Michel Girard et le principe de Peter

Ça, mes amis, c’est un exemple du principe de Peter du chroniqueur Michel Girard de Québecor. Le gars déplore un recul du pouvoir d’achat des Québécois en 2013. Il a bien raison.

Ce triste portrait de notre appauvrissement collectif tombe cependant à point dans le cadre des difficiles négociations qui s’amorcent dans le secteur public et parapublic.

Quel est le rapport? En offrant un gros «0 %» d’augmentation pour les deux prochaines années aux employés de l’État, le gouvernement Couillard va lui-même accélérer la dégradation du pouvoir d’achat de ses quelque 550 000 syndiqués.

Pour amenuiser l’érosion de leur pouvoir d’achat, une hausse de salaire aussi légère soit-elle pourrait mettre un peu de baume sur le portefeuille des employés de la fonction publique et parapublique.

Seulement, sa solution est celle d’augmenter le pouvoir d’achat des employés de l’État. Cela pourra augmenter le pouvoir de l’ensemble, croit-il. Seulement voilà, s’il fait ça, ne sait-il pas qu’il le fera au détriment des autres contribuables qui seront plus imposés et taxés pour payer ces augmentations de salaire… donc, perte du pouvoir d’achat de ces derniers?

Nous sommes dans un cul-de-sac, Monsieur le chroniqueur. Get used to it. Il n’y a plus de solutions miracles. On veut un gros État. On n’est plus capables d’imposer et de taxer davantage? Eh ben, payez pour. Le coût de la sécurité d’emploi? C’est ça.

Un cours de moyenne 101 pour Michel Girard s.v.p.

P.S. Je note que Michel Girard est le 3e chroniqueur (après Gilbert Lavoie et Brian Myles) à évoquer sur un ton d’encouragement la mobilisation et la rébellion des employés de l’État.

25 réflexions sur “Michel Girard et le principe de Peter

  1. Évidemment, la façon usuelle est de déshabiller Pierre et Jacques pour habiller Paul (et peut-être aussi Michel).
    C’est tellement facile de dépouiller les autres quand on est à l’abri!

  2. Que vaut la rente de la sécurité d’emploi et de la pension associée? un actuaire pourrait vous mettre les yeux devant les trous chers amis fonctionnaires… en discutez vous entre vous au syndicat?

  3. Encore un service commandé de PKP fort probablement.

    Si Michel Girard (ex-chroniqueur de La Presse) se prononce en faveur les compressions du gouvernement Couillard comme sa formation en économie le pousserait logiquement à le faire, il ne lui restera plus beaucoup de places où diffuser ses « connaissances » une fois que PKP l’aura fait mettre à la porte du J de M.

    Le feuillet paroissial sera son seul refuge…

    Ce qu’un gars ne ferait pas pour conserver son emploi.

    Maintenant, multipliez ça par le nombre d’employés que possède l’Empire de PKP et vous avez ici une petite idée de ce que sera un Québec sous la botte péquiste.

    • Formation en économie ? Ce gars là était « journaliste d’enquête » (i.e. chronique des chiens écrasés) avant de passer à la section affaires de La Presse… on est loin de Claude Picher ou Rudy Lecours !

    • @ André | 18 décembre 2014 à 11:31:

      Ah…je le croyais formé en économie…

      C’est pire que je pensais donc.

  4. Joanne Marcotte n’a AUCUNE idée du fonctionnement de l’économie. Elle ne comprend strictement rien à ce qu’est le concept de pouvoir d’achat des consommateurs en économie, sur son incidence sur le commerce, sur le produit national brut du pays (PIB), sur la création d’emploi et sur l’inflation. Elle n’a pas compris que si le pouvoir d’achat de 550 000 personnes diminue, comme c’est le cas dans la fonction publique, pour chaque pourcentage de diminution de pouvoir d’achat, on parle de la perte d’emplois directs et indirects de 5 000 personnes… Dans le cas de Joanne Marcotte le principe de Peter ne peut pas s’appliquer. Elle est une parfaite IGNORANTE à la base et elle n’atteindra jamais un quelconque niveau de compétence.

    • Vous ne semblez pas comprendre le principe des vases communicants sous-entendus dans l’article de Joanne en réponse à l’article de Michel Girard.

    • Vous n’avez absolument rien compris à mon article. Désolé, vous avez passé à côté d’une belle opportunité d’apprendre que si on augmente le pouvoir des uns, on le retire aux autres. Pourtant pas compliqué. À l’avenir, si vous n’avez que des insultes à proférer, je refuserai vos commentaires. Vous êtes maintenant sur la liste des commentaires à valider.

    • a regarder votre page facebook on voit d’ou viennent vos idée retraité de la fonction publique (santé). Vous parlez avec votre pensée syndicale donc Me Myself and I and F… other people. Mes respects Monsieur Delisle.

    • Et toi t’es trop con pour réfléchir intelligemment. J. Marcotte était plus ferrée en économie à 4 ans que tu ne le seras jamais. T’es pas capable de comprendre que le salaire des fonfons c’est moi qui le paie et que l’augmentation de leur pouvoir d’achat signifie une baisse du mien. Je suis tellement content de payer mes impôts en Alberta et de ne plus payer pour des cloches ignorantes comme toi. (Excepté pour le chèque de BS que je t’envoie, oups je veux dire péréquation .) Please sépare toi!!!

    • Cher AFD, combien de contribuables vont voir leur pouvoir d’achat diminuer pour satisfaire vos 550,000. Appliquez votre savant principe à la majorité et revenez nous avec une équation comparative.
      Votre commentaire aurait il été moins insignifiant, si vous vous seriez abstenu de proférer des insultes ? Pas vraiment, mais vous nous auriez privé de votre grand savoir vivre !

    • À propos M. Delisle, l’acronyme du Produit national brut c’est PNB et non pas PIB comme vous l’écrivez. Le PIB c’est l’acronyme pour Produit intérieur brut. De façon rigoureuse, le PNB n’est d’ailleurs pas égal au PIB. Alors pour les leçons d’économie, on repassera…

  5. Retraité de la fonction publique du Québec et bardé d’un diplôme du secondaire… évidemment vous êtes pas mal mieux outillé pour comprendre le fonctionnement de l’économie. 😉

    • Pas sûr pour le secondaire… La réforme l’a sans doute aidé à passer au travers de cette difficile épreuve lol

  6. Girard est un symptôme de notre maladie collective. Il ne sait pas compter, mais, c’est un himme de cœur lui! Il ne voit pas que les dollars, il voit le bien commun. Plutôt le bien dans mon salaire bien redistribué vers les biens pensants de la société quebecoise. Moi que mon pouvoir d’achat soit moindre, c’est pas important. Je devrait me concentrer sur celui des fonfons

    On es tu dans le cava pas a peu près !!??

  7. Michel Girard me donne des boutons, incapable d’être objectif et de reconnaître quoi que soit de bon dans aucune des mesures présentées par le gouvernement, il est tellement inconfortable avec ses commentaires, qu’il s’enfarge dans ses idées et doit constamment référer à ses notes.
    Puisque son fils a plus de talent que lui, ce dernier doit avoir influencé PKP à embaucher son père.
    Une enquête de Québecor pourrait nous révéler les dessous de l’intrigue, comment un sans génie devient il chroniqueur économique ? Excellent sujet pour une télé-réalité !

  8. Afin de répondre à ce monsieur qui parle au travers de son chapeau (André Félix Delisle)…
    Monsieur Delisle sachez ceci:
    Je demeure à Repentigny et les cols blancs et bleus de ma ville viennent de s’entendre avec l’administration de notre charmante et très chère$$$$$ mairesse Mme Chantal Deschamps et ont obtenu un nouveau contrat de travail de 5 belles et longues années. Pour chacune de ces années, ils obtiendront 2.5% d’augmentation par année. Donc 12.5% d’augmentation pour la durée de leur contrat. Au même moment, nous, les CON-tribuables voyons notre compte de taxes municipales augmenté de 4.8%. Certes il y a un montant de 1.2% d’augmentation pour le train de banlieue et le reste soit 3.6% servira entre autre à payer mes fonfons municipaux. Cette mairesse est incapable de couper les dépenses. A l’image du gouvernement elle ne sait que travailler sur la colonne des revenus.

    Voyez-vous le lien? Je dois payer plus de taxes municipales pour engraisser ces travailleurs municipaux; j’ai donc moins de sous pour consommer. Mon pouvoir d’achat est donc moindre…. Est-ce que cela a été assez simple pour votre compréhension?

    P.S. Ces mêmes travailleurs municipaux gagnaient déjà 38% de plus que les fonfons provinciaux.
    Pendant ce temps, nous les clowns, on paie +++ à droite et à gauche et notre pouvoir d’achat
    devient de + en + faible. On s’appauvrit un peu plus chaque année.

    Me semble c’est simple non ???????

  9. Peut être Monsieur Delisle, se dit: « pas besoin d’augmenter les taxes il suffit d’emprunter ++++++++ et de mettre ça sur la carte de crédit de nos petits enfants » ou, peut être,
    qu’il ne se dit rien finalement…. 😉

  10. Incroyable le déluge de commentaires négatifs contre AF Delisle. On voit bien que cette hargne sert à camoufler l’absence d’arguments valables (genre : pouvoir d’achat des fonctionnaires augmenté signifie baisse du mien), Expliquez moi ça logiquement, en prenant votre temps et sans insulte svp. On pourra débattre là-dessus. En quoi une hausse identique à celle de l’inflation de la fonction publique pénalisera seulement les hors-fonctions publiques, à moins de croire que la fonction publique gardera ce 2 % dans son bas de laine et ne consommera rien avec et que le gvt n’ira pas chercher la moitié de cette augmentation pour ses impôts ?

    • AFD fait référence à une diminution du pouvoir d’achat des employés de l’état en l’absence d’augmentations salariales, il omet cependant de tenir compte que c’est l’ensemble des contribuables qui aurait à défrayer des augmentations éventuelles et que conséquemment ce serait l’ensemble des citoyens qui verraient leur pouvoir d’achat diminuer. En ce qui concerne l’inflation elle est constante pour tous, donc elle peut être exclue de l’équation.
      Vous faites référence à la hargne envers AFD, je suis d’opinion qu’il l’a bien cherchée, en ayant recours à l’insulte pour tenter de donner du poids à son énoncé.

  11. Il y avait un commentaire d’un Francois je crois, mais je ne le vois plus içi. J’avais une réponse à sa question, « Pourquoi les Canadiens veulent ils venir vivre à Gatineau avec les grosses taxes que nous avons:

    « C’est pas si difficile à comprendre…serait ce que les maisons ou loyers sont moins chers, qu’il y a des garderies à $7, que l’université coûte presque rien ($2,000) comparer à $6,000 en Ontario, qu’il y a in vitro gratuit, ou qu’ils veulent que leurs enfants puissent aller à l’école en français gratuit pour devenir bilingues et attraper les jobs guarantis en peu de temps en Ontario ou n’importe ou, les francos n’ont pas ce droit de devenir bilingues car la loi 101 ne leur permet pas, eh!…la province gratos est attirante sur ce côté et en plus qu’il a plus de vie sur le côté Gatineau!

    Nous ne payons pas des grosses taxes pour rien, « certaines » personnes peuvent en profiter incluant les Canadiens qui nous gardent dans la crème fouettée avec leurs Milliards! »

    Why not, in some ways some Canadians are very smart to move to Quebec to benefit from the perequation they give us.

  12. Je pense exactement comme DGER999, je trouve Michel Girard incapable d’être impartial, tout ce que le gouvernement propose c’est toujours selon lui négatif,il penserait sûrement autrement si c’était PFK qui était au pouvoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s