Chroniques de la semaine: PQ, PKP, la peur de l’anglais, l’exode des jeunes, etc.

Lundi 17 novembre – Chronique de Joanne: Course au PQ, PKP, l’anglais à la Davie, étude sur la classe moyenne. Sur RadioEgo, sur SoundCloud, sur le site de CHOI.

Lundi 17 novembre – Joanne Marcotte sur le rôle de Radio-Canada et sur son financement au 93,3, Québec (à partir de 2:30)

Mercredi 19 novembre – Denis Julien sur l’exode des jeunes du Québec: Sur RadioEgo, sur SoundCloud, sur le site de CHOI.

7 réflexions sur “Chroniques de la semaine: PQ, PKP, la peur de l’anglais, l’exode des jeunes, etc.

  1. Je reposte une partie d’un commentaire qui n’est pas encore apparu dû à un incident technique. ^_^;

    Dans le cas de Radio-Canada qui focus trop sur Montréal. J’ai repéré cet article du journal L’Acadie Nouvelle parlant d’un livre titré «Le nombrilisme québécois» écrit par Marjorie Pedneault, une journaliste acadienne qui s’en prend notamment à une certaine élite québécoise qui détient les rênes de la production, de la diffusion et même de la distribution des émissions francophones au Canada. Il serait intéressant de mettre la main sur une copie de ce livre. 🙂
    http://www.acadienouvelle.com/actualites/2014/09/30/nouvel-essai-denonce-nombrilisme-quebecois/

  2. Au Québec, il faudrait se questionner sérieusement sur les raisons qui motivent l’exode des jeunes, nos jeunes qu’on a instruits et qui s’en vont vérs de meilleurs cieux.
    Questions que devraient se poser tous les politiciens, tous partis confondus, sur leurs gestions, leurs décisions politiques qui rebutent tant ces jeunes!!!
    Ce sont parmi nos meilleurs cerveaux qui partent dans d’autres provinces et d’autres pays. C’est grave!
    C’est la génération qui a perdu ses rêves de faire grandir le Québec et d’y vivre! Ces jeunes sont ailleurs et sont ouverts sur le monde.
    Et qu’on est « un petit peuple » qui a peur de perdre sa langue mais qui la parle et écrit mal, qui est refermé sur lui-même et qui voit la dette avec des lunettes roses. Qui ne veut pas perdre ses acquis au détriment des autres, qui bloque tous moyens de développement des ressources naturelles et qui continue son petit train-train au rythme syndical.
    Il y a des travailleurs et des entrepreneurs qui en ont marre de cette léthargie et de ce manque de dynamisme. Des gens qui ont du cœur au ventre et détestent les chicanes….

    • Parlons-en des acquis Loulou, certains vont refuser de l’admettre. Mais les acquis sont de plus en plus un boulet menotté à notre pied qu’on est forcés à transporter. Ou encore que les acquis encombrent la garde-robe…

  3. Oui Hugo, vous avez raison,.. C’est la faute de PKP…

    Et pour PKP et sa bande de « taouins » c’est la faute du fédéral..

    Stéphane, recherchez « Booser & blues » 1997 Just for laughs sur U’Tube ‘C’est la faute du fédéral ». C’est tordant!

    Et voilà maintenant la CAQ qui réclame la démission du Ministre Bolduc..

    Cela ajouté à notre Lucky Luke Twitter qui devant les militants séparatistes exprime son dégoût devant les 4 ans à venir avec le PLQ par un « damn it » bien senti.

    Ils vont faire tout pour monter la population contre le PLQ dans l’espoir de l’amener à contester la légitimité de ce gouvernement… Attendons nous à ce que « Libérez-nous des Libéraux ». soit recyclé.

    Yann Perrault et Daniel Bélanger se portent volontaire pour partir le bal contre l’austérité.. Qui paie pour la publicité de leur spectacle sur les chaines de radio?

    Le PLQ ne va pas assez loin pour la droite et trop pour la gauche.. PKP qui marche en soutien à Radio-Canada!! Le bal des hypocrites séparatistes..

    Alors moi je trouve que le PLQ fait preuve de courage..et non le moment n’est pas à la témérité

    C’est une amorce qui peut sembler timide mais qui prépare le terrain pour le budget du printemps prochain.

    Le PQ et la CAQ auraient été plus loin et plus vite??? Une poignée avec cela.

    Le problème est culturel comme le dit Joanne..

    Et vous savez quoi si on rentre dans le mur et que le Québec est décoté, je préfèrerai que la vraie austérité devenue incontournable se traverse avec le PLQ et son trio économique au pouvoir..

    • Hélène, je suis d’accord avec vous sur un point: le plq ne va pas assez loin pour la droite. C’est ce que je me tue à expliquer aux gens de droite! Ne comptez pas sur le plq pour abandonner le gouvernemaman.

      Bel exemple aujourd’hui avec les garderies. Plutôt que de réformer ce programme de gauchiste, les libéraux font ce qu’ils font toujours: prendre plus de fric dans nos poches!

  4. Hugo, la droite est diabolisée au Québec. alors on fait avec ce qu’on a..

    J’applaudis les Joanne Marcotte, Éric Duhaime, Adrien Pouliot mais force est de constater que le Québec n’est pas prêt à endosser cette vision..

    Les mentalités sont longues à changer. Et contrairement à ce que vous croyez, l’élection du PLQ le 7 avril 2007 reste le scénario le plus sensé dans les circonstances.

    LA CAQ n’avait aucune chance de l’emporter.. mais diviser le vote et faire en sorte que le PQ garde le pouvoir minoritaire. le même cercle vicieux.et la décote assurée.

    Alors au moins le PLQ est majoritaire.. Même si les changements sont cosmétiques, l’espoir est réel.

    Le monde change.. dans 4 ans, les boomers auront vieilli et les jeunes devraient justement imposer le changement des mentalités.

    L’ère des soixante-huitards égocentriques tire à sa fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s