PKP a fait son choix: un retour aux sources

pkpTheShiningLe député de St-Jérôme a-t-il fait le choix de dire n’importe quoi et de prendre les Québécois pour des valises? Sommes-nous témoins d’un virage idéologique sans pareil?

En fait, la seule chose que nous savons maintenant avec certitude, c’est que Pierre-Karl Péladeau est un indépendantiste. Pour ce qui est des rumeurs à l’effet qu’il s’engagerait « à ne pas tenir de référendum avant que la situation économique et financière du Québec s’assainisse« , oubliez ça et ne soyons pas naïfs. Pour un péquiste, la seule façon d’assainir la situation financière du Québec, c’est de devenir un pays. On ne s’en sort pas.

Pour le reste du positionnement du député de St-Jérôme, on n’en sait plus trop rien.

En fait, non. On le sait maintenant. Il nous l’a appris par le biais d’un entretien au quotidien Le Devoir, entretien qu’il a lui-même sollicité. S’attendait-il à une réception plus amicale de la part du journal indépendantiste québécois? Après tout, son père Pierre Péladeau n’a-t-il pas joué un rôle salvateur au moment où Le Devoir traversait une crise financière?

Si c’était le cas, il a dû être déçu. Un des cosignataires de l’article, Marco Fortier, jadis employé du Journal de Montréal et réfugié à Rue Frontenac lors du lock-out, connaissait son homme et était probablement le premier surpris d’entendre la véritable nature de son ex-patron. L’image à la Une qu’a choisie l’équipe éditoriale n’était pas très flatteuse non plus (voir plus haut). Si l’objectif était de convaincre l’aile gauchiste du Parti québécois… pas sûre qu’il ait réussi.

Pour le reste d’entre nous, faut-il être surpris? déçus? On ne devrait peut-être pas l’être. Pour ma part, je choisis de croire qu’il s’agit ici d’un retour aux sources. Ayant confié officiellement la gestion de Québecor à des administrateurs « indépendants » (!),  Pierre-Karl Péladeau (l’homme a modifié l’orthographe de son prénom de « Carl » à « Karl » en hommage à Karl Marx, raconte le journaliste Martin Patriquin) est maintenant libre d’exprimer ses convictions profondes. Dieu ce qu’il devait être malheureux à la tête de l’empire Québecor (#ironie)!

Prenons-en bonne note et oubliez tout ce que vous avez supposé sur le caractère et la philosophie politique de Pierre-Karl Péladeau. Nous voici maintenant devant un personnage qui ne cachera plus ses allégeances de jeunesse (Parti communiste ouvrier) aux côtés des Marc Laviolette et Gilles Duceppe, et qui assume maintenant ouvertement un indépendantisme décomplexé hérité de son père. Just watch him!

Désormais, PKP est l’homme du modèle québécois. Viser un Québec qui vit à la hauteur de ses moyens est vu comme une entreprise « dogmatique » et « idéologique ». La dette? L’état des finances publiques du Québec? Le gouvernement libéral « crie au loup ». Faut-il en être à un ratio dette/PIB de 125% avant d’agir? Peut-être. Pour l’instant, « on essaie de faire peur au citoyen », selon celui dont les journaux dénoncent le Québec dans le rouge depuis de nombreuses années.

N’avez-vous pas remarqué, d’ailleurs, le virage des médias de Québécor récemment et la venue de nouveaux chroniqueurs/blogueurs à saveur plutôt à gauche et résolument indépendantiste? Je dois croire qu’il s’agit ici d’une coïncidence? Really?

Selon le chef de la CAQ, François Legault, « l’ex-magnat tente de changer son image pour se rapprocher des militants. « Je n’en reviens pas. J’ai même eu souvent des conversations avec Pierre Karl Péladeau sur ce sujet-là. Je ne crois pas qu’il puisse avoir, du jour au lendemain, changé d’opinion. Je pense qu’il essaie simplement de plaire à la gauche du PQ. » – Source

Et bien, non, justement. Croyez-le! Lorsqu’il se défend d’emprunter un discours de gauche pour gagner des appuis dans la course à la direction du Parti québécois. D’accord. Acceptons ça: PKP est un social-démocrate, un partisan du modèle québécois, un adepte d’un interventionnisme de l’État en matière économique et est résolument indépendantiste. Voilà qui est clair.

Parce qu’autrement, l’alternative n’est pas jolie. Autrement, PKP serait un politicien de la pire espèce. De l’espèce dont les Québécois en ont marre et que les Québécois méprisent au plus haut point. Si c’était ça, il serait en effet, le plus bel exemple d’opportunisme politique qu’on aura vu dans les dernières années.

Par conséquent, je préfère croire que le futur chef du Parti québécois serait donc fidèle à ses racines. Étudiant en philosophie, sensible aux idéologies gauchistes, héritier d’un nationalisme économique (et fort probablement ethnique), son engagement politique au Parti québécois « fait ben du sens », comme on dit.

Il nous reste à savoir si ce futur chef ne sera pas pour Parti québécois, le Mario Beaulieu du Bloc.

P.S. Ce blogue peut être interprété comme vous le voulez. Et puis aux médias: lâchez-moi le suspense d’une fausse course à la chefferie du Parti québécois. Le commun des mortels sait très bien que ce sont les maisons de sondages qui décideront du prochain chef du PQ.

À lire/voir également: Graeme Hamilton du National Post, Michel Hébert, réaction de Martin Coiteux (video)

33 réflexions sur “PKP a fait son choix: un retour aux sources

  1. Le Messie arrive.

    Avec ses 2 dernières déclarations (déclamations) le départ est spectaculaire;

    Le Québec est comme l’Allemagne de l’Est avant l’écroulement du rideau de fer (pourtant quand on a choisi d’ajouter Karl…comme Marx a ses prénoms…). Il n’a probablement jamais voyagé en Allemagne de l’Est (ce que j’ai fait)..

    Le Québec est riche, pas besoin d’austérité, pas de problèmes budgétaires, il ne doit pas lire ses journaux, les chroniques de Michel Hébert ou de Michel Girard…

    Ah la collaboration avec le SPQ-Libre et les autres (PKP s’est déclaré dans le passé pour la suppression de la formule Rand, la même position que Harper…intéressant)….

    Pour le moment c’est une opération de relations publiques, le flou ne peut durer, il faudra faire des choix….patience.

    Il va falloir dire ce que l’on va faire, comment, mais on peut voir la ligne d’attaque et sa déclaration, il faut faire simple, expliquer pourquoi il est scandaleux d’avoir un péage sur le pont Champlain donne une idée, du populisme matiné des bêlements identitaires habituels des nationalistes.

    Le PQ est prêt a écouter n’importe quoi de toute facon et les députés sont prêts à tout pour sauver leur peau.

    Le passé de PKP va aussi le rattraper ce n’est qu’une question de temps, voir ici, un exemple…

    http://www.antagoniste.net/2014/10/01/le-pays-imaginaire/

    Il est aussi vulnérable, parce que riche, donc fouiller son passé fiscal, l’utilisation de niches, les faillites et redressements (lire licenciements) tout ceci consiste des armes redoutables…

    Pour comprendre ce qui se passe actuellement au PQ il est intéressant de consulter le site (le torchon raciste) vigile.net qui fait l’apologie de PKP en permanence et les idées qui y circulent (relayés directement a PKP par Richard Le Hir…le laquais de service).

    Voir ici…

    http://www.vigile.net/La-prison-mentale-du-Parti

    ‘Notre objectif à court et à moyen terme devrait être de créer un rapport de force suffisant pour nous permettre de faire une déclaration d’indépendance, qui reposera sur une légitimité suffisante pour être reconnue par la communauté internationale. On n’a qu’à lire la décision de Cour internationale de justice sur l’affaire du Kosovo pour comprendre’

    Rien de moins…

    En passant les milices nationalistes du Kosovo et leur chef viennent d’être accusés par l’ONU de traffics d’organes humains pour financer leurs activités…

    Rien ne se passera probablement avant 2018, et 4 années en politique c’est long, très long.

    Si Couillard et son équipe réussissent leur coup, les finances seront rétablies, l’état sera géré de facon responsable, la côte sera raide…restera l’état de l’économie a ce moment…

    D’ici la les gens auront oublié Cacouna et sa nurserie de bélugas…Hallucinant !!! et les hurlements de tout ceux qui vivent aux crochets de l’état seront inaudibles (la majorité votant PQ de toute facon….).

    Et surtout j’ai pour une fois l’impression que la majorité des gens comprennent enfin que nous ne pouvons plus continuer a fonctionner comme lors des 20 dernières années, bien plus que le référendum, la charte, c’est l’amateurisme du PQ qui a été la raison de leur échec
    le 7 Avril.

  2. Attention au raccourci et généralisation Joanne, Lucien Bouchard et Bernard Landry des péquistes ont fait le déficit zéro. René Lévesque avait coupé la fonction publique avec les manifestations que l’on a connu.

    Le PQ des dernières années s’est écarté de cela sous Marois et Marceau, je suis d’accord.

  3. Bravo! Joanne.. on va pouvoir enfin confronter PKP sous son vrai visage.

    Fin du visage à deux faces..

    Avant le saut en politique il affichait un patriotisme canadien décomplexé.. L’achat de Sun Media par Québecor lui avait fait dire que c’était un grand jour pour le Canada. Il déplorait les médias sociaux-démocrates canadiens!!.. L’ajout d’un média clairement conservateur le réjouissait.. Dur à suivre pas à peu près depuis son « coming out » gauchiste des derniers jours.

    Il faut aussi souligner que ce média canadien dont il s’était porté acquéreur se spécialisait dans le Québec « bashing ».. Une stratégie nationaliste? Aujourd’hui on peut se permettre de le penser .

    Bizarre tout de même que cette tolérance à échelle variable.. car dans ses médias québécois, des chroniqueurs tels Joanne Marcotte et Éric Duhaime se sont vu enlever leur chronique pour beaucoup moins..

    Qui plus est, il avait été reçu par Stephen Harper au Sussex Avenue concernant l’acquisition de spectres par vidéotron.. Et que dire de ses prétentions d’acquisition d’un club de hockey?

    Il a trahi et les Canadiens et les Québecois. Qui peut croire, encore plus aujourd’hui. que la LNH va être désormais favorable à ce qu’une équipe d’expansion se retrouve entre les mains d’une entreprise propriété d’un PKP dont le but est de faire l’indépendance du Québec.

    L’instabilité politique fait fuir les investisseurs..

    Un indépendantiste sous lequel une vraie nature conservatrice sommeille ou un indépendantiste social démocrate? Que le vrai PKP se lève..

    Chose certaine c’est que le 7 avril on l’a échappé belle. Je suis contente que ce soit les péquistes qui se retrouvent avec un tel énergumène dans leur rang.

    Le fanatisme des excités de l’identité apparaît enfin au grand jour.. Pour eux la fin justifie les moyens.. On ne peut plus en douter..

  4. Joanne, j’ai lu votre chronique « le PQ nouveau » écrite en septembre 2012..

    Nous sommes deux ans plus tard..

    Je me rappelle très bien la gouvernance péquiste Marois.. le mépris indécent envers les citoyens qui avait prévalu pendant les 18 mois du PQ minoritaire..

    Je me rappelle combien ce ne fut pas long avant que Pauline Marois, élue par la gauche péquiste ne désavoue ses promesses.. La machine Quebecor fut mise à son service..

    Le clan Bédard/Facal/Bock Côté/ Frédéric Bastien/ Beauchemin derrière PKP se sont invités dans les coulisses du pouvoir..

    Drainville et sa charte étaient pendant ce temps en voie d’atteindre le but visé.

    Le néo PQ écologiste, interventionniste, indépendantiste, liberticide prenait forme, les yeux rivés sur les sondages.

    Quand le fruit a semblé mûr (la xénophobie naissante) Pauline Marois a déclenché des élections.. les sondages leur étaient plus que favorables.

    Ce qui avait fait déraper la campagne, a été clairement l’entrée en scène de PKP..

    Depuis la défaite du 7 avril, ces mêmes stratèges nagent en plein déni.. ils ont rejeté la faute de cet échec sur Pauline..

    Et les revoilà gonflés à bloc! Ce groupe d’excités de l’identité s’enfonce dans une stratégie de plus en plus loufoque.. Ils semblent avoir complètement perdu le nord..

    Michel Hébert avait écrit suite à la défaite du 7 avril une chronique intitulé « Les Cons ».. (cette chronique n’avait pas fait long feu..) Pourtant elle aurait pu être utile dans le post mortem de la défaite.

    En gros il disait que les Québécois en avait eu assez de se faire prendre pour des cons..

    Ils sont cuits! PKP est en train de gaspiller à jamais son capital de crédibilité.

    Je pense que les dirigeants de Québecor ne doivent plus la trouver drôle..

    Je ne suis pas certaine que les Québécois vont apprécier les tentatives de l’enfant roi d’attirer les projecteurs sur sa personne alors que le gouvernement élu majoritaire se livre à l’exercice incontournable et périlleux de la révision des programmes sociaux..

  5. « Aujourd’hui, le plus fort contingent de gens qui appuient la souveraineté se trouve dans la cohorte des baby-boomers. Ils sont près de la retraite, certains ont des fonds de pension bien garnis financés à même nos impôts. Ils travaillent dans le secteur public, n’ont pas à interagir avec l’extérieur. Ils appartiennent à la communauté artistique, généreusement abreuvée de fonds publics. Bref, ils n’ont rien à perdre. Le sacrifice, le « Tout pour le pays », ce seront les autres qui l’assumeront »

    Exactement .

    Pure vérité de votre article 2012.

    La conversion soudaine de PKP n’est pas crédible. On juge quelqu’un parce qu’il a fait, pas par ce qu’il dit.

    Au Québec, le point de ru^pture, c’était la crise des carrés rouges. Tout est devenu clair . Il n’y a pas de gauche au Québec, juste du syndicalisme hautement corporatif qui protège ses acquis.Le PQ est un parti qui supporte le statu-quo, le maintien des privilèges aux privilégiés; dans le communisme que Pierre-Karl affectionne, on appelle cela nomenklatura: une petite caste nommé par l’état aux postes de pouvoirs et qui benéficient des avantages du système.

  6. Je viens d’entendre Denise Bombardier à Maurais Live…

    Après avoir été subjuguée par Tony Accurso, voilà que PKP fait désormais l’objet de ses fantasmes.

    Elle le compare ni plus ni moins qu’à un Sphinx.. (force et puissance raisonnée par l’intelligence humaine)!!!

    Elle dit que Jean-François Lisée trouvera chaussure à son pied en se frottant à un intellectuel d’aussi haut niveau que PKP..

    Une chose qu’on peut remarquer sur Denise Bombardier c’est une verdeur tenace qui malheureusement semble altérer son jugement.

    • Hélène,

      Epargnez-nous les états d’âmes de Denise…prête a tout pour un strapontin…

  7. Et voilà maintenant que Jean-Jacques Samson se porte à la défense du sphinx..

    Les chroniqueurs boomers souverainistes n’ont que faire de leur rigueur d’antan..

    Comme des stars vieillissantes ils s’accrochent désespérément aux rares tribunes qui leur sont ouvertes.

    Un peu comme ce fut le cas pour les Janette Bertrand, Lise Payette, Parizeau, Landry, ils ne peuvent supporter que « le spectacle » puisse se poursuivre sans eux.. et ils en deviennent pathétiques..

  8. Intervention très à propos dans Antagoniste ce matin:

    http://www.antagoniste.net/2014/10/01/le-pays-imaginaire/

    Extrait:

    « Je pourrais continuer longtemps de cette manière, mais je pense que vous avez compris le principe: PKP a sauvé Quebecor avec des mesures d’austérité.

    Autrement dit, quand c’était son argent qui était en jeu, Pierre-Karl Péladeau était un grand fan de l’austérité. Maintenant que c’est l’argent des contribuables qui est en jeu, et plus le sien, l’austérité n’est plus de mise… »

    Et VLAN!!!

  9. Pingback: Le PKP nouveau est arrivé (un cru québécois) | Tailored to you WSET Wine Courses that starts every months twelve time a year/ Cours personnalisés et ateliers débutant à tous les mois 12 fois l'an

  10. Bravo! François Legault. d’exiger que PKP vende ses actions…Il était plus que temps de mettre fin à ce cirque.

    Un espace se libère pour François Legault.. Il doit occuper le rôle de l’opposition de bonne foi et sans partisannerie.. Les Québécois lui en seront gré.

    Le fanatisme des excités de l’identité est inquiétant.

    Ils vont jouer salauds,, Léger Marketing va s’activer.. A se rappeler que Jean-Marc Léger occupe la présidence du CA de la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain.

    J’espère que Denis Coderre va prendre ses distances d’avec Régis Labeaume..

    Comment la région de Québec a-t-elle pu se laisser infiltrer par l’Empire Québecor.

    Car ne nous y trompons pas.. c’est la main mise sur la classe artistique au grand complet qui est visée.

    La rencontre tenue à Québec pour mousser la culture n’était pas insignifiante.

    Reste à souhaiter que les Daniel Gélinas, les Tanguay, Les Rémillard sauront stopper l’ambition démesurée de l’oligarchie Québecor.

  11. Joanne, j’arrive de ma marche quotidienne. Je réfléchissais sur les raisons de Québecor de vendre le nom de l’amphithéâtre.. voici l’explication qui m’est venue..

    Nous pouvons présumer que le sort de l’amphithéâtre s’est décidé à Las Vegas entre Angelil/PKP/Labeaume..

    Le meilleur ami de René Angelil est Pierre Lacroix, ancien joueur de hockey, et plusieurs ex joueurs francophones gravitent autour d’Angelil, dont entre autres, Luc Robitaille et Ben Robert, (pdg de l’amphithéâtre).

    Joseph Facal est près de PKP.. La prétention de Facal est que le sport national est politique, (ex: la Barça, club de soccer espagnol)..

    De là l’idée d’une équipe nationale.. car selon Facal une équipe nationale précède souvent le pays..

    Pendant la campagne de séduction de PKP auprès des radios de Québec obsédées par un retour des Nordiques, PKP avait laissé sousentendre l’idée d’une équipe nationale francophone..

    Les animateurs avaient balayé ce caprice du revers de la main…. ils étaient certains qu’une fois l’acquisition de l’équipe, la réalité du hockey rattraperait PKP.. Et pourtant….

    Tout cela pour en venir à ma réflexion… et si la stratégie pour l’amphithéâtre était de vendre le nom à « Production Feelings inc. » propriété de Céline et René 50/50.. et de le nommer « Centre Céline Dion » ou encore « Centre René Angelil »???..

    J’ai trouvé un article de la Presse, daté du 20 février 2012 intitulé « Le flair d’Angélil sous la loupe ».. Jacqueline Cardinal et Laurent Lapierre, HEC Montréal..

    Ils se sont penchés sur le cas Angelil… Le rapport de cette thèse d’une vingtaine de page peut être trouvé à l’adresse http://www2.hec.ca/centredecas..

    Question de « feeling » mais je pense que cette avenue pourrait être exploitée dans le but de cerner les intentions de PKP..

    Farfelu? Peut-être…

  12. Ajouts… J’ai entendu Michel Drucker, invité dans l’émission de Christiane Charest il y a quelques semaines, raconter que René Levesque l’aurait nommé ambassadeur dans un Québec indépendant…

    Se rappelant le souvenir de l’effervescence de cette époque, il avait regardé les invités en leur affirmant ceci sur un ton convaincu: ça revient! ça revient! croyez-moi…

    Drucker est ami proche d’Angelil, de,Julie et de PKP.. il serait dans le secret des dieux?

    Aussi il y a environ deux semaines on pouvait voir sur le facebook de Julie et de PKP des photos prises d’un souper en compagnie d’Alain Juppé chez les Fournier.

    Alain Juppé occupe en ce moment un poste de Maire en France mais surtout il est avec Nicholas Sarkozy un des trois candidats à la chefferie de l’UMP en vue de la Présidence aux prochaines élections..

    Le clan PKP place tous ses pions en vue d’un référendum qagnant. dans 5 ou 6 ans s’il était élu PM. Avec Alain Juppé à la Président de la France, l’appui de la France leur serait assuré….

    C’est qu’il est vraiment sérieux! et je commence à croire que, tel que mentionné par Lucien Bouchard c’est depuis 2009 que PKP se serait donné comme défi de devenir le Premier Président de la République du Québec..

    Les députés fédéralistes prennent la chose au sérieux et les réactions n’ont pas tardé!

    Jean Marc Fournier devant un parterre a osé aujourd’hui parlé constitution.. François Legault affirme que PKP doit vendre ses actions, qu’une fiducie ne s’applique pas dans son cas puisqu’il garde le contröle de 75% des actions votantes,

    Pendant ce temps, les bons petits soldats de PKP s’acquittent très bien de leur tâche.. Au bulletin de Sophie Thibeaut, l’économiste Girard dénigrait les mesures du Gouvernement Couillard.. J’ai vite changé de poste..

    • Là où vous avez sûrement raison, c’est que le couple PKP/Snyder est résolument indépendantiste et qu’ils se sont probablement donné cela à réaliser dans leur prochaine tranche de vie. Ils sont connectés, réseautés et sont propriétaires de grands leviers de la culture et des médias. Ils élaborent sans doute des stratégies pour y arriver, il n’y a pas de doute et il ne s’en cachent même pas. Hier, à RDI économie, PKP ne s’en cachait pas. Mais tout cela dit, ils seront fort probablement déçus, tout comme Lucien Bouchard l’a été. En réalité, les Québecois s’en veulent pas, de référendum.

  13. Certains blogueurs me taxent de faire de la fixation sur PKP..

    C’est plutôt une prise de conscience et une incitation à la vigilance qui me motive et lesquelles je souhaiterais voir apparaître chez les québécois par rapport au pouvoir de la puissante machine médiatique Quebecor.

    Jeff Fillion a émis un commentaire dans ce sens ce midi sur NRJ.. il a élaboré sur la mission même plus subtile à laquelle participent les chroniqueurs de TVA, JDQ, JDM, LCN… entre autres JJ Samson..

    Son discours rejoint complètement le mien.. celui que auqyel je tente de sensibiliser depuis au moins deux ans.

    Fillion adresse une mise en garde à ceux qui sousestiment le populisme, le pouvoir de la machine Québecor.. cette machine qui a contribué à gonfler la CAQ quand la stratégie le commandait… (comme je le pensais aussi)..

    Fillion a prédit en ce 3 octobre 2014 que si la tendance se maintient dans 4 ans le PQ prendra le pouvoir et PKP deviendra le PM..

    Et j’ai bien peur qu’il ait raison!

    • Si le PQ gagne avec PKP comme chef et Premier Ministre, cela nous dira que le peuple québecois est en général damné pour toujours. Je n’en reviens jamais comme c’est possible et si façile de faire accoire à ces naifs séparatistes qui sont mais totallement irrealistes, n’importe quoi par n’importe qui, n’importe quand. Pauvre Canada prit avec un tel partenaire si malade, toujours si peu agréable.

  14. Moi aussi, PKp me fait peur car il a les moyens de monter à la tête de la pyramide péquiste. Les médias en parlent beaucoup et sont à ses genoux.

    Mme Beaulieu, j’aime vos analyses de la situation et surtout celles que vous projetez dans l’avenir. C’est très important d’être très vigilant à cause de la puissance de la grosse machine Québécor qui endort la population avec toutes sortes d’émissions insipides visant à l’amuser pour les empêcher de réfléchir….

    «  » » Du vin et des jeux » » » »!!!!!!! Julie est là pour ça et profite de notre argent avec des crédits d’impôt pour pondre ce genre d’émissions…. En a-t-elle besoin, elle qui est « pleine aux as »?????

    J’espère que Jeff Filion se trompe …

    Mme Beaulieu, que voulez-vous dire quand vous dites que la machine Québécor a contribué à gonfler la CAQ?
    Doit-on douter de M. Legault?

    On n’a jamais autant parler du PQ que depuis l’élection d’avril, même s’il est bas dans les sondages et qu’il a vécu une si cuisante défaite.

    Avec de l’argent, qui sait ce qui arrivera aux Québécois si PKP décide d’arriver à ses fins coûte que coûte.

    Il faut rester alerte et garder les oreilles et les yeux ouverts…..

  15. Loulou, ce que je veux dire pour la CAQ c’est que pendant les 18 mois de gouvernance Marois, François Legault avait été décevant..

    Ainsi donc, en début de campagne, la CAQ tirait largement de l’arrière tandis que le PQ récoltait les fruits de sa charte partisane et devançait le PLQ..

    Le poing levé et l’acte de foi indépendantiste de PKP a fait déraper la campagne péquiste.. les sondages indiquaient alors une baisse inquiétante pour le PQ.

    Et c’est ainsi qu’en milieu de campagne les stratèges péquistes, en vue de limiter les dégâts, ont mis la puissante machine médiatique au service de la CAQ.. et contrecarrer la remontée libérale.

    Pour compenser le manque de charisme de son conjoint, Isabelle Brais a été utilisée… elle a bénéficié d’une couverture médiatique plus qu’étonnante..

    Et ce qui devait arriver arriva, Legault, gonflé à bloc, a livré son discours de façon décomplexée et la débandade qui s’annonçait en début de campagne avait été évitée.

    La défaite a été amère pour le PQ.. Le PLQ majoritaire? Ils étaient dans le déni..

    Dans leur analyse des résultats, ils ont pu se rendre compte que le 450 leur avait échappé pour la CAQ… Et depuis ce sont ces électeurs déserteurs qu’ils comptent ramener au bercail.

    J’ai pensé pendant quelque temps que François Legault faisait aussi partie des récupérables dans le rang péquiste.

    Les sorties de Legault qui dénonce le virage à gauche de PKP et qui réclame la vente des ses actions votantes m’a fait me raviser..

    Cette prise de position de François Legault est pour moi rassurante..

    Il est le Chef de la CAQ. Il peut en jouant son rôle d’opposition de façon plus rigoureuse que partisane, en accord avec ses principes de droite, faire obstacle à la stratégie péquiste et conserver le respect de ses troupes.

    Et la fusion PQ/CAQ dans les cartons des stratèges péquistes pourrait achopper..

    Voici une information qui s’ajoute dans les rapports incestueux Québecor/amphithéâtre:

    J’ai entendu Geneviève Marcon de « Développement GM » au FM 93 ce midi. Elle venait vendre son projet immobilier en face de l’amphithéâtre

    Son conjoint est le développeur du « Novo St-Roch », Jean Campeau (ami du clan Péladeau/Angelil), là où Julie et PKP ont trouvé résidence.

    Ils sont les promoteurs du « mégaprojet » en devenir sur les terrains de l’ancien Giguère automobile.

    « Geneviève Marcon « siège depuis 2012 sur le CA de Quebecor »!!! »……

    Autant le projet du Concorde s’est vu mettre du bois dans les roues par Régis Labeaume, il est à prédire que celui de « ses copains d’abord » recevra une approbation élogieuse de la part du Maire..

  16. @Helene,

    Comme vous le savez, je me pose beaucoup de question sur les idées de PKP, son but, ce qu’il fera de ses actions de Québécor, l’avenir du PQ avec lui comme chef. J.F. Lisée a posé une question pertinente. Ce que je trouve bien de Lisée, c’est qu’on connait ses idées. Il est peut-être même plus à droite (un peu) que PKP et c’est vraiment surprenant. Je comprends que c’est délicat pour PKP de vendre les actions de la compagnie de son père et on veut pas que ce fleuron tombe dans des mains étrangères au Québec.
    Il ne fera pas de la politique toute sa vie selon moi.

    Je m’explique, J.F. Lisée supporte selon son livre mettre la droite K.O. une tarification selon le revenu alors que PKP dit que l’impôt et progressif et qu’on a pas besoin de tarif modulé.

    Lisée a aussi le mérite d’avoir présenter des idées claires. PKP doit faire la même chose.

    Cependant, il faut pas devenir hystérique face au fait que PKP va devenir chef du PQ, un parti à 21% actuellement. 4 ans c’est long d’ici les prochaines élections en plus, il peut se passer beaucoup de choses.

    La CAQ semble là pour rester. Donc pour l’instant pas de fusion en vue selon moi.

    Je sais que vous n’aimez pas en passant Justin Trudeau, c’était gênant ses commentaires aujourd’hui sur la participation canadienne contre L’État islamique. Mulcair et Harper sont des hommes d’État leurs positions sont claires selon les valeurs de chacun.

    J’ai commencé à lire le livre de Alain Dubuc : A mes amis souverainistes, un excellent livre. Dubuc est un fédéraliste respectueux, intelligent, ouvert et moderne. Il propose un beau projet nationaliste au Québec comme alternative au projet d’indépendance qui tourne en rond.

  17. Jean Claude Michaud, vous dites qu’il ne faut pas paniquer.. Vous n’êtes sûrement pas de la région de Québec.

    L’envahisseur Québecor s’installe dans mon patelin et cela me déplait souverainement..

    Les commerçants de la région sont inquiets.. ils craignent la canibalisation de leur gagne-pain par le géant Quebecor.

    Les relations semblent tendues entre les Québécois dont les entreprises s’impliquent socialement dans la région depuis des dizaines d’années.. la famille Tanguay entre autres.

    Le Capitol, le Festival d’été, le Grand théâtre, nombre de restaurants jusqu’ici rentables, risquent de se retrouver fragilisés par l’arrivée de ce géant dans un petit marché comme Québec.

    C’est le Club Canadien que Québecor voulait acheter. C’est avec l’oeil revanchard que PKP s’est retourné vers la ville de Québec..

    La gérance du dossier de l’amphithéâtre baigne depuis ses touts débuts dans l’eau trouble. Les nombreuses entorses aux règlements ont vite été balayées sous le tapis. le jugement des Québécois noyés dans le Kool aid bleu.

    Les méthodes peu orthodoxes du Groupe Quebecor sont à l’origine du climat de défiance ambiant..

    On n’arrive pas à se débarrasser de l’Impression désagréable de s’être fait arnaquer..

    Le méga projet dont on peut en mesurer l’ampleur présentement donne le vertige.

    Pourquoi? Parce que ce sont nous les contribuables qui auront à payer pour les déficits de ce cadeau remis sur un Plateau d’argent à l’enfant roi du Québec inc..

    Je vous invite à lire « PKP un ami de la famille! 10 mars 2014 de Denis Lessard et vous comprendrez peut-être qu’on a toutes les raisons de craindre le PQ m nouveau..

    Autant les René Levesque, Lucien Bouchard étaient de grands démocrates autant PKP donne l’impression d’un mégalomane à l’ambition démesurée qui ne s’embarrassera pas des règles démocratiques.

    Un orgueil narcissique à la sauce nationaliste identitaire est un mélange explosif.. qui n’augure rien de bon.

    Je pense que JF Lisée a davantage le profil intellectuel pour diriger ce parti à la base pensé par des idéologues.

    Je trouve qu’il tourne souvent les coins ronds quand vient le temps de faire valoir ses arguments « économiques » mais je le crois honnête..

  18. Non, je ne suis pas de Québec mais un banlieusard de Montréal, un 450. Donc, cela explique en partie nos vues différentes sur plusieurs points. La région de Québec est une société distincte si on veut. Je voulais pas vous insulter avec mon expression hystérie, je vous rassure. Je voulais dire qu’il fallait juste pas paniquer.

    Quebecor est une entreprise du Québec et un peu de compétition fera du bien, non?

    Vous semblez craindre plus Quebecor que n’importe quel autre entreprise.

    Si aujourd’hui nos sociétés sont martelés par la publicité, l’information, internet, téléphone intelligent, etc. C’est pas seulement la faute de Quebecor, c’est un phénomène mondial et je pense que le monde d’aujourd’hui crée beaucoup de dépendance face à ces technologies intéressantes mais aussi hypnotisantes. C’est un débat à faire mais pas ici.

    Je m’interroge, Hélène, je vous rassure sur les méthodes démocratiques de M. Péladeau fils. Je vois en M. Lisée un homme de conviction comme Bernard Landry ou M. Parizeau.
    Des fois M. Lisée à un ton cassant, je l’admet. Il apprendra s’il veut devenir chef un jour, à polir son approche, je lui souhaite.

    Les jeux de coulisse au PQ pour compliquer les règles pour la course à la chefferie sont bizarre et inquiétante.

    Depuis plusieurs mois, sur ce blogue et ailleurs je souhaitais la venue de PKP pour recentrer et diriger le PQ. J’ai voté CAQ comme vous savez mais je souhaitais l’élection de PKP dans son comté pour le voir devenir un candidat pour diriger le PQ.

    Maintenant, je regarde les choses allées pour voir ce qui va être proposer. Le Québec a peut-être un côté monarchique car après tout nous n’avons jamais connu la République. Nous avons connu la monarchie française et anglaise. Nous n’étions pas français pendant la révolution française.

    Les Québécois cherchent toujours un sauveur (Lévesque, Bouchard et maintenant PKP). PKP et le fils d’un homme nationaliste québécois multimillionnaire son père, c’est donc en quelque sorte un Prince. Comme Justin Trudeau d’ailleurs.

    Alors c’est pas parce que les Québécois ne s’identifie pas à la monarchie britannique qu’ils ne veulent pas leur monarchie québécoise. C’est un peu ce que vous appeler le Star System, n’est-ce pas?

    On verra à long terme si M. Pierre Karl Péladeau sera un bon chef de parti et peut-être premier ministre voir Président de la République ( ou Roi) ironie!!!

  19. Le problème ce n’est pas Québecor.. c’est son propriétaire..

    Après les départs des Despatie et Françoise Bertrand qui sera le prochain?

    On peut se poser la question, à savoir, si PKP n’aimerait pas s’entourer uniquement de « Yes Man »?

  20. Okay, Merci pour la confirmation et l’information que c’est PKP votre réel inquiétude, Hélène.

    On va peut-être pouvoir acheter des actions bientôt! Je pense qu’on va pas le lâcher sur cela chez tous ses opposants.

    Je me demande s’il va pas finalement s’il doit vendre décider de se retirer de la course à la direction de son parti. Comme simple député, je ne vois pas de problème à ce qu’il soit un magnat de la presse mais c’est très délicat s’il veut diriger un parti et même s’il avait été ministre dans le gouvernement de Madame Marois.

    Je sais que sa candidature divise les indépendantistes aussi. J’ai parlé avec des amis péquistes il y a quelques mois et plusieurs n’aimaient pas PKP pour deux d’entre eux qui le trouvaient trop dur avec ses employés et l’autre me disait que les hommes d’affaires en politiques ça fonctionnait pas bien d’habitude.

    Malgré son sourire, Il semble un homme autoritaire selon beaucoup de gens.

  21. Pendant que vous perdez votre temps à parler de pkp, les libéraux continuent de se trainer les pieds. Encore des annonces de dépenses inutiles cette semaine comme ces millions gaspillés sur une étude pour une voie ferrée qui mène à des projets de mines non-rentables. Et Moreau qui commence à plier devant les syndicats.

    Gens de droite, arrêtez de vous morfondre dans des scénarios de complots et arrêtez d’agir en peureux du PQ. C’est le PLQ qui gouverne et ce sont ses décisions qui influenceront notre sort pour les prochaines années.

  22. Hugo, vous avez raison!

    On va laisser les journalistes « perdent leur temps » à la couverture du moindre petit éternuement de PKP ..

    De bons antibiotiques devraient faire l’affaire car bientôt quand PKP va éternuer tout le Québec risque d’attraper le rhume..

    Voyons Hugo, cessez de vous morfondre, la gouvernance erratique du PLQ ce n’est que cosmétique..

    Ces quatre petites années laissées à la dérive des pleutres libéraux, n’ayez crainte elles seront vite rattrapées.

    Pourquoi se morfondre dans des scénarios d’apocalypses.. pour des pleutres tels, les Barrette, les Moreau, les Coiteux… à qui vous accordez une importance qu’ils ne méritent pas.

    Ils ne sont que de passage.. Les vraies affaires c’est au PQ qu’elles se brassent. .C’est là que se joue l’avenir identitaire de nos enfants.. Être ou ne pas être voilà la question… L’économie de que c’est??

    Plus vite le Messie sera venu plus vite la Terre promise sera à notre portée.. une Terre remplie de joyeuses gazelles repues dans cette nouvelle terre d’abondance..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s