9 réflexions sur “Chronique : Denis Julien à Maurais Live

  1. Encourageant comme commentaires. Une interrogation subsiste cependant: Est-ce que le gouvt va suivre les recommandations des différents comités ??? Attendons …

  2. Les subventions au privé échappent aux coupures.. Une autre bonne nouvelle..

    On peut sans désormais tomber dans la naïveté choisir de voir le verre à moitié plein plein et non plus à moitié vide..

    C’est déjà cela de pris!

  3. Denis,

    Excellente entrevue.

    Parfaitement d’accord qu’au Québec il y a beaucoup trop de programmes subventionnés qui ne donnent pas les résultats escomptés.

    C’est définitivement l’endroit à couper et au plus vite.

    Il faut développer une attitude de gagnant, vaillant et arrêter de penser que ceux qui ont du succès sont des voleurs. Les vrais voleurs sont ceux qui sont à la maison et qui profitent impunément des services trop généreux offerts par le gouvernement.

    PKS

  4. Bravo! à Martin Coiteux qui ne cède pas à l’intimidation syndicale..

    Quelle bande d’irresponsables.. Les voilà qu’ils veulent se fédérer.

    Le temps est vraiment bien choisi pour exiger du gouvernement qu’on leur paie du rattrapage.

    Demain manifestation étudiante…

    Probablement une ou deux autres manifestations avant les fêtes.

    Et ensuite attachez bien vos tuques… ceux qui croyaient avoir tout vu avec le printemps érable 2012 risquent d’être dépassés par le niveau de médiocrité d’une société qui se prétend distincte.

    Il faut faire sentir à l’équipe libérale notre appui.. Les signes de détermination sont présents..

  5. Bonjour Joanne,

    Je prennais les chroniques sur Soundcloud mais je vois que ce media n’est plus disponible sur ton site.

    Gaetan Gagne

  6. Ne lâchez pas, M. Coiteux! On est avec vous dans vos décisions de couper dans les subventions et crédits d’impôt aux entreprises. Plusieurs sont capables de vivre par eux-mêmes et je ne suis pas sûre que cet argent est utilisé à bon escient. J’ai connu un entrepreneur qui partait une entreprise et qui a bénéficié de ce genre de subvention et se payait du luxe au niveau personnel avec cet argent. Quelques années après, il faisait faillite n’ayant pas investi cela dans son entreprise.

    Aussi, les crédits d’impôt pour la Tv sont trop généreux. Ex: Avec l’argent qu’elle fait, Julie Snyder avec Productions J devrait être capable de financer son entreprise par elle-même. Sinon, comment gère-t-elle?

    Je vous appuie à 100% M. Coiteux dans vos efforts de redresser les finances du Qc.

    Comment peut-on qualifier les personnes qui manifestent aujourd’hui contre l’austérité?
    L’égocentrisme et l’individualisme priment aujourd’hui et ces gens et ces syndiqués ne pensent qu’à leurs petits nombrils. Ils se foutent de la majorité qui paie leurs salaires, leurs retraites généreuses et qui, en plus, doit endurer leurs récriminations pleurnichardes d’enfants gâtés.
    Les chefs syndicaux vivent sur une autre planète, fomentent et attisent la situation avec leurs discours acerbes, exagérés, enflammés, sans fin contre le gouvernement libéral.

    Que fait une famille qui vit un problème financier? Elle décide de couper dans le superflu et aussi dans les dépenses pour arriver à joindre les deux bouts. Sinon, elle frappera un mur et ça va faire plus mal.

    Je n’en reviens pas des syndicats qui demandent des hausses assez imposantes quand on est dans une période de coupures. Vivent-ils sur une autre planète que nous?????? Ils aiment créer un climat de morosité qui affecte les gens. Si chacun comparait sa situation avec les gens qui n’ont pas leurs privilèges, il se trouverait bien chanceux.

    Quand on a notre propre entreprise, on prend les moyens pour qu’elle vive et fasse de l’argent pour payer nos dettes. Des fois, on n’a pas le choix de couper dans les dépenses pour arriver.

    Ces syndiqués, y en a combien qui ont investi de l’argent dans une entreprise, à part leurs boîtes à lunch et leur temps bien payé??????
    Assez, c’est assez!!!!!!
    Je suis assez outrée de ces manifestations et j’en ai le ras le pompon!!!!!! Des bébés gâtés……

    • Vous avez bien raison…………le fameux code du travail devrait être revisé. Il faudrait aussi annuler la formule RAND qui force tous les employés d’une boîte à se syndiquer parce que la majorité le veut. Elle n’a plus sa raison d’être. Que fait-on de la liberté de choix ?? Quelqu’un devrait peut-être s’adresser à la fameuse charte DES DROITS DE LA PERSONNE. Pour une fois, cette charte serait possiblement utile et ne servirait pas qu’à aider les proprios médiatiques qui veulent devenir Premier Ministre.

  7. J’ai bien peur qu’il soit trop tard.

    Le biais partisan gauchiste souverainiste des journalistes est scandaleux..

    Comme ce fut le cas avec le Gouvernement Charest, leur jupon dépasse pas à peu près.

    Les 18 mois d’accalmie sous le gouvernement Marois nous en disent long sur le lien incestueux avec le PQ..

    A quand Loco Locass et PKP pour se joindre au tintamarre urbain?.

    Agnès Maltais est d’une malhonnêteté intellectuelle renversante..

    Elle défend l’indéfendable avec un sans-gêne révoltant.

    La voilà maintenant qui s’attaque à Nathalie Normandeau.. Elle joue les inquisitrices et est à l’affût des moindres entorses à l’éthique qui pourraient toucher le camp adverse..

    Quelle hypocrisie! De vrais pharisiens du temple..

    La poutre est dans leur camp… Comment peut-on réagir face à un parti sans aucun scrupule.

    Mon Dieu que le visage qu’il donne du Québec est laid.. J’ai honte!

    Et PKP sur les ondes de TVA qui déclare qu’il ne lâchera pas.. quitte à aller devant les tribunaux.

    On sait bien, Maxim Bérard, frère de Stéphan, vice président des affaires juridiques chez Quebecor, associé d’une firme qui compte 600 avocats, prépare sûrement la défense de son Boss à l’affût des moindres failles dans la constitution canadienne.

    Je me demande si ce n’était justement pas le but visé par ce clan. PKP est trop intelligent pour ne pas voir que sa situation est indéfendable. Il comprend trop bien!

    « Ils veulent en avoir de la merde, on va leur en donner ». (Pauline Marois)

    Ce sont des imposteurs qui ont stratégiquement fait élire le Baron de la Presse à l’Assemblée Nationale pour mieux saborder une institution dont ils ne reconnaissent pas la légitimité.

    PKP qui va se référer aux juges!!!.. le gouvernement des juges, l’ennemi à abattre pour instaurer leur république en lieu et place.

    Un peu à la manière qu’ils ont infiltré nos radios de Québec dont désormais ils contrôlent le discours.

    Ils sont dangereux! Et malheureusement les Québécois en sont inconscients..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s