Ça, c’est une maman!

Now, THAT’S A MOTHER!
« Ce n’est pas comme ça que je t’ai élevé, mon fils! »

Et non. Ne me revenez pas en me disant que j’appuie la violence physique envers les jeunes.

11 réflexions sur “Ça, c’est une maman!

    • Comme ma mère le disait « C’est pas parce que je ne l’ai pas bien élevé c’est parce qu’il n’a pas su en profiter ! »

    • Voila une mère qui n’abdique pas , malgré que son grand veau se laisse entrainer par le troupeau , elle va le chercher pareil et le pauvre petit choux ne peut recevoir des taloches de sa mère? mais lui peut lancer des pavés a la police?

  1. Tous les parents devrait agir comme cette mère mais non ils préfèrent
    les appuyer et de les défendre sur les médias et d’accuser la
    police !!!

  2. Il y a toute une génération de parents qui ont été ratés, qui veulent être cool, être les chums de leurs enfants, au lieu de les encadrer, de leur mettre des limites, de les éduquer. Je risque (et j’espère) être comme cette mère (version père) si je pogne un de mes gars dans une situation semblable à ce qui s’est passé à l’UQAM. J’adore mes gars, et c’est pourquoi je leurs dis parfois « Non ». J’adore mes gars, ils sont intelligents, et quand je leur explique les raisons de mon refus, ils comprennent.

  3. Moi, c’est la réaction du garçon qui m’impressionne. Il semble avoir beaucoup trop de respect pour sa mère pour riposter d’une façon quelconque. Ce genre de respect ça se mérite. Bravo pour les deux protagonistes!

  4. Bon Dieu, elle devrait venir transmettre ses valeurs aux mères québécoises ou à leurs suppôts de gardiennes. Bravo, mais en même temps désolant de constater qu’une grosse génération de parents ont failli à la tâche en abandonnant leur rôle d’éducateurs.

  5. Imaginez une seule seconde la même chose filmée ici, au Québec où les enfants-rois sont adulés jusqu’à plus soif et où toute forme de punition énergique est totalement écartée.

    J’entends déjà nos lologues et autres professeurs en sciences molles de l’UQÀM s’époumoner dans tous les média que cette façon de corriger le petit l’affligera et détruira son estime de soi pour le reste de sa vie et qu’il en portera des séquelles jusqu’à sa mort et que la société (voire DPJ) aurait dû le protéger contre ces assauts sauvages.

    Elle devrait faire partie des surveillants de l’UÀM bordel!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s