Prochain chef au PQ: Dans un monde normal, PKP serait disqualifié

Pourrait-on imaginer Murdoch premier ministre du Royaume-Uni? Conrad Black, PM canadien, ou encore un des Desmarais, chef du Parti libéral du Québec?

Oh, vous me direz que ces gens ont fortement influencé le pouvoir politique, qu’ils font et défont des gouvernements. Vous auriez probablement raison… en partie. Les « grands » de ce monde s’invitent mutuellement lors de la soirée des élections ou du Bye Bye, se désignent parrains et marraines de leurs enfants respectifs, élaborent très certainement des stratégies pour influencer les politiques publiques et se paient des sondages dans des maisons alliées pour informer (ou désinformer) la population.

Il est également évident que nos médias québécois, tous réseaux confondus, peuvent être associés à un courant ou à un autre, que ce soit via leur ligne éditoriale ou par le choix de leurs chroniqueurs ou blogueurs. L’opinion règne désormais dans les médias écrits, parlés et sur les réseaux sociaux, là où de plus en plus de personnes se branchent à l’actualité.

Mais avec la course à la chefferie au Parti québécois qui s’annonce, Pierre Karl Péladeau sera-t-il celui qui bananisera davantage le Québec en refusant de choisir entre la politique et sa participation à titre d’actionnaire majoritaire de Québécor? Selon Patrick Bellerose du Huffington Post,

Vendredi soir, Pierre Karl Péladeau a réagi aux propos de son collègue (Jean-François Lisée) via sa page Facebook. «[…] je n’ai pas l’intention de vendre les actions que je détiens dans Québecor qui m’ont été léguées par mon père, un grand bâtisseur du Québec pour lequel j’ai une estime et un respect considérables», a-t-il écrit.

Pierre Péladeau père a légué à sa progéniture une entreprise que certains qualifient de « fleuron québécois ». So? Veut-il nous faire pleurer ou quoi? Partout au Québec, les parents lèguent à leurs enfants le fruit de leur imagination et de leur travail. Surtout, en quoi cela permet à Péladeau fils de revendiquer un statut particulier?  En quoi l’héritage du père (et de la Caisse de dépôt, en passant) peut servir de facteur lénifiant  lorsqu’il s’agit d’assurer une étanchéité (au moins apparente) entre le pouvoir exécutif (le gouvernement) et le 4e pouvoir que détient les médias?

Désolée pour ma froideur, mais je ne suis pas émue.

Le simple fait d’imaginer ou d’envisager qu’un magnat de la presse puisse occuper un poste politique tel que celui de Chef de l’opposition me dépasse. Que cette situation puisse même être envisagée !!! me renverse littéralement. En est-on vraiment rendus là, au Québec?

Le chef de la CAQ François Legault a raison peu importe les raisons pour lesquelles il talonne PKP sur le sujet. Si ce dernier veut aspirer au poste de chef de gouvernement, il doit vendre. Ce n’est pas de la jalousie et ce n’est pas par irrespect pour l’oeuvre et l’héritage de son père que d’en être convaincu.

Risquer un dérapage sur le plan démocratique et s’aventurer sur une piste aussi dangereuse de peur de « perdre » un fleuron québécois? Don’t be inquiète. Une entreprise, ça se vend. On trouverait bien des acheteurs, même au Québec. Il n’y a personne d’irremplaçable.

À un moment où nos démocraties sont déjà fragilisées et où il y a une forte concentration de la presse écrite et médiatique, je suis donc d’avis qu’il faut nous assurer de la séparation entre le pouvoir politique et la propriété médiatique.

Ne soyons pas naïfs. Malgré toute la bonne volonté des artisans du métier et leur professionnalisme, c’est de leur crédibilité dont il est question ici et à la limite, de la liberté de presse.

Voilà ce à quoi a à réfléchir la population du Québec en fin de semaine et tout particulièrement lorsqu’elle se fait sonder concernant un nouveau chef du PQ. Les péquistes, eux, choisiront celui qui est au plus haut dans les sondages. C’est aussi simple que ça. Pauvre Alexandre Cloutier qui aurait aimé un débat… « On fait de la politique ou on est patron de presse », plaide le député Jean-François Lisée. Notez la date. Je suis totalement d’accord avec lui.

Bref, dans un monde où la liberté de presse est encore une valeur à préserver, le simple énoncé de PKP à l’effet qu’il ne vendra pas ses actions aurait dû le disqualifier à titre d’aspirant au poste de chef de gouvernement. Cela ne semble pas être le cas… ce qui me porte à croire qu’on perçoit déjà l’effet appréhendé, soit celui de constater qu’on craint l’homme, qu’on met des gants blancs et qu’on évite le sujet dans la mesure du possible.

Complètement renversant.

68 réflexions sur “Prochain chef au PQ: Dans un monde normal, PKP serait disqualifié

  1. Personnellement, madame, je préfère voir les magnats de la presse en avant de moi que dans mon dos, sans visage et sans publicité qui nous passe des messages de désinformation à pleine porte. Et je n’ai pas besoin de nommer La Presse et le clan Desmarais. Comme le disait un certain Mongrain, ‘’ Il y a quelqu’un qui me donne des coups de pied au cul et je ne vois pas qui c’est ? ‘’ et trop souvent ce sont les propriétaires derrière les dirigeants des médias
    Du moins, dans le cas de Pierre Karl Péladeau, il serait au grand jour, n’est-ce pas votre façon de vouloir voir les choses. Vous réclamez la clarté des médias, mais préféré que ces dirigeants restent bien cachés à tirer les ficelles. Il faudrait savoir ce que vous désirez réellement.

    • Les magnats de la presse ne sont dans le dos de quiconque… voyons donc Madame Moses ! Et votre citation de monsieur Mongrain est tout à fait inappropriée. Ils sont tous connus les magnats de la presse et… à visage découvert. C’est une aberration et contraire aux règles démocratiques les plus élémentaires que PKP puisse devenir chef d’un parti politique… tout en demeurant propriétaire d’un empire médiatique. Sa réponse actuelle en dit long sur ce qu’il est… et elle en dit long sur les personnes qui l’appuient. Il faut être bien naïf pour embarquer là-dedans… à moins d’y trouver une certaine stratégie machiavélique.

    • M. Desmarais était un grand bâtisseur et un gentleman qui aimait beaucoup le Canada et le Québec. Il était un mécène silencieux qui supportait la culture d’ici de façon très importante tout en étant discret. Ne salissez pas sa mémoire en disant des sottises. Il était reconnu pour ne pas influencer la position éditoriale des journalistes de la Presse.Alors informez vous avant d’écrire n’importe quoi.

    • Je ne saurais mieux dire Monsieur Lanthier. Je suis tout à fait en accord avec vous. Il y a des gens qui se prononcent sur tout ce qu’ils lisent, en disant n’importe quoi pour discréditer et salir même l’image des autres. Et cette dame, Madame Moses, se discrédite elle-même en lançant des balivernes, et ce, en toile de fond, en cherchant à défendre l’indéfendable de son option politique. Et elle n’est pas la seule… oh que non !

  2. Vous avez raison à 100%! J’ose espérer que,lorsqu’il daignera dire qu’il est dans la course, d’autres personnes se lèveront et crieront haut et fort qu’il ne peut faire les deux! C’est juste impensable!!!! Allez les journalistes, faites comme Lisée (pour moi aussi Joanne, retenez la date) dites-le que ça n’a pas de sens!! Je penses à certain qui auraient crié pas mal plus fort s’ils n’étaient pas employés chez Quebecor !!

  3. Il ne vendra pas…ce serait un geste freudien, tuer le père…

    La majorité des gens militants au PQ s’en moque, un sauveur, un Messiah, c’est ce qui compte, la nomenclatura péquiste est terrifié par la progression de la CAQ et veut sauver ses sièges et ses prébendes. C’est pratiquement leur dernière cartouche…

    Je tentais de temps en temps d’intervenir sur le JDM, j’ai renoncé, censuré systématiquement, il suffit de regarder la liste des blogeurs, elle ressemble à un hospice du PQ pour les candidats battus…

    La situation actuelle de PKP est caractéristique du ‘Québec Inc’…

    Il est évident que la fiducie aveugle n’est pas une solution, PKP sera toujours aux manettes, terrorisant par sa seule influence la petite (très petite) cotterie médiatique au Québec…

    Il y avait Berlusconi en Italie on a vu les résultats…

    De nouveau lisez Vigile pour avoir une idée des troupes péquistes, la conclusion est lumineuse.

    Johanne 2018 c’est loin, très loin, et il va falloir sortir du silence, dire ce que l’on va faire, répondre aux questions qui fâchent, il y a une élection fédérale en 2015, je veux voir le score du Bloc, que personne au PQ, ne semble vouloir trop aider.

    Si Justin Trudeau s’impose (un candidat médiocre pour moi…) ce serait un signe clair

    Je ne peux nier la capacité de nuisance du personnage, PKP, mais au-dela je pense que;

    Le temps ne favorise pas les nationalistes pour des tendances bien connues (démographie, immigration, lassitude) et Mario Dumont a raison quand il affirme que le PLQ gagne automatiquement 1.5 députés tout les 4 années, Josée Legault ne dit pas autre chose, tout comme Bérubé le député du PQ qui admettait que le risque est d’avoir le PLQ au pouvoir pour toujours, comme les conservateurs en Alberta…

    Les sondages pour le PQ sont très mauvais, par tranches d’âge, à l’exception des 60-70 ans, qui se dirigent vers leur destination finale. Chez les moins de 25 ans, QS précède le PQ…

    L’électorat de la CAQ que vise le PQ (les nationalistes mous) n’existe plus a mon avis. Ces électeurs veulent ce qu’est en train de faire le gouvernement actuel (déficit, réduction de la taille de la fonction publique, etc.). On peut le constater en voyant les réactions (l’absence plutôt) au projet de loi 3, le PQ se fend de communiqués pour critiquer la démarche mais ne peut plus nier la réalité.

    Ce qui s’est passé en Ecosse est maintenant plus ou moins la règle (une question claire négociée avec Ottawa, etc). Josée Legault que l’on ne peut soupconner d’être une libérale a raison de dire que c’est un obstacle supplémentaire redoutable…

    Il va falloir faire des choix déchirants;

    Que faire de l’article 1 ?
    Elections référendaire ou un gouvernement pour la prospérité du Québec ?
    Que faire de la charte, un boulet, Bouchard, le frère de l’autre, demande son abandon..
    etc…

    Il y a une frange qui veut déclarer l’indépendancede facon unilatérale ou les réveurs autour de JM Aussant mais ceci ne serait reconnu par personne (comme l’issue du référendum en Catalogne…).

  4. Très intéressant votre article Joanne, je vous félicite.

    Vous soulevez de bonnes questions. Pour ma part, j’ai défendu souvent dans les derniers mois PKP et je souhaitais un nouveau PQ. Je suis déçu.

    Le résultat du référendum en Écosse, les débats actuels au PQ et dans le mouvement souverainiste m’ont fait réfléchir. J’ai réfléchi ici à voie haute sur ce blogue avec plusieurs commentateurs. J’arrive à une conclusion grave pour un souverainiste.

    Je ne crois plus au projet d’indépendance du PQ tel que défini depuis 40-50 ans. Ce projet n’a pas tellement évolué. Le Québec lui a évolué énormément. Le Québec n’a pas signé la constitution et c’est grave et il faudra un jour régler cela avec les mots de Brian Mulroney dans l’honneur et l’enthousiasme.

    Je souhaite que le PQ mette de côté son projet pour proposer autre chose sous le leadership d’un Lisée ou Cloutier, je verrais un débat très sain sur un nationalisme positif, d’affirmation nationale et une réforme de la social-démocratie vers ce que certains appelle gauche efficace ou un centre du gros bon sens. Je souhaite sinon un gouvernement de la CAQ dans 4 ans avec une équipe forte et compétente.

    Le PQ ne va probablement pas changer et risque de se marginaliser et cela il aura couru après.

    L’indépendance pourra revenir un jour si les gens le souhaite vraiment dans un Québec plus riche, moins endetté ou dans des circonstances particulières.

    Je pense que la voie actuel est de proposer un Québec fort, fier qui atteint l’indépendance financière en remboursant sa dette et l’indépendance culturelle en affirmant sa culture et sa langue partout sur terre et au Canada. Il faut combattre l’analphabétisme qu’on tait, améliorer notre système de santé et d’éducation, régler les problèmes environnementaux avec le reste du Canada et du monde. L’enjeu de l’environnement et de la surconsommation est un défi urgent et pour l’avenir de tous et de la vie sur Terre.

    Alors je dis : Passons à autre chose, on a du pain sur la planche. Améliorons le Canada au lieu de continuer de rêver d’un pays imaginaire que les Québécois on rejeté deux fois, en plus des sondages et des défaites électorales dans ce sens.

    Vive un Québec meilleur !!!

    • J’épouse cette pensée depuis très longtemps monsieur Michaud et de vous lire me fait dire enfin … Allons de l’avant …

  5. Je ne suis pas émue moi non plus par le fait que son père lui a légué Quebecor. C’est un peu grâce aussi aux subventions qu’il a réussi. Ça il ne faut pas oublié. Dans l’article aussi de M. Bellerose, il mentionnait que M. Léger travaillait avec PKP. La question que je me pose et je suis certaine que tu y as pensé, toi aussi. Avant les élections les sondages Léger donnaient l’avance au PQ. Cette fois-ci les sondages Léger donne l’avance à PKP. Est-ce que ce serait paranoïaque de ma part de penser que les chiffres ont été gonflés justement parce que les Péquistes votent toujours pour celui qui est le plus élevé dans les sondages. Ça n’aurait pas été difficile pour les sondages Léger de gonfler les chiffres pour être certain que PKP devienne chef du PQ. Pour ce qui est de ces actions. Non il ne doit pas les garder s’il devient chef du P.Q.

  6. Ne t’en fait pas Joanne, peu importe la tête de pipe qui sera au pouvoir le résultat est connu d’avance. (0)

  7. Quelle perte de temps que de consacrer autant d’énergie à pkp. Je n’ai rien à cirer de qui dirige le pq, un parti en perdition. Au cas où vous l’auriez oublié, c’est le PLQ qui est au pouvoir (et qui l’a été pour 90% du temps au cours des 10 dernières années).

    Je commence à être franchement découragé par la droite au Québec. Il y a trop de peureux et de pissous qui passent leur temps à avoir la chienne que le pq prenne le pouvoir. Pendant ce temps-là, le plq gouverne n’importe comment et personne ne dit rien, car ils ont la trouille que ça puisse favoriser le pq. Quelle belle attitude de couillards. Réveillez vous bon sang!

  8. Ceux qui sont d’accord pour que PKP gardent ses actions sont les mêmes qui voulaient absolument que la ministre Julie Boulet vende ses actions dans l’entreprise familiale.

    Rappelons-nous que cette entreprise familiale c’était la fabrication de bottes de cowboy! C’est de la maladie mentale que de ne pas exiger que PKP vende ses actions. À moins, bien sûr, de considérer que la fabrication des bottes de cowboy risque d’influencer de façon plus importante les québécois que des entreprises de communication.

    D’un autre côté, les péquistes en mal d’idées pour relancer leur option moribonde n’en sont pas à un symptôme près de maladie mentale.

  9. Québecor doit avoir une ligne éditorialiste indépendantiste. Travaillons à armes égales avec les fédéralistes. Pour une fois que l’on pourrait faire compétition à Desmarais, pourquoi y renoncer?

  10. Le danger avec PKP qui dirigerait un pays indépendant serait une société avec un discours plutôt unique. Une pensée presqu’unique car en ayant le contrôle de Quebecor de Télé-Québec et Radio-Canada qui ferait partie d’une certaine façon de Télé-Québec on se retrouverait avec une convergence encore plus prononcé. A condition qu’il garde ses actions de Quebecor.

    Je pense qu’il devra faire un choix déchirant. Vendre Quebecor ou quitter la politique.

  11. Sylvie Moses, sachez, chère dame, que lors du décès de Paul Desmarais, Bernard Landry lui avait rendu un vibrant hommage..

    « Paul Desmarais était un homme remarquable qui par ses contacts valait à lui seul plus de 20 délégués pour le Québec. Tous les Premier Ministre québécois, tous partis confondus, ont pu bénéficier de ses conseils. » BL

    PKP transparent? Lors de l’acquisition de Sun Média c’est sous la feuille d’érable qu’il a tenu un discours patriotique.. canadien… « C’est un grand jour pour le Canada » avait-il déclaré…

    Dans le dossier de l’amphithéâtre, la façon peu orthodoxe dont ce dossier avait été mené avait conduit au départ des Beaudoin, Curzi, Lapointe chez le PQ..

    Pauline Marois avait répondu aux requêtes des Labeaume et Péladeau et une loi avait été ratifiée éliminant le dernier obstacle à la main mise de PKP sur un contrat de gestion de 25 ans avec risques calculés à son avantage et non pas à celui des contribuables.

    Il a exploité la passion du hockey des Québécois pour se faire payer un amphithéâtre et qui plus est, à visage voilé…. silence total sur ses intentions de faire du Québec un pays.. car c’est au moins depuis 2009 que PKP se donne comme mission de devenir le premier Président de la République du Québec (Lucien Bouchard)..

    Alain Maronani a complètement raison. Il faut sortir de notre silence.. C’est notre système démocratique qui est remis en question avec ces fanatiques de l’identitaire.

    Moi aussi je suis censurée dans les journaux de Québecor.. Avant la défaite du PQ, les opinions divergentes étaient tolérées, plus maintenant..

    Jean Claude Michaud, bienvenue dans le rang des Lucides..

    A plusieurs reprises, j’ai écrit aux Jérôme Landry, Dominique Maurais, Sylvain Bouchard, Stephane Gasse, Catherine Bachand pour tenter de les sensibiliser sur l’autocensure à laquelle il consentait en acceptant les tribunes offertes par Québecor.

    Maurais m’avait répondu que j’avais un maudit bon « pusher » .

    Les chroniqueurs de nos radios de Québec, s’il leur reste un tant soit peu de fierté, devrait refuser d’écrire des chroniques dans les médias de PKP.. ils ne le feront pas!

    Ou bien ils sont sous l’emprise des Labeaume et PKP, donc trop tard, ou bien ils les craignent…

    J’avais même écrit à Reynald Brière de Radio Nord pour lui exprimer ma déception de voir la radio de Québec être devenue la courroie de transmission de Québecor..

    J’ai bien peur que la chronique de Joanne qui y va d’une critique bien sentie envers l’intouchable Péladeau la fasse se retrouver barrée des radios de Québec..

    PKP semblent être craints par toute la classe médiatique québécoise. Les mises en demeure ça semble porter fruit..

    Il ne faut pas laisser saboter nos institutions démocratiques par une caste en plein délire nationaliste..

  12. Je partage votre avis. L’information, c’est la démocratie.
    La concentration de la presse me préoccupe beaucoup.
    Réagissons

  13. Merci Hélène, nous allons suivre tout cela de près!

    Ce sont des questions éthiques très importantes dans une petite société tricoté serré comme notre Québec que nous aimons tant. Lisée s’est tenue debout malgré qu’il pourrait être boycotté par PKP et ne pas être ministre ou se faire fermer des portes dans l’Empire Quebecor. Il est courageux et frondeur.

  14. Je comprends pas pourquoi vous paniquer tant avec Peladeau. Les Quebecois ne sont pas fous. Ils l’ont clairement démontrés aux dernières élections. De toute façon, le PQ est mort et sera enterré aux prochaines élections. Peladeau n’y changera rien.

  15. Pour vous donner une idée de ce que serait le Québec sous la férule du magnat de la presse, j’ai toujours en mémoire les « discussions » qui ont suivi le deuxième débat des chefs à Télé-Métropole… D’un parti pris crasse et nauséabond.

    On pouvait y contempler 5 ou 6 « analystes » qui abondaient tous dans le même sens: philippe Couillard était le « grand perdant » et bien sûr, leur Pauline s’en était « très bien tirée »…

    J’ai rarement pu voir autant d’aplat-ventrisme en si peu de temps démontré par autant « d’analystes »… C’en était gênant.

    Imaginez maintenant ces mêmes « analystes » juger de la performance de PKP comme chef de l’opposition ou pire, comme Premier ministre.

    Ça fait peur!!!

  16. Lentement mais sûrement le Magnat de la Presse a étendu les tentacules de son Empire sur pratiquement toute la classe médiatique québecoise.

    Et si la fermeture de radio x Montréal était justement une commande du tout puissant PKP?

    Les Québécois qui l’ignoraient savent depuis hier que JMLéger occupe un poste administratif dans le groupe TVA.

    JM Léger est reconnu comme un pur et dur du mouvement souverainiste. Suite à la défaite du 7 avril dernier, sa prédiction d’une fusion PQ/CAQ était révélatrice de la riposte péquiste en devenir.

    Ramener au bercail les déserteurs du 450… Radio x Montréal et ses débats trop à droite devenait un obstacle.. Éric Duhaime avait choisi de quitter se sentant mal à l’aise avec le virage entrepris,, Une radio qui désormais ne fait plus trop de vague.

    Raynald Brière, proprio de Radio Nord est un ancien de TVA.et un ami de Réjean Tremblay et de Marcel Aubut… des compagnons de randonnées de motos…

    Théorie du complot??? Peut-être plus près de la réalité qu’on ne pourrait le croire….

  17. PFK fera bien ce qu’il a décidé de faire, peu importe tous les commentaires qui seront émis, incluant les conneries liséennes. Personnellement, je suis tanné que les partis politiques n’aient que le pouvoir comme objectif et, que pour y arriver, ils nous parachutent des candidats qui ne sont que des vedettes médiatiques. Faut-il nous prendre pour des cons!

  18. Ne reste plus qu’à Jean-Martin Aussant à se jeter dans la mêlée…

    Alec Castonguay, dans une chronique récente dans l’Actualité, écrivait que JM Aussant, , mis au fait que PKP tentait de le rejoindre, avait écrit sur twitter: « Frank Underwood veut me parler »!!

    Ceux qui ont suivi sur Netflix la série « House of Cards » ne peuvent avoir meilleure indication du degré de défiance d’Aussant envers le personnage PKP….

  19. Hugo Breton, merci au gros bon sens légendaire des Québecois qui ont vu venir la situation bordélique qui attendait le Québec avec le PQ.

    Les conséquences d’une performance décevante du PLQ pour le Québec ne seraient d’aucune mesure avec le chaos assuré qui nous attendait avec les excités de l’identitaire.

    Le ridicule poussé à un point tel que Stéphane Bédard déclare devant des militants en délire: « Dans le Québec indépendant nous « prendrons possession » du St-Laurent ».

    Et on leur répondra par la bouche de nos canons, tant qu’à tomber dans l’absurde.

    Éric Duhaime écrit avec tellement de justesse qu’alors que 80% des Québécois ne votent pas péquistes, 80% de la couverture journalistique leur est consacrée..

    La soupape pour que le Québec n’implose pas en ce moment, c’est le professionnalisme de l’équipe du gouvernement majoritaire en place.

    Il ne coupera probablement pas suffisamment pour les citoyens de droite, mais les institutions du Québec sous les Libéraux se retrouvent temporairement à l’abri du sabotage amorcé par le gouvernement précédent.

    Alors en plus de continuer de donner notre appui aux Libéraux dans les gestes aussi minimes soient-ils de dégraissage..

    il faut s’assurer de la survie de la CAQ pour que dans 4 ans l’alternative aux Libéraux soit la CAQ et non pas « Le PQ nouveau » et la bananisation de notre Assemblée Nationale..

    Pour ce faire, il ne faut pas lâcher le morceau.. et se ranger derrière JF Lisée.. PKP devra choisir entre Chef du PQ et PM du Québec ou propriétaire majoritaire de l’Empire médiatique Québecor..

    Des acheteurs pour Quebecor il n’en manquerait pas.. et ainsi les vaches de M. Séguin seraient mieux gardées..

    Petit Jordi ne peut avoir le beurre, l’argent du beurre. la ferme et la fermière!!

    • Hélène, vous vous plaignez que 80% de la couverture médiatique soit consacrée au PQ. Je suis parfaitement d’accord avec vous. Je vous demanderais donc d’arrêter de toujours parler du PQ et de pkp sur ce blogue, sauf bien sûr si c’est le sujet dont Joanne parle. Sinon, vous êtes aussi pire que les journalistes que vous dénoncez.

  20. Le gros bon sens des québécois??? Si c’est de voter pour un parti de dépensiers et de subventionneux comme le plq, vous êtes dans le champs. Pourquoi avoir lâchement abandonné la CAQ? Ce n’est pas dans 4 ans qu’on en a besoin de mettre de l’ordre dans cette orgie de dépenses, c’est tout de suite.

  21. Hugo, sur quelle planète vivez-vous? François Legault et le PQ ne seraient pas subventionneux?

    François Legault parcourait les régions tout récemment distribuant les promesses d’aide gouvernemental.

    La CAQ décevait.. les Québecois ne sont pas des imbéciles. Sans la bouffée d’oxygène en mie-campagne par les bons soins de la machine Québecor la CAQ aurait poursuivi dans sa dégringolade.

    Elle a perdu des points dans la région de Québec pour en gagner dans le 450. Moins de votes plus de comtés..

    C’est la piètre performance de la CAQ pendant les 18 mois du gouvernement Marois qui a fait pâlir son étoile dans la région de Québec.

    Bien que je n’ai pas voté Deltell, il a été élu. La liberté d’expression a toujours cours au Québec, non??

    Vos projections sur une CAQ dont les bottines auraient suivi les babines relèvent de simples hypothèses sur lesquelles on ne peut s’appuyer objectivement.

    Je regrette mais je continuerai de dénoncer PKP et le conflit d’intérêts dans lequel ce Magnat se trouver incompatible avec tout système démocratique digne de ce nom.

    Vous et moi ne pesons pas lourd..

    C’est complètement scandaleux que le quatrième pouvoir que sont les médias dans toute démocratie soit ainsi détourné de sa mission.. et soit utilisé pour mousser la candidature de PKP et pour diaboliser le PLQ.

    Quand nos informations sont perverties aux fins partisanes, on se rapproche des régimes autoritaires..

  22. Il faudrait pas oublier que les libéraux veulent construire des routes pour le Plan Nord pour les minières alors que même M. Jarislowsky dit que le prix du minerai est trop bas actuellement pour le Plan nord et que ce projet est une patente politique. C’est selon moi un cadeau de nos richesses les plus précieuses qu’on va servir à des entreprises étrangères comme les USA et la Chine à rabais en plus de leur donner des routes. C’est la vieille façon de développée une économie en détruisant l’environnement comme on le faisait avant.

    La CAQ a au moins un projet St-Laurent qui est pas mal plus actuel comme projet pour développer une nation. Tout comme le projet d’électrification qu’avait commencé Madame Marois était intéressant a condition d’être bien géré. Un État peut accompagné les entreprises c’est le rôle d’Hydro-Québec et de la Caisse de Dépôt. Pour le reste les interventions économiques sont du saupoudrage ou un nid à favoritisme. Je pense que l’État doit seulement mettre en place le contexte favorable comme avec des bas tarifs d’énergie propre ou avec un financement aux entreprises novatrices. Le reste du temps, les subventions et autres c’est du gaspillage.

    Alors si on me dit que les Libéraux vont développer notre économie, je vais rire. Je suis pour plusieurs des réformes administratives qui se discutent actuellement mais je crains qu’avec la gang du Parti Libéral ça soit pour financer le plan nord au lieu de baisser nos impôts ou de rembourser notre dette nationale.

  23. P.S. quand je parle de financement aux entreprises je parle contre intérêts ou dividendes payables à la caisse de dépôt contre le risque encourus par l’État et les épargnants au régime des rentes du Québec et les autres épargnes confiées à notre bas de laine québécois.

  24. Pour revenir sur le cas des actions de PKP qui s’est beaucoup discuté ici. Je dois dire qu’il faut pas aller trop vite en affaire même si beaucoup de gens s’énerve ici.

    Il faut voir ce que le commissaire va dire de la démarche à prendre. Tant que PKP ne devient pas premier ministre selon moi le niveau de contrôle change pas grand chose. Il peut pas non plus annoncer trop vite son intention de vendre. Vendre un lot comme cela de plusieurs millions de dollars aura un impact sur le prix de l’action, la spéculation, etc. Cela devra se faire de la bonne façon.

    De deux, je m’interroge s’il met le tout dans une fiducie sans droit de regard si c’est pas suffisant. Je sais qu’il y a ce sur blogue beaucoup de gens anti-PKP. Ce n’est pas mon cas. Je me questionne certes sur les questions éthiques de tout cela et je me questionne sur ses intentions politiques réels et s’il peut aider le PQ ou nuire à ce parti. J’ai été très déçu sur ses commentaires contre les tarifs modulés et son appui à garder les impôts progressifs à la place. Je pense qu’il pourrait être plus utile pour la nation québécoise comme magnat nationaliste plutôt qu’homme politique. Par contre, je comprends son attachement envers son entreprise. Il y aura une vie après sa carrière politique.

    J’ai aussi été déçu du peu de commentaires concrets sur ses idées politiques jusqu’à maintenant. Je pense qu’il faut pas le couronner et que le débat doit se faire au PQ pour confronter les idées de tout le monde. Le PQ doit faire un examen de conscience et j’ai peu d’espoir qu’il le fasse réellement. Le PQ depuis 40-50 n’arrive pas à convaincre la population d’appuyer l’indépendance du Québec car ce projet fait peur et est mal ficelé. De plus, les 40 dernières années le Québec a mal géré son État national et s’est lourdement endetté. Il faut enrichir le Québec et un jour les générations futurs pourront se payer le projet de faire du Québec un pays indépendant si c’est pertinent.

    Il faut s’attaquer au Québec à la réforme de notre lourdeur administrative, revoir nos programmes sociaux, protéger notre environnement avec le reste de la planète, repenser la mondialisation et la gouvernance mondiale, lutter contre l’analphabétisme, réformer la justice, gérer le vieillissement de la population, intégrer les immigrants et réduire la quantité d’immigrants qu’on accueille alors qu’on a pas tant d’emploi que cela à leur offrir, arrêter de donner plus d’argent aux institutions que leur nombre le justifie alors que les Francos-Canadiens ont presque rien dans les autres provinces. Donc un beau projet nationaliste que de relever tous ses défis.

  25. @ Hélène,

    Si la tendance se maintient comme sous Jean Charest qui a dépensé et grossi la dette pendant 9 ans et qui s’est réveillé à la fin en réformant les frais de scolarité (bonne politique qui aurait dû être étalé sur 10ans au lieu de 5-7ans pour la faire passer mieux dans la population) en vitesse avec les conséquences qui ont amené sa défaite électorale(je pense qu’il a fait de la petite politique avec cela), j’ai peu d’espoir que Couillard qui vient de relancer le plan Nord fasse différemment. Heureusement, il y a quelques visage nouveaux dans son gouvernement. Mais un gouvernement qui a été accusé de corruption et qui a dû faire une commission contre son gré sur la construction obtenu par Sylvie Roy de la CAQ et Pauline Marois du PQ me donne pas confiance. Alors on verrra…

  26. Une possibilitée est que PKP vende ses actions à la caisse de dépôt qui possède déjà autour de 20-25% de l’entreprise Quebecor et la caisse l’avait aidé à acheter Vidéotron. Mais bon l’État Québécois un gros contrôle de l’information au Québec avec Télé-Québec et Radio-Canada fusionnée dans un Québec souverain. Il resterait V télé, la presse et le devoir d’indépendant… et les médias anglo-québécois.

    J’espère Hélène que vous souhaitez pas un contrôle par Power Corporation de Québécor qui détient aussi la presse et le Soleil en plus d’important levier financier au Québec et dans le monde.

  27. C est n importe quoi pensez-vous vraiment que que ce sont les premiers ministres qui dirige apres avoir travailler 30 ans pour des partis provinciales municipales et fédéral comme poseur de pancartes attaché politique candidate est tout le tralala j ai bien vu que ils y a toujours des bon amis a la bourse bien remplie qui vienne apres l élections saluer leur ami que PKP vente ou pas ces actions cela ne changeras rien arreter de chercher des bibites partout les députés passe les fonctionnaires reste penser a sa plus que sa change plus c est pareil au moins lui va pas la pour l argent et le pouvoir comme tant d autre que je connais

  28. Au moins il devrait pas se faire corrompre par la mafia et les gens d’affaires malhonnêtes. C’est vrai Gerry, vous avez un maudit bon point!

  29. Jean-Claude, l’être humain étant ce qu’il est, le pouvoir absolu corrompt absolument. Personne n’échappe à cette règle.

    Je suis d’avis que la démocratie est le moins imparfait des systèmes.. Il a ses défauts.

    Ainsi les monopoles sont à proscrire. La concurrence à encourager.

    Alors je dis oui absolument.. à deux gouvernements (provincial/fédéral) qui se surveillent, je dis oui aux empires Québecor et Gesca qui se livrent compétition, je dis non à la censure…

    J’aime la démocratie à la canadienne..

    Certains citaient le chroniqueur Yves Boisvert qui dans sa chronique aujourd’hui comparaient les constitutions et de la France, des USA et de l’Espagne scellées à double tour.. des territoires constitutionnellement indivisibles.

    La constitution canadienne est plus souple.. La séparation avec une majorité « claire » serait légale.

    Il est là le plus grand handicap des indépendantistes..

    Quand on vit dans un pays qui occupe le 1er rang pour les libertés civiles, dont le multiculturalisme se vit pacifiquement, qui laisse une autonomie enviable à chacune de ses provinces et dont le niveau de tolérance est tel que depuis plus de 40 ans des indépendantistes se permettent de le vomir à qui mieux mieux,

    Eh bien on peut comprendre le peu d’attrait que le pays imaginaire porté par des idéologues dogmatiques peut exercer sur la majorité des Québécois.

  30. Hélène,

    Le multiculturalisme est contesté un peu par Stephen Harper, au Royaume-Uni, au Pays-Bas des pays tolérants. Oui à un pays composé de gens de partout mais non à des ghettos subventionnés. Les problèmes en Occident avec l’Islam radical est dû par le multiculturalisme poussé à l’extrême. D’ailleurs comme le problème que vous connaissez pas à Québec mais qu’ici dans la région de Montréal on voit de groupes ethniques qui ne s’intègre pas à la majorité francophone et qu’on entend parler plus en anglais et autres langues qu’en français même à Laval.

  31. Le multiculturalisme canadien poussé à l’extrême??

    Xavier Landès, chercheur danois, spécialiste des multiculturalismes, ne fait pas la même analyse du multiculturalisme canadien que celle des détracteurs québécois.

    Il invite l’Union européenne à s’en inspirer.. parmi les divers multiculturalismes, à l’anglaise, à l’australienne, à la canadienne, c’est ce dernier qui gagne sa faveur..

    Il se dit impressionné par le climat pacifique qui règne entre les différentes cultures établies au Canada.. Toronto, Vancouver, Montréal…

    La Charte a contribué à créer un climat de paranoia sur fond d’islamophobie grossièrement exagérée.

    Gérard Bouchard relève d’ailleurs cet épisode pas très glorieux dans un commentaire publié dans la page « Débats » de la Presse de ce jour. .

  32. Votre Xavier Landes est sûrement un libéral multiculturaliste, il y a plein d’intellectuel à la solde de cette idéologie même au sein de l’État Québécois. A travers le programme de culture et éthique religieuse, etc.

    Venez faire un tour à Montréal et Laval plus souvent Hélène!

    Je commence vraiment à penser que vous êtes au service du Parti Libéral du Québec. Vous arrêtez pas de défendre leur idées et en plus vous démollisser la CAQ.

  33. La politique ce n’est pas sale en soi mais certaines personnes salissent cet outil noble d’une démocratie. Vouloir servir les intérêts d’une société ne devrait pas obliger à renoncer à notre patrimoine personnel ou familial. Nous pouvons nous donner des règles et de la transparence par des lois ou des mécanismes comme un commissaire à l’éthique.

    M. Lisée et d’autres soulèvent un argument de peur; on se croirait dans le camp du NON au référendum. Mais allons au fond des choses, est-ce que M. Lisée a quelque chose de significatif à proposer aux québécois et québécoises et qu’il serait à la hauteur des attentes des citoyens pour l’avenir du Québec? Actuellement, il propose très peu car il n’est pas près des gens et de ce qui les préoccupe dans la vie de tous les jours. Malheureusement, M. Lisée a utilisé parfois la tribune journalistique pour tirer à boulet rouge sur des québécois engagés et imparfaits tel que M. Robert Bourassa.

    Je suggère à M.Lisée de remettre le coût de son entrée dans la course au PQ (20,000$) aux démunis comme l’accueil Bonneau à Montréal, ce montant sera bien plus utile que de le perdre dans cette aventure où il cumulera d’autres déceptions.

    Quant à M. Péladeau laissons-le nous démontrer les valeurs humaines et démocratiques qui l’animent et lors du scrutin les québécoises et québécois sauront faire la différence. Qu’il soit riche, philanthrope, actionnaire d’un média ou de toute entreprise, ou pauvre…peut-être qu’il souhaite faire preuve de bonté envers les gens, être juste et équitable pour un Québec prospère.

    Pour M. Legault, il voudrait bien et fait beaucoup d’efforts et je salue son travail. Mais pourquoi demeure-t-il dans l’opposition? Peut-être parce qu’il propose des changements trop complexes et pourtant il y a tant de choses simples à réaliser!

    Notre politique se portera mieux au Québec si chacun y contribue par sa participation par des paroles et des gestes d’un patriotisme respectueux des différences. Il faut passer à une autre étape soit de réduire la critique et proposer des solutions accessibles. Il y a beaucoup trop d’auteurs ou d’éditorialistes critiques et pas assez d’encouragements ou de suggestions à bâtir. Si nous voulons une démocratie ouverte il faut de l’inspiration et celle-ci doit provenir des citoyens.

    • Réponse à Michel….M. Péladeau n’a aucune expérience en politique. Ce qui me fascine à propos du peuple québecois est que plusieurs aiment ce qui flash, ce qui parrait bien à prime à bord, jamais de quelle étoffe est celui qui nous controllera.

      Péladeau est né avec the silver spoon dans la bouche, a damné ses travaileurs, s’est prononcé à la premiere occasion sur un Québec Libre lorsque ce n’était pas le temps, se sert de la notériété de son père pour vouloir garder ses valeurs capitalistes en cas ou vous le rejetteriez, comme vous le faites d’ailleurs avec tout les leaders du PQ commençant avec René Levesque…alors svp, il nous faut faire attention de ne pas se faire berner encore une fois…comme çela semble nous arriver assez souvent! J’observe en passant, que les québecois sont un peu trop naifs!

  34. Je connais très bien Montréal et Laval.. J’y ai de la famille.. .. parfaitement bilingues..

    Ils étaient de la région de Québec et après une dizaine d’années à y vivre, ils s’accommodent très bien de ce milieu cosmopolite au point qu’ils ne songent nullement à revenir à Québec.

    Tout est question de mentalité..

    Depuis la création de l’ADQ je n’ai plus voté libéral si ce n’est le 7 avril dernier.

    Alors oui je suis cohérente.. si j’ai voté pour l’équipe Coulllard c’est qu’elle m’inspirait confiance. Et ce sera dans 4 ans que je jugerai s’ils ont livré la marchandise et s’ils méritent que je leur redonne mon vote.

    En ce qui concerne la CAQ, j’ai voté pour ce parti depuis sa création malgré que j’aurais préféré que Legault redonne un souffle à l’ADQ plutôt que de la faire se saborder.

    Le traitement qu’il réservait aux ex-adéquistes n’a jamais été à la hauteur de ce qu’on aurait pu s’attendre.. Qui plus est, la démotion de Gérard Deltel au profit de Bonnardel est une stratégie qui a fait baisser la cote de Legault.

    Au fédéral j’aime Stephen Harper et je lui donne mon vote depuis les tout débuts et il aura mon vote en 2015.

    Justin Trudeau et PKP, deux beaux emballages sans profondeur.

    En passant, on apprend ce matin que Québecor a vendu la chaîne Sun Média au National Post.. Payé 1 milliard elle s’en départit pour 318 millions!..

    La question qui se pose, Québecor aura-t-il les moyens d’acheter une expansion de hockey?

    La question d’éthique qui suivra PKP tant qu’il n’aura pas tranché entre sa carrière politique ou médiatique, est-ce bon pour un éventuel retour des Nordiques??

    La région de Québec commence à se rendre à l’évidence.. l’aventure de l’amphithéâtre risque d’occasionner bien des maux de têtes aux contribuables québécois..

    Et on devrait se prosterner devant PKP???

    .

  35. Lire la chronique de Yves Boisvert dans la Presse de ce matin. « Le courage de Lisée »

    Certains commentateurs comparent la situation de New York à celle du Québec.

    Bloomberg magnat de presse avait été élu maire de New York..

    La différence est ÉNORME.. Par la constitution américaine le territoire américain est indivisible.. et cette constitution est scellée à double tour.

    Et qui plus est la concurrence médiatique est féroce dans une mégaville comme New York..

    Maire d’une ville américaine et Premier Ministre d’une province du Canada dont l’intention affirmée est de désagréger ce pays, ce serait pareil???

    Bravo! Joanne à Maurais Live. Elle persiste et signe: PKP refuse de vendre ses actions, il doit être disqualifié avant même la course à la chefferie.

  36. Selon le « feeling » de Jeff Fillion, Québecor serait en train de se vendre à Rodgers.. La vente de Sun Média ferait partie des diverses étapes..

    Il croit qu’ils sont déjà pas mal plus ensemble qu’on le pense.

    Et si finalement Fillion voyait juste… serait-ce que PKP en ce moment se permet de crâner pour sauver la face??

    Si cela s’avérait c’est que le problème d’éthique serait éliminé.. Et PKP pourrait consacrer toutes ses énergies à sa nouvelle carrière politique.

    Le hic! c’est que sa réputation d’entrepreneur émérite se dégonflerait.. Dans un tel cas, PKP serait-il toujours considéré à la hauteur de la mission qu’il s’est donnée de faire du Québec une république???

    On verra! mais comme le monde des médias partout sur la Planète est en pleine mutation, l’idée que Québecor se fusionne à un plus gros joueur n’est pas aussi farfelu

    • À mon avis, on divague ici. Que le gars qui ne veut pas vendre Québecor pour ne pas que ce soit des « étrangers » qui le possède, vende à Rogers? On peut passer à un autre sujet là. 😉

  37. Hélène,

    Vous pouvez voter pour qui vous voulez. Merci de donner vos opinions ici et de m’avoir dit pour qui vous votez au Québec et au fédéral. Je dis juste que appuyer le multiculturalisme de façon aveugle, dénoncer la charte de la laicité, dénoncer le nationalisme, c’est de l’idéologie libérale.

    Je suis pour le bilinguisme individuel pour voyager et commercer avec l’étranger pas pour servir des immigrants qui viennent chez nous et qui parle anglais. C’est gens là ont 9 provinces anglos et 50 États américains pour vivre en anglais qu’ils foutent le camp sur le champ.

    Je vais voter pour le prochain chef du PQ sur la base de qui est le mieux placer pour diriger le Québec et je vais choisir au prochaine élection entre qui de la CAQ et du PQ offre le meilleur programme pour gérer le Québec et qui offre le meilleur nationalisme pour notre nation. PKP est une personne de grand calibre, il doit clarifier ses positions et éventuellement la question éthique. Je ne l’exclus pas comme choix.

    Bonne journée!

  38. Joanne, peut être qu’en effet je divague …

    Éric Duhaime sur Facebook nous annonce qu’il ne travaille plus pour Québecor.. et que le prochain débat au Québec ne sera pas la souveraineté mais la liberté d’expression…

    La vente « à rabais » par Québecor des médias anglophones soulève en effet toutes sortes de spéculations…

    PKP et sa manipulation machiavélique qui perdure depuis trop longtemps pave la voie à toutes ces supputations farfelues..

    Jeff Fillion n’est pas le seul à voir dans cette vente à rabais une possible acquisition de Vidéotron par Rodgers.. il n’y a pas que sur ce blogue que l’on divague.

    Dans cette planète Québec en folie, plus rien ne peut surprendre..

    J’ai été longtemps accusé de « divaguer » dans mes nombreuses analyses sur PKP et le biais partisan de ses médias.. mais aujourd’hui on peut se rendre compte que j’avais peut-être un tout petit peu raison..

  39. (Huffington Post) « En cédant la publication à Post media, Québecor souligne qu’elles demeureront ainsi entre les mains d’un groupe canadien. » « Fairplay » comme attitude envers le pays « étranger » n’est-ce pas..

    Québecor a signé un contrat qui la lie pour une vingtaine d’années à « Rogers » pour les droits de diffusion des matchs des Canadiens à heure de grande écoute.. chose certaine c’est qu’un pied de Vidéotron est dans la porte de cette entreprise de communication canadienne….

    L’usage du terme « étrangers » semble à géométrie variable..

  40. Question: cette vente à perte ( 1 milliard vs 318 million) a-t-elle un effet sur la valeur des titres de la Caisse de Dépôt?

  41. Une possibilité c’est que Quebecor est en train de vendre plusieurs de ces entreprises. Nurun il y a quelques semaines, maintenant Sun News et les journaux anglophones, prochainement Vidéotron avec l’entente signé avec Rogers. Quebecor se concentrerait sur TVA et les journaux de Montréal et de Québec. Brian Mulroney est-il à la tête pour faire cette vente à Rogers de Vidéotron en gardant le gros des emplois de Vidéotron et le service à la clientèle au Québec comme condition de vente. Deux entreprises distinctes une au Québec pour le marché d’ici et un autre dans le reste du Canada mais géré par un siège social conjoint.

    Péladeau conserverait ses journaux et maison d’édition et TVA comme moyen de faire la promotion de la culture et comme institution souverainiste. Il aurait La Presse et Radio-Canada pour lui répondre. Une situation mieux équilibrée mais bon je spécule.

  42. Jean Claude, voici ce que j’ai lu dans le devoir:

    « Avec la nouvelle transaction, la compagnie basée à Montréal se replie sur le Québec et se concentre sur les télécommunications. Des rumeurs pointent vers la mise en vente du Groupe Archambault. »

    « La vente de Corporation Sun peut être aussi liée aux activités et ambitions politiques de PKP. »

    Une chose dont, moi, je me rappelle c’est que le sujet de la mésentente entre PKP et Robert Despaties, concernait la vente de Sun Média suggérée par Despaties afin de mettre l’accent sur la téléphonie, là où l’entreprise tirait de l’arrière.

    PKP avait refusé et Despaties était parti.. Idem pour le départ de Françoise Bertrand, dont la vision de Québecor ne la rejoignait plus..

    Et voilà que plusieurs mois suivant ces départs, Québecor semble se raviser et emprunter la stratégie de Despaties.

    Je reprends un commentaire d’un blogueur que j’ai trouvé particulièrement judicieux:

    « PKP va pouvoir consacrer ses efforts de domination « intellectuelle » sur son pré carré: les francophones du Québec à la sauce terroir. » (Jacques St-Cyr)

    J’ai entendu JF Labbé au FM 93, un ancien du service financier TVA, dire que cette transaction était un aveu d’échec..

    Que le dossier Sun Média, auquel il avait participé, avait été mal géré depuis les tout débuts. Il a ajouté avoir été surpris de la décision de PKP de faire le saut en politique.. en raison du conflit d’intérêts dans lequel il se retrouve placé en tant que Magnat de la Presse..

    Toujours est-il qu’ajouté à l’échec de Québecor world, cet échec de Sun Média, entache la réputation d’hommes d’affaires de PKP… et mine sa crédibilité d’être l’homme de la situation pour lancer le Québec dans un projet de République..

  43. Pour Archambault pas surpris de cette rumeur de vente, leur magasin a l’air en faillite. IL y a de moins en moins de choses à vendre, moins de magazine, beaucoup de films en spéciaux à 5$ ce qui peut être intéressant pour les clients et beaucoup plus d’espace entre les rangées et maintenant ils vendent des jouets comme on retrouve chez Walmart, Toys Rus et Target et des accessoires de cuisines, etc.

    Je sais que les libraires doivent s’adapter à cause des livres électroniques mais bon, je vois Archambault comme un canard boiteux. Je ne serais pas surpris qu’il soit vendu.

  44. Pierre Asselin, Le Soleil… « Le hijab de M. Péladeau »

    « On était prêt à partir en croisade pour éviter qu’une éducatrice se présente au travail avec son hijab mais on balaie sous le tapis le problème que pose la propriété du plus important groupe médiatique au Québec par l’un des aspirants à la direction du parti! »

    « L’ex-ministre Drainville était intarissable. La neutralité de l’État doit s’incarner jusque dans l’apparence de ses employés, et tous les échelons aussi modestes soient-ils » MD

    En effet, Drainville il en dit quoi au juste de la neutralité dans le cas PKP??

    A lire: « Vente des actifs de Sun Media: Les analystes approuvent. » (Richard Dufour) on peut y lire 5 conclusions…

    Dans cette analyse Tim Casey de BMO écrit que la probabilité moins grande d’un retour des Nordiques donne plus d’espace à Québecor dans l’exercice d redressement en cours.

    La dette de Québecor s’élève à 4,5 milliards soit 3,1 fois son bénéfice d’exploitation..

    Jeff Fillion divague une fois de plus ce matin: Il dit avoir parlé avec des gens et à l’intérieur ou très près de Quebecor.

    Ce qui en ressort… la suite logique.. On est en train de se mettre belle pour se donner en mariage à Rogers.. Selon lui d’ici 2 ans le mariage sera consommé!! On verra!

    Fillion comme plein d’autres se pose la question: Voulez-vous bien me dire ce que fait PKP en politique alors que Québecor est en plein ouragan?

    • « Fillion comme plein d’autres se pose la question: Voulez-vous bien me dire ce que fait PKP en politique alors que Québecor est en plein ouragan? »

      Très bonne question Hélène. C’est à se demander s’il n’y pas anguille sous roche et que c’est rien que la pointe de l’iceberg?

      Serait-ce que Québecor est un colosse aux pieds d’argile? Techniquement, quand Vidéotron (et oui, j’ai dit « quand » et non « si ») sera marié à Rogers, cela inclurait aussi le réseau TVA, que Vidéotron a acheté d’abord Télé-Métropole en 1986 et ensuite les stations de Trois-Rivières(CHEM Télé-8), Sherbrooke(CHLT Télé-7) et Québec(CFCM Télé-4 alias Télé-Capitale) à moins que le CTRC déciderait que Rogers devrait trouver un acheteur pour TVA qui l’achèterait en partie ou en totalité.

  45. C’est cheap de la part de François Legault et la CAQ cette motion pour forcer PKP à vendre alors qu’il n’est pas encore chef du PQ. Il faut lui laisser le temps de s’expliquer.

    Le Soleil fédéraliste s’acharne sur PKP car ils ont peur de lui.

    Au fond, PKP est à visage découvert un multi-millionaire qui s’implique en politique directement. Alors que beaucoup le fond en se payant des politiciens.

    • Comprendre cette motion comme étant un jeu politique partisan est une chose. Mais même si c’était ça, il demeure que le problème de fond existe et doit être corrigé: celui d’une trop forte concentration de pouvoir. PKP s’était engagé à mettre ses avoirs dans une fiducie sans droit de regard. À ce jour, il ne l’a pas fait. Je ne vois pas pourquoi on lui ferait confiance pour la suite.

  46. Jean Claude, le Devoir n’est certainement pas fédéraliste.

    Le journaliste le plus respecté de ce quotidien est Michel David. Vous lirez la chronique qu’il consacre à PKP aujourd’hui ainsi que les nombreux commentaires.

    Vous risquez de revoir votre position.. et de moins généralisé.

    Le conflit d’intérêt dans lequel se trouve PKP, le Magnat de la presse qui refuse de vendre ses actions, est indéfendable.

    Nous vivons en démocratie et les règles d’éthique doivent s’appliquer pour tous les élus.

    Il vaut mieux battre le fer pendant qu’il est chaud. Il s’agit d’une entorse grave aux règles démocratiques.

    Ce conflit d’intérêt inacceptable a été souvent discuté en privé depuis le saut de PKP en politique. Tôt ou tard le sujet était appelé à revenir à l’ordre du jour..

    J’approuve la motion préparée par Legault pour que ce soit clair: le pouvoir politique ne peut se retrouver entre les mains d’un puissant magnat de presse.

    Et il fallait faire ce débat avant la course à la chefferie. PKP devra choisir entre Québecor ou la politique.

  47. PKP se payait aussi des politiciens.. Les souper chez les Harper et chez les Charest lui rapportaient des privilèges:

    .et de un, les spectres obtenus à un prix très avantageux par rapport à ce qui avait été les pour Bell, Telus

    et de deux, l’amphithéâtre aux frais des contribuables..

    C’est sans parler de l’achat de Vidéotron en partenariat avec la Caisse de dépôts qui a donné un souffle certain à Quebecor et non à la Caisse..

    C’est sans parler des crédits d’impôts consentis par le gouvernement Marois à Production J juste avant le saut de PKP en politique…

    Ces exemples parmi tant d’autres sont pour vous rappeler que PKP faisait lui aussi des tractations avec des politiciens derrière des portes closes. Il était un entrepreneur qui entretenait des liens avec les politiciens.

    Je trouve ironique que toutes ces tentatives de vouloir transformer PKP en victime!!!

  48. Ma conclusion finale sur ce sujet est que ce qui est toléré pour l’influence mondiale en politique des Desmarais(Bush fils, PLQ, PLC, Sarkozy, Lucien Bouchard) ne doit pas faire un deux poids, deux mesures avec Monsieur Péladeau qui vient de vendre ses intérêts dans des entrreprises qui faisaient d’ailleurs du Québec bashing. Alors on pourra plus l’accuser d’être derrière cela à l’avenir. Alors qu’on prenne les moyens pour être à arme égal chez les indépendantistes c’est sain. Il faut plus essayer d’être naif chez les indépendantistes et les nationalistes.

    Je souhaite un recentrage du PQ et l’élection de ce parti dans 4 ans pour sortir les libéraux vendus…

    Alors mon flirt avec la CAQ aura été de courte durée et ponctuelle. Je pense que le nationalisme est mieux servi par l’équipe tough du PQ. La CAQ ne propose aucun changement constitutionnel. Le PQ propose une gouvernance souverainiste qui est au fond une gouvernance nationaliste en attendant de faire un jour un référendum gagnant. Je suis à l’aise avec cela plus que jamais…

    Le PQ devrait faire comme les Libéraux et voler les bonnes idées de la CAQ et récupérer les votes de ce parti.

  49. Jean-Claude, je vous souhaite bonne chance..

    Mais moi je continuerai à me battre.. je n’accepterai jamais de troquer la démocratie contre l’indépendance..

    Québécor a su flairer la bonne affaire: un marché « unilingue » francophone.. un terreau fertile à la convergence.

    Les Québécois sont gardés captifs.. ies cotes d’écoute parlent d’elles-mêmes. Ce n’est pas pour rien que Québécor se sentent menacés par Netflix, Google.

    Dans votre Québec séparé un CRTQ serait institué. La liberté de presse? Pensez-y même plus.

    La loi 101 serait renforcée… les cours d’histoire rendus obligatoires.. les nostalgiques de l’époque Groulx et Duplessis, les réactionnaires conservateurs à la MBC remplaceraient nos bons curés de jadis.

    Alors si vous êtes prêt remettre le destin de vos enfants entre leurs mains, grand bien vous en fasse. Pas certaine qu’ils vous en seraient un jour reconnaissants..

    Sachez que PKP était propriétaire de Sun Média depuis 1998. A ce moment c’était Diane Francis la plus virulente dans le « Québec bashing ».

    Pourriez-vous nous expliquer pourquoi PKP n’a pas, pendant toutes ces années en tant que propriétaire, su contrôler le « Québec bashing » qui continuait de sévir dans « ses » Sun Média…? Un constat d’échec? Et vous pensez qu’il ferait mieux à la tête de votre république

    Se pourrait-il plutôt que ce « Québec bashing » ait pu être délibérément entretenu comme moyen de nourrir la haine entre les deux solitudes?

    Dans ses médias québécois, il a su contrôler d’une main de fer ses salles de presse.
    Joanne Marcotte et Éric Duhaime en savent quelque chose..

    Lise Ravary et même Michel Hébert reçoivent à l’occasion de petites tapes sur les doigts et doivent s’astreindre à des mea culpa..

    Je vous invite à relire la biographie de Pierre Péladeau, père, écrite par son collaborateur Bernard Bujold.

    Vous y apprendrez que comme ce fut le cas pour les Beaudoin, Coutu, Lamarre, Dutil, Landry. Bouchard, Paul Desmarais était un modèle pour eux… c’était celui qui, le premier, avait démontré qu’un francophone quand il le veut peut être aussi bon sinon meilleur que les anglophones.

    Je trouve mesquin la diabolisation qui est faite ici au Québec de la famille Desmarais..

    Son plus grand « péché », ce n’est pas sa réussite financière, c’est qu’il soit « fédéraste »..

    i.. .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s