Motion de la CAQ: À la défense de la liberté de presse

La CAQ de François Legault a déposé aujourd’hui une motion qui sera débattue mercredi (demain) à l’Assemblée nationale par tous les partis politiques. L’idée? Celle de modifier le code éthique des députés de l’Assemblée nationale de façon à ce qu’aucun d’entre eux ne détienne une position de contrôle dans un média. Bravo!

Comment voteront les libéraux de Philippe Couillard? Comment réagiront les députés du Parti québécois qui ont exigé jadis que le libéral Pierre Arcand vende sa compagnie d’affichage Métromédia, que la libérale Julie Boulet vende sa pharmacie et sa participation dans une entreprise de fabrication de bottes de cowboy qui lui a été léguée par son père (!), et que le ministre libéral David Whissel vende son entreprise familiale même s’il avait confié ses actions à une fiducie sans droit de regard?

Comment votera le député péquiste Jean-François Lisée qui a relancé le débat en fin de semaine lors du rassemblement où on établissait les règles du jeu de la course à la chefferie de son parti?

MotionCAQ_PKPQu’on ne se méprenne pas. L’enjeu ici n’a rien à voir avec la personne de Pierre Karl Péladeau. L’enjeu ici est celui de nous assurer que notre démocratie peut compter sur l’indépendance des médias, sur la liberté de presse et d’opinion.

Je souhaite donc que les libéraux appuient la motion de la CAQ. Je rappelle également que malgré l’engagement de Pierre Karl Péladeau de confier ses avoirs dans une fiducie sans droits de regard en mars dernier lorsqu’il a annoncé sa candidature pour le PQ, une telle fiducie n’existe toujours pas… Je vous informe par ailleurs que PKP affirme n’avoir aucune intention de vendre ses actions de Québecor, ce qui nous permet de douter de sa compréhension de l’importance de l’étanchéité entre les pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire et celui des médias que l’on désigne comme le 4e pouvoir.

Le Parti québécois jouit-il de privilèges dont ne peut se prévaloir les autres partis politiques au Québec? Saisissent-ils seulement l’enjeu ici qui est celui de protéger le 4e pouvoir de l’influence politique et vice versa?

Le chef par intérim du Parti québécois, Stéphane Bédard, comparait aujourd’hui la propriété de Québecor de Pierre Karl Péladeau à celle du gouvernement du Canada de Radio-Canada! Je le sais. C’est à peine croyable. Je ne peux m’empêcher de penser que l’auteur de l’article a mal saisi les propos de Bédard tellement c’est gros. Dans l’esprit des péquistes, est-ce que l’État = PKP dans un monde où le Parti québécois serait au pouvoir?

Stéphane Bédard disait aujourd’hui que le code d’éthique existant suffit. Ne comprend-il pas qu’il y a une différence fondamentale entre une entreprise de fabrication quelconque avec un empire médiatique qui contrôle 40% des médias québécois?

Bon sang, est-ce que je rêve?

53 réflexions sur “Motion de la CAQ: À la défense de la liberté de presse

  1. Normalement, si nos élus ne pratiquent pas l’intégrité à géométrie variable, cette motion devrait être votée par la majorité d’entre eux.

    • Majorité? Elle devrait être adoptée à l’UNANIMITÉ (et plus particulièrement par la Maltais!) s’ils défendent VRAIMENT les grands principes qu’ils prétendent tous soutenir.

  2. Il arrive que le hasard fasse bien les choses.. Bernard Drainville hospitalisé pour douleurs lombaires!! Il n’aura pas à se mouiller.. Se pourrait-il qu’il ne veuille pas gaspiller ses munitions? Pas très courageux, si cela s’avérait..

    François Legault comparé à son tour à Frank Underwood… géniale dit-on que cette motion!

    De plus en plus captivant à suivre toute cette saga. La réalité dépasse la fiction.

    Matières à télésérie qui doivent faire saliver Fabienne Larouche et Réjean Tremblay

  3. Il faut saluer cette excellente motion de la CAQ. Je pense que le PLQ n’a pas le choix de l’appuyer sinon il tombe dans un piège.

  4. PKP va démsionner plus tôt que tard. Le plan échafaudé par Pauline Marois s’est totalement effondré. Pierre -Karl Péladeau n’a pas été ministre de quoi que ce soit et ne le sera pas. Pauline a été évacuée avec plusieurs députés , les plus notoires étant Duchesne, Daniel Breton, LBB, et Martine Desjardins pas élue. La débandade totale avec Pauline qui a été défaite par un illustre inconnue.

    Il ne se présentera pas comme chef du PQ si son intelligence dépasse son orgueil.

    • c’est une bonne motion mais trop restrictive . Monsieur Legault dit que l’acheteur doit être absolument quebecois . Quel quebecois possede 600 million sans l’aide de la caisse de depot . 3 nom me viennnent en tete Desmarais , bell et Molson . Je ne crois pas que pkp va vendre a rabais . Je crois plus a un achat par Rodgers qui nous avions bloquer en 2000 pour l’achat de videotron

  5. Le légendaire « deux poids, deux mesures » du PQ est tout simplement sans limite. Imaginez-vous un instant la position du PQ si PKP était du PLQ ou de la CAQ. On aurait droit à rien de moins qu’un appel à une intervention de l’ONU et du Tribunal International.

  6. Les péquistes sont tellement obnubilés par leur lubie de l’indépendance qu’ils sont habituellement enclins à faire 2 poids 2 mesures. S’ils ont le moindre espoir que Pierre Karl-Marx Péladeau pourra les mener vers la terre promise de l’indépendance, ils seront prêts à toutes les bassesses.

    Tout ce qu’il faut souhaiter, c’est que leur prochain chef soit le fossoyeur du PQ.

  7. Je répète ce que j’ai déjà écrit Johanne…

    S’il vend ses actions et perd le contrôle de fait du groupe Québécor c’est un geste freudien, il tue le père…il se réfère en permanence a son géniteur, pour lui c’est a peu près impossible.

    C’est évident qu’advenant une élection du PQ avec PKP la situation sera intenable pas uniquement a cause des journaux et du reste mais aussi le fait que le groupe vend bien d’autres services au gouvernement (publicité télécomm, etc..).

    Je ne le vois pas renoncer a devenir le patron du PQ mais sa situation personnelle va porurir ce que voudra faire le PQ.

    Les précédents comme vous le soulignez vont faire mal quand on se souvient de la guérilla que menait le PQ…

    Plus préoccupant pour PKP…

    La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), la plus grosse association du genre au pays, va dans le même sens dans un communiqué publié lundi.

    Le jurisconsulte de l’Assemblée nationale et ancien juge en chef, Claude Bisson, ne croit pas non plus que M. Péladeau puisse se contenter de placer ses actions dans une fiducie sans droit de regard. «Quand vous êtes propriétaire d’une majorité d’actions, vous exercez toujours une certaine influence, ne serait-ce que morale, a dit M. Bisson à La Presse. Une entreprise de fruits en conserve, ce n’est pas la même chose.»

    Evidemment le landerneau péquiste commence a crier au complot et suppose que Power..etc…et le choeur habituel des pleureuses veut garder ‘ce joyau du Québec entre des mains québécoises’, la ritournelle habituelle..

    L’apparition de PKP a grandement servi a faire sombrer le PQ au mois d’Avril, je me demande maintenant s’il ne va pas le faire disparaître de la carte électorale…ses déclarations montrent un manque total de flair politique (le Québec comme l’Allemagne de l’Est), c’est un très mauvais communicateur

    L’héritier n’est pas a la hauteur du père, il y a un article assassin sur La Presse sur les aventures de PKP avec Sun Media ou comment perdre 1.2 milliards de $….un enfant gâté habitué a ce qu’on lui cède en permanence

    http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/jean-philippe-decarie/201410/07/01-4806977-la-couteuse-odyssee-canadienne-de-quebecor.php

    J’espère que le PLQ ne va pas tersiverger…peu importe les braillements de Bedard et compagnie….en plus le livre que prépare Lisée devrait expliquer son opposition a la défunte charte…le vaudeville péquiste…

    • réponse à alain maronani, à vous lire je suis certaine que vous LIBÉRAL, est-ce que vous pouvez me dire qui commande le parti, POWER OU COUILLARD, POWER OU CHAREST, vous semblez oublier toutes les magouilles de ce cher parti LIBÉRAL, à commencer par : CHAREST, COUILLARD, BOLDUC, FOURNIER, BEAUCHAMP, COURCHESNE, BOULET, NORMANDEAU, TOMASSI, qui ont, pour la plupart, été nommés à la Commission Charbonneau, financement illégal , pot-de vin, argent caché, etc.etc.etc…. je suis péquiste et fière de l’être, et je crois que pour être attaqué comme il est présentement, PKP dérange beaucoup de monde , et j’espère qu’il va continuer, avant de cracher en l’air cher monsieur, on regarde dans sa propre cour. Il doit y avoir beaucoup de squellettes dans le placard de Couillard, Fournier, Bolduc et les autres…. et la Presse est FÉDÉRALISTE AU BOUTE, à quand un article sincère et honnête à ce journal ah oui j’oubliais , il appartient à DESMARAIS QUI DIRIGE EN CACHETTE LE LIBÉRAL……

  8. J’ai oublié…le blogue du JDM ressemble de plus en plus a un hospice pour tous ceux qui se sont ramassés une volée aux élections…dernier en date Daniel Breton qui raconte des sornettes sur les bornes électriques…

  9. Félicitations à la CAQ de prendre le leadership sur cette question. Une chance qu’ils sont là, car si on avait attendu que les libéraux déposent une telle motion, on aurait attendu longtemps!

    Joanne: j’ai hâte que toutes ces distractions avec pkp soient réglées, car pendant ce temps-là on ne parle pas des vraies affaires. Les libéraux continuent de se trainer les pieds, de subventionner toutes sortes de projets débiles, et de reculer devant les syndicats. Je trouve ça très inquiétant. Ils doivent être bien contents que toute l’attention soit sur le pq.

    • Moi aussi, j’ai hâte. Pour ce qui est des libéraux, je ne crois pas qu’ils reculent devant les syndicats. Pierre Moreau a bien rempli son mandat. Les syndicats sont loin, très loin, d’être contents. Ce dont j’ai hâte toutefois, c’est de voir la couleur des mesures structurelles. Pour l’instant, on coupe ici et là. Je prétends que ce ne sera pas suffisant. Ne pas couper dans les services + ne pas diminuer la masse salariale + ne pas congédier personne? Impossible d’y arriver.

  10. Enfin on commence à comprendre. À part le PQ bien sur. Le PQ criait haut et fort quand il voulait se débarrasser de quelqu’un au PLQ soit Wissel, Arcand et Boulet et pourtant ce n’était que des petits poissons dans l’eau. Ici ils ont quelqu’un qui contrôle les médias à 40% et pour eux ce n’est pas un problème. Pour eux ils sont plus intelligents. Ils sont capables de faire abstraction que PKP possède Quebecor. Je ne sais pas dans quel monde ils vivent, mais ce n’est pas dans le nôtre. C’est pas bon quand c’est un autre partie, mais pour eux tout est bon. J’espère que le PLQ appuiera la CAQ. Il est temps de montrer au PQ qu’ils sont encore à côté de la trac.

  11. Si les libéraux appuient la motion, ils seront accusés de vouloir faire une vendetta en réponse à ce que les libéraux (Whissel et les autres) ont dû faire pour être plus blanc que blanc. Mais non, les libéraux se sont pliés aux exigences de l’opposition à l’époque, alors que PKP et le PQ soient conséquent en ce qui concerne Québécor.

  12. Jean François Lisée de donnera pas son appui à la motion. Dommage! il commençait à remonter dans mon estime..

    Finalement, ce n’est que l’arroseur arrosé… François Legault s’est montré plus futé que lui.

  13. Hugo, ces distractions avec le PQ et PKP, sur lesquelles focalisent la classe journalistique, auraient peut-être pu ne pas culminer au point actuel si on n’avait pas laisser traîner la controverse..

    L’abcès devait crever.. et on y arrive.

    J’espère que les journalistes vont retrouver toute la latitude pour exercer leur métier avec plus de professionnalisme.. et qu’on s’occupe des vraies affaires..

    Quand le 4ème pouvoir dans une société est détourné aux fins idéologiques, l’absence du débat de cet élément central ne peut que porter à conséquences.

    Les Libéraux ont besoin de se faire aiguillonner..

    Le moment est mal choisi pour que l’opposition péquiste s’accapare l’espace médiatique pour nous faire assister en direct aux derniers sursauts de leur parti clairement à l’agonie.

  14. En faisant un saut sur la page de Facebook de PKP, nous pourrions dire que la fin justifie les moyens à lire les commentaires que les Québecois vont élirent le PQ au prochaine élection et et rapidement gagner le référendum et aucune morale sur le contrôle de la presse comme commentaire. Cela semble leur dernière possible carte à jouer.

    Hélène Beaulieu dit : Finalement, ce n’est que l’arroseur arrosé…j’ai eu la même pensée avec un léger sourire…

  15. Évidemment que Lisée va voter contre la motion de la CAQ, c’est pas surprenant d’un péquiste fini comme lui. Par contre, à toutes les autruches libérales qui viennent sur ce site défendre l’indéfendable, expliquez-moi donc pourquoi les libéraux semblent vouloir se défiler? J’ai hâte de voir quelles excuses vous allez trouver pour justifier ce manque de courage patent de Coiuillard et sa gang de lâches. Vous devez regretter d’avoir lâchement laissé tomber la CAQ, n’est-ce pas ?

    • SVP Hugo. Ça n’avance à rien de traiter « d’autruches libérales » les gens qui appuient le PLQ. Les gens qui commentent ici sont péquistes, caquistes et libéraux. Les gens qui ont voté PLQ n’ont pas « lâchement laissé tomber la CAQ ». Ils ont choisi le PLQ pour des raisons qui leur sont personnelles. Par ailleurs, le PLQ va voter pour la motion demain.

    • J’ai voté pour le PLQ et je n’ai pas honte de le dire. Mes raisons sont forts simple. Je suis fédéraliste. Je ne veux pas qu’on sépare mon pays. Pour ce qui est de la CAQ, oui ils ont de bonnes idées, mais j’ai un peu peur de quelqu’un qui a été ministre pour le PQ et qui maintenant change d’idée. Je n’ai rien contre le fait qu’il y a des gens qui votent pour le PQ, la CAQ ou le PLQ. Chacun son choix et ses convictions.

  16. Hugo, pourquoi cette agressivité? Le Québec serait-il à feu et à sang depuis le 7 avril dernier???

    On inspire, on respire… Les Libéraux sont gardés à l’œil.. par la CAQ..

    Il serait surprenant que dans 4 ans il laisse la maison encore plus en désordre qu’elle ne l’était après le passage des péquistes..

    La table sera mise pour l’élection de la CAQ dans 4 ans, non?

    La haine c’est mauvais pour le cœur..

  17. On serait en train de faire de PKP un martyr!!.. On est jaloux

    Le député de St-Jérôme gagnerait des points auprès du public pour recevoir un traitement aussi dégueulasse Vince Cauchon.et Stephane Gasse de CHOI..

    « Radio Québecor » défend l’indéfendable et pour ce faire projette sur les citoyens, qui refusent ce qui est une entorse démocratique inacceptable, l’odieux de ce qu’il transforme en une attaque vicieuse.

    • J’ai consulté les opinions des lecteurs de certains blogues du journal de Montréal portant sur la motion et j’ai visionné l’émission « Le Québec parle » de Denis Levesque ce midi qui portait également sur ce sujet. Je suis consternée de voir qu’une bonne partie de l’opinion publique prenne la défense de PKP. Le monde n’allume pas ????? Je me suis même demandé si les appels et les commentaires étaient filtrés avant d’être en onde ou publiés dans les blogues par de soi-disant modérateur. Peut-être pas, mais j’y ai pensé.

      Je serais curieuse de savoir l’allégeance politique des individus qui prennent sa défense ? Sont-ils tous des Péquistes ? Il y a du monde qui pense qu’il pourrait faire des miracles s’ il devient chef du PQ. À date, il ne m’impressionne pas ! Il n’a pas vraiment amené d’idées concrètes. Imaginez avoir un jour un premier ministre du Québec détenant le contrôle d’un empire médiatique ! Voyons donc ! Ça n’a pas sens ! C’est le temps de se réveiller tout de suite avant qu’il ne soit trop tard. Mieux vaut prévenir que guérir. Il a le choix : devenir chef du PQ ou conserver son empire médiatique. Il ne peut pas avoir les deux.

  18. Cette liberté de presse que vous évoquez est à géométrie variable, PKP ou pas.
    En effet les journalistes sont parfois scandalisés ou non, cela dépend de leurs opinions (et dans le cas de PKP l’opinion que TVA-Québécor veut véhiculer).
    La position du PQ envers le bon peuple est de vertu à géométrie variable mais définitivement et aveuglément pro PKP..
    Mais qu’est-ce que la démocratie au juste?
    Prenez le cas du registre des armes à feu: la très grande majorité des journalistes, et surtout la totalité des politiciens condamnent à peu près unanimement son abolition partielle. Pourtant cela ne reflète pas du tout l’avis du peuple, qui lui est beaucoup plus partagé sur le sujet.
    Où est la liberté de presse?

  19. PKP est coincé.

    S’il persiste à vouloir devenir le chef du bateau en perdition péquiste, il devra « tuer » son propre père.

    Par contre, s’il démissionne pour conserver Québécor, personne au Québec ne croira que les journalistes à la solde de l’empire sont objectifs.

    C’est une situation lose/lose pour lui.

  20. Des bonnes idées… tous les partis en ont (en continuité avec le commentaire de Anne). Là ou ça se gâte, c’est lorsque le parti prend le pouvoir la plupart du temps, pour ne pas dire tout le temps. Présentement, le parti libéral semble, je dis bien semble, faire mentir la règle sur bien des enjeux. Nous verrons. C’est à souhaiter que les bons compromis seront au rendez-vous. La résistance aux changements, la pression des syndicats, etc. rendent le tout plus difficile à réaliser, mais, dans un système démocratique, c’est bon qu’il en soit ainsi, ça fait partie des règles du jeu. L’on ne peut plaire à tout le monde en même temps. Quant à la situation dans laquelle PKP s’est mise, s’il est logique jusqu’au bout, il va devoir se rendre à l’évidence et choisir : la politique ou son empire. Impossible autrement. Et s’il persiste, il faudra bien reconnaître qu’il se croit au-dessus de tout. Du narcissisme a son meilleur !

  21. Joanne, quelle hypocrisie font preuve ceux qui tombent à bras raccourcis sur le Dr Barrette pour avoir fait une comparaison entre PKP et Berlusconi.

    Déjà le 9 mars 2014 on pouvait lire dans l’Actualité une analyse d’Alec Castonguay sous le titre: « PKP au PQ le Berlusconi du Québec?

    Dans cet article il nous réfère à un lien de Chantal Hébert et Pierre Duhamel qui parlent des conséquences possibles.

    Il est écrit qu’en invitant M. Péladeau à présider le CA d’Hydro Québec la Première Ministre s’est faite complice d’une dangereuse berlusconisation de l’état (Michel David)

    PKP et Berlusconi ne se ressemblent pas sur le plan personnel. Là n’est pas la comparaison. Il appartient à PKP de prendre des dispositions nécessaires pour éviter la confusion et l’exemple italien.. (Michel David) 9 mars 2014..

    Comment se fait-il que PKP n’ait pas exigé des excuses de la part des Michel David et Alec Castonguay à ce moment-là? C’est décourageant de voir la classe journalistique se déshonorer en défendant l’indéfendable.

    Personne ne se souvient de l’ancien PKP? De la réputation d’homme affaires impitoyable qu’il a été et surtout de sa motivation de s’être lancé en politique qui est de faire l’indépendance du Québec pour ses enfants..

    Vive le PKP nouveau qui par l’opération du St-Esprit a trouvé la lumière gauchiste! Il est purifié. parole d’honneur! il n’interférera pas dans ses médias!!

    Saint PKP, martyre des hyènes qui s’acharnent sur lui.. ne manque plus que le parallèle avec l’agonie de Jésus et la crucifixion.

    Faut-il qu’on nous prenne pour des imbéciles…

  22. Moi aussi tel que Valérie, je suis estomaquée. Je lis les journaux et j’ai également écouté Québec en Parle hier midi. Une des questions étaient sur le cas de PKP. Je pensais avoir la berlue. J’ai essayé de téléphoner, mais pas moyen d’avoir la ligne. Je n’en reviens pas de voir qu’on est prêt de lui donner la position de chef du PQ et que posséder et contrôlé les médias ça n’a pas grande importance. Ben voyons donc, ça n’a plus de bon sens. Ce matin en lisant l’article de Denis Lessard dans la presse, m’a confirmé que c’est vraiment dangereux d’avoir un PKP si il garde ces actions de Quebecor. Si jamais on tolère qu’il puisse placer tout ça en fiducie sans droits de regard, je placerais une autre condition. Aucune compagnie relié à Quebecor n’aurait le droit de recevoir des subventions pour acheter ou produire ainsi que la compagnie de sa conjointe, Les Productions J. Y’a quand même des maudites limites à se faire embobiner. Moi quand PKP nous dit du haut de sa tribune qu’il se fait un droit d’honneur, je ne le crois pas. Et Vous? Je ne le crois pas parce que j’ai été en affaire toute ma vie et quand on a une compagnie la devise reste toujours: «Business is Business». PKP n’est pas plus différent qu’un autre homme d’affaires. C’est pire parce que tu ne peux pas contrôler les médias et être Premier Ministre. C’est complètement hallucinant. Hier en écoutant Québec en parle, j’ai tout de suite pensé que c’était des gens qui étaient soit Péquiste ou soit des employés de Quebecor.

    http://recherche.lapresse.ca/cyberpresse/search/theme/cyberpresse/template/result?q=&fq%5B%5D=author%3ADenis+Lessard&sort=recent

  23. Est-ce que j’ai bien lu? Je viens de voir à RC que la motion de la CAQ a été adoptée à l’Assemblée nationale. Je ne sais pas s’il y a eu des amendements mais ça semble encourageant pour la démocratie et humiliant pour les pourfendeurs du PLQ. Le PQ qui ne jure que par la démocratie se fait donner une leçon par la CAQ et le PQ, il faudrait que ça passe à l’histoire. Le puriste syndicaleux Laviolette doit s’en mordre les dents.

  24. Je viens d’entendre Jeff Fillion mentionner avoir eu comme invités vous Joanne et Denis ce matin. Bravo!

    Un député du PLQ, lors du débat sur la motion, avait cité Joanne Marcotte parmi les analyses choisies pour conforter ses arguments..

    Je pense que si la tendance se maintient la lucidité et la ténacité des Joanne Marcotte et Denis Julien seront récompensées..

    Fillion discutait ce matin sur les révélations de Denis Lessard concernant l’ingérence du député en faveur de Quebecor.. PKP est cuit selon lui..

    Lire la chronique de Lise Ravary… « Je suis sonnée ».. Elle fait preuve de courage…

    Il est certain qu’il n’est pas dans l’intérêt du JDM de la congédier en ce moment.. mais je ne donnerais pas cher pour la longévité de sa carrière chez Quebecor..

  25. PKP a dit également ce matin qu’il n’a pas fait ça pour lui, mais pour le Québec. Ben tiens. Rien de trop beau. On a déjà entendu ces paroles de la bouche d’Accurso à la Commission Charbonneau et on l’accuse au criminel. Alors ce n’est pas parce que PKP est Péquiste qu’il est mieux que quelqu’un d’autre. Accurso était lui aussi un homme d’affaires puissant.

  26. Dans une petite société comme le Québec il est tentant de tuer la concurrence aux fins nationalistes..

    Les « fleurons » que sont les Entreprises Accurso et Québecor nous permettent d’apprécier le potentiel de dérives oligarchiques qui peuvent résulter d’un état interventionniste…

    Les règles démocratiques semblent ne pas s’appliquer dans le Québec inc.

    Hors des entreprises Accurso ou de Québecor, pas de salut!

    Je pense qu’il était plus que temps de se rendre compte qu’un repli du Québec sur lui-même n’est en rien synonyme de plus d’égalités, bien au contraire..

  27. 10 octobre 2014

    Faux fuyants

    À l’assemblée nationale les députés du PLQ et de la CAQ ont attaqués le député péquiste de Prévost Pierre-Karl Péladeau concernant ses actions dans Québécor. Quelle perte de temps et manque de tact car ce dernier n’a même pas annoncé qu’il se présentait à la chefferie du PQ et encore moins élu comme premier ministre.

    Est-ce que le PLQ de Philippe Couillard a trouvé une échappatoire afin de faire oublier la loi 3 sur les régimes de retraite, les hausses de tarifs de toutes sortes et les coupures de services qui affecteront la population?

    Est-ce que la CAQ de François Legault essai de remplacer le manque de contenu dans ses interventions sur les différents dossiers et plus particulièrement sur le dossier des régimes de retraite?

    Est-ce que la vraie raison pour les attaques groupées du PLQ et de la CAQ envers monsieur Péladeau n’est pas une vengeance ou tout simplement la peur d’avoir un adversaire charismatique et redoutable. Ils essais de l’abattre avant même qu’il soit dans l’arène.

    La population est perdante dans ces interventions inutiles qui font oublier les vrais problèmes en santé et en éducation.

    • Les réponses probables à toutes vos questions sont « non » si vous voulez mon avis. Si M. Péladeau veut devenir premier ministre du Québec, il existe des solutions pour préserver son patrimoine familial. Il ne se rend pas service présentement en s’obstinant et en ne faisant pas « évoluer » sa position.

    • Il n’est peut-être pas Premier Ministre mais en simple député il est déjà en conflit d’intérêt en ce qui concerne l’achat de Mel’s donc ça promet. Il n’est même pas au pouvoir que déjà il dicte aux Ministres en place la façon de procéder. Ça promet

  28. Pourquoi devrions-nous tolérer le comportement hésitant de PK Péladeau??.

    C’était depuis l’automne 2013 que des rumeurs circulaient sur le saut en politique de PKP, rumeurs qu’il n’avait de cesse de nier..

    Arrive fin décembre la séparation du couple Snyder\Péladeau… et Mme Snyder qui s’est retrouvée courtisée par Radio-Canada pour ses Productions.

    La charte partisane faisant son œuvre, Pauline Marois, sur fonds de sondages favorables au PQ , déclenche en mars des élections.

    Pendant ce temps, PKP niait véhémentement avoir l’intention de faire le saut en politique.

    Quelques jours précédant le début de la campagne, PKP se ravise et annonce que Julie est d’accord pour qu’il fasse le saut… et Pauline a bient pris soin de voter des crédits d’impôts au bénéfice de « Production » malgré l’opposition de la SODEC..

    Et connait la suite.. Le poing levé de PKP, l’acte de foi et la débandade.. Le PLQ élu majoritaire.

    Depuis le 7 avril, le PQ est ans le déni… et voilà que PKP recommence son p’tit manège, sera de la course à la chefferie, ne sera pas de la course à la chefferie….

    Pour qui se prend-il pour ainsi se moquer des règles mais aussi de l’intelligence des Québecois?

    Le pouvoir de cet homme est dangereux.. Il exploite la naiveté des plus vulnérables de la société.

    Malgré les révélations du conflit d’intérêt dans lequel il aurait trempé alors que député, et ce, dans l’intérêt de Québecor et, par ricochet, de Julie Snyder (l’enregistrement de la Voix et Star Académie se font dans l’entreprise convoitée)…

    c’était complètement pathétique de voir les éducatrices en garderie aller chercher le soutien du député de St-Jérôme alors qu’il est sérieusement sur la sellette..

    Défendre l’indéfendable jusqu’au point de voir en PKP un chevalier sur son cheval blanc (Mme St-Germain), il y a quelque chose quelque part qui ne fonctionne pas normalement dans le pré-carré des francophones du terroir québecois.

  29. Je viens d’entendre aux 24\60 Michel David raconter que suite à un article qu’il avait écrit, lequel article avait déplu à M. Péladeau, le Devoir s’était vu couper sa publicité!!

    Je crois deviner qu’il s’agit de l’article dans lequel Michel David avait fait allusion à la berlusconisation de l’état..

    Excellent débat bien mené par Anne Marie Dussault. Michel David et Gilbert Lavoie analysait avec calme et lucidité le cas de PKP.. Christian Dufour quant à lui n’émettait pas une opinion que des émotions…

    Gilbert Lavoie a raison.. un Magnat de la Presse n’a pas sa place en politique.

  30. La panique chez les fédéralistes purs et durs est visible. PKP c’est pas une question d’être pas comparables à l’influence de Power Corporation qui détient des intérêts dans les éoliennes, la santé privé et le pétrôle des sables bitumineux. C’est pas moi qui le dit c’est Monsieur Léo Paul Lauzon avec qui je suis pas souvent d’accord mais qui connait très bien les faits sur les grandes entreprises qui ont de l’influence.

    Alors c’est même pas d’être à arme égal c’est juste que les indépendantistes doivent avoir leur propre médias.

    On demande au péquistes de jouer selon les règles alors que les fédéralistes en politique s’en fiche. Jean Chrétien a dit dernièrement qu’il avait été fier de bafouer les règles en 1995.

    Très bas, et hypocrite de la part de notre assemblée nationale d’avoir viser par une motion monsieur PKP.

    La CAQ est supporté par M. Sirois et le PLQ par Power alors qu’on cesse l’hypocrisie. Au diable, vos mensonges les fédéralistes. La politique au Québec est très sale et c’est pas beau.

    • Si PKP se décide à se lancer, il faudra qu’il fasse attention à ses arrières car quand le chef ne fait plus l’affaire du parti parce que les couteaux volent bas. Un blogueur a même mentionné que PKP pourrait quitter.

      Le fait que PKP est contre l’austérité, se pourrait-il que ce triste sire Marc Laviolette et ses sbires de la faction SPQ-libre auraient-ils tordu le bras de PKP pour qu’il défende le « modèle québécois » qui tombent en pièces? L’emprise du « clergé syndical » ainsi que les artistes et divers groupes de pression a empoisonée le PQ. L’ex-député péquiste Martin Lemay a par ailleurs mentionné ce problème dans son livre « L’Union Fatale ».

  31. Jean Claude, d’accord avec vous sur certains points…

    L’élément important qui est absent de votre argumentaire, c’est que ce n’est pas l’absence de page éditoriale qui change le fait incontestable et reconnu que les médias de Québecor soient indépendantistes.

    Et vous savez quoi, penser pouvoir éliminer la partisannerie de la politique relève de l’utopie..

    Cela étant dit, la situation actuelle de deux Empires partisans qui se surveillent sert de parefeu à la démocratie.

    Mais là où ça devient inacceptable c’est que le propriétaire d’un des deux Empires ou encore mieux les deux pourquoi pas??, lorgnent le pouvoir exécutif de l’État..

    Quebecor n’aurait pas fait de lobbyisme??

    Quand PKP est reçu au Sussex Avenue?
    Quand PKP et Julie sont reçus chez Jean Charest?
    Qua,nd PKP avait ses entrées chez la Première Ministre Marois, à sa résidence personnelle?
    Quand Québecor, via le député de St-Jérôme, quémande l’intervention de l’état pour que Québecor ait le monopole dans tout ce qui touche la culture au Québec??

    Alors on se garde une p’tite gêne à défendre l’indéfendable..

    Quebecor utilise des méthodes autant partisanes indépendantistes que ne le fait Gesca pour le fédéralisme..

    Et les citoyens savent lire entre les lignes.. C’est ce qui semble déranger Québecor.

    C’est complètement aberrant de dire que PKP ce serait à visière levée qu’il occuperait un éventuel poste de PM..

    La réalité c’est que PKP « tirait les ficelles derrière le gouvernement Marois » et ça n’a pas donné les résultats attendus. Il a avoué avoir été surpris par la défaite du 7 avril.

    Reste pour ce « Chevalier », ce « Sphinx », poussé par un sentiment de Grandeur pour son pays, à « s’emparer » du pouvoir sous l’aspect d’une démocratie déguisée..

    car oui il n’hésiterait pas à étendre le monopole de Québecor à toutes les sphères de la société québécoise, sportive, artistique, médiatique.

    Et vous savez quoi, le Québec aurait alors basculé dans la dictature.

    Non merci! pour moi..

  32. Péladeau est la personne la plus solide si les Québécois décident un jour de faire du Québec un pays de tous les politiciens du PQ.

    Alors, Hélène, vous pouvez croire ce que vous voulez mais le Québec n’est pas l’Italie et ni Cuba, nous deviendrons pas une dictature. Comme vous dites, Gesca et les autres sont la pour faire un contrepoids. Vous êtes libre de penser ce que vous voulez mais il faut pas voir PKP plus puissant qu’il est vraiment. C’est un redoutable homme d’affaires et c’est aussi sa force en politique. Il aura ce qu’il faut pour négocier avec les syndicats malgré ses convictions social-démocrate. René Lévesque l’a fait comme Lucien Bouchard, deux social-démocrates à des degrés divers…

    Je trouve que certains commentateurs ici exagère la situation. Monsieur Péladeau a dit qu’il placerait ces avoirs dans une fiducie et qu’il allait faire une déclaration solennelle. Après la population va le surveiller.

    Les gens ne sont pas fous ils comprennent cela chez les électeurs du PQ qu’il est un magnat. Je pense que le fait qu’il sera à visage découvert en politique plutôt qu’en coulisse est honnête. Dans les dernières semaines, je me suis beaucoup questionner sur cela et sur mon appui à ce monsieur charismatique. Il lui reste à devenir un meilleur tribun car il commence en politique mais il a déjà beaucoup d’expériences dans d’autres domaines.

  33. Julie Snyder vous fait peur, Hélène… je ne vous comprends pas…

    Elle fait des émissions de variété alors je crains moins son influence sur son conjoint et celle de son entreprise que les compagnies de gaz de schiste alors que ces technologies sont pas trop sur pour l’environnement et qu’en fracturant le sol on risque de provoquer des catastrophes à long terme.

    Je crains plus le déversement des pétroliers dans notre beau St-Laurent que Star Académie. J’aime pas toujours le contenu des émissions de TVA mais bon c’est des produits de consommation à la fin la télé de nos jours…

  34. Pingback: EDDNP #252 – Dynamic Duo vs Hydro-Quebecor! | RadioH2O

  35. Pingback: Denis Julien au FM93,3: Mandat de PKP et indépendance des médias | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s