Cirque du Soleil et le nationalisme économique québécois

Effet du nationalisme économique. Vous créez une entreprise, vous la faites prospérer, elle a une portée internationale, vous faites fortune, employez des milliers de personnes partout sur la planète.

Seulement voilà. Vous ne pouvez pas la vendre. Sans l’autorisation du gouvernement. Sans qu’il y ait un politicien à quelque part qui s’indigne du fait que votre « fleuron » ne peut être transplanté ailleurs. En clair, vous n’êtes pas un véritable patriote. Vous ne pouvez pas faire ça. Sans que le gouvernement s’en mêle pour dénicher des investisseurs québécois qui voudront prendre la relève d’une entreprise dont ils ne connaissent ni les rouages, ni les contours financiers, ni le marché.

Voilà, en clair, ce que proposent Pierre Karl Péladeau du PQ et  François Legault de la CAQ en demandant au premier ministre du Québec de s’en mêler. De devenir celui qui « sauvera » le Cirque du Soleil des mains de l’étranger. De « politiser » la vente des entreprises d’entrepreneurs qui en sont rendus à vouloir récolter les fruits de leur création, de leur entreprise.

Comme s’il n’y avait pas suffisamment de secteurs d’activité économique au Québec qui étaient politisés: la santé, l’éducation, la SAQ, Hydro-Québec, les éoliennes, la cimenterie, you name it!

On peut raisonnablement penser que Guy Laliberté a certainement fait le tour, lancé la ligne à cette communauté d’affaires québécoise. Seulement, ça ne mord pas. Et puis, c’est compliqué en mautadit de faire des affaires au Québec. Pas inutile de rappeler la mésaventure de Guy Laliberté et du Cirque du Soleil lorsqu’il avait tenté, en 2005, de participer au projet de déménager le Casino de Montréal dans le quartier Pointe-Saint-Charles. Exaspéré, il avait renoncé et s’était retiré. Ben ben compliqué de faire des gros projets au Québec…

Et puis, il y a cette culture anti-richesse, anti-progrès, les syndicats, la politisation des relations de travail. Pas sûr. Pas sûr pantoute que ça tente à quelqu’un de s’embarquer là-dedans.

Il n’y a plus aucune fibre adéquiste qui résiste au nationalisme économique du chef de la CAQ. Il semble que pour François Legault, et encore plus pour le probable futur chef du PQ, Pierre Karl Péladeau, le gouvernement n’intervient pas suffisamment dans la vie des entreprises québécoises.

Et pourtant. Vous ne croyez pas une seule seconde que si ce modèle économique du Québec marchait, on le saurait? Il va falloir quoi? Que la Caisse et que Investissement Québec soient actionnaires dans toutes les entreprises québécoises? Vous avez quoi sur votre liste, là? SNC-Lavalin? Bombardier? Quoi encore?  Il va arriver quoi quand l’entreprise menacera de mettre à pied des employés? Quand l’entreprise menace de fermer ses portes? Quand le syndicat fera une grève générale illimitée? Il va falloir que le gouvernement s’en mêle? Quand l’entreprise décidera de déménager ses pénates dans un État à la fiscalité et aux coûts sociaux moins lourds?

Les François Legault et Pierre Karl Péladeau ont fait leur argent avec l’aide des fonds publics. C’est leur modèle d’affaire. Ils ne connaissent rien d’autre. Ils sont indépendants de fortune aujourd’hui, soit parce qu’ils ont hérité de la fortune du paternel, soit parce qu’ils ont vendu l’entreprise.

Ces personnes désirent faire croître l’entrepreneuriat au Québec, créer de la richesse, et dans les deux cas, veulent que le Québec soit indépendant. Ce dont il ne semble pas se rendre compte, cependant, c’est que la meilleure façon de faire ça, c’est en se mêlant de leurs affaires. Vous avez décidé de faire de la politique? Faites de la politique!

Encouragez des politiques publiques qui stimuleront les entrepreneurs: une main-d’oeuvre qualifiée, une fiscalité simplifiée, des relations de travail harmonieuses, des infrastructures qui ne ressemblent pas à celles du tiers-monde, des investissements étrangers en sol québécois. C’est ça, votre job. Travailler sur les fondations d’un environnement de travail et d’affaires stimulant créateur de richesse.

Pour le reste, quand le créateur ou l’entrepreneur décidera de la façon dont il entend donner un second souffle à son entreprise, ça ne vous regarde tout simplement pas. Get that?

À lire également Pierre Duhamel

29 réflexions sur “Cirque du Soleil et le nationalisme économique québécois

  1. Seulement M. Laliberté sait pourquoi il veut vendre son Cirque, peut être qu’il voit plus loin que nous ou il veut simplement vivre une autre vie ou prendre sa retraite bien méritée. Si c’était plus que profitable pour les années à venir, ses partenaires plus jeunes que lui voudraient bien l’acheter. C’est sure que nous sommes fiers de cette entreprise Québecoise qui fut un succès rare!

  2. J’ai regardé la période de questions ce matin à l’assemblée nationale. Le gouvernement tient bon. Pas question de se mettre le nez dans le privé. M. Couillard et M. Daoust ont été catégorique. Je les aurais embrasser. Imagine M. Peladeau premier Ministre. Imagine Quebecor en difficulté. En gardant la majorité des actions en tant que Premier Ministre il peut faire ce qu’il veut. Il aura les deux mains dans le plat de bonbons.

  3. Question sur l’intouchable René Angelil :

    Qu’adviendra-t-il des Productions Feeling (en français svp) s’il venait à mourir? Elles seraient vendues au Québec?

    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai comme le sentiment que René Angelil planifie en ce moment l’avenir de ses productions et du produit Céline.. Les changements dans l’entourage de Céline permettent de le présumer.

    On verra! Mais René Angelil dont les qualités d’homme d’affaires ne sont plus à refaire misera-t-il sur les offres alléchantes à l’international comme le fait Guy Laliberté ou se repliera-t-il sur le Québec par solidarité nationaliste??

  4. Très bon article, Joanne. C’est un point de vue que je partage entièrement.
    Comme beaucoup de nos politiciens nationalistes, Legault est un collectiviste fini.
    Un fleuron québécois c’est sacré et il ne faut pas que ça tombe dans les mains des « étranges ».
    C’est une attitude émotive et très dangereuse sur le plan économique. Pensons au plat de bonbons que constitue la Caisse de Dépôt.

  5. Globe & Mail cette après-midi: « Cirque du Soleil nears deal with U.S. private equity giant TPG, Caisse » Inclus aussi dans la groupe d’investisseurs « one of China’s largest investment funds. »

  6. Mme Marcotte,
    Un bon article en partie, mais dans votre dégobilage sur tout ce qui n’est pas PLQ, vous avez oublié de mentionner que c’est René Lévesque qui a aidé M. Laliberté à débuter son cirque. Il faut toujours regarder les deux côtés de la médaille. L’automne dernier, n’est-ce pas en grande pompe que M. Couillard, accompagné de M. Sabia ont annoncé que la Caisse de Dépôt investira dans les structures, etc,,, etc et regardera la rentabilité possible de tout projet et, si elle voit une opportunité, elle investira….Je ne sais pas si le cirque du Soleil est une opportunité, mais si une Cie d’investissements américaine s’y intéresse, peut-être que c’est une bonne affaire d’y investir. N’oubliez pas que la firme américaine est strictement une cie d’investissements et n’est pas un opérateur.. Vous omettez de mentionner que c’est le PLQ qui a investi 400 millions de $ dans une cimenterie qui va polluer énormément. Vous omettez aussi de mentionner qu’un prêt ou une aide financière de 100 millions de $ vient tout juste d’être accordé à Royal Mines, une compagnie que M. Couillard connait bien. Allez-vous me dire que ces compagnies ne sont pas du privé?? En passant, je ne mélangerais pas dans une même phrase les sociétés Hydro-Québec et Cimenterie ….Ce n’est pas du tout pareil, l’une est étatisée et l’autre est privée.
    Je ne sais pas ce qui arrive avec vous depuis le début de l’année; vous qui aviez un esprit si critique et analytique auparavant… ,maintenant, c’est à se demander si votre blogue n’a pas été contaminé par le PLQ. Je sais que vous n’apprécierez pas ma note, mais je m’en fous. On en est maintenant rendus que si l’on fait un commentaire sur des faux pas des libéraux, il y en a quelques-uns, personne n’est parfait, on se fait rabrouer.. En ayant juste des libéraux sur votre blogue, vous n’apprendrez pas grand-chose, car vous penserez tous pareil­.. C’est dans la diversité que l’on apprend….

    • Les prêts toujours pas remboursés faits a Québécor pour l’achat de Videotron ont coûté au Québec, avec les intérêts, la non-rentabilité, etc, la coquette somme de près de 6 milliards de $…

    • @Marius – Peut-être que vous ne me suivez pas suffisamment. J’ai dénoncé vivement la Caisse comme opérateur des infrastructures ainsi que la cimenterie. Pour ce qui est de ce blogue, il se peut que les militants libéraux s’y expriment plus que d’autres militants. Je remarque toutefois que cela semble vraiment offusquer les gens lorsqu’on critique la CAQ. Les anti-libéraux qui sont pro-caquistes réagissent. Cela dit, je pense qu’on devrait pour l’un et l’autre des partis reconnaître ce qu’il y a de bien. Et depuis le début de l’année, je ne peux pas ne pas reconnaître que le PLQ va dans la bonne direction pour des dossiers importants: fonds de pension (loi 3), équilibre budgétaire, non au droit de grève, etc. Je ne comprends pas le côté nationalisme économique de tous les partis au Québec. C’est comme s’il était si difficile pour le privé de prendre la relève que les gouvernements croient que seul l’État peut compenser. Peut-être est-il trop tard, qui sait?

    • Mme Marcotte,
      Merci de votre réponse. Je me souviens que vous étiez contre l’implication de la caisse dans les infrastructures. Je reconnais également que le gouvt libéral a fait de bonnes choses, grâce surtout à M. Coiteux et M. Barrette. Que font les autres ??? Que Je suis tanné d’entendre parler de PKP, PKP, PKP. J’ai hâte que le PQ choisisse son chef et qu’on en finisse avec ce maudit niaisage de PKP…

    • Marius, vous avez raison. Moi, j’abandonne. Mon dernier commentaire sera que certaines personnes devraient ré-écouter L’illusion tranquille.

  7. J’ai trouvé Legault nul. C’est une compétition entre lui et les nationaleux pour savoir qui est le plus nationaliste….En plus il a ajouté qu’il ne fallait pas décrocher la croix a l’AN parce que c’était du patrimoine…Au secours…Il ne manque plus qu’un autre débât sur une charte….

  8. Excellent texte Mme Marcotte. Félicitations pour votre travail de conscientisation et d’éducation.
    Le modele et surtout la mentalité Québecoise doit changer. C’est tellement « vieux jeu » d’etre anti-capitaliste et interventionist gouvernementale. Une jeunesse qui valorisent l’entreprenariat est le garant d’un avenir prospere.

  9. Pierre Duhamel Twitter… « Guy La liberté vend son cirque » une analyse lucide et non pas un procès dans son article de l’actualité.

    Pierre Duhamel Twitter 26 mars.. « Cimenterie, j.. j’ai changé d’idée@ il nous explique pourquoi dans un article aussi dans l’actualité.

    Pierre Duhamel Twitter. : »Telus veut investir au-dessus d’un milliard au Québec »

    Pas sûre que Quebecor vont être contents.. eux qui cherchent à imposer le monopole Quebecor sur tout le territoire Québécois..

    :Lisez ces articles pour une mise à jour économique à l’heure de 2015.. qui n’a plus rien à voir avec le nationalisme économique .

    C’est dans la culture élitiste québécoise d’être réfractaire aux changements.. L’industrialisation, le vote des femmes, maintenant le virage technologique… on est toujours les derniers à embarquer.

  10. Joanne ne mérite vraiment pas les reproches que certains lui adressent.

    Ce n’est certainement pas de gaieté de cœur qu’elle se doit de reconnaître le piteux état de la droite au Québec.

    Le déni est contreproductif.

    Reste à encourager les mesures qui seront mises de l’avant par le PLQ et accepter de restreindre nos attentes.

    La première année des Libéraux au pouvoir a fait faire au Québec un pas vers l’avant et non plus des pas vers l’arrière..

    Quand un Martin Couteux est comparé à un pitbull et Philippe Couillard à Margaret Thatcher, c’est un signal que le PLQ est considéré comme un adversaire redoutable.

    Alors j’invite le PLQ à continuer!

  11. «Il n’y a plus aucune fibre adéquiste qui résiste au nationalisme économique du chef de la CAQ.»

    Vous avez raison Joanne, comme l’ADQ me manque. J’en voudrai toujours un petit peu à Mario Dumont d’avoir quitté, il serait peut-être PM aujourd’hui.

    • Ayant été impliqué de très près avec le candidat adéquiste de notre région durant l’élection de décembre 2008, je peux vous dire que nous étions déçus quand, à une semaine des élections, les sondages nous montraient que Mario Dumont était moins populaire que le parti et on connait les résultats. Nous avions l’impression que Mario était fatigué de la politique. Quand le parti est devenu l’Opposition officielle aux élections de mars 2007, on dirait que c’était une surprise et que M. Dumont n’était pas prêt à assumer ce rôle. Il a perdu de la crédibilité quand il a demandé un vote de confiance envers le gouvt Charest p.c.q. celui-ci ne voulait pas abolir les commissions scolaires. On sait ce qui s’est passé, le parti de Mme Marois a voté avec le gouvernement et la motion de non confiance a été défaite. C’était le début de la fin pour la carrière politique de Mario. N’avait-il pas vérifié avec Mme Marois auparavant?? Le PQ était en réorganisation et c’est la raison pour laquelle Mme Marois n’a pas voulu défaire le gouvt….Regardez vers l’avant et oubliez l’ADQ, il s’est fait HARAKIRI. Souvenez-vous de la course à la chefferie pour remplacer Mario Dumont….de vrais amateurs…..Ne blâmez pas Legault, il n’était pas encore dans le décor. Non, M. Dumont ne serait pas PM aujourd’hui. Quant au nationalisme économique que vous semblez reprocher à la CAQ, souvenez-vous que Mario Dumont était dans le camp du oui en 1995….Pas besoin d’être gauchiste pour être séparatiste….Qu’arrive-t-il avec M. Adrien Pouliot et son PCQ ??? Quelqu’un le sait-il ??? Où se cache-t-il ???

  12. Tout-à-fait de votre avis. Plus simple d’être envieux et protégé que de travaille fort et prendre des risques!!
    De toute façon l’État (lire bureaucrates) savent mieux,tout!!

  13. J’ai entendu Adrien Pouliot à Maurais Live laisser miroiter sa prochaine candidature dans Chauveau..
    Je voterai pour lui, si cela s’avérait, ça c’est certain..

    Mario Dumont avait pris le PQ par surprise en devenant l’opposition officielle… le PQ s’était alors emparé du volet identitaire et la campagne de démolition à la sauce TVA \Radio Cane aidant, ce qui devait arriver arriva… Mario a dégringolé..

    La remontée de François Legault en campagne n’est aucunement dû à son propre mérite mais à l’appui qu’il avait reçu des médias dans une stratégie visant à sauver les meubles après le poing levé de PKP et empêcher l’élection d’un PLQ majoritaire.

    Cette même méthode est utilisée en ce moment envers Philippe Couillard.. la fin justifie les moyens pour les fanatiques péquistes. Transgresser les règles est un naturel pour ce parti perverti depuis quelques années par des excités de l’identitaire.

    Je pense que le PQ vient enfin de trouver chaussure à son pied.. Philippe Couillard semble aussi inébranlable que le Sauveur désigné.. Et de là la médecine de cheval qui lui est réservée..

    Ce qui pourrait faire la différence c’est que Philippe Couillard joue à visière levée ce qui inspire la confiance..

    Le PQ s’enlise dans le salissage mesquin de façon même pas subtile.. leurs tentatives de justifier l’indéfendable quand vient le temps de répondre aux questions qui abordent les conflits d’intérêts concernant PKP font pitié à voir. Reste la voie de la diversion faute d’arguments dans ce grossier deux poids, deux mesures…. la paille et la poutre..

    Quand les médias Quebecor, propriété de PKP, font leur « Une » sur un amalgame monté en épingle dans une énième tentative de démolir Philippe couillard, je ne peux que me rappeler un traitement médiatique analogue réservé à Mario Dumont.

    Mais cette fois-ci la commande vient de l’actionnaire désormais député de St-Jérôme. Ce qui me scandalise c’est tout ce silence complice.

    PKP doit démissionner.. Il se sert de ses médias dans sa course à la chefferie, il se servira de ses médias en tant que chef de l’opposition et il se servira de ses médias comme président de ce petit Québec replié sur lui-même.

    Les oiseaux se cachent pour mourir??

    François Legault aura été le fossoyeur de l’ADQ.. Grâce à lui l’espoir d’un vrai parti de droite s’est évanoui.

    Je souhaite malgré tout que la CAQ soit l’alternative au PLQ dans les années à venir.. le PQ est devenu un cancer pour le Québec.

  14. La première qualité d’un bon « leader » c’est de savoir s’entourer..

    Martin Coiteux et Gaétan Barrette ont jugé bon de choisir le PLQ de Philippe couillard et non pas la CAQ de François Legault…

    Michel David relevait que Ô surprise Philippe Couillard, contrairement à Jean Charest, restait solidaire à ses Ministres.

    Martin Coiteux et Gaétan Barrette pourraient claquer la porte.. ils ne le font pas parce que le PM leur laisse les coudées franches, peut-être?

    Et avec comme résultat, lu ce matin: « Réduction d’effectifs, Coiteux persuadé que les cibles seront atteintes »

    A voir aller François Legault et son nationalisme économique, on ne peut que mieux apprécier la clarté du jugement de Martin Coiteux..

    On sait maintenant que Legault ne lui aurait jamais laissé autant de corde que ne le fait le PLQ…

    Philippe Couillard refuse, malgré la pression de l’opposition de se mêler de la. vente du Cirque du Soleil..

    Ne blâmons pas François Legault?? Ben non!

  15. Joanne est une rare chroniqueuse qui ose confronter la bien-pensance..

    C’est en raison de quoi son blogue attire ceux qui émettent des commentaires positifs sur le PLQ . On est censurés partout ailleurs..

    « Je suis Charlie ».. rien de moins vrai dans ce Québec qui ostracise les.porteurs d’opinions dissidentes.

    Merci! Joanne…

    • C’est bien vrai, Hélène, que tous les opinions ont le droit d’être exprimés ! Je ne suis pas et ne serai jamais libéral provincial à moins d’un virage de ce parti dans l’avenir et avec un autre chef mais c’est eux qui ont le mieux agit sur cette question là !

  16. Mme Marcotte,
    Je suis totalement en accord avec vous au sujet du Cirque du Soleil.
    Legault et Péladeau n’ont pas à s’indigner de la vente à d’autres que des Québécois car c’est une transaction PRIVÉE et le gouvernement n’a pas à s’immiscer dans cette vente. D’accord avec M. Couillard à 100%.
    Pourquoi MM. Legault et Péladeau ne prennent-ils pas l’initiative de trouver des investisseurs québécois? C’est du domaine du privé.

    Pourquoi ne l’achètent-ils pas, eux, s’ils veulent que ça reste québécois? Ils ont le fric et des supposées qualités d’entrepreneurs…. À eux de faire les démarches!!!! Pas toujours au gouvernement de bouger et d’agir!

    Je continue de donner mon appui au gouvernement Couillard, à Martin Coiteux et au Dr Barrette. Ils sont fermes et tiennent leurs bouts malgré les critiques de toutes sortes.
    M. Coiteux m’impressionne beaucoup et doit continuer coûte que coûte et avec la détermination dont il fait preuve, il va atteindre ses objectifs.
    M. Blais va peut-être nous impressionner, laissons la chance au coureur.
    Il va falloir qu’il se mêle de sévir contre les commissions scolaires qui continuent de dépenser pour des congrès comme celui de Laval en fin mai. Dans le JdeQ, on donne le nom des commissions scolaires qui exagèrent sur le nombre de participants. Ça va de 13 à 2 selon les endroits. Où est l’austérité tant critiquée?

    Des coupures, il y en a eu par le passé:
    En voici deux dont je me souviens…

    – début des années 80, sous René Lévesque, GROSSE coupure de 20% sur les salaires des enseignants….. Plusieurs l’ont oubliée ou ne l’ont pas vécue…. Elle avait fait mal et avait très critiquée.

    – Sous Lucien Bouchard, en 98….. On en subit encore les conséquences.
    Ces coupures s’étaient faites sous le régime péquiste….. Ne pas l’oublier…. Le modèle québécois,….. On a passé par-dessus.

    Quand un gouvernement est obligé, il doit le faire…

  17. D’accord que c’est un excès de nationalisme économique qui fait que l’opposition veut que le gouvernement s’en mêle. C’est une transaction privée. M. Laliberté est sans doute tanné et veut passer à autre chose. C’est parce que le cirque a été une grande fierté québécoise que les gens ne veulent pas le voir quitter. Espérons que le siège social reste ici pour garder les emplois ici. Cependant, ce n’est pas une entreprise clé ou d’intérêt public comme Hydro-Québec.

    Je pense que les nationalistes doivent évoluer un peu car Groupe Jean Coutu possède aussi des intérêts à l’étranger, tout comme Couche-Tard. Je pense que le PQ et la CAQ font fausse route sur cette question.

  18. Il y a aussi une contre-partie au nationalisme débridé dont font preuve les PKP et Legault de cette terre: comment croyez-vous que les autres gouvernements réagiront lorsque l’un de nos « fleurons » voudra acheter une société étrangère? Ils nous rendront la pareille là où nous serons considérés comme les « étranges » de la transaction.

  19. Voir le lien de Joanne vers Pierre Couture, chroniqueur du JDQ…

    Et si la vente du Cirque par Guy Laliberté était stratégique pour amener le Cirque encore plus haut? C’est ce qu’on peut lire dans l’article de Pierre Couture..

    Par ailleurs, Guy Laliberté va reprendre ses billes et les jouer dans l’industrie funéraire… on n’a pas encore fini de parler de lui au Québec malgré qu’il soit en ce moment soupçonné des pires intentions.

    Les nationalistes interventionnistes sont de plus en plus déconnectés de la réalité..

    Ceux qui craignent voir le siège social du Cirque déménager de Montréal devrait être rassurés du fait que le multimillionnaire Mitch Garber, patriote québécois avoué à TLMEP, fasse partie de la transaction.

    On dirait que les ambitions du PQ pour le Cirque soient revues à la baisse comme dans le cas de Quebecor… Nous autres les autres..

    • Avec les séparatistes c’est toujours de la bassesse, ils aiment ça être des petites victimes éternelles. Leur passe temps c’est de pleurnicher sur tout ce qui veut avancer. Je les blame beaucoup pour l’immobilisme du Québec. Ils ne veulent rien entendre des autres manières de penser et musèlent les internautes qui essayent de communiquer pour donner leur point de vue. Ils font pitié!

  20. ps.. Vous savez le même Mitch Garber du Ceasar’s Palace là oü se produit Céline.

    Qui peut se vanter de pouvoir faire porter par Céline un collier, créé à partir de CD, par une jeune entrepreneur québécoise dans le but de l’aider à lancer sn produit? Mitch Garber tel que vu dans l’oeil du Dragon.

    Ce Mitch Garber qui a jugé PKP mauvais gestionnaire, preuves à l’appui.

    Comme il n’y a pas de fumée sans feu, ne pourrait-on pas voir en Mitch Garber un homme d’affaires motivé par une exaspération du climat délétère pour les entreprises au Québec à la manière des Martin Coiteux et Leitao qui ont fait le saut en politique dans le but de voir les choses changer?

    Ce qui me fait imaginer ce scénario c’est que ce Mitch Garber fait partie de ce groupe de Québécois basés à Las Vegas qui ont su donner au Québec une marque internationale.

    Et si c’était vrai?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s