Démocratie étudiante mon oeil…

Épisode de vie chez la coiffeuse ce matin. La technicienne en coloration, également étudiante en sciences politiques à l’Université Laval:

– Eh oui. J’ai assisté à ma première assemblée d’association étudiante cette semaine.

– Ah oui. Raconte. Vous étiez combien dans la salle?

– On était 300… mais l’association représente 10 000 étudiants. (Il s’agit de l’association qui regroupe toutes les sciences sociales, semble-t-il).

– D’accord. Et puis?

– J’ai été déçue. C’est du gros n’importe quoi. Un étudiant a suggéré de faire un vote par voie électronique. On a débattu, mais ça n’a pas passé. Il y a une clique qui est très très forte. Le vote portait sur une grève pour les 2 journées du 23 mars et du 2 avril. L’assemblée avait commencé à 19h et s’est terminée à 23h. Moi, j’ai dû quitter vers 21h, je n’en pouvais plus.

– Et puis?

– Et puis, j’ai su qu’il y avait aussi eu quelqu’un pour suggérer un vote dans des boîtes de scrutin. Le vote aurait pu s’étaler sur quelques jours sur le campus. Plus d’étudiants auraient pu voter, il me semble.

– Et puis?

– Ça n’a sûrement pas passé parce que le vote de grève a passé à la fin de la soirée.

——–

Message au ministre de l’Éducation, aux dirigeants de collèges et aux recteurs d’universités:

VOUS avez la responsabilité de respecter le contrat qui existe entre votre institution et les étudiants qui ont choisi de recevoir un enseignement dans votre collège ou université.

VOUS avez la responsabilité de protéger ces jeunes de l’intimidation et de la violence dont peuvent faire preuve les activistes qui se réclament d’un concept de grève étudiante qui n’est ni légal ni légitime.

VOUS avez la responsabilité d’en appeler aux forces policières pour assurer la tenue des cours auxquels se sont inscrits les jeunes et qui sont payés en grande partie par l’ensemble des contribuables.

VOUS avez la responsabilité d’envoyer un message au corps professoral de vos institutions à l’effet qu’ils doivent se présenter à leurs cours et le donner aux étudiants présents.

Ce à quoi nous assistons est le résultat direct de l’influence syndicale, de l’obligation pour les étudiants de contribuer à une association étudiante même s’ils n’en ressentent pas le besoin ni la nécessité et il est le résultat de la quasi-gratuité scolaire.

En effet, on imagine mal qu’un tel phénomène se produirait si d’une part, les étudiants contribuaient une plus grande part de leurs études et d’autre part, s’il n’y avait pas un trop plein d’étudiants en sciences humaines qui choisissent de faire de l’activisme syndicalo-politique au lieu d’obtenir une formation qui leur assurerait d’une plus grande indépendance, liberté et mobilité sociale.

Alors au Ministre, aux directeurs de collèges et aux recteurs d’université, il va sans dire que cette fois-ci, la balle est dans votre camp. Vous savez ce que vous avez à faire: vous organiser pour que soit respecté le contrat qui existe entre une institution d’enseignement qui a le devoir de dispenser de la formation, l’étudiant qui a droit de la recevoir et le contribuable qui la paie!

P.S. Ne me parlez plus de démocratie étudiante. Vous aurez beau instaurer le meilleur système de votation qui puisse exister, voter en grand nombre pour quelque chose d’illégal et d’illégitime ne rend pas la chose plus démocratique pour autant.

P.S. Bravo à la Fondation 1625!

50 réflexions sur “Démocratie étudiante mon oeil…

  1. Petit témoignage perso : notre fille étudie au Cégep André-Laurendeau. Elle n’a pas voulu aller à l’assemblée générale parce qu’elle a peur de se faire intimider si elle vote contre la grève. C’est dommage car tous ceux qui n’y vont pas parce qu’ils ont peur laissent ceux qui veulent la grève (une poignée de petits anarchistes ou de naïfs manipulés par les syndicats) faire la loi et décider pour tous les étudiants. C’est la démocratie étudiante : faire en sorte que ceux qui ne votent pas « du bon bord » soient terrifiés à l’idée de même aller voter…

    • Bonjour,

      L’assemblé Général de l’AGÉCAL est demain. Je ne comprends pas comment votre fille aurait pus ce faire intimider?

    • Allo, si tu lis bien le commentaire de commeunpharedanslanuit, elle ne dit pas que sa fille est allé mais qu’elle ne veut pas y aller. Compréhension de texte 101

    •  »Elle n’a pas voulu aller à l’assemblée générale  » Grammaticalement, l’assemblée a déjà eu lieu.

  2. Intimidation??? Que voulez-vous?? Les syndicats sont derrière les étudiants et c’est de cette façon que la plupart des syndicats fonctionnent…au Québec.. Souvenez de la Commission Charbonneau; les gens de la Côte Nord ont fait un héros d’un intimidateur… et le PQ qui lui court après pour remplacer Lorraine Richard, qui ne se représentera pas en 2018….Mme Richard représente un comté dont je ne sais pas le nom mais qui inclut la ville de Sept-Iles.

    • Merci; je croyais que c’était Duplessis, mais je n’étais pas certain

    • Difficile a croire que les gens seraient assez cons pour supporter un Goon comme membre de l’Assemblée nationale. Mais j’ai vu le public acclamer Zambito alors…. Mais non je suis sûr que c’est pas toute la région qui n’a pas de jugement mais seulement une certaine élite!

  3. Joanne,
    Wow!!!! Comme j’aime votre texte! Vous décrivez exactement ce que je pense. Vous visez dans le mille. J’espère qu’on vous lit dans les hautes instances.
    Bravo pour votre dernier texte sur la démocratie étudiante qui reflète la réalité pour les étudiants verts. Merci de L’avoir si bien exprimé!

    Oui, il faut les appuyer et les aider financièrement si on peut car ils se lèvent debout pour revendiquer leurs droits bien légitimes. Ils méritent toute notre admiration!

    Je permets de remettre mon blogue précédent qui va bien avec ce dernier.
    « …
    Que fait le gouvernement pour aider les étudiants carrés verts pour qu’ils puissent aller à leurs cours?
    Je viens d’écouter un étudiant de la Fondation 1625 à l’émission de Normandeau-Duhaime qui nous parle des moyens qu’ils vont prendre pour pouvoir aller à leurs cours.
    Pourquoi ce sont ces jeunes qui sont obligés de s’organiser et se défendre contre les associations étudiantes et la minorité de membres carrés rouges?
    Ces jeunes ont droit à notre respect et non à l’intimidation qu’ils subissent continuellement de la part des rouges…. Je suis très fière de ces étudiants qui OSENT. Va-t-on les laisser se débattre SEULS dans ce qu’il y a de plus légitime dans leurs demandes????
    Tout ça n’a pas de bon sens!!!!!

    Que feront les 2oppositions? Encore de la poticaillerie de bas étage??? Va-t-on voir encore des députés avec des carrés rouges dans la rue? Ce serait scandaleux.

    Où sont les recteurs, directeurs de cégep, gouvernement, ministre de l’Éducation et son ministère? Que font-ils pour aider les étudiants qui veulent aller à leurs cours sans se faire intimider?
    Que font les enseignants de cégep et d’université pour aider ceux qui ont à cœur d’étudier et qui sont en majorité?
    Ętes-vous des pleutres ou des gens avec une conscience sociale?
    Vous avez une grande responsabilité envers ces étudiants qui veulent aller à leurs cours. Réfléchissez!!!!
    Ces jeunes verts méritent plus votre admiration que votre sabotage.

    Toutes ces personnes ont une responsabilité sociale pour empêcher le grabuge et permettre aux verts d’aller à leurs cours.

    Je n’en reviens pas qu’on vive ENCORE 2012!!!!!!
    C’est le monde à l’envers. Une petite gang qui mène!……. Où est l’autorité??????? Est-on pris avec une gang de mollassons, de pâtes molles qui ne prennent pas leurs responsabilités?

    Je supplie le premier Ministre, le ministre de l’Éducation, d’agir, d’aider ces étudiants braves et vaillants qui veulent poursuivre leurs cours et qui sont nos travailleurs de demain.
    Qu’on agisse au plus vite, ça urge!!!!

    • J’aimerais bien savoir qui est cette « minorité carrés rouges » dont vous parler? Encore le sacro-saint principe de la « majorité silencieuse » je suppose. Ces derniers n’étant pas présents pour donner leur point de vue je ne comprends pas sur quoi vous vous appuyez pour supposer qu’ils sont tous « contre la grève et pour la hausse ». Je voudrais bien voir l’étude/recensement qui le démontre si clairement. Si les  » carrés rouges » sont les seuls à s’exprimer en instance sur quoi se base-t-on pour supposer que ceux ne se présentants pas en instance sont des « carrés verts »?
      Également vous mettez volontairement ou par ignorance de coté le rôle de défense des intérêts pédagogiques des étudiants qui est assumé par les associations étudiantes. Vous seriez entonnées de voir combien de cas d’abus envers les étudiants sont portés et défendus par les associations étudiantes du Québec. Mais bon, quand on veut demoniser quelque chose vaut mieux se cantonner dans nos prejjugés et se baser sur une version de l’histoire, c’est plus simple.

    • Jimmy, le sujet de l’article n’est pas la remise en question des asso étudiantes mais le déroulement du vote de grève.

  4. Joanne, comme toujours excellent…Il me semble que les profs devraient prendre quelques minutes pour expliquer la situation financière du Québec…naturellement, ce serait parfait de leur montrer le petit film « Quebec dans le rouge! » et d’avoir une discussion par après. En plus, les étudiants devraient être au courant sur les frais des étudiants dans les autres provinces. Çe seait plus gênant pour eux de chialer.

    Je parlais avec un prof doc en philo…il n’a aucune idée à propos de la péréquaiton. Tout les étudiants avec qui je parle ne sont pas au courant non plus, c’est vraiment l’ignorance sur l’éducation financière. Ils me disent tous qu’ils devraient être informés sur ces sujets importants. Il y aurait beaucoup moins d’étudiants aux manifs si ils en savaient plus.

    Esperons que le Ministre Blais, répetera ces infos vitales vitam éternam.

  5. À la fin de la soirée…… ça aussi c’est un beau stratagème… ils savent pertinemment que les pure set dures vont rester jusqu’à la fin pour voter pour… tandis que les indécis ou ceux qui ne sont pas pour vont avoir tendance à quitter avant par découragement ou autre… ainsi ils sont majoritairement restés et le vote passe…. je le sais dans mon syndicats c’est aussi comme ça… on discute, on confronte et on ridiculise même parfois les tenants du non et on convint les gens jusqu’à ce qu’on soit certain que ça passe…. d’où le fait que les assemblées sont très longues et très pénibles et pourquoi beaucoup quittent avant la fin… soit avant le vote.

  6. Admirable ! Faites circuler svp. Il faut que le gouvernement mette ses culottes en assurant le service éducatif que nous lui avons confié. Le gouvernement est imputable sur ce point névralgique.

  7. @allo : pardon, j’aurais dû écrire : elle ne veut pas aller. C’est effectivement quelque part cette semaine. Je n’ai pas dit qu’elle s’est fait intimider mais ce sont les rumeurs qui courent les corridors. Donc, elle n’ira pas.

  8. J’ai vu pire dans la fin des années 80: alors qu’un vote de grève avait été négatif lors d’une assemblée générale, ce dernier fut renversé lors d’une « assemblée extraordinaire » (voire non-annoncée, voire illégale, voire anti-démocratique) tard en soirée (ou extra-tôt en matinée, genre 1h00 du matin) et je me suis cogné le nez à des brutes épaisses qui osaient me faire la leçon de démocratie en me disant que « j’avais juste à aller voter ». C’est là que j’ai compris ce que devait ressentir René Lévesque au lendemain de la « Nuit des longs couteaux ». Des tapes sur le nez il y en a eu et devinez quoi : le cégep a fermé pour la durée de la grève pour éviter les escalades de violences! Alors si vous imaginez que je vais croire en une action de la part des établissements d’enseignement pour maintenir leurs services, vous avez une imagination fertile.

  9. La grève est illégale dans nos universités.. Bravo à la Fondation 1625.. Ça suffit de laisser le Québec paralysé par une gang d’activistes désoeuvrés.. Honte à la classe professorale québécoise..

    Les sciences molles ramollissent le cerveau… il faut arrêter le gaspillage éhontée de notre jeunesse auquel nous assistons sans réagir…

    Le PLQ se doit d’agir.. et non plus céder à l’intimidation de ces intellos gauchistes dont le nombre croissant approche d’un seuil critique.. non à l’anarchje, il faut que la démocratie reprenne ses droits.

    On voit très bien que ce ne sont pas les Cariboux du PQ qui prêche par l’exemple en transgressant eux-mêmes les règles démocratiques par le choix d’un Baron de la presse pour diriger le Québec non pas vers la Terre promise mais…. tout droit dans le ravin..

    Si le PQ répète l’épisode des casseroles sous Pauline Marois, il signera son arrêt de mort.

    La patience a des limites. On sent qu’enfin la majorité sort de son silence..

    Bravo! Joanne.. pour cet éveil des consciences dont une large part du crédit vous revient Vous n’avez pas reçu beaucoup d’appui c’est ce qui rend votre persévérance encore plus admirable.

    • Couillard a agi… en nommant au gauchiste comme ministre de l’éducation! Vous en pensez quoi Hélène?

  10. Joanne, j’aimerais ajouter.. Wow! une femme qui a des couilles…

    Je m’explique: antagoniste.net me rejoint complètement…son dernier commentaire par exemple:

    « Au fait suis-je le seul qui a remarqué que depuis quelque temps la CAQ ne parle plus beaucoup d’économie? On parle d’une police des foulards, d’une police du français, d’une police des a valeurs québécoise, mais plus d’économie. »

    Par contre « Antagoniste.net David » émet ses commentaires tellement pertinents sous un pseudonyme.

    Serait-ce à dire que votre courage dépasse le sien??

    Vraiment! un modèle pour les femmes qui a de quoi inspirer..

    • Non. Antagoniste écrit sous un pseudonyme parce qu’il ne veut pas attirer l’attention sur son véritable emploi du temps. Il fut un temps où je me demandais s’il existait vraiment tellement il est toujours pertinent. J’ai eu le bonheur de le rencontrer un jour. Il existe. 😉

  11. À votre place, je ne fonderais pas trop d’espoirs sur notre nouveau ministre de l’éducation. Il est très peu probable qu’il soit sensible à vos arguments Joanne. M. Blais est reconnu pour ses positions très à gauche. Il a même frayé avec les gens de Québec solidaire pendant un temps, non? En tout cas, sa nomination est très bien vue dans les milieux syndico-étudiants. Pas très rassurant. Mais bon, certains diront probablement que c’est la faute à pkp si Couillard l’a nommé à ce poste.

  12. Rien de neuf avec le monde étudiant, une vieille technique qui consiste à passer au vote dans un local qui ne peut recevoir que 5-10% des étudiants, étirer les discours de 4-5 heures et de faire un vote à main levée. De multiplier les syndicats afin d’obtenir le minimum requis. Optimiser les communications, avoir des orateurs qui font le tour des établissements et ne parler que de vagues thèmes qui auront un impact sur les émotions, reconduire le droit de grève en repoussant les réunions.

  13. J’ai bien connu la démocratie syndicale. Une dictature dans les faits. Vote à main levée, le vote secret est abominable, vote à 2 heures le matin quand bien du monde a quitté, fiers à bras pour intimider, quorum tellement bas que la petite gang a le contrôle. Faudrait-il une loi pour changer cela ? Obliger les syndicats à respecter leurs membres ? Je le pense mais je ne crois pas que le gouvernement aura le courage.

  14. Les Québécois sont des pleutres. Pleutre sur les chantiers, dans les usines, la fonction publique, les institutions d’enseignements et j’en passe. Il est là le problème. S’il y a tant d’étudiants qui sont contre, qu’est ce qu’ils attendent pour se regrouper et affronter pacifiquement ou pas l’autre groupe??? C’est la même chose partout. Des lâches et des pleutres. Les Québécois pouvaient bien être contre la conscription!

  15. Hugo, Philippe Couillard a nommé un gauchiste? Je ne connais pas François Blais.. J’ai vu par contre la réaction de l’opposition à sa nomination.. Le PQ désavoue ce choix.. surpris? QS prétend que le Ministre Blais est un loyal soldat de l’austérité!…

    Il y a quelques heures on pouvait lire qu’il s’attaque au nivellement par le bas..

    Une grève illégale, c’est du nivellement par le bas.. Espérons qu’il ne se laissera pas intimider..

    Le gouvernement Couillard a tout à perdre et le Québec aussi s’il ne tient pas tête aux étudiants qui auront à ce qu’on peut voir l’appui du PQ..

    Le PQ a refusé la motion de Legault demandant que les étudiants qui désirent poursuivre leurs cours puissent le faire..

    Oui je persiste et signe le PQ se comporte en voyou… ce parti déshonore le rôle des députés de l’Assemblée Nationale.

    C’est un cancer pour le Québec.. en raison du pouvoir que lui confère une couverture médiatique indécente
    que le Magnat Sauveur a dévoyée à ses fins indépendantistes

    Alors oui le gouvernement Charest a échoué à déjouer les médias biaisés..

    Reste à espérer que le gouvernement Couillard ne s’en laisse pas imposer par la fourberie médiatique.. Il est notre dernier espoir.

    Jamais plus laisser la rue imposer sa loi… Ces fomenteurs de troubles ne méritent pas la liberté.. Il ne faut absolument plus les laisser entacher à l’international la réputation de notre province pacifique.

  16. Comme quoi la majorité des gens qui ont laissé un commentaires ici ne sont même pas au courant du pourquoi de la grève. En passant, on se bat pour tout le monde et non contre l’augmentation des frais de scolarité. À votre place, j’irais m’informer de ce que représente l’austérité du gouvernement Couillard. Ce n’est en aucun cas une grève étudiante concernant les frais de scolarité, mais bien une grève sociale, un mouvement pour que les riches arrêtent de s’enrichir sur le dos des pauvres. Sincérement, quand je vois des articles comme ça et des gens qui y répondent favorablement, je me demande où le monde s’en va ! En gros, nous sommes une belle gang d’individualistes à marde qui pense juste à leur petit nombril. Informez-vous au lieu de critiquer les MÉCHANTS ÉTUDIANTS!

    • Bravo jeune fille, bats toi pour hériter plus tard d’une province en faillite! Vraiment intelligent votre démarche. C’est ça qui arrive quand on a une jeunesse qui s’intéresse plus a Star Academie qu’a l’économie.

  17. Émilie on le sait très bien.. que vous aimez jouer les Don Quichottes. Le titamarre urbain au printemps,, Wow! Le party en quelque sorte!

    Sur le dos de la majorité des étudiants qui eux ont à cœur leurs études? Quelle bête inconscience que la vôtre..

    Vos études vous coûtent pratiquement rien.. C’est complètement révoltant que de jeunes blancs becs au sens critique embryonnaire paralysent le monde du travail, celui des travailleurs étouffés par les impôts, celui d’un système capitaliste et démocratique occidental..

    dans lequel vous avez la chance d’évoluer et de casser allègrement des vitres sans même une petite tape sur les doigts. Allez à Cuba! ça vous remettra les esprits au bon endroit..

    Vous faites de la projection.. les individualistes qui ne pensent qu’à leur petit nombril « vert » immature? Eh! bien regardez dans le miroir c’est le reflet de vous-même qui vous sera renvoyé

    • Bravo aux étudiants, aux citoyens qui ont la droiture, le courage de ne pas opter pour la facilité et l’individualisme en ayant une vision long terme, allant au-delà de la fin de session, pensant aux générations futures. Les frais que vous dites si bas ( que lon paie à partir du taux d’imposition le plus élevé en Amérique du nord et qui sont désormais l’équivalent de ceux déboursés dans les années 70 avec les reculs imposés par les derniers gouvernements… voir études de linstitut de recherche et d’informations socio-économiques) ont été durement acquis par la mobilisation sociale, celle des étudiants, celle des syndicats. D’accepter de repousser la gratification immédiate de la diplomation et remettre en question ce simulacre de démocratie dans lequel nous vivons (m., renseignez-vous donc un peu sur les conditions nécessaires à une telle appellation), n’est que responsable. Il n’y a pas que des droits, mais aussi la responsabilité de les défendre. Cet alignement sur le modèle américain, dans lequel s’observe les plus grandes iniquités doit être stoppé. Les étudiants dans les rues, en plus d’accepter de prolonger leurs études sur du plus long terme, s’affairent à préserver un tissu social de qualité… rien d’un « party ».

  18. Émilie,
    Ce sont les moyens que vous prenez qu’on n’aime pas.
    Regardez-vous aller. Pas de démocratie pour 5 sous dans vos assemblées, casses dans les rues, non-respect des lois, non-respect des travailleurs qui sont brimés dans le blocage des ponts, des rues,
    etc…
    On en a assez de vos revendications. Oui, je le sais pourquoi vous voulez faire la grève. Tu ne connais pas ce qu’est l’austérité.
    Moi, je l’ai vécu dans mon enfance et ma jeunesse. On était pauvre et on avait rien mais on était heureux. Pas besoin de cellulaires, pas de tablettes, pas d’auto, etc…
    Demandez-vous où le monde s’en va quand on n’apprend pas à vivre selon nos moyens, qu’on vit à crédit.
    On ne vous a rien demandé, vous vous donnez un rôle pour nous sauver et on n’en veut pas.
    Commencez par étudier et TERMINER vos études, ce devrait être votre priorité. Pas être dans la rue.
    En plus, vous ne respectez pas les jeunes qui veulent étudier.
    Le respect, savez-vous ce que ça veut dire?

  19. Oui bien sûr terminer mes études et ensuite je travaille où??? C’est une bonne question, en passant je suis étudiante en enseignement de la danse à l’école… Le gouvernement actuel coupe dans les programmes pour lesquels je pourrais travailler plus tard!! Et donc je me retrouve dans trois ans avec un diplôme en art et nul part où exercer ma profession … Désolé de ne pas être comme tout le monde et d’avoir choisi de faire ce que j’aime dans la vie et ce malgré le salaire ridicule qui m’attend. Notre but n’étant pas de faire du bruit, pour faire du bruit, mais de mobiliser la population pour qu’elle se réveille finalement et que des changements soient apportés. Désolé pour ceux qui n’aime pas le moyen, mais c’est bien le seul qu’on ait dans cette province. J’ai aussi vécu dans la pauvreté et je m’endette présentement pour faire mes études, elles ne tiennent à cœur ça ne fait aucun doute et j’ai aussi beaucoup de respect pour ceux qui désire aller à leur cours, mais ce qui me tient encore plus à cœur c’est que je puisse apporter mon expérience à des élèves plus tard, ce qui ne pourra pas être le cas si on continu comme ça. À ces étudiants je leur demande, voulez-vous vraiment terminer vos études au plus vite pour ensure vous retrouver dans un monde de soi disant adulte responsable qui ne peut pas trouver d’emploi dû à toutes les coupures et qui lorsqu’il aura la chance d’en trouver un, se retrouvera avec des conditions de travail déplorable … En ce qui me concerne, c’est un non catégorique ! Je veux pouvoir exercer un métier que j’adore dans des conditions favorables et je ne suis pas vraiment prête à faire consensus la déssus. J’assume totalement mon opinion et les conséquences de mes actes. Pour ceux et celles qui pensent que les assemblés ne sont pas démocratique, je vous invite à cesser d’écouter ce que les médias vous mettent dans la tête et à vous informer réellement sur le déroulement de celles-ci. Quant à moi, il n’y aurait aucune démocratie à laisser des étudiants voter par voie électronique alors qu’ils ne se rendent même pas compte des enjeux, toute personne voulant exercer son droit de vote se DOIT de comprendre ce pour quoi il vote. Sinon à quoi bon ! On se revoit dans la rue!

    • « Toute personne voulant exercer son droit de vote se DOIT de comprendre ce quoi il vote. »
      Pas après 5 heures de débats.

      Cela ne justifie pas des assemblés à plus finir, c’est de la manipulation de foule. Ce qui est intéressant maintenant c’est que l’Internet a exposé les techniques de manipulation de certaines directions d’associations étudiantes.

      Faite un résumé de la position de l’association et voter électroniquement, comme cela ils comprendront et vous aussi vous comprendrez leur choix.

    • Votre énergie, votre sincérité et votre fougue me rappellent mes jeunes années où je défendais mes idées de l’époque avec beaucoup de passion et une certaine fraîcheur. Aujourd’hui, le temps et l’expérience de la vie aidant, je ne peux que constater combien j’étais ingénu et maladroit mais ça fait partie de l’évolution d’une personne. On ne peut s’attendre qu’une personne qui débute dans la vie puisse avoir le discernement et la maturité d’un individu qui a mis à l’essai ses idées de jeunesse et qui en a appris les leçons qui s’imposent.

      Vous étudiez dans un domaine où les débouchés sont plutôt rares, très rares mais vous êtes prête à en assumer toutes les conséquences (salaire de misère, conditions de travail déplorables, etc…). Bravo car vous aurez besoin de beaucoup de patience, de persévérance et d’abnégation pour assumer ces dites conséquences dont vous ne mesurez sans doute pas encore toute l’ampleur. Je vous conseille personnellement de prévoir une deuxième source de revenus juste au cas où…

      Ce que vous vivez, beaucoup d’autres l’ont fait avant vous et beaucoup le feront après vous. Vous n’êtes pas la seule. On appelle ça « la vie » et plus vite vous en accepterez les impacts et plus vite vous pourrez vous adapter à ses incertitudes et à ses inconvénients. Peut-être même qu’un changement de carrière vous viendra à l’esprit dans quelques années.

      Vous parlez du monde actuel comme une sorte d’abîme obscur et insondable (coupures, austérité, pétrolières et tutti quanti…) d’où seuls les étudiants en sciences humaines (bien sûr sans maths!) peuvent miraculeusement nous sortir. On voit que la pensée gauchiste et syndicale a déjà fait son oeuvre dans votre discipline. Si vous vous abreuvez ailleurs qu’à vos sources habituelles, vous y verrez une société plus accueillante et plus conviviale qu’il n’y paraît et que les arguments que la gauche vous donne en pâture sont soit nettement exagérés et/ou totalement faux et qu’elle se sert outrageusement de vous pour faire avancer ses illuminations comme elle l’a fait en 2012.

      Pour finir, je trouve particulièrement savoureux de voir une personne jeune et moderne refuser le vote électronique (démocrate à 100%!!!) pourtant symbole du modernisme et du genre de la société que vous défendez. Serait-ce à dire que seuls les gens qui votent du « bon bord » (le vôtre bien évidement!) seraient suffisamment matures et informés pour pouvoir exercer le droit de vote? Si cela était vrai, peu de gens pourraient voter n’importe où dans le monde.

      Churchill a déjà dit que « Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen. » Cela également fait partie de « la vie ».

    • Très beau texte François, avec beaucoup de pédagogie.
      Note à Émilie : D’après ce que je comprends, vous êtes encore jeune et il n’est certainement pas trop tard pour changer de champs d’activité. Vous savez d’avance que la carrière où vous vous dirigez n’offre pas beaucoup d’ouvertures. C’est beau les rêves, mais il faut être réaliste dans la vie, sinon les rêves peuvent devenir des cauchemars. Selon l’Union Des Artistes (UDA) la moyenne annuelle des salaires de leurs membres est de 17k$; c’est même en bas du salaire minimum et ça inclut ceux qui font des gros salaires. Je suppose que plusieurs de ces artistes doivent avoir un autre emploi pour joindre les deux bouts…..
      Si vous persistez à suivre votre rêve, qui, il faut l’admettre, s’approche de l’utopie, vous serez frustrée à cause du manque d’argent, à moins que papa ou maman soient pleins à craquer et vous supportent. Suivez les conseils de Mme Marcotte et d’autres personnes de ce blogue.
      En terminant, un vote à main levée n’est pas démocratique. La démocratie exige un vote secret, qu’il soit derrière un rideau ou par voie électronique. Ceux qui vous font croire qu’un vote à main levée est démocratique ne vous rendent pas service. Ça ne m’étonnerait pas que certains d’entre eux soient vos profs­…

    • Merci pour votre témoignage Emilie. Je vous comprends de vouloir travailler dans ce que vous aimez et d’avoir une certaine crainte que l’État ne soit pas assez « riche » pour vous offrir éventuellement un emploi. Voilà où nous a menés les gouvernements successifs que nous avons connus ces dernières décennies. Au moment où vous arrivez presque sur le marché du travail, l’État est cassé. Cassé comme un clou. On a endetté votre générations et les suivantes pour un bon bout de temps. Il vient un temps où on doit serrer la vis, redéfinir les priorités, la véritable mission de l’État. Est-il le rôle d’un système d’éducation public d’offrir des cours de danse? Si j’avais à en juger, probablement pas. Il y a bien d’autres matières qui sont déficientes.

      J’ai fait un retour aux études jadis alors que j’avais 28 ans et monoparentale. Bien sûr que j’aurais voulu que « la société » me paie une formation et un emploi qui aurait répondu à mes passions. L’âge adulte impose toutefois un regard lucide sur ce qui est souhaitable et faisable, mais surtout possible. Gagner sa vie n’est pas une mince tâche. On ne peut pas compter ni sur un État généreux, ni sur les autres. Je vous souhaite donc d’explorer le marché privé si vous voulez vivre de votre passion. Parce que blâmer l’État pour un choix personnel, alors que c’est précisément l’État qui vous permet une formation quasi-gratuite dans un domaine où il n’y a que très peu d’opportunité constitue un risque. Le choix de formation, il est le vôtre. Avec les risques qui viennent avec. Je vous suggère donc de bien évaluer les opportunités d’emploi avant de blâmer un État qui n’en peut juste plus d’assouvir des fantasmes d’une génération qu’on a illusionnée à coups de promesses déconnectées de la réalité du marché du travail.

  20. Pingback: Le processus démocratique étudiant ou la fausse démocratie ???? | Chez nous c'est l'pied!

  21. Émilie,
    Votre domaine d’étude ne vous apportera beaucoup de travail, alors, changez de cours pour être capable de gagner honorablement votre vie. Après, quand vous serez sur le marché du travail, vous pourrez partir votre petite compagnie pour donner des cours de danse à temps partiel.

    Pourquoi toujours se fier sur le gouvernement pour tout avoir dans la vie? Prenez des initiatives et là, vous serez fière de vous.
    Là, c’est du rêve que vous faites et ça n’apporte pas grand-chose à manger.
    Si vous continuez dans ce domaine, vous serez contrainte de changer de cours= plus d’endettement, retard à aller sur le marché du travail….
    Il me semble qu’il n’y a pas tellement de débouchés dans l’enseignement de la danse à l’école. J’ai enseigné pendant plusieurs années au primaire et je n’ai jamais vu ce genre de programme dans nos écoles.

    Pour ce qui est des assemblées d’étudiants, prenez-vous les étudiants pour des imbéciles, pas capables de comprendre quand ces assemblées durent des 5-6 heures?
    Pour ce qui est du vote électronique, dans quelle époque vivez-vous? Vous avez tout ça à votre portée et vous ne daignez pas vous s’en servir? Quelle aberration! C’est probablement le moyen le plus démocratique pour permettre à plus d’étudiants de voter. C’est ça, la démocratie!

    Les étudiants qui veulent terminer leurs études plus vite ont le droit d’aller à leurs cours. C’est leur droit et leur affaire. Ce n’est pas à vous de décider pour eux.

    Votre conscience sociale l’emporte sur votre devoir de terminer vos études dans un délai raisonnable et d’assister à vos cours. Il y a un proverbe qui dit: » Charité bien ordonnée commence par soi-même. »
    Réfléchissez à ça.

  22. Emilie est très représentative de ce que je considère être un gaspillage de potentiel évident.. de ces jeunes sacrifiés sur l’autel des vanités gauchistes socialistes..

    Les gauchistes et leur conscience sociale.. Quelle prétention de la part de ces parangons autoproclamés de la Vertu, de ces détenteurs de la Vérité…. qui mordent la main de ces riches « sans cœur » qui les nourrissent….

    Nous vivons au Québec, dans un pays le Canada, reconnu et « recherché » justement pour le respect des droits humains.. Dans un pays qui est prospère et qui compte quelques familles ou citoyens millionnaires, quelle horreur!

    Oui des inégalités il en existe encore mais ici moins qu’ailleurs..

    Et si on délaissait un peu le monde des artistes pour celui des travailleurs du privé versus du public.. l’État maman n’a cessé de grossir.. et de siphonner les contribuables. L’argent ne pousse pas dans les arbres.. ses mamelles sont à sec..

    Dans une province de 8 millions alors que 3 millions de Québécois unilingues se retrouvent captifs en même temps d’émissions magnifiant la vie artistique, faut-il vraiment se surprendre de voir autant de jeunes attirés par ce mirage..

    Aux Francs Tireurs on pouvait entendre Micheline Lanctôt déclarer s’être réjouie de voir des jeunes en 2008 lancer des roches dans les vitres des banques.. Enfin! a-t-elle ajoutée en anglais!!!… Très édifiant!

    Il faut plus que jamais valoriser l’entreprenariat, l’ambition, le dépassement.. chez les jeunes.. Tout n’est pas perdu.. Il est encore temps de recréer un équilibre.. Les jeunes québécois sont conscients des enjeux du monde moderne et ils se savent à la hauteur pour en affronter les défis.

    La démesure des revendications des carrés rouges « québécois » en disqualifie la portée.. A bas le capitalisme! Place au communisme à ce qui se vit à Cuba ou au Costa Rica….là où tout le monde est pauvre égal,… et où la corruption est absente. Come on!

  23. C’est toujours très enrichissant de voir à quel point les préjugés persistent dans notre société. Sur ce, je tairai ma conscience réflexive (celle qu’on essaie de m’octroyer à l’école depuis toujours), car il semble que je dois me taire pour faire plaisir à la « majorité silencieuse » et je continuerai de vivre dans mon « utopie » bien à moi. Merci beaucoup de vos SAGES commentaires!! Qui finalement n’ont fait que renforcer mes positions… Comme je le disais on se revoit dans la RUE 🙂

  24. Émilie, le Ministre de l’éducation exigera la cote R pour ses enseignants..

    Vous écrivez très bien le français, vous ne pensez pas que votre conscience « réflexive » devrait vous pousser à faire œuvre utile.. l’enseignement du français est déficient, prof de français ça ne vous tenterait pas?. Vous seriez très bien payée et pourriez vous consacrer dans vos temps libres à vos cours de danse..

    C’est aussi ça la vie..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s