Chroniques : Denis Julien à Maurais Live et passage à RadioPirate

8 octobre 2014 – Denis Julien à Maurais live explique pourquoi une démocratie libérale doit s’assurer de la division des pouvoirs, notamment celui du pouvoir politique et du pouvoir des médias: Sur RadioEgo, Sur Soundcloud 

10 octobre 2014 – Joanne Marcotte et Denis Julien ont jasé avec Jeff Fillion sur les ondes de RadioPirate vendredi le 10 octobre 2014: Sur RadioEgo, Sur Soundcloud

3 réflexions sur “Chroniques : Denis Julien à Maurais Live et passage à RadioPirate

  1. Excellente entrevue..

    Le Conseil du Patronat, les Gaétan Frigon, Alexandre Taillefer auraient dû attendre avant de se précipiter à la défense de PKP..

    Depuis les révélations d’hier sur les interventions pour le moins inappropriées de PKP, le plaçant dans un conflit d’intérêt indéniable, ils doivent s’en mordre les doigts.

    Ils ont l’air de quoi maintenant, ou bien de grands naïfs ou bien d’entrepreneurs à la morale quelque peu élastique.. vraiment pas fort!..

    Moi aussi je commence à penser que la tournure qu’a prise cette énième épisode loufoque de l’histoire péquiste, pourrait peut-être, un peu comme ce fut le cas pour la Commission Charbonneau, forcer les journalistes à revoir leur code d’éthique et à mieux s’y conformer.

    Je trouve un peu rassurant de voir des journalistes aguerris comme les Anne-Marie Dussault et Michel David donner l’impression qu’il ne la trouve plus tellement drôle.

    C’est la crédibilité de leur métier qui est remise en cause.. Combien de jeunes qui auraient pu être attirés par ce métier pourraient hésiter avant de choisir cette voie où la pensée unique semble faire consensus..

    Gérard Bouchard et Jean Martin Aussant avaient raison de douter d’une reconstruction du PQ entreprise avec les mêmes stratèges qui ont mené le PQ à sa pire défaite de son histoire.. pour ne pas les nommer.. le clan Bédard et les intellectuels Bock Côté. Éric Bédard, Frédéric Bastien, Jacques Beauchemin, Joseph Facal.. derrière Pauline et PKP…

    On peut par ailleurs être confortés dans l’impression de déni ans lequel ils se sont enfoncés depuis le 7 avril dernier.. en lisant les articles de Pierre Fortin, de Frédéric Bastien dans l’Actualité…

    Heureusement, qu’il s’y trouve un Jérôme Lussier qui n’hésite jamais à les placer face à leurs contradictions.

  2. A lire le commentaire de Francis Vailles dans la Presse de ce jour « Le cinéma de PKP ».

    « Dans un rapport, il y a déjà 3 ans, la SODEC avait fait le constat de la situation de « quasi-monopole » et de ses effets négatifs sur l’industrie du cinéma et de la télévision. »

    « Or, si la situation était monopolistique à l’époque, ne le serait-elle pas davantage avec le géant Québecor comme propriétaire? »

    « En somme, il n’est pas clair qu’il est dans l’intérêt du Québec et du milieu de la culture de voir Québecor s’emparer du principal propriétaire de studios et locateur d’Équipements du Québec. » (Francis Vailles)

    Cela nous ramène à l’attribution de crédits d’impôts à Production « J », juste avant le saut en politique de PKP, cette attribution qui avait eu l’heure de déplaire à Monique Simard de la SODEC!!!

    Et cela donne aussi du poids à la crainte soulevée par des entrepreneurs à la Chambre de commerce, à l’effet, de voir les émissions à caractère populiste, telles le Banquier, être utilisées aux fins partisanes et idéologiques de PKP..

    J’ai lu l’analyse très pertinente de Nathalie Elgrably..

    La conscience sociale n’inviterait-elle pas à ce que des analystes formés dans les HEC, telle Mme Elgrably, s’assure de diriger directement son questionnement à M. Leitao et non pas via une chronique laissant planer un doute sur la bonne foi de M. Leitao??

    C’est vrai que ce serait dans un monde idéal.. Les vrais débats on les fuit malheureusement trop souvent au Québec..

    Comme Richard Martineau qui semble rejeter le blâme sur Gilbert Lavoie ce matin.. Je n’ai pas accès à l’article au complet mais c’est ce que je me permets d’en déduire.

    Ils n’ont rien compris.. Moi qui espérais que les journalistes profitent de cette épisode pour se questionner à savoir dans quel état se retrouve la liberté de presse au Québec…

    Chose certaine, on l’a vraiment échappé belle! le 7 avril dernier..

  3. Hier soir. aperçu dans le JDM une chronique de Geneviève Marcon et un article sur Pierre Dion.

    Ce matin, oups! disparus de la « Une » du JDM et « rien à ce sujet, ni hier, ni ce matin, dans le JDQ Internet ».. pourtant c’est dans la région de Québec que Mme Marcon est très active.. l’ilôt Irving, Banjo, le novo St Roch..

    Les abonnés peuvent par contre retrouver la chronique de Mme Marcon dans le volet « Argent: « La vente commence quand le client dit « non »..

    À noter: Geneviève Marcon siège sur le CA de Québecor et est co-propriétaire avec Jean Campeau de Développements GM.. les promoteurs du méga-projet en devenir près de l’amphithéâtre.

    L’article sur Pierre Dion a été écrit par Réjean Tremblay sous le titre:

    « Pierre Dion, président de Quebecor et « ancien joueur de hockey », une vie face à des Mario Lemieux ».. article VIP, auquel je n’ai pas accès..

    Pourquoi je soulève ces deux exemples ce matin..

    Peut-être pour sensibiliser au fait que les articles du JDQ et du JDM visent clairement les clientèles locales des deux villes.. et c’est correct..

    Je pense par contre que ces deux articles avaient toute leur pertinence pour les lecteurs de la région de Québec.. A moins qu’ils apparaissent dans le média papier de ce matin..

    C’est le manque de transparence que je trouve inquiétant.. dans le climat actuel..

    J’ai entendu Mme Marcon il y a deux semaines vendre son méga projet au FM 93 dans l’émission du midi. Rien à redire contre cette entrepreneure, au contraire, sinon qu’on taise qu’elle soit membre du CA de Quebecor.

    J’avais écrit au FM 93 pour souligner l’absence de cette information pourtant pertinente.

    Eh! bien mon intervention n’a pas été inutile.. Gilles Parent recevait à son tour Mme Marcon il y trois jours et à la fin de l’entrevue il lui a posé de façon judicieuse la question:

    « La question qui tue, Mme Marcon, en tant que membre du CA de Quebecor, le retour des Nordiques est-ce pour bientôt? » (GP)

    C’est tout ce que je souhaite.. qu’on ne cache rien aux citoyens.

    Qu’ils aient toutes les cartes en main quand viendra le temps d’évaluer le genre de société dans laquelle ils désirent vivre..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s