PKP et l’indépendance des médias du politique: Le PLQ recule?

Vous vous souvenez de la motion de la CAQ adoptée il y a quelques semaines par les trois partis politiques que sont le PLQ, la CAQ et QS? Cette motion visait à confier à une commission parlementaire la mise à jour du code d’éthique des élus de façon à ne pas permettre à un député de détenir, directement ou indirectement une position de contrôle dans une entreprise médiatique. Excessif? Peut-être… de là l’importance d’un débat sur la question.

Suite à une déclaration du premier ministre Couillard, vous vous souvenez de mon scepticisme? «Ce n’est pas par une motion à l’Assemblée nationale ni par un projet de loi que va se régler cette question. Cela va se régler par une décision personnelle de M. Péladeau», avait déclaré Philippe Couillard peu de temps après l’adoption de la mesure. Une décision personnelle…

Vous vous souvenez également de mon blogue Noyer le poisson? Eh bien, si on se fie aux sorties du jour, ce serait fait. Depuis ce temps, le PQ a braillé et a soumis une autre proposition, à laquelle le ministre Jean-Marc Fournier s’est « montré ouvert »: confier le mandat au Conseil de presse. Ironique, n’est-ce pas, considérant que Québecor a claqué la porte du Conseil de presse il y a plus de quatre ans maintenant.

Curieux aussi de la part de Jean-Marc Fournier d’avoir accepté cette proposition du Parti québécois. Les libéraux n’avaient-ils pas lu le communiqué du 9 octobre dernier du Conseil de presse et qui se terminait ainsi:

« Il existe peut-être de nouveaux mécanismes permettant d’établir ou de rétablir le proverbial “mur de Chine” qui doit protéger les salles de nouvelles de toute ingérence interne ou externe. C’est ce sur quoi le Conseil se penchera. Le reste est affaire d’éthique politique et ne le concerne pas. »

Autrement dit, on veut bien saisir l’opportunité de parler de l’indépendance des médias en général (noyer le poisson) mais le cas de PKP ne nous regarde pas. Pas suffisamment clair? D’accord. En réponse à la demande d’aujourd’hui du gouvernement, le Conseil de presse récidive, en toute cohérence avec sa position du 9 octobre dernier.

Après délibérations, les membres du Conseil de presse du Québec ont adopté la résolution suivante : « Le Conseil de presse du Québec ne peut accepter de mandat du gouvernement ou de l’Assemblée nationale parce qu’il n’est pas dans la nature du Conseil de diriger une étude qui relève de l’éthique parlementaire. » – Voir communiqué ici

Voilà. Une motion a été adoptée à l’Assemblée nationale par trois partis politiques. Assumez-vous! C’est ça la démocratie. Le forum pour cette discussion est une commission parlementaire qui pourra inviter les personnes ou institutions pertinentes au débat. Le vrai débat. Non pas l’ésotérique débat sur l’indépendance des médias en général (qui n’existe pas à mon avis), mais sur celui qui porte sur l’indépendance du 4e pouvoir et du politique. La question: « Est-il acceptable qu’un élu détienne l’actionnariat de contrôle d’une entreprise médiatique? »

Bien sûr qu’on a un cas précis. Bien sûr qu’il s’agit de Pierre Karl Péladeau. Le chroniqueur du Soleil Gilbert Lavoie dénonce bien l’hypocrisie des uns et des autres et dénonce également l’idée saugrenue d’impliquer les journalistes eux-mêmes dans le débat. Gilbert Lavoie qui à titre personnel était on ne peut plus clair sur les ondes de RDI: Un Magnat de la Presse n’a pas sa place en politique.

La cerise sur le sundae aujourd’hui: le magnat de presse et député de Saint-Jérôme qui vient de recevoir l’absolution du Commissaire à l’éthique. Selon le commissaire, « Pierre Karl Péladeau n’aura pas à placer ses avoirs dans une fiducie sans droit de regard », selon le Huffington Post. Même pas.

Au rythme où vont les choses, le député de Saint-Jérôme n’aura peut-être même pas l’obligation de respecter le code d’éthique des élus, tiens. Et pourquoi donc? Selon la logique de Péladeau, la Cour suprême protège le droit de tout citoyen d’être un représentant élu à l’Assemblée nationale. Allez! À ce compte-là, il sert à quoi ce code d’éthique dites-moi?

COMMENT EXPLIQUER LA TIMIDITÉ DU PLQ?

Le PLQ regrette-t-il d’avoir appuyé la motion de la CAQ? Savait-il qu’ultimement, le Conseil de presse n’aurait nullement l’intention d’accepter ce mandat? Pire, le PLQ préfère-t-il avoir comme adversaire dans 4 ans, le Parti québécois dirigé par Pierre Karl Péladeau plutôt qu’une course à trois avec la CAQ? Plus simplement, les gens ont-ils peur de PKP, de ce qu’il sait, de ce qu’il pourrait dévoiler dans un élan d’hyperactivité Facebookienne? Votre opinion est aussi bonne que la mienne.

Mais à terme toutefois, le gouvernement est garant de la qualité de nos institutions et de la préservation de notre démocratie. Qu’il trouve une solution pour créer un débat sain, le moins partisan possible et la population se fera bien une tête. Finissons-en et passons aux choses sérieuses, voulez-vous? N’existe-il pas suffisamment de défis à relever au Québec?

Quant au PQ, de grâce, ravalez vos larmes de crocrodile. Il suffit seulement d’imaginer que le nom de la personne dont il s’agit est « Desmarais » plutôt que « Péladeau » pour se convaincre du degré d’hypocrisie derrière vos lamentations.

Lire également article de Patrick Bellerose ici.

P.S. Pour les gens qui sont tannés de lire sur le Parti québécois ou sur PKP, gâtez-vous ici: lire mon blogue d’aujourd’hui sur des « vraies affaires »

40 réflexions sur “PKP et l’indépendance des médias du politique: Le PLQ recule?

  1. Vous avez raison sur toute la ligne. Moi ça me fait très peur, est-ce que ce sera PKP, Snyder et tout le milieu culturel , sans parler des journalistes qui tous ne peuvent mordrent la main qui les nourrit, qui régneront sur le Québec?? Ce couple le sait très bien…..on connait la haine de Julie envers le PM et elle est derrière PKP pour que ce dernier prenne sa place.. Comme au cinéma, ce serait sa plus grande vengeance …. on jase 🙂

    C’est un cas unique et le commissaire devrait savoir que ça n’a pas de sens qu’il puisse garder Quebecor et devenir chef .du PQ.
    Ce que j’espère c’est que la population voit clair car c’est elle qui aura le dernier mot, pas juste les péquistes.
    Il a fait perdre la dernière élection au PQ, s’il devient chef je souhaite fortement qu’il subisse le même sort.. dans 4 ans……

  2. Du libéral tout craché: on jase, on analyse, mais on reste les deux bras bien croisés. Les libéraux sont majoritaires, qu’ils arrêtent de branler et qu’il passe la loi au plus sacrant pour barrer pkp. Ils n’ont aucune excuses pour ne pas agir et mettre fin rapidement à ce dossier sinon, ce sont les complices du PQ.

  3. Vaut mieux le laisser aller… C’est lui qui devra défendre sa position pendant la course à la direction du PQ, pendant les trois années où il sera chef de l’Opposition et aussi pendant les 35 jours que durent une campagne électorale. Les autres partis font leur show à l’Assemblée Nationale, c’est de bonne guerre. Mais ils savent bien qu’affronter un magna de la presse qui reçoit 25 millions en contrats de toutes sortes du Gouvernement et probablement autant en subventions pour le cinéma, la télévision, l’édition et les arts, sera du bonbon pour eux aux prochaines élections.

    • Bonne analyse, vous avez probablement raison ! Pour l’instant ce sont les candidats à la course qui en feront les frais, à moins que ce soit une fausse course, sachant l’avance insurmontable de PKP qui profite du silence de ses médias….Le PQ a et aura toute l’attention pendant 8 mois. C’est long et les gens souffriront d’une écoeurantite aiguë 🙂

  4. A lire la page couverture du JDM, c’est comme si notre gouvernement c’était seulement déplacé pour vendre du porc et a reçu un refus. Evidemment les blogueurs peuvent s’en donner à coeur joie sur le mot porc car aucun ne pourrait dire ce que nous exportons en Chine. Ce que l’article et les nouvelles TVA ont bien fait attention de ne pas préciser. C’est ce type de demi-vérité que la convergence va le plus exploiter. Car la majorité des gens ne lisent le gros titre sans oublier la photo et les deux lignes au maximum.

    Dit par PKP en entrevu qu’avec les libéraux nous sommes retournés en arrière de 200 ans, conquis par les anglais et heureusement les syndicats nous ont sorti de la noirceur… aucun commentaires des journalistes à par Alain Dubuc dans La Presse.

  5. Quelqu’un est-il vraiment surpris que les Libéraux échappent le ballon encore une fois…?? Souvenez-vous des neuf années de Charest… la seule décision valable qu’il ait prise durant son mandat a été d’essayer d’augmenter les frais de scolarité et il y est allé trop fort quand il s’est décidé, plutôt que d’y aller progressivement durant ses neuf premières années. Quand il s’est réveillé, il était trop tard… À part quelques nouveaux ministres, regardez l’entourage de Couillar, encore les mêmes faces de mi-carême qui entouraient Charest… Plus rien ne me surprend des Libéraux,,,, des beaux parleurs, mais les bottines ne suivent pas les babines….Ces frileux sont portant majoritaires. Quant à notre commissaire à l’éthique, je ne le connais pas, mais ça doit être un avocat. Si vous voulez du niaisage professionnel, engagez un avocat….et plus rien ne bougera…..

  6. Attendons voir le retour de Philippe Couillard.. Quand le chat n’est pas là les souris dansent.

    Question, que peut-il advenir d’une société sans élite digne de ce nom? L’effondrement peut-être?

  7. La justice et l’action juste précèdent la loi écrite. De même, la morale et l’éthique précèdent les codes écrits. Ce n’est pas parce qu’elle n’est pas clairement prohibée, qu’une chose est acceptable.

    Méga malaise: PKP et avec lui le PQ devraient discerner cela. Sinon, plus aucune autre raison ne constitue un empêchement à la politique. Imaginez les journalistes et chroniqueurs qui sauraient que s’ils critiquent trop le magnat de presse politicien, ils risquent le limogeage éventuel dans quelques mois ou années, sous divers motifs «autres», prévus à leur contrat. ET qu’ils pourraient voir les portes fermées ailleurs, vu l’influence de l’homme. Ils vont y penser à deux fois avant d’écrire de façon objective.

  8. Philippe Couillard a déclaré en début de mandat souhaiter que les élus de L’Assemblée nationale prennent de la Hauteur.. Le niveau des débats des dernières années n’étaient guère édifiant de la part de représentants du peuple..

    On peut certainement affirmer que lui-même sous cet aspect a eu un comportement exemplaire. C’est avec classe qu’il s’acquitte de son rôle de PM.

    Je ne crois pas qu’il craigne ce que PKP pourrait dévoiler sur Facebook.. je pense plutôt qu’il ne s’abaissera pas à ces bagarres de chats de ruelles.

    PKP n’est pas sans tache.. le lançage de boue finit par éclabousser tout le monde..

    La réputation du Québec a suffisamment été malmenée dans les dernières années.

    Je suis renversée par l’immaturité des soixante-huitards. Landry et Parizeau font pitié à voir. La vieillesse quel naufrage!

    • Héléne, d’accord qu’il fait élever le débat, mais ce n’est pas une raison pour que Couillard se mette lâchement à plat ventre devant pkp. Vous qui dénoncez sans arrêt pkp sur ce blogue depuis des mois, je ne comprends pas que vous soyez aussi indulgente envers l’inaction et la complaisance dont fait preuve le PLQ dans ce dossier ?

  9. Sincèrement, j’avais des doutes sur monsieur Couillard jusqu’à tout récemment, mais c’est quelqu’un de brillant qui voit très bien le jeu politique. Le PQ est un parti moribond qui s’auto-détruit depuis toujours, les médias de Québécor perdent leur crédibilité dans cette industrie en déclin et PKP se montre au vrai jour sans que personne n’ait le courage de l’arrêter de se caler toujours plus. Imaginez le portrait dans trois ans…

  10. Hugo, je vous invite à écouter l’entrevue de Denis Julien à Maurais Live ce matin… Joanne donne le lien sur twitter..

    Denis se dit rassuré par ce qui ressort de la méthode de révision des programmes en cours alors qu’enfin les vrais questions se retrouvent posées..

    En ce qui concerne PKP, je me pose les mêmes questions que Joanne.. comment expliquer la timidité du PLQ? Elle ne trouve pas de réponse et moi non plus.. que des hypothèses..

    Ce qui me questionne aussi c’est la timidité « généralisée » présente dans toute la classe journalistique et politique quand vient le temps de remettre en question le cas PKP… je n’ai pas de réponse là non plus que des hypothèses.

    On verra au retour de Philippe Couillard de la Chine.

    De toute évidence, sa réplique « Que du Brou haha! » sur la menace de poursuite soulevée par PKP  » a déplu. Elle a fait la « Une » du JDM avec en toile de fond un gros plan de Philippe Couillard avec en mortaise celle d’un PKP « angélique »..

    En Chine Couillard n’a pas écarté la possibilité d’appliquer une loi..

    On verra! si à son retour il sera dans ces mêmes dispositions..

    La démission de Lemieux, lequel se trouvait en conflits d’intérêt, est un exemple d’une opposition qui fait sa job.. Bravo! la CAQ mais aussi à Coiteux qui a eu l’humilité d’admettre s’être trompé..

    Honte! à JJ Samson qui ce matin à Maurais Live disqualifiait Coiteux en raison de ce faux pas.. alors qu’il conserve à son boss PKP toute sa virginité occultant le conflit d’intérêts dans lequel ce dernier se trouve et dont l’ampleur n’a rien de comparable dans toute l’histoire de l’Assemblée Nationale..

    Sa situation est inusitée donc éthique??

    Dans « le Devoir » de ce matin un article était consacré à un « deuxième faux pas » de PKP jeudi dernier.. ce dernier n’a rien compris et continue à dénoncer le PLQ pour les coupures de crédits d’impôts dont ses entreprises seront touchées..

    Quand il est sur Facebook il enlève son masque de député pour porter celui de simple citoyen??

    Il faut qu’on règle cette aberration dans les plus brefs délais.. Il s’agit de toute évidence d’une stratégie de distraction qui leur donne un alibi pour se soustraire de leur rôle d’opposition officielle..

    C’est inacceptable!

    • Ce qu’on devrait faire c’est de donner un ultimatum à PKP. Lui dire que s’il veut garder le contrôle de Quebecor, il devra signer un papier sur lequel on aura écrit que s’il garde le contrôle, dorénavant toutes les business qui sont de près ou de loin relié à Quebecor n’auront plus le droit d’avoir des subventions ni des crédits d’impôt et là-dedans on inscrit également Les Productions J étant donné qu’elle est sa conjointe.

    • Jean-Jacques Samson c’est une petite personne pas juste un peu… Je l’entendais faire semblant d’être découragé des libéraux pour une niaiserie et ensuite avoir son trémolo de joie dans la voix en parlant de son boss, ce formidable joueur d’équipe qu’est PKP!!! Quelle honte que de mentir autant à un âge où l’on devrait démontrer sa sagesse…

  11. Les libéraux avaient nommé un psychologue comme grand patron du parc informatique du Québec. Ah oui, et il est aussi le frère d’un VP de CGI !!!

    Quel bel exemple de la gestion pathétique du PLQ. Les autruches libérales continuent de se cacher la tête dans le sable pour ne pas admettre que le PLQ est aussi pire que le PQ pour mal gérer le Québec.

    Une chance que la CAQ est là.

  12. À part se dégonfler, le PLQ fait-il des choses réellement utiles? Je n’y croyais pas trop avant, et je n’y crois plus du tout…

  13. Joanne, pour ma part j’attends le retour de Couillard pour entendre de la bouche du cheval ce que l’on peut lire dans le JDQ….

    Il désavoue Leitao? Possible! Mais j’attends de l’entendre de sa bouche pour me faire une tête..

    Le traitement de la nouvelle quand elle provient du JDQ se retrouve quant à moi disqualifié.. Je n’ai plus du tout confiance en ce média..

  14. Joanne, dans un article sur les subventions au privé de l’Actualité Jocelyn Maclure vous cite pour mieux défaire votre argumentaire..

    Les commentaires à son analyse gauchiste égalitaire heureusement sont en majorité en désaccord avec sa vision..

  15. Wow! j’avais relevé une phrase qui m’avais fait tiquer dans une chronique de Bock Côté (sur Alain Juppé)..

    « Un être d’exception, un homme politique peut mentir pour prendre le pouvoir quand il s’agit de l’intérêt général. »!!

    Voilà comment se justifie PKP aujourd’hui:

    « Quand c’est dans l’intérêt général, il n’y a pas de conflit d’intérêt. »

    Coudon! ils sont déjà en train d’établir les règles de leur république de bananes.!!.

    Qui sont-ils ces deux illuminés pour se prétendre les mieux à même de déterminer ce qui représente l’intérêt général??

    Quand l’intérêt de Québecor et celui du Québec se confondent ne pourrait-on y voir là un signe de péril en la demeure?

  16. Je crois que le PLQ n’a pas peur du tout de PKP. Il me semble avoir peu de jugement en général et pas de jugement politique en particulier. Interventions auprès de tiers qui favorisent « par hasard » ses compagnies, refus de répondre aux questions des journalistes, vire-capot extraordinaire sur l’axe gauche-droite, excessif, et mauvais orateur. Sans compter la probabilité qu’il ait des squelettes dans ses placards: Il me semble probable qu’il ait déjà et même encore des actifs dans des paradis fiscaux. ( Il semble que Quebecor, aux USA, soit incorporé au Delaware, paradis fiscal s,il en est aux USA ). Bref PKP est un « messie » pour les souverainistes mais sera une proie facile pour ses adversaires politiques.

    • Je pense comme vous M. Philippe Texier… . dès le début, je devine, M. Couillard veut voir PKP comme chef, et de lâ serait une cible « facile » à son avis pour supplanter le PQ!..Pour celâ son silence?

  17. Pour PKP, j’attendais qu’il recentre le PQ et plus il fait de commentaires plus que c’est bizarre. Les gens attendent beaucoup de lui mais il semble un politicien étatiste interventionniste comme les autres. Je salue les sociaux-démocrates sincères mais l’interventionnisme partout nous coûtent trop cher et ce n’est pas de la social-démocratie mais du capitalisme corporatiste. PKP semble défende se modèle là et c’est inquiétant de la part d’un homme comme lui. Il défend aussi ses entreprises face aux coupures potentielles des crédits d’impôt qui doivent être révisés ce qui peut laisser croire un conflit d’intérêt immense et surtout qu’il mélange ses intérêts personnels et ceux du Québec.

    Faire un Québec-pays avec lui, Est-ce que se sera un État encore plus corrompu que le Québec province c’est une question qu’il faut se demander? Nous avons déjà un ménage à faire dans le Québec province entre les liens entre les gens d’affaires qui reçoivent aides et contrats et les politiciens et fonctionnaires.

  18. Je suis d’accord avec Hélène sur un point, l’histoire de l’amphithéâtre de Québec sentait la corruption, ce qui mena à la démission de député du PQ, il y a quelques années donc des gros noms ; Curzi, Beaudoin, Aussant, Lisette-Lapointe…

  19. Je me demande si dans l’abolition des crédits d’impôts, qui soulève l’indignation de Péladeau, ceux attribués de façon précipitée par Marois en début de campagne à Production J, n’en ferait pas partie.

    Production J avait pu toucher près de 13 millions de crédits d’impôts, Marois avait fait en sorte de changer les règles qui voulaient que ces crédits soient délivrés aux 4 ans.. en plus de bénéficier de crédits d’impôts Production J en avait reçu le versement de façon rétroactive.

    A ce moment PKP et Julie étaient séparés. La raison évoquée pour justifier que des crédits d’impôts soient accordés aux producteurs télé privé en était une de protection d’un conjoint en cas de séparation. (Julie)

    Pour donner plus de force à cet argument, le cas de Karine Vanessa, la conjointe de Rémillard de V, avait été soulevé..

    Je pense que c’est plutôt un juste retour des choses finalement que cette abolition de crédits pour Production J.. PKP et Julie sont de nouveau ensemble..

    De quoi se plaint-il?

    • Se pourrait-il que ce soient les crédits d’impôt qui ont fait réviser à la baisse l’offre des américains dans le dossier des studios Mels et ainsi permis à Quebecor d’en faire l’acquisition? Maintenant que la transaction est réglée et que Quebecor a profité d’une aubaine va-t-on remettre ces crédits en vigueur? Quand c’est dans l’intérêt de Péladeau, c’est dans l’intérêt du Québec?

      Il faudra bientôt offrir aux américains la possibilité d’être élus au Parlement du Québec s’ils veulent défendre leurs intérêts!

  20. Il y a des milliards de dollars à couper au Québec dans les subventions et crédits d’impôts aux entreprises de toutes sortes. De quoi équilibrer le budget et commencer à rembourser notre dette accumulée.

    En plus de revoir les ministères et organismes qui pourrait aller chercher d’autres milliards pour baisser les impôts. Plus faire le ménage dans les crédits d’impôt personnels en simplifiant la fiscalité du particulier au Québec et en visant la baisse général des taux personnel pour se rapprocher de l’Ontario et même aller jusqu’à remplacer éventuellement l’impôt provincial par une taxe de vente graduée selon les besoins de base et de luxe quand nous aurons réduit notre dette et relancer notre économie.

    Le Québec dépense trop et c’est un vrai scandale de gaspillage.

    En passant, je suis pas certain que PKP va se présenter, pourquoi attend-il tant d’ailleurs. Je pense qu’il réfléchit encore. Je le verrais bien rester simple député et finir son mandat mais laisser sa place à un autre comme chef. Il faudrait voir du côté des députés qui l’appui.

  21. PKP s’était dit surpris par la défaite du 7 avril..

    Je pense que s’il tarde tant à se présenter c’est stratégique.. la course à la chefferie va durer huit longs mois.. il s’organise pour qu’on parle de lui.. qu’on en parle en bien, qu’on en parle en mal l’important c’est qu’on en parle..

    Il se joue de nous, c’est clair.. Et le pire c’est que par notre silence, on consent à ce vaudeville.. Une race fière? Vraiment?

    Pendant ce temps son clan s’agite.. les efforts sont mis pour rallier la colonie artistique, journalistique, sportive autour de la candidature de PKP.

    Ses médias se chargent de la couverture négative du gouvernement en place.

    Moi ce qui m’atterre c’est la facilité avec laquelle cette stratégie prend forme.. et ça marche!

    Julie s’affaire à retisser les liens avec tous ce qu’il y a d’artistes, de sportifs de souche québécoise via son émission Le Banquier.

    Reste un panel de beautés composé de journalistes des deux chaines TVA/RC et la boucle sera bouclée.

    Bientôt PKP pourra compter sur l’appui de tous ceux qui directement ou indirectement gravitent autour de Québecor.

    Ce que cela dit sur les Québécois n’est guère édifiant.. Les principes? On oublie cela..

    La transgression des règles démocratiques quand il s’agit de l’intérêt général relève de la grandeur..

  22. Très intéressant ce reportage d Envoyé spéciale TV 5 sur l’usage que font les politiciens de Twitter pour gonfler leur popularité..

    Faudra surveiller le compte Twitter de PKP. On risque s’y voir une explosion de tweets

    Lady Gaga par exemple sur Twitter fait tourner son clip pendant 6 heures,, Une forme de tricherie pour gonfler sa popularité.

    Il se vend même des « fans ». il suffit de ne pas dépasser un certain nombre .pour éviter d’éveiller la suspicion

    Sur internet on peut même trafiquer les compteurs des comptes Twitter..

    PEUT-ÊTRE PEUT-ON Y VOIR LÈ LE SOUDAN ENGOUEMENT DE pop POUR TWITTER.

  23. On est tanné de la politique spectacle, on veut des idées et des débats sains. Il faut parler de la modernisation de l’État et PKP a l’air de vouloir faire l’autruche pour plaire à une frange syndicaliste d’un autre siècle au PQ. C’est dommage!

    Il faut que les Libéraux tiennent bon et coupent les deux milliards du plan de madame Robillard. Ce sera un début mais il faudra aller plus loin encore. Si le Québec dépense 17 milliards de dollars de plus que l’Ontario en fonction de sa population. On devrait pouvoir couper 10 milliards par an sur 5 ans sans qu’il y ait une révolution au Québec. Un plan clair pour baisser les impôts personnels et réduire la dette du Québec. Abolition des CPEs, réforme de l’assurance médicaments, de l’assurance parentale et la mise à mort de la plupart des subventions sur 5 ans comme j’ai parlé plus haut, décentralisation vers les municipalités, etc.

    Préparer le Québec pour les prochaines générations et pour que notre nation soit libre de ses choix dans l’avenir.

  24. Mme Beaulieu,
    Je trouve très sensée votre analyse de la situation du couple Péladeau-Snyder dans l’histoire des crédits d’impôt et de leur situation en général.
    Moi, je me pose une question sur ce couple depuis un certain temps: »Se sont-ils vraiment séparés?  »
    La facilité avec laquelle ils sont revenus ensemble et la rapidité avec laquelle ils sont apparus ensemble me font douter sur leur séparation. L’attribution des crédits d’impôts était probablement la raison principale de cette fausse séparation.

    Et aussi, voilà PKP qui intercède auprès du gouvernement pour Productions J concernant la baisse des ces fameux crédits et qui se place en conflit d’intérêt.
    Je suis entièrement d’accord avec les coupures de crédits d’impôt et de subventions aux entreprises de toutes sortes. Tannée de payer et qu’on donne de l’argent à ces gros riches, millionnaires et milliardaires qui font la grosse vie à nos dépens……..

    Mme Marcotte, M. Denis Julien,
    Merci pour toutes les informations que nous vous donnez. Continuez votre beau travail car on a besoin de gens comme vous pour nous réveiller et nous sensibiliser sur ce qui se passe dans l’actualité.
    J’aime me faire dire les vraies affaires…..
    Je vous écoute religieusement à chaque semaine.

  25. Loulou, hommage à Joanne et Denis bien mérité.

    « Quebecor réclamait ces crédits depuis longtemps » Denis Lessard La Presse, 7 avril 2014…

    Voilà la source de l’information sur les crédits d’impôts accordés à Production J

  26. Pingback: L’intouchable PKP | Le blogue de Joanne Marcotte

  27. Pingback: Denis Julien au FM93,3: Mandat de PKP et indépendance des médias | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s