le Parti Québécois n’a pas vraiment présenté une vision claire du pays à créer.

    Pour le nationalisme, je suis d’accord que dans certains pays, il a amener des débordements. Je pense que tous les peuples sont nationalistes. Un nationalisme sain est d’aimer sa nation malgré ses défauts, critiquer au besoin sa nation pour l’améliorer, vouloir être égal aux autres nations et les dépasser si possible dans le sens d’excellence et non de supériorité.

    Il faut distinguer deux choses quand vous parler du crois ou meurs, le nationalisme n’appartient pas au Parti Québécois et beaucoup de fédéraliste québécois se disent aussi nationaliste québécois. Je suis d’accord avec vous qu’il ne faut pas dominer les autres nations.

    Une approche plus confédérale du Canada serait une alternative à l’indépendance. Dommage qu’il n’y est pas au fédéral de Parti Confédérationniste alternative au Bloc Québécois qui critique et ne construit pas. Je pourrais me rallier à cette approche d’un Canada plus décentralisé et avec un Statut d’État nation reconnue au Québec et aux autochtones.

    Oui, révisons le modèle québécois pour être de notre temps.

  43. Jean-Claude, contente de voir que nous ayons pu trouver un terrain d’entente.

    En rapport avec la francophonie canadienne. Je suis abonnée à Bell par satellite. J’ai donc accès aux émissions de ICI Radio Canada dans toutes les provinces canadiennes et à TV5 (2).

    Saviez-vous que Ginette Reno a accepté de chanter l’hymne national canadien à l’occasion de l’ouverture du Musée des droits de la personne à Winnipeg..

    Au Québec on véhicule que les francophones de souche ont été assimilés, ce qui est complètement faux. En 2014, on est très loin des trois pelés et un tondu

    Les francophones du Nouveau Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba de l’Alberta sont très actifs dans la lutte pour la survie du français..

    Des campagnes de publicité qui ciblent les immigrants francophones battent leur plein. Certains travaillent fort pour voir Ottawa obtenir le statut de ville bilingue..

    Moi qui suis amoureuse de ma langue, cette ouverture ne peut que me réjouir.. Pourtant elle déplait souverainement à la bien-pensance souverainiste.. Pour certains, Ginette Reno est considérée comme traîtresse.

    Plus le français va rayonner en dehors du Québec plus la menace de son extinction s’affaiblit.

    Ce nouveau souffle pour la langue française en Amérique est une bonne nouvelle..

    Il appartient aux indépendantistes québécois de se renouveler et d’offrir aux Québécois un plan documenté, chiffres à l’appui, et détaillé sur ce qui pourrait motiver le Québec de 2014 de faire l’indépendance.

    Pendant qu’on a mis tout le focus depuis au-delà de quarante ans sur ce projet de société, un élément important semble avoir été ignoré.. le tissu social du Québec et du Canada s’est transformé.

    Je pense que le Canada et le Québec sont entrés dans une période de mutation tranquille.

    • Hélène, Ho ! Les moteurs !!!! J’ai vécu deux ans en Saskatchewan et, oui, il y a des i-villages francophones tels que Ponteix et Gravelbourg, mais il ne faut pas en déduire que le français s’y porte bien…. Si on s’adresse à vous dans ces endroits, on s’adresse d’abord en anglais et si l’on voit que vous êtes francophone, on va vous parler en français, si on le peut….J’ai un de mes frères qui s.est marié à Chapleau, Ontario en 1969 et je lui ai servi de témoln. Dans ce village, on s’adressait à vous en français dans ce temps-là. J’y suis retourné en 1985 et en 1994 et les commerces s’adressaient à nous en anglais en premier et après en français. On m’a dit que plusieurs enfants de deuxième et troisième génération ne parlaient plus français même s’ils étaient reconnus comme francophones dans les statistiques….On a beau être fédéralistes, mais il ne faut quand même pas croire que le français est universel dans le Canada. Je suppose que RDI doit avoir de très bons recherchistes pour trouver des francophones à interviewer dans les provinces de l’ouest. En 1990, lors d’une rencontre familiale, du côté de mon épouse, à La Broquerie au Manitoba, un jeune d’une quinzaine d’années, qui parlait français, m’a apostrophé en me disant que J’étais un QUEBECER et non un Québecois…..Pourquoi, je n’en ai aucune espèce d’idée….heureusement que sa mère était là pour lui fermer la trappe…Je doute fort que ce jeune, qui doit avoir aujourd’hui aux alentours de 40 ans, aenseigne le français à ses enfants… .On repassera pour dire que le français se porte bien au Canada à l’extérieur du Québec….oui, il y a des groupuscules qui luttent pour sa survie, mais la plupart de leurs descendants s’en foutent…..Personnellement, je me fous qu’un anglo d’une autre province parle lfrançais ou non puisqu’il peut très bien gagner sa vie en ne parlant que l’anglais….

  44. Marius Brisson, quand avez-vous séjourné en Saskatshewan?

    Je vous invite à remettre vos pendules à l’heure de 2014.

    Ma nièce, 27 ans, est franco-ontarienne,, elle a fait son primaire, son secondaire et son université dans les institutions francophones ontariennes. Elle est parfaitement bilingue..

    Ses parents demeurent à Ottawa et sont professeurs.. Cette nièce est l’épouse de mon neveu actuaire et elle travaille à La Caisse de Dépôts dans un poste de très haut niveau..

    Et oui depuis les années 1990 de l’eau a coulé sous les ponts.. Les franco-Ontariens ont vu reconnaître leurs droits à leurs institutions, après s’être battu pour Montfort, ils ont gagné une deuxième chaîne de télé « TV5 2 » destinés les francos canadiens et américains, laquelle chaîne fait partie du « package » radio-canadiens… depuis quelques semaines.

    Et ce qui a contribué à la promotion du français c’est le mouvement de la francophonie.. qui regroupent toutes les communautés francophones sur la Planète..Michaëlle Jean a de fortes chances d’en devenir la représentante. Le Québec et le Canada appuient sa candidature.

    Je ne comprends pas la poussée d’urticaire des souverainistes juste à l’idée que le français pourrait rayonner en dehors du Québec..

    • Hélène, J’ai vécu en Saskatchewan en 1965 et 1966e t à Toronto …. de 1966 à 1975….Mon employeur (une multinationale) m’a finalement transféré à Montréal en juin 1975. J’étais content car, mon épouse, une anglophone, restait à la maison et parlait toujours à notre fille de deux ans en anglais.. En passant, les grand-parents maternels de mon épouse étaient deux francophones de l’ouest canadien, ayant vécus à Vegreville en Alberta et Saskatoon en Saskatchewan. Certains des oncles et tantes de mon épouse parlaient un peu le français, mais ma belle-mère, étant la huitième d’une famille de 12 ne parlait pas français même si elle comprenait un peu. Elle m’expliquait qu’elle aurait aimé parler français, mais lorsqu’ils ont été élevés à Saskatoon, ils se faisaient traiter de BOHONK par les autres enfants…(ILes bohonks étaient des gens qui venaient de l’Ukraine ou des pays de l’Europe de l’est…..) Je ne parle pas à travers mon chapeau, ayant expérimenté cette assimilation très rapide d’une famille que j’ai bien connue. Quand les mononcles et les matantes du côté de mon épouse se rencontraient, ils ne se parlaient qu’en anglais, ayant, pour la plupart, oublié leur langue maternelle. On parle ici d’une deuxième génération. Que votre nièce et votre neveu soient des francophones de l’ontario qui parlent français…tant mieux pour eux….mais, comme dans toute chose, il ne faut pas généraliser. Je ne vois pas ce que ça vient faire dans le débat. Mes deux filles sont parfaitement bilingues et ont été élevées au Québec, mais elles sont allées à l’école française. Durant des réunions de famille du côté de mon épouse, on questionnait souvent le fait que mes filles allaient à l’école française, car, me disait-on THIS COUNTRY IS ENGLISH. Alors, Mme Beaulieu, je vous recommande de sortir votre nez de vos livres et de voyager à travers le Canada et, peut-être réaliserez-vous que le français n’est pas si fort. Comme de raison, si vous ne visitez que les ghettos francophones de chaque province, vous reviendrez avec le cerveau encore plus lavé qu’il ne l’est aujourd’hui. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec vous, vous avez cette mauvaise habitude de les faire chier, comme vous l’avez fait il y a quelques semaines avec un M. Hugo Breton, le traitant de Péquiste je ne sais quoi. Envoyer des pointes à des gens n’est pas la bonne manière d’avoir des discussions constructives. Je vous le répète, je ne suis pas indépendantiste ni péquiste. Je suis fédéraliste mais je ne suis pas un idiot ou un borné. J’ai vécu l’autre côté de la médaille, moi…Pouvez-vous en dire autant ???…..

  45. @ Hélène,

    Merci pour votre version ! On reprendra la conversation dans de prochain article de Joanne avec plaisir.

    @ Marius et Hélène,
    Je sais qu’il y a un haut taux d’assimilation dans le reste du Canada. Mon expérience est qu’au Nouveau-Brunswick, il y a des régions francophones et en Ontario, il y a des francos en bordure du Québec. Il y en a pas mal dans le bout d’Orléan qui est dans le bout d’Ottawa et un peu dans le coin de Cornwall. Je sais que la situation est plus difficile dans le reste de l’Ontario et du Canada. Les oncles et cousins de mon père dans la région de Lemington, Ontario sont pas mal tous devenus anglophones ou vivent en anglais surtout. Ils cassent le français comme on dit ici.

    Je pense que le but c’est qu’il y est des zones claires pour le français et l’anglais comme en Suisse il y a des cantons pour chaque langue. Ça fait moins de conflit linguistique. Le bilinguisme individuel est une excellente chose par contre. Alors, un Québec en français avec un secteur anglos dans le Westisland, d’accord. Un reste du Canada anglos avec des régions francos limités d’accord aussi. Mais la majorité du territoire doit être une langue officielle commune ou une autre afin d’éviter une confusion autant pour les natifs que pour les immigrants afin d’éviter un conflit d’allégeance linguistique.

    • M. Michaud,
      Vous êtes très modéré et je vous en félicite…. c’est une qualité que je n’ai pas……Je demeure fédéraliste car ce n’est pas le moment de se séparer de ceux qui nous font vivre. Si jamais, je dis bien si jamais, on parvient à payer notre dette, peut-être que je deviendrai indépendantiste, mais certainement pas avec des gouvernements de gauche irresponsables.

      Bonne journée

  46. @ Marius,

    Je commence à penser comme vous que ce n’est plus le temps de réaliser l’indépendance du Québec dans les prochaines années. Je pense que le PQ devrait envisager de modifier l’article 1 et pour dire qu’il laisse les générations futurs le projet de faire du Québec, un pays. Ce parti pourrait revenir à une base d’être un parti nationaliste et progressiste et envisager une fusion avec la CAQ. Un progressisme actuel et réformateur du modèle québécois, un programme de centre ou de gauche efficace ce qui revient à la même chose. M. Lisée (gauche efficace et partisan d’un mandat sans référendum) et Legault pourraient travailler ensemble.

    Parizeau a raison sur deux points : le PQ est un champ de ruine et deux le parti doit savoir son but ; cependant contrairement à M. Parizeau, je pense que le but ne devrait pas être de revenir à la charge avec un référendum et la souveraineté, la cause de sa défaite cette année mais plutôt prendre acte de la situation actuelle. Le référendum en Écosse était aussi un autre avertissement, il est difficile de convaincre un Peuple prospère de se séparer d’un État démocratique.

    Les Québécois doivent reprendre leur place au fédéral pas avec un parti de protestation comme le Bloc mais avec l’implication de Québécois partisans d’un nationalisme positifs et ouvert à travailler pour améliorer la place du Québec dans le Canada et améliorer le Canada. Les champs de compétence du fédéral sont important, les Québécois doivent s’y intéresser pour que le Québec puisse se développer sans limite.

    Cela veut dire que les Québécois doivent s’impliquer dans les partis fédéralistes pour faire entendre la voie du Québec et faire avancer nos dossiers. La vision décentralisatrice du Canada vient en bonne partie du Québec et de l’Ouest Canadien.

    Les Québécois doivent aussi continuer de s’affirmer à l’échelle planétaire, en Amérique et au Canada.

    Je dis tout cela parce que le Québec ne peut pas avoir un troisième référendum perdant au risque de s’affaiblir et deux parce que nous avons énormément de pain sur la planche donc une dette nationale du Québec trop élevé. L’indépendance est un projet noble mais il faut respecter le choix des Québécois qui sont rendu ailleurs pour l’instant.

    L’État du Québec est selon moi notre vrai gouvernement national, nous sommes plus qu’une simple province mais il a beaucoup de pouvoirs et il devrait mieux les utiliser en Éducation, Santé, Culture, Langue, Transport, Environnement, etc.

    Je pense qu’il va falloir amener un fédéralisme plus coopératif entre le fédéral et les provinces pour amener plus d’équilibre entre les provinces en leur permettant de se développer pour se libérer de la péréquation. C’est vrai pour le Québec, les maritimes, les autochtones, etc.

    • Jean-Claude,
      J’aime bien la façon dont vous exprimez, vous semblez être un gentleman. Ce n’est pas le fédéral qui a mis nos finances publiques dans la M…. Ce sont les hos…. d’irresponsables qui nous ont gouvernés depuis 1972….. Nous avons plus de champs de compétence que n’importe quelle autre province, malheureusement, lorsqu’un champs de compétence nous est transféré, nos irresponsables s’arrangent pour en faire un déficit. Ce n’est pas le Fédéral qui a toutes sortes de maudites socialisations coûteuses, c’est nous. Je ne serais pas d’accord d’une fusion de la CAQ avec le PQ….puisque la CAQ est centre-droit et le PQ go-go-gauche, trop socialiste pour moi. Quelqu’un m’a déjà dit que le socialisme fonctionne bien tant et aussi longtemps qu’il y as des riches pour payer. L’Alberta et la Saskatchewan s’en tirent très bien dans le système fédéral actuel. Pourquoi ???? Ils exploitent leurs richesses naturelles. Ici, aussitôt qu’il y a un projet pour exploiter nos richesses souterraines, on voit tout de suite des maudits poilus se lever et faire des barricades, de sorte que l’on tourne en rond et rien ne se produit. Le gouvt. actuel et le précédent préfèrent mettre de l’argent dans un sacr……. de projet de cimenterie à Port-Daniel, une cimenterie dont nous n’avons pas besoin et qui polluerait autant que 500,000 véhicules. J’ai de la difficulté à croire ce chiffre, mais c’est ce que j’ai entendu aux nouvelles. Où sont-ils nos maudits poilus pour s’allier contre ce projet.???…Ont-ils reçu une grosse subvention des industriels intéressés pour se fermer la trappe ???? On nous dit que ça va créer 250 emplois. Investir 450M$ pour créer 250 emplois,? Ça fait à peu près 1.5M$ par emploi. À ce prix-là, il serait préférable de les laisser sur le B.S. De toute façon, quelqu’un qui n’a pas d’emploi en Gaspésie et qui continue de rester là est un paresseux et ça fait son affaire. Quelqu’un qui a du coeur au ventre et n’a pas d’emploi en Gaspésie s’en va ailleurs pour gagner sa croute….

      Bonne journée, Jean-Claude

  47. @ Marius,

    Merci pour votre dernier message, oui le Québec a souvent mal géré les transferts de pouvoir; congé parentaux trop coûteux et généreux, formation de la main d’œuvre au début du programme, etc.

    Cependant, je parle de dénoncer et aller chercher la part des investissements fédéraux pour développer notre économie. Tout ce que le fédéral nous donne c’est de la péréquation et de l’assurance-emploi qui d’ailleurs en passant, arrête plus de réformer. J’ai vu un chiffre que c’est je pense 30% des chômeurs qui reçoivent de la péréquation.

    Le fédéral a subventionné le pétrôle de l’ouest et ces politiques favorisent actuellement encore l’ouest. La capitale économique est Toronto qui a les sièges sociaux. Le Québec a payé toute seul pour ses barrages.

    Oui, nous sommes trop socialistes avec des programmes coûteux et je ne cesse de dire ici qu’il faut élaguer nos programmes et garder ce qui est vraiment bon seulement.

    Des députés du Québec plus nombreux dans un gouvernement fédéral s’ils sont le moindrement nationaliste devront aller chercher des investissements pour développer le Québec au lieu d’être les portes paroles d’Ottawa comme malheureusement ils sont souvent.

    La cour est pleine actuellement pas de nouveaux pouvoirs pour le Québec sauf une éventuelle entente genre Meech qui pourrait par contre, nous octroyer la souveraineté linguistique sur notre territoire. A moins que le Peuple du Québec vote éventuellement son indépendance. L’avenir est ouvert et le Québec est libre de ses choix.

    Le Québec s’il signe la constitution pourra par la suite, signer des ententes administratives un jour, pour récupérer certaines compétences quand nous aurons fait la preuve qu’on peut mieux gérer nos champs de compétences.

  48. 30% des chômeurs qui reçoivent de la péréquation, j’aurais du dire des prestations de chômage et non de la péréquation… désolé.

    Le Québec achète aussi pour des milliards de dollars de produits de consommation qui viennent d’entrepôt à Toronto, je pense pas que l’Ontario achète autant chez nous. C’est de l’argent qui sort du Québec et qui ensuite est payé en partie en impôt en Ontario et au fédéral par les Ontariens et la balance est dans l’économie privé Ontarienne. Alors la misérable péréquation qu’on recoit.

    Le fédéral sous Harper a grossi la fonction publique fédérale, Monsieur Harper a certes couper plusieurs programmes, réformer les pensions de 65 à 67 ans, ce qui va être pelleter avec plus d’assistés sociaux chez les personnes âgées sans emploi dans la cour des provinces. Monsieur Harper a je l’accorde bien travailler pour équilibrer le budget fédéral et retrouver les surplus.

    Nous envoyons environ 40 milliard à Ottawa en impôts de taxes de toutes sortes, le Québec recoit ensuite 17 milliards environ de transferts fédéraux, le fédéral paye au Québec environ 7-8 milliards pour les pensions de vieillesse et 4 milliards pour l’assurance emploi. Donc le reste, 11 milliards c’est pour payer la dette fédérale et les dépenses des ministères fédéraux, ils font une allocation en fonction de notre population et des dépenses au Québec mais je doute que cette argent bénéficie vraiment au Québec. Le fédéral est peu présent au Québec à part pour la poste qu’il a couper, les pensions, le chômage et les xfers fédéraux. Alors c’est pour cela que je demande plus de dépenses d’investissements structurants. René Lévesque disait la même chose naguère. Je doute aussi que la dette fédérale est vraiment aider le Québec.

    Le Québec a historiquement payer la dette de l’Ontario pour développer les canaux maritimes.

    De plus, le nouveau pont Champlain aura un péage alors qu’on paie des taxes sur l’essence au fédéral et que le fédéral n’est responsable que des ponts fédéraux sur notre territoire.

    • Jean-Claude,
      Je ne veux pas que le fédéral nous transfère des programmes, car si le passé est garant du futur, ils feraient mieux de les garder…puisque nos irresponsables en ont fait des fiascos. Selon une étude faite l’hiver dernier, je ne sais pas par qui, nous donnons 45 milliards de $ au Fédéral par année et le Fédéral nous en redonne, d’une manière ou d’une autre, 61 milliards, c’est-à-cire 16 milliards de plus que ce que nous envoyons….En ce qui concerne l’Ontario, nous n’avons rien à leur envier puisqu’ils ont un déficit annoncé pour la prochaine année de 12 milliards et ils ne savent pas quand ils pourront revenir à un équilibre fiscal. La M…. a commencé là-bas quand ils ont élu Bob Rae, un NPD dans le temps, comme premier ministre. Il a dépensé comme un imbécile; il devait copier nos irresponsables. ; Heureusement pour les Ontariens, Mike Harris, le Conservateur, est arrivé et a fait un grand nettoyage et a pris sa retraite. La M…. dans leurs finances est revenue avec Dalton McGuinty, un Libéral,. Il a démissionné après 6-7 ans de M…. et a été remplacé par Mme Wynne. Mme Wynne a été défaite en chambre avec un budget présentant un gros déficit, mais le peuple l’a réélue avec le même maudit budget pourri. Si les Ontariens se retrouvent dans la M,,,,, aujourd’hiui ils n ‘ont qu’eux à blâmer. Arrêtons de blâmer le ROC pour les irresponsables qu’on a élus dans le passé……..L’Ontario va-t-il se mettre à blâmer le Fédéral parce qu’eux aussi élisent des irresponsables au niveau provincial???????? Qui sait???? Ils le font peut-être déjà…..

  49. Les maritimes souffrent comme nous de ce désinvestissement fédéral. L’Alberta a intérêt à aller chercher la main d’œuvre du reste du Canada pour l’amener chez elle. Gardons nos gens chez nous avec des emplois de qualité plutôt.

  50. Je m’excuse concernant ce commentaire que j’avais fait :

    PKP s’en prend ce matin à Netflix sur sa page Facebook. Je commence à comprendre ce qu’Hélène Beaulieu vous dites sur ce blogue sur ses visées véritables. Il dit entre nous (québécois) on aurait fait des choix différent du CRTC. Je crois qu’il veut mettre la main sur le CRTC pour son empire médiatique.

    J’avais mal lu, PKP dénonçait que Netflix n’était pas soumis aux mêmes règles du CRTC que Bell, Vidéotron et autres.

    Je pense que tous les diffuseurs doivent avoir les mêmes règles pour jouer d’égal à égal entre compétiteurs.

    De toute façon, je vais me rallier à PKP car la course est pas commencé mais on a déjà le vainqueur de la chefferie du PQ dans le devoir ce matin. Et je suis d’accord avec la chronique de Jacques Brassard qui montre que Aussant n’a de respect pour pas grand monde au PQ. Aussant est un loose canon comme on dit en politique. Qu’il reste à Londres, bon débarras!!!

    De plus, PKP se rallie à l’idée des Lisée et Drainville de reporter la date d’un référendum dans le futur. Le PQ est prêt pour un recentrage et une alliance avec la CAQ, je suis heureux de cela. Je souhaite une alliance des nationalistes modérés et de centre. Les gauchistes iront à Québec Solidaire.
    C’est cela la démocratie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s