Choisir de dire merci

Je n’ai normalement pas le coeur sensible. Je pleure plus souvent de bonheur; très rarement de tristesse. Pour moi, un problème est plus souvent vu comme un défi à relever plutôt qu’une épreuve qui fait de moi une victime. Chez-nous, c’est comme cela qu’on voit la vie.

Mais lorsqu’un soldat tombe, j’ai le coeur serré et je suis perdue. Dans les derniers jours, deux soldats maintenant ont perdu la vie et des familles pleurent leur disparition. Chez-nous. Dans leur propre patrie. Des gens qui choisissent de défendre nos libertés, de représenter leur pays, d’être ceux qui assurent notre sécurité trop souvent prise pour acquise.

Nous sommes maintenant devant ce que notre monde offre de plus incompréhensible et insaisissable: des morts aléatoires, subites, injustifiées, abjectes et révoltantes. Ce que nous observions de loin et que nous ne pourrons jamais nous expliquer fait maintenant partie de notre réalité. Nous n’avons pas ce qu’il faut pour comprendre ce qui se passe et je ne crois pas que notre civilisation douillette puisse jamais nous y préparer.

Verser dans le blâme? Instrumentaliser l’événement à des fins politiques? Prôner l’enfermement préventif des djihadistes? Le cerveau veut résoudre et se plaît à croire qu’il peut nous protéger de tous les maux du monde. Qu’un gouvernement peut prévoir tous les coups. Qu’il doit certainement y avoir un incompétent à quelque part qui n’a pas fait sa job. Si seulement… Si… Si…

Hélas, la vie est ainsi faite. Des malheurs affligent des populations entières sans autre raison que l’humain est une bien drôle de bête à qui on peut faire croire à peu près n’importe quoi.

Cela dit, pour l’heure, la citoyenne que je suis est plutôt habitée par un sentiment de profonde gratitude.   Envers tous ces gens qu’on ne connaît pas mais qui offrent leur vie pour aller au front de la bêtise humaine. À  ces gens qui sont témoins des pires atrocités, qui sacrifient les plus beaux moments de leur vie pour contrer, pour nous, des forces démoniaques, je leur dis merci.

Merci. On ne vous le dis pas assez souvent. Vous êtes des êtres extraordinaires sans qui la douceur de nos vies serait impossible. Encore merci, et surtout… soyez prudents.

Nathan Cirillo, RIP

Cirillo

Patrice Vincent, RIP

Patricevincent

 

 

 

 

 

25 réflexions sur “Choisir de dire merci

  1. L’horreur qui est l’œuvre de Qiébécois de souche.

    J’ai honte! quelle belle publicité pour le Québec.

    Qu’est ce qui nous est arrivé??

    J’entends les commentateurs qui blâment ou bien Harper, ou bien la GRC..

    Il n’y a que nous à blâmer. C’est la société québécoise qui doit faire son examen de conscience!

  2. Merci, Joanne, de nous faire prendre conscience de la chance qu’on a:
    – de vivre dans un pays civilisé normalement paisible
    – d’avoir des gens qui voient à notre sécurité en risquant leur vie.

    Moi aussi, je suis profondément touchée par les événements sombres qui se déroulent aujourd’hui et par les décès de 2 de nos compatriotes. Je pense surtout à leurs familles qui vivent des moments difficiles.

    Merci pour le beau message écrit avec votre cœur. Message de gratitude envers tous ces gens qui vont au front pour protéger les humains!

  3. Joanne, « je crois » comprendre ton intervention; je suis ex-militaire … et … si tu me permet j’aimerais utilisé ta tribune. (si non tu effaceras ce que je vais écrire)

    Je crois que désabillé nos soldats (ce que j’entends des médias), est, a court terme correcte, mais pour mieux faire il serait préférable que chaque soldat en service soit armé à l’avenir avec des règles défensives en cas d’agression. Jusqu’à une détente de la situation. Même là, cela ne garantie rien, car quiconque sortant d’une base ou d’un édifice lié à l’armée pourrait être identifié comme militaire.

    À tout le moin, ceux qui doivent circuler en uniforme, devrait le faire armé.

    JP

  4. Quelle lâcheté de s’attaquer à un militaire canadien non armé !!!

    Ce genre de geste ne peut que renforcer notre détermination à protéger nos valeurs et coutumes et inciter nos politiciens à travailler ensemble afin de mieux supporter nos forces de l’ordre.

  5. Foutue époque. Tu te lève un matin pour accomplir ton travail et on t’enlève la vie lâchement. J’ai la rage au coeur…

  6. Je n’ai jamais été aussi fière d’être canadienne. Cet événement a ravivé en moi un immense sentiment d’appartenance au Canada. MERCI à tous ces militaires qui protège.

  7. Merci en effet.

    Jamais je n’oublierai le dialogue final du film « A few good men » où le personnage joué par Jack Nicholson a cette répartie:

    « You can’t handle the truth!

    Son, we live in a world that has walls. And those walls have to be guarded by men with guns. Who’s gonna do it? You? You, Lt. Weinberg? I have a greater responsibility than you can possibly fathom. You weep for Santiago and you curse the marines. You have that luxury. You have the luxury of not knowing what I know: That Santiago’s death, while tragic, probably saved lives. And my existence, while grotesque and incomprehensible to you, saves lives.

    You don’t want the truth. Because deep down, in places you don’t talk about at parties, you want me on that wall. You want me there (boasting) We use words like honor, code,
    loyalty…we use these words as the backbone to a life spent defending something. You use ’em as a punchline.

    I have neither the time nor the inclination to explain myself to a man who rises and sleeps under the blanket of the very freedom I provide, then questions the manner in which I provide it. I’d prefer you just said thank you and went on your way. Otherwise, I suggest you pick up a weapon and stand a post. Either way, I don’t give a damn what you think you’re entitled to. »

  8. Pourquoi ne pas mettre en berne tous les drapeaux de notre pays et demander aux parlementaires de TOUTES les provinces Canadienne d’entonner notre hymne national publiquement?

  9. Une chose je me demande comment peut ont etre surpris qu ils viennent du Quebec ???
    des marches pro Hamas a montreal beaucoup de Quebecois y participle a ce que je sache

    • En plus de la marche pro-Hezbolla de 2006, n’est-ce pas!! Qui en première ligne, Gille Duceppe,, ouinnn..à l’entendre ce matin sur le club des EX… faut aGIR, ne pas se croire angélique.. ouacch.. c tu hypocrite de sa part son et ses discours!… lui et ses moutons nationalistes/qui suivaient la parade, la Marois en autres.. ELLE qui a toujours dénigré notre militaire.. meme le coqueliquot,,,,moi, Je Me Souviens! Hélas!!!

    • Doog et Marc, Il ne faut pas non plus oublier plusieurs de nos juges «moumounnes» et certains de nos fameux psychiâtres achetés par les avocats de la défense, probablement payés à même nos taxes avec l’aide juridique….Selon certains psys et thérapistes il n’y a pas de gens méchants, il n’y a que des gens qui souffrent. À ceci je dis BULLSHIT …….

  10. Moi aussi j’ai le cœur serré Joanne. Je suis une fille d’un militaire qui a fait la deuxième guerre mondiale. Ces militaires se sacrifient pour nous. Ils affrontent les pires situations pour que nous soyons libres. Qu’on s’attaque ainsi à un soldat sur notre propre sol, dépasse ce que j’aurais pu imaginer. Je sais qu’ici au Québec on n’est pas fort sur l’implication de nos soldats. Ici les militaires représentent le fédéral et ils s’en balancent. Espérons qu’ici nous n’aurons jamais besoin d’être protéger par l’armée. Que ces 2 personnes viennent du Québec ne me surprend pas en totalité. Je suis fière d’être Canadienne ce matin. Fière de voir qu’on se tient debout. Fière de voir qu’on peut avoir de la peine et de la compassion pour les familles de ces soldats abattus au combat. Parce qu’ils ont été abattus au combat. On se combat présentement contre l’islamisme radical. On doit continuer à se tenir debout. On doit leur montrer que malgré leurs sauvageries on demeure un pays libre. Un pays ou il fait bon vivre.

  11. Je ne suis pas surpris que ça arrive aujourd’hui. On voit la guerre dans plusieurs endroit et on y participe en prenant parti tout en recherchant la paix. Comme être humain nous avons une nature pécheresse. Qui n’a pas éprouvé de la haine contre des partisans opposés? La haine est ce qui précède le meurtre. Si la haine n’est pas contrôlée elle va arriver au meurtre. Je ressent beaucoup de haine dans notre société soit envers nos politiciens surtout. Ça me fait mal. La solution est Jésus-Christ qui est le prince de la paix. Ce qu’il enseigne: aimer nos ennemis, faire du bien à ceux qui nous persécute, être tolérant, s’aimer les uns les autres. On ne peut pratiquer ces valeurs sans son aide c’est impossible.

  12. J’entendais ce matin un analyste dire avec tellement de justesse qu’au Canada on est encore juvénile..

    On a été épargné jusqu’ici et juste à écouter les réactions émotives qui pleuvent ce matin ce commentaire a toute sa pertinence.

    On était des privilégiés qui prenaient le confort pacifique canadien pour acquis..

    Il serait bon de se procurer à ce moment-ci le livre de Fabrice de Pierrebourg inspiré de son enquête sur le radicalisme islamique intitulé .. « Montréalistan »

    Je l’ai entendu dire hier sur les ondes qu’il n’était pas surpris par les attaques des deux derniers jours, c’était inévitable selon lui que cela arrive.. restait pour lui à savoir quand!

    Je pense qu’on ne peut plus se permettre de vivre dans le déni.. Dans ce monde ouvert, tous les pays occidentaux auront à combattre ces actes terroristes pour de nombreuses années encore.. Le réveil est pénible ce matin!

    L’heure n’est plus à l’angélisme.

    Cela dépasse l’entendement ces morts de deux jeunes militaires ici en territoire « pacifique » canadien..

    En effet, il faut profiter de ces évènements dramatiques pour exprimer toute notre reconnaissance et notre fierté envers ces jeunes qui risquent leur vie pour préserver la démocratie.

  13. Où sont les indépendantistes aujourd’hui?
    Ils ne gloussent pas trop quand ils sentent qu’ils ont besoin de l’armée canadienne pour les protéger.
    Nos soldats, malgré leurs imperfections, méritent tout notre soutien et c’est bien dommage que, dans plusieurs courants de notre société, on les respecte si peu.
    Ceci dit, je crois qu’il faut éviter de tomber dans le piège américain, celui qui veut troquer notre liberté contre une (fausse) sécurité.
    Mais en mesures de sécurités de base au parlement, il faut avouer que ce n’était pas fort!
    Un simple tapis de clous à l’entrée aurait fait des merveilles en ralentissant le tireur en auto, procurant un temps précieux au système de sécurité de s’organiser pour éviter le pire..

  14. Une petite pensée pour ces deux soldats qui ont perdus la vie sans raison en sol Canadien. C’est très triste ces deux histoires là et ça fait peur.

    Une pensée aussi pour le sergent d’arme de la chambre des commune qui a bravement affronté le tueur fou. Cet homme est un héros par son courage et son sang froid.

    Il faut être solidaire en tant qu’occidental dans le combat contre les islamistes radicaux. Pour défendre nos libertés et modes de vie. Triste de voir que ces deux messieurs étaient des québécois convertis à l’islam radicales mais il faut pas tirer des conclusions trop vite. C’est simplement la preuve que l’ennemi peut sortir de nulle part en Occident. Une vraie menace qu’il faut combattre. L’Islam radical convertit maintenant des occidentaux à leur cause, il faut ouvrir l’œil et élever le cran de la sécurité partout.

    D’allégeance pacifiste, je dois admettre qu’on doit utiliser la force contre ces gens qui ne peuvent pas être raisonné. Il faut aussi que le monde musulman se mobilise pour marginaliser et neutraliser les extrémistes. La terre est un petit monde et la paix entre les nations sera possibles qu’avec une belle solidarité et un respect mutuel.

  15. MERCI Joanne, pour ces bons mots éloquents, ces belles paroles du coeur……. très bien choisis et très chaleureux. Ta marque de commerce en général..J’en suis très reconnaissant, en effet mon fils y est militaire depuis l’âge de 19 ans, auj il en a 41 et il persiste!!..Bravo!

  16. \yes.. j\y ferai Absolument!.il est sur le quart de 12 heures pour les prochains 4 jours, je le verrai probablement dans une semaine environ,, il travaille à Ottawa à la Défense nationale..depuis une semaine, un transfer de Victoria (Esquimalt) C.B.where he\s been stationed last 20 years….vu son déménagement est tout à fait récent, son ordi pas installé pour reception…je vais garder ton message dans mes « favoris » pour lui éventuellement montrer..

  17. Pingback: Contrastes et insignifiances | Le blogue de Joanne Marcotte

  18. Pingback: Un p’tit mot avant de quitter 2014 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s