Chronique: PKP maintenant chef du PQ; lutte anticipée PKP vs Legault

Chronique à Maurais Live du mercredi 20 mai 2015 – Élection de Pierre Karl Péladeau comme chef du PQ; couverture médiatique de la course; le cul-de-sac dans lequel se trouve le nouveau chef (clarté indépendantiste vs profession de foi envers le modèle québécois); le mythe de la réussite en affaires de l’homme; lutte à venir entre l’ex-péquiste François Legault et le nouveau péquiste Péladeau pour définir le parti qui se l’alternance au PLQ.

114 réflexions sur “Chronique: PKP maintenant chef du PQ; lutte anticipée PKP vs Legault

  1. C’est le scénario de voir la CAQ comme opposition officiel qu’il faut qu’il se concrétise à condition que le PLQ sera majoritaire en 2018. L’ADQ n’a pas pu profiter de cette chance aux élections de 2007.

    En passant, le blogue Antagoniste.net a quelques bonnes trouvailles sur divers textes que J.-Jacques Samson avait écrit au Soleil et Journal de Québec http://www.antagoniste.net/2015/05/19/dis-moi-qui-te-paye-je-te-dirai-ce-que-tu-penses/ ainsi que sur la machine médiatique. http://www.antagoniste.net/2015/05/20/la-machine-mediatique/

  2. Dominique Maurais a été roulé dans la farine. Ce n’est jamais agréable de voir sa confiance trahie.. C’est tout à son honneur de le voir exprimer sa déception.

    On le sent plus caustique comme par exemple dans son entrevue avec JJ Samson.. Chose certaine ses commentaires seront on ne peut plus directs à partir de maintenant. C’est rafraîchissant!

    Reste à voir si on lui laissera longtemps toute la latitude pour émettre des opinions aussi tranchées.

    On sent une fébrilité dans l’écurie des chroniqueurs chez Quebecor.. La parole se libère et on semble s’en donne à cœur joie quitte à ne pas arriver « à cacher ce sein qu’on ne saurait voir.. »

    Les spin docteurs qui s’amènent avec le couronnement de PKP.. De la poudre aux yeux pour faire croire en un semblant d’objectivité?? En tous cas, ils sont hyperactifs..

    Je suis agréablement surprise de voir François Legault retrouver sa pugnacité de la dernière campagne électorale. Il n’acceptera de toute évidence pas que la CAQ soit traitée en quantité négligeable. Et c’est rassurant.

    Le PLQ aura besoin de la CAQ pour faire le poids face à la puissante machine médiatique partisane péquiste. .Les occasions ne manqueront pas de pourfendre les conflits d’intérêts dans lesquels le Baron de la presse va inévitablement se retrouver.

    C’est drôle de voir certains chroniqueurs anticiper les basses attaques que le PLQ pourraient asséner à PKP, cette pauvre petite chose sans défense! Déjà on dépeint PKP comme un passionné émotif versus un Philippe Couillard froid et imperturbable..(Richard Martineau).

    Michel Hébert quant à lui nous prévient de la perfidie du Ministre Moreau quand vient le temps de faire ressortir le côté rustre de certains.. Michel Hébert reconnaït-il en ce disant que sous cet aspect PKP pourrait se voir réserver pareil traitement de la part de Moreau?

    Je pense que pour en finir avec le PQ, il faudrait une réélection du PLQ majoritaire en 2018.. espérons qu’il ne décevra pas trop..

    François Legault s’il arrivait quant à lui à conserver les votes de la CAQ dans le 450 et à reprendre un ou deux comtés dans la région de Québec pourrait confondre les péquistes dans leur stratégie avouée de séduire les caquistes.

    Un PQ, déclassé au rang de deuxième opposition, ne s’en relèverait jamais.

    Tout ça évidemment se passerait dans un monde idéal…

    D’énormes obstacles se dresseront sur la route des trois partis dans cette drôle de guerre qui s’annonce…

  3. Stéphane. J’ai pris le temps de lire les commentaires au sujet
    de monsieur Samson et j’avais remarqué le changement dans
    ses écrits, il a simplement peur à son job, donc pas mal moins
    intéressé à le lire puisque pour moi il est impartial, ce que je
    trouve dommage. Plus à mon sens de crédibilité.

    Merci Stéphane d’avoir affirmer mes doutes.

    Claire

  4. Joanne, vous semblez estomaquée par ce que ce que apprenez. serait-ce que le Quebec bashing y ait été encouragé par PKP eu vue d’attiser la colère des Québécois contre les anglophones??

    Désolée! la conspirationniste en moi n’est jamais bien loin!!..

  5. Joanne,
    Est-ce que vous voulez nous dire la nouvelle en rapport avec : « une incursion dans le monde Sun News sous PKP… »
    Vous dites que ce n’est pas beau….
    Je n’ai pas pu la lire car elle a disparu….
    Bizarre!!!

    • Allez sur ma page Facebook. Quelqu’un a reproduit l’article au complet. Il reste, par contre, que le ton de la lettre dénote un trop plein de rancoeur. Pas certaine qu’il faille prendre tout ce qu’il y a dans l’article pour du cash.

  6. Mme Marcotte,
    Pourriez-vous m’envoyer l’article svp, car je ne suis pas sur Facebook, si c’est possible.
    Merci

  7. Loulou, rechercher sur google. twitter Antonia Zerbisias..

    Sun News, the PQ and Pierre Karl Péladeau, Theo Caldwell…

    Comme Joanne le souligne, pas certain qu’il faille prendre tout ce qu’il y a dans l’article comme du cash..

    Par contre, des traits de caractère qui ressortent sur son côté pingre sont déjà de notoriété publique.

    Aussi en lisant l’article, le psycho drame auquel nous sommes conviés depuis l’élection de Pauline Marois, de la défaite du PQ, de leur réaction de déni et finalement du couronnement de PKP à la chefferie, donne aussi matière à penser que ce portrait n’est peut-être pas aussi éloigné de la réalité qu’on voudrait bien le croire.

    Voici la conclusion de l’article: (Has that PKP pièce been vapourized?)

    « A PQ leader lacking vision, intégrity and basic interpersonnal skills is nothing new (indeed these traits seem part of the job description) and it augures well for the future of this nation. »

    « Those who love Canada should take confort that those who wish to dismantle the country are led by the guy who brought you Sun News »

    En passant, Denise Bombardier compare PKP à rien de moins qu’à Pierre E Trudeau… on pourrait regretter ne pouvoir voter pour lui en raison de sa vision indépendantiste.!!!

    Elle part demain pour Paris, invitée par les cercles littéraires, dont Dany Laferrière, à discuter du nouveau dictionnaire québécois

    Bombardier a dit à Dominique Maurais qu’elle y rencontrerait Philippe Couillard, également invité..

    E tiens donc! Elle sera heureuse d’apprendre que PKP a aussi reçu une invitation et qu’il sera de la partie!! Une poignée dans l’dos avec cela?..

    Ne jamais sous estimer ceux qui se surestiment! Et il semble que l’on soit devant un cas patent.

  8. « Le silence des agneaux » Lysiane Gagnon

    « Québecor possède les plus gros tirages de la presse québécoise;

    il exerce un quasi-monopole sur les magazines francophones (seule l’actualité lui échappé);

    Sur la télévision privée, le cinéma et la cablodiffusion, de même que sur la chaîne du livre, le secteur de la librairie (en mons avec la vente d’Archambault à Renaud-Bray);

    mais il contrôle la majorité des grandes maisons d’édition, dont le plus gros éditeur des manuels scolaires, et reste le principal distributeur de livres et d’imprimés (incluant Le Devoir, dont il assure la distribution).

    Si M. Péladeau devenait premier Ministre, la concentration d’autant de pouvoirs entre les mains d’un seul homme sera démesurée.

    Mais force est de constater que, devant cette perspective, on n’entend que le silence des agneaux. »,

  9. Merci Stéphane pour le lien sur l’article de Dominique Maurais dans archive.is
    Je ne suis pas de la région de Québec mais je trouve les gens de cette région vraiment « cools ».

  10. Un deuxième sondage « bizarroïde » en deux jours jour m’a poussée à faire une recherche sur les sondages..

    Source: academia.edu « L’opinion publique comme instrument du pouvoir »

    « Les médias et les instituts de sondage sont des acteurs principaux de la production du savoir et du discours. »

    « Ce n’est pas seulement le discours politique mais aussi médiatique et le discours produit par les sondages qui sont importants dans « la fabrication » de l’opinion publique. »

    « Les réseaux de pouvoir ont plus de possibilité d’influencer la société car les moyens de communication et les sondages deviennent des « outils » fondamentaux. »

    « Donc, il faut d’abord constituer un sujet social sous le nom « public » et il faut ensuite constituer « l’illusion » de l’opinion publique afin de « légitimer » les décisions politiques et « renforce » le pouvoir. »

    « Les objets présentés par les médias comme l’actualité de l’opinion publique ou les objets d’enquête proposés par les sondages « comme un besoin de savoir » ne servent qu’aux fins du pouvoir. »

    « A cet égard, l’opinion publique « ne désigne pas » l’ensemble des opinions polyphoniques (plusieurs voix) »

    « La notion de l’opinion publique est fondée sur la relation hégémonique (domination d’un groupe sur un autre) dans laquelle le pouvoir se cache. »

    « Donc ce n’est qu’une notion « idéologique » afin d’assurer le contrôle social, « un instrument » des relations du pouvoir afin de réaliser l’ingénierie sociale. »

    « Le pouvoir est capable de faire éloigner le public de l’actualité en déterminant le cadre des discussions publiques. »

    « Le quatrième pouvoir: les médias ont un rôle très fondamental dans la mobilisation de l’opinion y compris la production du savoir et du discours. »

    « Le média est le premier message de propagande des régimes totalitaires. »

    « Le pouvoir des médias met l’accent sur « la domination de l’émetteur » car c’est l’émetteur qui détermine le contenu du discours. L’actualité des masses médias est déterminée par ceux qui détiennent le pouvoir. »

    « Les médias sont « les responsables essentiels » de l’incurie politique. Les passions politiques ont laissé leur place à la répulsion politique. L’individu perd son initiative et il est désormais loin des réalités. »

    « La propagande est une tentative d’influence qui vise à modifier la conduite et les opinions de l’interlocuteur. »

    « A cet égard, « l’opinion publique » constitue un champ produit et orienté par la propagande. »

    « La propagande est une tentative complètement consciente, elle présente les informations déjà sélectionnées ou elle évite les vérités qui sont contraires à son but. »

    « La propagande est un moyen de communication la plus efficiente dans le processus de « construction de l’opinion publique ».

    « La modalité de propagande prévoit que les nouvelles et les discussions menées par le média, institution standardisée par les élites, « sont limitées » par les paramètres des intérêts des élites. »

    « Les mass-médias cachent la plupart des vérités, en fait l’essentiel est de savoir où il faut placer la vérité,
    de décider de la répéter ou ne pas répéter.. « La face cachée » des médias est un moyen fonctionnaire pour le pouvoir. »

    « L’individu est presque totalement dépendant des mass-médias pour l’évaluation du climat de l’opinion. »

    « Selon le mécanisme psycho-social nommé « la spirale du silence », les créateurs de l’opinion publique sont les médias. Ils constituent l’environnement dont la pression déclenche la combativité, la soumission ou le silence. »

    Un air de déjà vu dans le climat politique québécois, non??

    Voilà un long exposé que je jugeais plus que pertinent au moment où apparaît la possibilité de voir le Québec sous la gouverne d’un Baron de la presse..

    Bip! Bip! Bip! Bip! Alerte: tornade PKP en vue qui risque de balayer le paysage politique québécois sous son passage! (clin d’œil)

    « Les agneaux doivent sortir de leur silence.. » Il en va de la démocratie..

  11. Stéphane, « Tant que d’honnêtes travailleurs demeureront les otages d’organisations cyniques qui les manipulent et leur cachent la vérité, la crise manufacturière ira en s’aggravent et le Québec continuera à s’appauvrir ». (PKP avril 2008)

    « On a peur que si on individualise la culture, si on la sort enfin du carcan de l’identité, si on lui permet d’échapper au collectif, le Québec ne se reconnaitra plus la prochaine fois qu’il se regardera dans le miroir.

    Effectivement, le Québec ne se reconnaitra plus mais ce n’est pas parce que son miroir lui renverra une image déformée de lui-même. C’est parce qu’il verra enfin son vrai visage au lieu du masque folklorique qu’on s’obstine à lui montrer. ». (Richard Martineau, le Buffet 1998)

    « Le PM Bernard Landry s’est fait comédien pour servir les intérêts de Julie Snyder, l’amie de Pierre Karl Péladeau, un puissant financier et président d’un empire de presse dont l’une des composantes, Vidéotron, a même été acquise grâce au support de la Caisse de dépôt.

    Ce n’est pas banal. Le PM n’aurait certainement pas prêté son prestige pour un caméo quelconque; qu’il l’ait fait pour un proche de M. Péladeau ne peut être attribué à un concours de circonstances. Il faudrait être bien naïf. ». (J Jacques Samson mars 2003 alors chez Gesca)

    Question: qu’ont en commun ces trois individus? Des vire-capots opportunistes.. en mission médiatique pour faire du Québec un pays! Comment ne pas se méfier de ces « faux nez »?.

    « Aucun principe ne peut poser qu’il faille d’abord s’isoler pour pouvoir protéger la souveraineté culturelle et politique et ensuite seulement communiquer avec l’universel, j’y vois là un dangereux fantasme de pureté ethnique ». (André Lussier, le Nationalisme québécois sur le divan, 2002)

  12. Ce soir au 24\60 Anne Marie Dussault et ses invités analysaient les résultats du sondage Crop.. Ils ne pouvaient cacher leur satisfaction face à la remontée « spectaculaire » de Thomas Mulcair.. « Le NPD cartonne » (La Une du Soleil)

    Radio Canada et la Presse sont anti-Harper.. chez Vincent Marissal ça semble viscéral.

    Yuri Rivest de Crop a comme client la Presse.. On peut imaginer que ses sondages pour Gesca puissent être influencées par leur vision libéral \social démocrate anti-conservateur..

    Le PQ, pis encore depuis le couronnement de PKP, peut profiter du biais partisan des sondages Léger Marketing..

    L’aspirant à la plus haute fonction de l’État, actionnaire majoritaire de Quebecor est aussi le « Boss » de Jean-Marc Léger qui siège sur le CA. de Quebecor.

    Qui plus est, JM Léger est un membre très actif de la Fondation Lionel Groulx auprès des Bernard Landry et PKP… Quebecor est le principal commanditaire de ce mouvement souverainiste.

    PKP s’est acheté un parti et une maison de sondages…

    Il faut toujours garder à l’esprit que les sondages sont une tentative d’orienter « L’opinion publique »

    En Grande Bretagne, en Alberta, au Québec en 2007, entre combien d’autres, les sondeurs ont été confondus..

    Il faut demeurer vigilants! Notre sens critique aura besoin d’être bien aiguisé pendant les trois prochaines années… Le chant des sirènes du couple Snyder\Péladeau pourrait s’avérer envoutant!

    . .

    .

  13. @ Hélène Beaulieu qui disait récemment que le P.Q était mort et enterré??? Pierre Karl Péladeau propulse le Parti québécois (PQ) en tête des intentions de vote au Québec. Pour la première fois depuis les élections d’avril 2014, le Parti québécois fait mieux que le Parti libéral du Québec (PLQ) dans une enquête réalisée par CROP pour le compte du Soleil et de La Presse.

  14. Les sondages ne sont qu’un outil « créé pour orienter » ce qu’on aime désigner sous le vocable « d’opinion publique ». Autant les politiciens fédéralistes qu’indépendantistes y ont recours..

    La victoire de David Cameron, celle du PLQ majoritaire en 2014, celle de la victoire du NPD en Alberta, etc…ne font que démontrer les limites de ce subterfuge..

    Voici maintenant un autre exemple de la dérive journalistique québécoise:

    François Bugingo « des reportages inventés de toutes pièces » (preuves à l’appui). La Presse 23 mai, Isabelle Hachey… Complètement renversant!

    On peut se demander en ce moment si on ne cherche pas à reconduire la Grande noirceur en tolérant toutes ces entorses au code déontologique des journalistes.

    Il suffit de jeter un coup d’œil sur la désinformation dont vigile.net fait son pain et son beurre au quotidien, (ces « cheerleaders » de PKP) pour s’en convaincre… Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es!

    Une caricature sur ce site y dépeint: PKP,  » l’homme d’État qui pense à la prochaine génération » en opposition à Philippe couillard « qui ne pense qu’à la prochaine élection ».. C’est de la projection pure et simple pour ne pas dire de la perversion!

    Je n’arrive pas à comprendre l’absence d’indignation devant ce sabotage évident du Québec auquel s’affaire le PQ.. Le mensonge élevé en vertu?

    On assiste en direct à « la construction » d’un homme politique, ce qui ne peut que renforcer le cynisme ambiant face aux politiciens.

    Je n’en reviens pas de tous ces analystes qui acceptent de jouer le jeu!..

    La « performance » du PKP nouveau suscite déjà une admiration béate chez certains qui voient en lui rien de moins qu’un Nelson Mandela, Obama, De Gaule et tenez-vous bien P-E Trudeau!!

    On transforme PKP à la manière dont le sont les jeunes artistes des Star Académie ou de la Voix..

    Une équipe de conseillers s’activent autour de PKP (Stéphane Laporte? Steve Flanagan, etc.), lui préparent ses discours, lui donnent des cours d’élocution, lui apprennent à contenir ses pulsions agressives, etc..

    Ce ne sera qu’un leurre. Le vrai PKP restera toujours caché derrière le masque qu’on lui fabrique.

    On se rit des Québécois! Le mépris étalé au grand jour envers ces traîtres qui ne pensent pas comme le PQ.

  15. Vous me faites bien rire Madame Beaulieu et je ressens dans l’élan de votre jet de plume une trouille évidente contre PKP et sa puissante machine qui avalera dès la prochaine élection et ce d’une seule bouchée, la piteuse bande à Couillard et ses 40 semblables!

    • @Clint Westwood
      Mme Beaulieu ne fait qu’exprimer ce que ressent la majorité silencieuse…Rira mieux celui qui rira dernier…

  16. Vous avez raison Clint Westwood, c’est en effet une puissante machine.
    Et avec cette machine là, le rêve de PKP pourrait se réaliser..(Il le fait
    surtout pour ses enfants ) : une grosse machine à leur léguer.
    Une fois le Pays de PKP « obtenu » qu’adviendra t-il, si la puissante
    machine se brise ? Avez vous une solution pour la réparer ?
    Sans fortune, on ne pourrait s’exiler.. mais la famille Péladeau oui..
    C’est moins énervant de faire un Pays quand on est riche.
    Mais on a encore trois ans, c’est long en politique.

  17. Si j’ai au moins réussi à vous faire rire, c’est au moins cela de pris!

    Quand on entend les nombreux témoignages qui se recoupent sur l’ancien PKP colérique et dictateur, pas certaine que les lendemains du PQ seront des lendemains qui chantent!!..

    A méditer:

    Raymond Aron évalue les projets de souveraineté des nations en concluant que le nationalisme est « un sentiment impur, passionnel, fait d’orgueil et d’ambition, sentiment dans lequel malheureusement vient se perdre l’attachement légitime à une culture.

    Ceux qui regardent les unités nationales comme seules durables mettent le sceau de l’éternité sur la philosophie historique du X1X siècle européen.

    Raymond Aron constate de façon répétée que l’accession d’une communauté à l’état de nation n’a pas libéré les hommes; au contraire, la volonté d’être une nation s’est épanouie en orgueil collectif.

    Avec les nations devenues souveraines, les guerres des rois sont devenues guerres des peuples. Ce qui a fait finalement que le destin des cultures se jouait sur les champs de bataille.

    Les passions des hommes d’hier nous éclairent sur celles des hommes d’aujourd’hui.

    Au cours de l’histoire, si les diverses nations s’étaient limitées au désir et à la volonté d’être partie prenante
    À l’État qui aurait représenté un plus grand ensemble, il y aurait eu moins de guerre.

    Mais le fait historique est que les nations, comme les rois, étaient belliqueuses, donc non intéressées à partager mais à dominer. (Raymond Aron)

    Toutes choses égales certains en sont encore là ce Québec réactionnaire…

    La peur du changement fait partie de notre Histoire! Il en fut de même lors de la révolution industrielle comme c’est le cas maintenant avec la révolution numérique..

    La peur ce sont justement les indépendantistes qui la portent en eux..

  18. Et j’ajoute que, comme ce fut le cas pour la Charte, le PQ est passé maître pour exploiter la frilosité des régions.. avec des assertions non fondées qu’il en sera fini de « l’austérité » libérale dans un Québec séparé!!.

    La terre promise enfin à notre portée.! Wow!. Nous deviendrons un laboratoire de transcendance pour le monde entier. L’humanité sera sauvée..

    Tout sera gratuit dans cette république.. et écologique.. la simplicité volontaire en réaction à ce monde dévoyé par le néo libéralisme…
    .

    .

    • Un Québec qui réussirait son indépendance pourrait devenir un modèle pour la planète comme le sont les pays scandinaves et l’Allemagne. Nous somme aussi un pays nordique et avons beaucoup en commun avec ses peuples. Le Québec doit par contre favoriser plus de responsabilités de ces citoyens. Pour réussir, les Québécois vont devoir faire preuve d’efforts collectifs et individuels. Il faut comme l’a dit PKP penser plus au bien commun au lieu du seul : je me moi de la société actuel.

      Le PQ devrait donc aider le Parti Libéral avec des propositions constructives pour enrichir le Québec et bien gérer les finances publiques pour nous préparer à faire nos choix dans 3 ans entre un Québec-pays et un Québec-province.

  19. À propos de François Bugingo, je trouve cette histoire triste.
    Mais il faut quand même être objectif : ce n’est pas la faute à
    Québecor, si cette affaire est vraie.
    Peut-être qu’il a voulu se rendre intéressant : dommage je le
    trouvais sympathique et intéressant…

  20. François Bugingo semble mythomane ou bien encore schizophrène..

    Comment a-t-il pu ainsi déjouer tous les patrons pour qui il a travaillé?

    Que cette histoire arrive à ce moment-ci alors que les citoyens sont très sceptiques face au traitement que les journalistes font de la nouvelle pourrait en faire réfléchir quelques-uns..

  21. Je ne vois pas ce que la généalogie d’un blogueur peut apporter de plus à son propos.
    A partir du moment ou l’on s’entend que le blâme ou le mérite ça n’a rien d’héréditaire tout a été dit.
    Par contre c’est très révélateur sur celui qui fait le commentaire. Le message envoyé est  » contemplez ma grande érudition « . L’époque de la royauté d’essence divine c’est du passé.

    • Antitribu a raison. La généalogie réelle ou virtuelle des gens qui commentent ici n’est pas l’objet de ce blogue. Tout ce qui compte, ce sont les commentaires d’ordre politique. Je me suis donc permise d’effacer tous les commentaires qui portent sur l’histoire des Beaulieu aussi bien que ceux du virtuel Clint Westwood. Merci.

  22. Joanne, le discours de Clint Westwood est peut-être révélateur d’une tendance que le Québec emprunterait à la France.. On assiste en France à un retour du biologisme..

    (Sébastien Lemerle, sociologue) « Il est bon de rappeler que la démarche biologique court rapidement le risque de s’écarter du discours scientifique.. La science découvre des faits, et non des dogmes…

    La passion pour la biologie pourrait être une arme de guerre contre la pensée critique.

    Jusqu’à la seconde guerre mondiale le discours sur la biologie avait la fâcheuse tendance à catégoriser voir à hiérarchiser les individus.

    J’en viens ici au livre écrit par Éric Zemmour « Le suicide français » ..

    Son livre compile les grands tubes de la doctrine identitaire récente. On peut même dire que son originalité est d’être au premier rang de tous les cortèges réactionnaires.

    L’illogisme de Zemmour, les biais de sa pensée, on les retrouve, à des degrés divers chez Élizabeth Levy, Alain Finkielkraut..

    Apprenons à penser comme Éric Zemmour (en 9 points) (L’Obs biblio David Caviglioli )

    Qu’est ce que cela a à voir avec nous au Québec??

    Le Figaro 23 octobre 2014… Éric Zemmour et le suicide français vus du Québec… par Mathieu Bock Côté.. lequel se porte à sa défense

    Mathieu Bock Côté en mène large dans le cercle Péladeau…

    Je pense qu’il est important de connaître la pensée idéologique de ceux qui en ce moment sont très actifs pour faire du Québec un pays…

  23. Hélène,
    Merci pour les informations pertinentes.
    N’empêche que j’ai trouvé intéressant, quoique non pertinent, ce que j’ai lu sur les Beaulieu.

  24. Je retiens votre toute dernière ligne (Hélène Beaulieu): « Je pense qu’il est important de connaître la pensée idéologique de ceux qui en ce moment sont très actifs pour faire du Québec un pays » Je vous répondrai ceci: Il s’agit plutôt de bien comprendre l’histoire du Québec et des possibilités qui s’offrent à lui et non de disséquer la pensée idéologique des activistes, ne croyez-vous pas? Quand Henri Ford à créé sa première voiture, il n’a pas chercher à savoir ce que les gens pouvaient penser de sa mécanique mais plutôt de ce qu’elle allait procurer à titre de moyen pour chaque individu de l’Amérique!

  25. Il s’agit de bien comprendre l’histoire du Québec et des possibilités qui s’offrent à lui…

    Comme si la compréhension de l’histoire du Québec n’était réservé qu’aux souverainistes.. révisionnistes à leurs heures..

    La diversité est à le fondement de l’écosystème. Le Québec n’est pas un tout homogène… divers courants de pensée existent mais les tenants de la pensée unique font tout pour les ostraciser..

    Avec le fédéralisme on est dans le concret.. Le Québec de 2015 se targue avec raison d’être parmi les meilleurs au monde dans différentes sphères d’activités..

    On est loin des postes de porteurs d’eau dans lesquels les Québécois se retrouvaient confinés avant que l’instruction ne soit devenue gratuite et obligatoire dans les années 1955..

    Et cette performance du Québec a pris forme dans le cadre canadien.

    Le fardeau de la preuve est dans le camp indépendantiste.. .Depuis les quarante dernières années ils n’ont pas su amener d’arguments suffisamment solides sur ce que l’indépendance allait procurer à titre de moyen pour chaque individu.

    Le clan Péladeau et les mesures qu’ils comptent imposer dans le Québec pays revêtent un caractère liberticide rebutant par rapport à la liberté dont nous jouissons à l’intérieur de la fédération canadienne.

    La loi 101 renforcée, le bilinguisme dénigré, l’étatisme et le nationalisme économique privilégiés;
    la sphère privée méprisée;
    un écologisme réfractaire à l’exploitation de nos ressources;
    des quotas sur les produits « made in Québec » générant pour les consommateurs des coûts excessifs;
    un contrôle certain sur les radios « poubelles »;
    un contrôle sur les cablos-diffuseurs, sur l’Internet qui nuisent à la convergence Quebecor qui repose sur l’unilinguisme;
    dans ce pays du Québec le cosmopolisme montréalais, Bell, Gesca deviendraient des ennemis à abattre..

    J’exagère à peine…

    Les souverainetés ont raté le bateau en refusant de se joindre à la CAQ de François Legault.. qui aurait réussi à rallier souverainistes et fédéralistes en prenant les années qu’il faut pour libérer le Québec de sa dépendance à la péréquation .

    Un projet d’indépendance pour le Québec sans procéder auparavant à un redressement des finances publiques ne passera jamais la route…

    .

  26. François Legault a vécu le syndrome du laisser pour contre dans le parti Québécois et est allé noyer sa peine avec Charles Sirois… de là ils ont concoctés avec Jean Allaire la prise de l’ADQ… vous n’êtes pas sans savoir que Charles a besoin que soit modifié certaines lois concernant la vocation des terres agricoles… parfois il faut savoir creuser pour vraiment découvrir les stratégies des uns et des autres afin d’atteindre le pouvoir! Vous avez une vision idéaliste qui relève passablement de la pensée magique mais c’est votre droit après tout! Mais votre courant d’influence ne s’exerce pas dans une logique tel que vous aimeriez que cela soit!

  27. Quand François rêvait d’être « François 1er » avec son bilan proforma d’un Québec indépendant… et qu’il se voit presque éjecté par la base du P.Q… et que du jour au lendemain, il renie son propre bilan proforma sur la viabilité de l’indépendance??? Observer son entourage immédiat, très peu de personnes crédibles n’osent s’associer à lui!

    • D’ailleurs Legault a perdu beaucoup de gens au profit des Libéraux provinciaux et des conservateurs fédéraux : Barette, Deltell, etc. Son parti panique avec l’arrivée de PKP à la tête du PQ car se pourrait vouloir dire une marginalisation de la CAQ dans le débat nationale. Ses idées de faire le ménage étaient bonnes mais là avec les coupures des libéraux et la direction du PQ par un homme d’affaires, la CAQ va avoir de la misère à garder sa place. Elle risque de redevenir comme l’ADQ qui a longtemps été un tiers parti de quelques députés.

  28. Manifeste pour un Québec lucide, 19 octobre 2005

    Quatre problèmes auxquels le Québec doit faire face ou aura à faire face:

    Le retard économique
    Le poids de la dette
    Le déclin démographique
    La concurrence asiatique

    Qu’ont fait et le PQ et le PLQ de cet avertissement? Ils ne s’en sont pas préoccupés et le Québec s’est retrouvé dans le rouge..

    Joanne Marcotte avait aussi tenté de sonner l’alarme dans un documentaire percutant « L’illusion tranquille ».

    Y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre!

    François Legault, en effet, a été l’auteur du budget du Québec souverain qui « tentait » de prouver que la souveraineté du Québec est économiquement rentable.

    Sa suggestion à la rentrée de l’automne suivant de mettre davantage le focus sur l’économie que sur la souveraineté, avait été très froidement recueillie..

    Alors quand il a quitté le PQ désormais dans l’opposition et qu’il a, par après, fondé la CAQ, il était fidèle à lui-même.. Pour un Québec économiquement rentable il fallait d’abord libérer le Québec de la péréquation..

    Le PQ, en sempiternelle épisodes pré-référendaire, est néfaste pour l’économie. Les investisseurs sont sur les freins.

    D’ailleurs l’effet libéral s’est fait sentir depuis leur élection.. Sous le PQ de Pauline Marois 18,500 emplois de perdus. Sous le PLQ de Couillard, en un an, 68,000 emplois créés, 80% au privé et 84% à temps plein,
    .
    La conspiration du silence devant les bons coups du PLQ est indécente..

    C’est ce qui fait peur du PQ.. Ils n’en n’ont que pour l’aboutissement de leur rêve et cette fin justifie pour eux les moyens. La désinformation comme outil de propagande..

    Après tous ces échecs, restait pour le PQ à aller chercher comme Sauveur le Baron de la presse.. Un Baron de presse qui plus est compte Jean-Marc Léger de la firme de sondages parmi les rangs du conseil d’administration de TVA..

    Eh! Bien non… On a vu l’état des finances de l’Italie après les années de gouvernance du Magnat de presse Berlusconi.. Le pouvoir absolu corrompt absolument..

    « Nous autres, les autres » et le retour du refoulé des années Groulx à la Mathieu Bock Coté, réactionnaire conservateur qui vomit notre époque « post-moderne » (sa dernière cible: le projet « pharaonique » Mountroyal)?

    Ce PQ là est REFUSÉ

    • Hélène, d’accord avec vous la chronique de Bock-Coté d’aujourd’hui sur les centres d’achat de type Smart Centres était risible. Pas parce qu’il faut un équilibre entre les centres d’achats de ce type là et les petites boutiques de quartier mais parce qu’il nous fait la morale comme un petit bourgeois sur le type de commerce à encourager. Il est sans doute Montréalais en faisant un commentaire de ce type là. En banlieue, il est souvent difficile d’avoir le même type de commerce qu’en ville.

      On devrait plutôt se questionner sur la surconsommation et le gaspillage avec tous les objets jetables qu’on a de nos jours.

    • Madame Beaulieu vous avez omis un détail fort important: « Depuis l’élection du Parti libéral le 7 avril 2014, le Québec a perdu 82 000 emplois à temps plein » Avez-vous tassé volontairement cette statistique?

      http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201411/11/01-4817943-emploi-le-gouvernement-liberal-tiendra-sa-promesse-assure-couillard.php

      Et je reprend vos mots « La conspiration du silence devant les bons coups du PLQ est indécente »

      Selon vous, la perte de ces 82,000 emplois était-elle imputable au P.Q?

      L’article ne provient aucunement de Quebecor… cette fois!

    • M. Caron, vous avez bien dit la proximité du pouvoir. Personne n’a rien contre que le clan Péladeau reste dans la proximité du pouvoir avec le PQ. Ce que l’on n’accepte pas c’est qu’il représente le pouvoir-même, tout en restant baron de médias québécoises. Qu’il choisisse!

      Partout dans le monde derrière tout parti politique se cachent des intérêts quelconques. Ce qui compte est de savoir, ceux-là qu’est-ce qu’ils ont fait dans la vie, comment ils y sont arrivés, à quel prix et surtout qui a payé et qui en a bénéficié?

    • Je crois que nous avons raisons de part et d’autres de protéger ce qui nous semble le plus légitime et ce n’est pas que nous ayons des visions différentes que cela fait de nous des êtres « totalement » en opposition sur tous les sujets! Les idées sont comme les ingrédients d’une recette… il faut juste savoir bien doser le tout pour que la majorité puisse en apprécier vraiment toute la saveur du met présenté!

  29. Robert Caron, il serait temps de remettre vos pendules à l’heure…

    Pierre Duhamel 8 mai 2015, L’actualité, « Emploi: Le Québec premier de classe »

    « Depuis les 12 derniers mois, l’économie du Québec a ajouté 68,700 emplois à temps plein dont 57,800 à temps plein.

    Le point le plus important: il y a une tendance dans le marché de l’emploi au Québec depuis décembre.

    Il y avait 3,230,200 emplois à temps plein en décembre dernier, et 3,309,500 en avril, soit un gain de 79,300 jobs. C’est spectaculaire. »

    Lors du décès de Paul Desmarais, Bernard Landry, invité au 24\60, avait lui-même reconnu son apport immense « pour » tous les gouvernements du Québec. Il était consulté car il représentait à lui seul, par ses contacts, pas moins de 20 délégués pour le Québec..

    Renier l’impact de richissimes hommes d’affaires, créateurs d’emplois et mécènes dans l’économie d’un pays, c’est rejeter le système capitaliste…

    Par contre il serait invraisemblable de voir un Donald Trump, un Rupert Murdock, un fils Desmarais occuper de surcroit la plus haute fonction de l’État… Et ça l’est tout autant pour le Magnat PKP.

    Quand PKP et Julie sont reçus au Sussex Avenue par Stephen et Laureen Harper et qu’ils en ressortent avec un pouvoir d’achats de spectres qui équivaut à une subvention de $800;000;

    quand PKP et Julie sont reçus chez Michelle Dionne et Jean Charest pour soutirer des subventions pour la procréation in vitro ou pis encore bien pour l’amphithéâtre de Québec

    Quand PKP et Julie donnent un appui concret en souscrivant:
    Au PCC (2004\2006)
    Au PLQ 2005\2007\2008
    A l’ADQ 2007??

    Ça c’est correct?? Deux poids deux mesures..

    Je vous invite à aller sur le lien de Joanne Twitter qui défile à la droite du blogue.. « PKP un pro de l’économie? »

    Vous vous rendrez peut-être compte de ses incohérences et peut-être vous y penserez à deux fois.avant de le croire à la hauteur du rôle de Sauveur du PQ…

  30. Robert Caron, nous sommes de la même génération..

    Je déplore l’égocentrisme dont on fait preuve en tentant d’imposer aux jeunes générations un projet d’indépendance dont ils sont clairement détachés.

    Beaucoup parmi ces soixante-huitards portent un jugement condescendant sur les jeunes d’aujourd’hui.
    La société québécoise se déliterait! Nous quand nous étions jeunes nous avions tellement plus de hauteur dans notre vision du monde!!..

    Les raisons de se rebeller étaient réelles dans nos jeunes années. Nos luttes pour faire valoir nos droits en tant que peuple fondateur n’ont pas été vaines.

    Mais depuis, le monde a pris un virage technologique et numérique lequel a changé les paradigmes du monde d’aujourd’hui.

    Le monde dans lequel naisse les jeunes générations ne peut être appréhendé avec des recettes du passé.

    Ils sont assez grands pour savoir quels sont les défis ils choisiront de relever.. L’avenir leur appartient.

    Nous il n’en sera pas long avant que nous mangeions les pissenlits par les racines.

    Un peu de grandeur ne ferait pas tort.. Lâcher prise demande de l’abnégation..

    Il faut apprendre à écouter les jeunes..

    À eux maintenant  » le début d’un temps nouveau »..

    • Hélène Beaulieu, je suis d’accord avec vous à 80% de votre précédent commentaire. Là ou je ne suis pas tout à fait d’accord est la vision que vous en faites des indépendantistes d’imposer leur projet… Vue d’un autre angle, l’indépendantiste considère pour sa part qu’il se voit imposé le fédéraliste… il faudrait apporter une certaine nuance sur ce point et comprendre les deux côtés de la médaille…mais sur le reste j’abonde dans votre sens!

  31. Robert Caron, vous faites ma journée.. c’est vrai que de part et d’autres on se sent imposer la vision de l’autre camp..

    Je considère toutefois que les jeunes sont ailleurs.. pour eux fédéralisme\souverainisme c’est un concept qui ne les fait pas vibrer comme ce fut le cas pour notre génération.

    Je les envie en quelque sorte. Je n’éprouve pas non plus la crainte de voir s’éteindre nos racines francophones..

    Le risque de voir les jeunes assimilés est réel si on les pousse à l’exode en créant un climat peu invitant pour les entrepreneurs… La lourdeur bureaucratique, les impôts étouffants, en découragent plusieurs.

    Ils sont déjà de plus en plus bilingues.. pourquoi cette peur de l’anglais? Cet outil leur est essentiel.

    La Norvège, la Suède dans ces pays qu’on aime citer en exemple cette aversion de la langue anglaise n’existe pas..

    Nos élites, pour la plupart bilingues, n’en n’ont pas perdu leur langue maternelle pour autant. Bien au contraire! Il est démontré que l’apprentissage d’une deuxième langue renforce une langue première.

    Je trouve réducteur que de croire que les jeunes générations délaisseraient la langue française, une langue si difficile à maîtriser…

    Au contraire, c’est une fierté de posséder la compréhension d’une langue aussi belle et riche que notre langue.

    On a besoin des jeunes pour la survie de notre culture et c’est uniquement en leur rendant le Québec invitant qu’ils reprendront le flambeau.

    Sinon, ils quitteront et le Québec se ratatinera en devenant un dortoir de boomers

    Ils quittent vers des cieux plus invitants

    • Hélène Beaulieu, je suis heureux d’avoir fait votre journée.🙂 Vos commentaires transpirent d’une grande passion de la chose politique et je peux que vous en féliciter lorsque vous présenter votre pensée dans une rhétorique nuancée et acceptable surtout et vous en conviendrai, lorsque les courants de pensées convergent en des voies opposées! Vous avez une très belle plume et j’apprécie vous lire mais je ne peux par idéologie être en totalité d’accord avec la lecture que vous faites de la politique!

  32. Je vous invite à lire l’article sur « Alain Bouchard, le bâtisseur d’empire » (Canal Argent)

    Il est un peu comme Paul Desmarais et mieux encore il a passé sa vie au Québec…

    Yes, we can!

    (Alain Bouchard) « Nous ne sommes pas assez ouverts sur le monde. On a tendance à se refermer. »

    « Je suis entièrement d’accord avec l’idée de protéger notre langue. Mais les Québecois se privent d’opportunités qui sont en anglais. Chez Couche-tard on a de la difficulté à trouver des gens bilingues pour travailler avec nos divisions étrangères. »

    • Soyez certaine Hélène que je vais y jeter un coup d’oeil et vous reviens sous peu quant à mon appréciation et commentaire de cet article que vous m’invitez à lire!

  33. Une Bonne Nouvelle qu’il faut souligner est l’accord entre le Dr Barrette et le président de la fédération des omnipraticiens, aujourd’hui.
    À lire:le blogue de Lise Ravary dans le journal de Québec.
    Très intéressant!
    Bravo au Dr Barrette qui a réussi ce règlement à l’amiable!

  34. Par contre, je n’ai pas de félicitations à faire à l’équipe Barrette au sujet des coupures à l’IRDPQ ( institut de réadaption de Québec) qui a coupé dans les services aux adultes victimes d’AVC ou de traumatisme crânien.
    Coupures chez les orthophonistes -personnel soignant très important pour la réadaption de ces malades-.
    Quand il y a des coupures chez les plus démunis, c’est révoltant et frustrant pour les familles et les orthophonistes.
    Quand on sait le gaspillage d’argent à plusieurs endroits, on comprend mal ces coupures sauvages par les administrateurs en santé.
    Il y aurait lieu de couper ailleurs où ça fait moins mal.
    On sait que les cadres sont très bien payés et qu’il y en a peut-être trop.
    J’espère que ces gens reviendront sur ces décisions qui n’ont pas d’allure.

  35. Loulou, on avance bien qu’à petits pas… J’entendais Mario Dumont admettre que le Dr Barrette avait relevé son défi.. Restera à voir si l’objectif sera rencontré d’ici 2017, ajoutait-il…

    Les autres coupures sont en effet plus que questionnables. mais je pense qu’elles sont faites pour forcer ces classes professionnels à plus de rigueur dans la gestion de leur budget.

    Si ce sont les démunis qui en font les frais cela soulèvera un tollé dans la population… un peu comme ce fut le cas pour les éducateurs dans les CPE qui avaient pensé couper dans les collations pour boucler leur budget..

    Du moins, je l’espère!

  36. Lise Ravary aurait pu s’abstenir de la dernière phrase de son texte..

    Antagoniste l’avait prédit.. La nouvelle sera qualifiée de recul par les chroniqueurs.

    Le PLQ ne recevra jamais de félicitations de l’opposition pour ses bons coups…

    Cela n’empêche que pour les citoyens c’est une bonne nouvelle qui confond tous les détracteurs du Dr Barrette lesquels auraient bien aimé le voir se casser le cou.

    Cette entente apporte aussi des munitions pour les candidats du PLQ dans la campagne en cours en vue des partielles qui se tiendront le 8 juin prochain….

  37. Une réplique de PKP au Premier ministre : le Pays imaginaire dont le Premier Ministre
    parle c’est le Canada… On peut la voir sur Google en tapant: Postscript : Surreal new
    PQ leader offers last change :un vidéo avec un texte en anglais que l’on peut traduire.
    Aussi sur Google :Péladeau CTV Montréal Barry Wilson :on parle beaucoup de PKP
    Cela est intéressant, et quelques expressions dans les textes me font sourire.

    • Le vrai Canada c’est et c’était le Québec. Le Québec est dans le cœur d’une majorité de Québécois leur pays ou patrie qu’ils soient souverainistes ou fédéralistes. Je sais que beaucoup de gens craignent l’indépendance à cause de la période de transition pour y arriver et de négociation ferme que Québec et Ottawa devront faire. Le Canada anglais existe par la langue anglaise et la présence du fédéral mais il y a différentes visions d’un océan à l’autre et donc le Canada anglais n’est pas un tout homogène comme on le présente parfois !

  38. Jean Claude Michaud, c’est aussi le cas pour les USA, c’est aussi le cas pour l’Union européenne. Et c’est justement dans la diversité qu’on voit éclore les cerveaux les plus éclairés plus que dans les sociétés refermées sur elles-mêmes.

    Le tissu social au Québec a changé.. et il continuera de changer. on est passé de la famille nucléaire à la famille recomposée.. on voit de plus en plus d’unions interculturelles.. les moyens de communication modernes démocratisent le savoir, autrefois réservé à une élite bourgeoise.

    On ne peut échapper au progrès.

    Xavier Landes, chercheur danois spécialiste des fédéralismes, dans une analyse des diverses formes de fédéralisme en arrive à penser que l’union européenne pourrait sur certains points s’inspirer du fédéralisme canadien.. dont il souligne certaines imperfections mais lequel fédéralisme il considère fonctionner.

    Il constate que le multiculturalisme canadien se vit pacifiquement. Il ne considère pas les soubresauts indépendantistes québécois comme une menace pour l’unité canadienne, du moins plus maintenant, ce mouvement vieux de 40 années n’arrivant toujours pas à rallier la majorité. (Xavier Landes)

    Le fédéralisme canadien est perfectible. Dans ce régime les Québécois jouissent d’une autonomie supérieure à celle des Écossais et des Catalans.

    Désagréger un pays démocratique qui a su se hisser au rang du G7 c’est loin d’être garant d’un sort meilleur que celui qui est déjà acquis et qui somme toute ferait l’envie de bien des humains sur la planète.

    • D’accord que le Québec a déjà de grands pouvoirs. Par contre, les États américains en ont de grand aussi. Certains États américains ont la peine de mort et d’autres pas, légalisation de la drogue douce dans certains États, etc. Ici cela relève du fédéral… J’admire les États-Unis pour leur système politique et leur constitution. J’y ai passé mes vacances à plusieurs reprises. De plus, ils sont une République et les politiciens américains sont pas mal plus imputables que les nôtres.

  39. @Jean-Claude Michaud
    C’est vrai, le Canada anglais n’est pas aussi homogène, mais cela ne l’empêche pas de bien fonctionner (au moins aussi bien que le Quebec, si ce n’est pas mieux).
    C’est comme le CUSM et le CHUM, le moins homogène a déjà déménagé tandis que l’homogène est en pleine guerre fratricide, au détriment de patients et de contribuables. Et, vous osez nous faire croire que dans un Québec indépendant la transition se fera mieux que ne puisse le faire un CHUM aussi homogène soit-il.

    • Deux super hôpitaux, il y en a un de trop… dans la situation budgétaire du Québec de la dernière décennie. Il fallait en faire un seul en offrant aussi des services en anglais pour la communauté anglophone de Montréal. Il y a pas nul part qu’on fait cela deux super hôpitaux dans la même ville pour deux communautés linguistiques.

  40. Rectification: Xavier Landes spécialistes des multiculturalismes… dans le cadre de sa réflexion sur l’Union européenne il s’était penché sur la façon dont se vit le multiculturalisme entre autres en Australie et au Canada… c’est ainsi qu’il en était venu à juger intéressante l’approche de la fédération canadienne.

    Cela me permet d’ajouter que l’ennemi à abattre pour les séparatistes nationalistes c’est le multiculturalisme canadien dont ils croient l’indépendance comme remède à ce fléau qui fait du Canada un pays qui nous est étranger.. j’y vois là un peu de xénophobie.

    Comme le Québec a le choix de ses immigrants.. et que l’interculturalisme cosmopolite se vit en harmonie à Montréal, cet aspect multiculturalisme se gère au Québec à notre façon singulière.

    • Dans l’imagination d’un intellectuel à pipe multiculturaliste tout est parfait bien sûr !!!

    • P.S. Hélène, j’y vais fort avec ma critique du multiculturalisme auquel je préfère le melting pot dans lequel différentes ethnies se dissout pour créer un peuple québécois d’origines diverses mais de langue françaises avec les ajouts culinaires et culturelles des nouveaux citoyens qui contribuent à enrichir la nation.

  41. Antagoniste.net.. Chapeau! cette source d’informations est incontournable..

    Michel Hébert? Ouach! « La baloune de Marcel Aubut »

    « Aubut travaille fort depuis des années pour qu’on oublie qu’il a vendu les Nordiques »??

    Ne serait-ce pas plutôt Régis Labeaume qui travaille fort en ce moment pour que l’on oublie le mirage d’un retour des Nordique que PKP nous aurait fait miroiter?

    J’ai vécu ce chapitre de la saga des Nordiques. L’analyse la plus proche de la vérité c’est François Bourque qui la fait dans son article « Le débat inévitable ».. Le Soleil 26 mai..

    Les révisionnistes sont nombreux à participer à ce qui est une tentative claire de diversion.. Aubut c’est un vendu?…. Et pendant ce temps, le Magnat de la Presse s’en tire à bon compte..

    Michel Kelly Gagnon, 25 mai. Non, PKP n’est pas « néolibéral ».

    « Les politiques « néolibérales » visent un équilibre optimal..  »

    « Le terme optimal étant compris du point de vue du respect des préférences individuelles de chacun, non pas en fonction de ce qu’une certaine élite pourrait juger bon ou mauvais ».

    « Les relations houleuses avec les syndicats ne constituent pas, en soi, une preuve que quelqu’un est ou n’est pas un « néolibéral ».

    ‘Le programme économique que compte défendre PKP (élaboré dans l’article de MKG) a le mérite d’avoir de l’ambition mais cette plateforme ferait de l’économie québécoise une économie moins libre qu’elle ne l’est actuellement. »

    « Avec ce plan de match, l’économie québécoise ira beaucoup plus dans la direction d’un capitalisme d’État » que du « néolibéralisme »

    « Il faut comprendre qu’il existe non pas une droite, mais bien des droites (comme il existe plusieurs gauches) mais chose est sûre PKP n’est absolument pas (pour le meilleur ou pour le pire selon les points de vue) un néolibéral ».

    Alors caquistes! Ne vous laissez pas berner…

    • Pierre Karl Péladeau est un social-démocrate efficace dans le genre de François Legault et de Lucien Bouchard. Le drame est la division entre les nationalistes (CAQ) et les souverainistes-indépendantistes ( PQ et Québec Solidaire ). Il est peut être à droite sur certaines questions comme les syndicats mais il veut mettre en priorité la souveraineté avant de faire des réformes au code du travail. Chose qu’on pourra toujours faire dans un Québec indépendant qui s’il se réalise se gouvernera à gauche, au centre et à droite comme tous les pays du monde.

  42. (Dossier de la procréation assistée). Gaétan Barrette

    « Si à chaque fois qu’on écoute et qu’on donne suite à une critique constructive de la part d’experts, c’est un recul, bien, écoutez-là. on recule, voilà! »

    « Alors je suis à l’Assemblée du recul! »

    « Très bien, reculons ensemble »..

    Tiens! Toué!

    • Barrette semble un ministre dévoué ! Il faut aussi saluer sa perte de poids qui est un exemple pour la jeunesse. J’espère que c’est suite à ses efforts personnels et non à cause d’un problème de santé. Je trouve comme Claude Castonguay un peu centralisatrice sa réforme de la santé mais au moins il aura abolit un peu de bureaucratie.

  43. Jean Claude Michaud, j’ai entendu une entrevue de PKP ce midi avec Éric Ducharme et Nathalie Normandeau.

    Il ne répond pas aux questions, s’exprime dans un français très moyen, laisse la désagréable impression de croire les Péladeau au-dessus de tout..

    Il s’empêtre dans ses incohérences quand vient le temps de défendre l’indéfendable.. son deux poids deux mesures est une insulte à l’intelligence des Québécois.

    Cet individu n’est définitivement à la hauteur du poste qu’il convoite..

    • On verra comme dirait François Legault !!! PKP a 3 ans pour faire la démonstration de sa capacité à pouvoir prendre le pouvoir, diriger le Québec et faire du Québec un pays…

      Je laisse la chance au coureur et on jugera après ! Je sais que des fois il ne répond pas aux questions mais je pense que c’est voulu. Il veut réfléchir avant de se prononcer et je pense qu’il va aussi attendre d’adopter avec son parti un nouveau programme pour répondre à certaines questions. Le Parti Québécois est un parti de militant et un parti démocrate. Ce parti a 70 000 petits chefs !!!

  44. Je suggère qu’on recentre nos discussions un peu plus sur les questions de gestion de l’État car le débat sur la questions nationale ne sera pas d’actualité avant un certains temps. Justement parce que le PQ a beaucoup de travail à faire. Les fédéralistes comme le suggère Madame Houda-Pépin devraient aussi refaire leur travail pour proposer au Québécois une alternative autre que le statu-quo au projet d’indépendance nationale des souverainistes. Je pense qu’une alliance entre le Québec et l’Ontario tel que proposé par les deux premiers ministres pourrait être un début de front commun pour que le Canada central puissent reprendre la vigueur économique qui depuis quelques années a été laissé à l’Ouest Canadien.

    Stephen Harper a voulu aider l’Ouest qui l’avait fait élire mais maintenant on voit que d’avoir tout miser sur le pétrole albertain a été une vision à court terme. L’avenir comme le suggère l’économiste Jeff Rubin de redévelopper notre agriculture. Nourrir la planète va devenir un enjeu alors que la population mondiale augmente et avec l’augmentation du panier d’épicerie. De plus, des enjeux comme la disparition des abeilles constitue une menace pour l’humanité. Les questions environnementales sont importantes et les gens de la vraie droite les ignorent trop souvent en pensant au seul développement économique. Je pense que les deux vont ensemble à notre époque. Le développement durable peut à la fois créer des emplois et régler les problèmes environnementaux et de santé des citoyens.

  45. Le PQ aura beaucoup de travail à faire en négligeant son rôle dans l’opposition?? Ce sont des fanatiques irresponsables.

    Le débat sur la question nationale ne sera pas d’actualité avant un certain temps??? On baigne dedans!

    Et ce n’est qu’un début! Pendant les trois prochaines années les médias vont souffler sur les braises nationalistes dans l’espoir que cette fois-là la ferveur devienne contagieuse.

    L’éléphant dans la pièce, cela relève de l’inconscience de feindre de l’ignorer.

    Harper et Couillard sont moins dangereux en ce moment pour l’avenir politique et économique du Canada et du Québec que ne l’est Péladeau.

    Ils gèrent de façon responsable selon les règles dèmocratiques.. Leur bilan respectif est respectable.

    On l’a échappé belle en 2014! On voit depuis combien le PQ n’a que faire des règles démocratiques.

    Eh! bien oui, on critique le gouvernement, on applaudit ses bons coups mais en ne cessant surtout pas d’exprimer une indignation plus que justifiée devant le comportement voyou du PQ.

    La liberté, nous n’accepterons pas de perdre ne serait-ce qu’une parcelle de celle dont nous jouissons.

    Un exemple: la police de la langue qui s’invite dans les entreprises à la recherche du moindre vocable anglais exigeant des corrections aberrantes .. Avec le PQ, ce sera pire encore.

    Dans le Québec du PQ, on régressera. des bons petits moutons,,,

    • Hélène, je vous laisse vous amuser à en discuter ici avec ceux qui veulent continuer de débattre de la question nationale avec vous. La question nationale a toujours été présente parce que pas réglé mais ce que je dis c’est qu’on a parlé plus dernièrement à cause de la course au PQ qui est terminé. Lors du prochain congrès du pq sur le programme la question reviendra à nouveau et lors des prochaines élections fédérales et provinciales. Je prends une pause de ce débat qui ne mène à rien car je ne vous convaincrai pas et vous non plus.

  46. Pour en revenir aux trois « spin doctors » du JDQ dont la « présumée » objectivité reposait sur leurs allégeances politiques diversifiées PQ\PLQ\CAQ … voici matière à réflexion::

    Aux lendemains du passage de PKP au FM 93, Patrice Servant, un des « Spin doctor » signe une chronique qui est copié\collé sur le discours tenu par PKP la veille:…

    « PKP doit demeurer au Parlement et conserver ses actions.. Michäel Bloomberg cité en exemple »

    (Un exemple qui pourtant ne tient pas la route… MB n’a été que Maire de New York et non Président des USA et son pouvoir médiatique n’avait rien de comparable à celui détenu au Québec par PKP).

    Je poursuis: Patrice Servant, le « présumé » libéral du trio, est l’ancien rédacteur des discours de Jean Charest qui avait.claqué la porte du PLQ…

    Dans les journaux de Québécor les chroniqueurs péquistes accaparent désormais l’espace « blogue et opinion »..

    Quebecor se targuait de n’avoir pas de page éditoriale sous prétexte que toutes les écoles de pensée « trouvaient pignon sur rue » dans les pages Quebecor .. Ce n’est plus vrai!

    PKP joue « la fibre nationaliste » quand il argue que se défaire de ses actions signifie la disparition d’un siège social de plus au Québec..

    Les faits sont que Quebecor est un petit joueur canadien dont la division câble et téléphonie seront tôt ou tard achetées par de plus gros joueurs canadiens, tels Bell, Telus qui ont à se protéger des compagnies mondiales

    PKP le sait trop bien. La Caisse de dépôts et placements ne suffirait pas longtemps avec le nationalisme économique selon PKP.. il y a des limites à sauver des entreprises en décroissance.. même la sienne..

    En conclusion: les preuves s’accumulent: PKP met ses entreprises au service de la cause et c’est indéfendable.

    L’éthique commande qu’il vende ou qu’il quitte la politique. comme le PQ l’avait exigé des Whissel et Arcand.

    Ça suffit de prendre les Québécois pour des cons

    • 100% d’accord avec vous Hélène. À Normandeau-Duhaime, on en a parlé,
      des chroniqueurs du Journal et du  » spin Doctor  » libéral (Patrice Servent )
      embauché par le Journal de PKP.
      Nathalie Normandeau était très bonne dans ses commentaires.
      Certains disent que chez Québecor, on n’essaye même plus d’être subtil…
      Finalement Patrice Servent parle plus en faveur du P.Q.
      C’est vraiment pas beau !!!

  47. Voici une analyse qui me rejoint complètement.. Pierre Duhamel « L’Impasse. Péladeau » L’actualité, 27 mai..

    PKP devra choisir: garder le contrôle sur l’héritage familial ou se consacrer à l’avenir de la nation selon sa vision

    Le propriétaire de Quebecor se trouve en conflit d’intérêts potentiel, apparent ou réel, de tous les instants;

    avec les contrats publicitaires aux médias;
    les offres de services à différents organismes ou ministères;
    l’amphithéâtre de Québec;
    ou la participation de la Caisse de dépôt à l’actionnaire de l’entreprise.

    Quebecor en tapisse large et le fait qu’elle possède les médias d’informations les plus suivis pour couvrir la politique québécoise créé un malaise.

    PKP s’est présenté en politique sans que personne ne l’y oblige. Il s’est lui-même placé dans une telle situation.

    Cela n’a pas dû lui échapper puisque dans l’opposition, les péquistes ont été impitoyables avec des ministres libéraux dont les intérêts en affaires étaient minuscules comparés aux siens.

    Une telle situation ne trouve pas beaucoup de précédent en démocratie: l’exemple qui vient à l’esprit c’est Sylvio Berlusconi et cela n’a rien de réconfortant. (Pierre Duhamel)

    Ce que je trouve inquiétant c’est que cette perspective de voir le pouvoir absolu entre les mains d’un seul homme puisse gagner l’assentiment d’autant de péquistes.

    Quand l’éthique tout le camp on se retrouve dans une société amorale. Une république de bananes?

    Les inconscients ne réaliseraient leur bêtise qu’une fois trop tard…

    Deux poids deux mesures sera évacué dans ce Québec autoritaire péquiste.. un poids sera la mesure…

  48. PKP accuse le PLQ de harcèlement!!

    Drainville critique véhément le PLQ pour le taux d’intérêt de 14,4 % imposé sur les factures d’électricité non payées. Comparons avec l’Ontario: le taux d’intérêt est de 19.56%

    Vidéotron compare leur taux d’intérêt sur les factures impayées de 19% à ceux de Bell et Telus..

    Un « bargain » pour les clients de Vidéotron tout comme dans le cas des clients d’Hydro Québec, non?….

    La fourberie à son meilleur.. On les voit venir.. La stratégie est de transformer PKP en victime espérant faire oublier l’imposture que représente en toute démocratie digne de ce nom un Magnat de presse qui convoiterait la direction d’un pays..

  49. (source Duhaime\Normandeau). L’annonce du mariage de Julie et PKP parait aujourd’hui dans le Paris Match.

    Le mariage se tiendra le 15 août prochain « à Québec » et Michel Drucker sera le témoin..

    La grande séduction… Un mariage parachuté?? Ils sont vraiment prêts à n’importe quoi pour piéger les Québécois!

    Ça ne vous agace pas de voir nos québécoises nationalistes faire leurs annonces, aux USA pour Céline, ou,en France pour Julie.

    Vous ne trouvez pas que cela fait méprisant? On les aime! Ils sont tellement comme nous!\.

    CHOI en débandade? Pourquoi donc? Il leur apprendra à se coller à un géant aux pieds d’argile…

  50. Je suis « flabbergastée » par autant d’impudence! Le voyage stratégigue et ô combien planifié de PKP à Paris.

    Paris Match, 28 mai 2015. Pierre-Karl Péladeau. celui qui veut » faire de Québec » un pays.

    Voici quelques extraits de l’article…

    « Dany Laferrière « un Québécois d’adoption » dont PKP se sert pour illustrer la relation Franco-culturelle!!!

    « Le couple le plus médiatisée de la province canadienne est connu pour être proche du Showbiz »

    « Ce voyage n’est pas officiel bien qu’il compte en profiter pour rencontrer certaines personnalités politiques? Lesquelles? Je vous reviendrai là-dessus (Alain Juppé peut-être??)

    « Son but sera pour les trois ans et demi à venir de faire que l’opposition soit vive e efficace face au régime d’austérité afin de monter à terme la dernière marche: avoir un pays. »

    Comment se fait-il qu’aucun ne lui ait posé la question sur sa position intenable de Magnat de presse devant cet incongru mélange des pouvoirs médiatico\politiques???

  51. Robert, non pas de l’obsession de la colère.. devant la manipulation en cours.

    François Legault, comme beaucoup le pensent mais gardent le silence. a dit tout haut ce que se dit tout bas.

    PKP créé de l’instabilité politique. c’est néfaste pour l’économie.

    Legault a jeté un pavé dans la mare de ceux qui voudraient croire en un éventuel retour des Nordiques.

    La réalité c’est que PKP a trahi la région de Québec. En faisant le saut en politique il a plombé le retour des Nordiques.

    Les propriétaires d’équipes canadiennes de la LNH ont investi des millions de dollars dans leurs entreprises.

    L’instabilité politique et économique les toucheraient directement. PKP magnat de presse aux commandes du Québec en deviendrait le symbole.. et ils voudraient faire des affaires avec Québécor? Ils ne sont pas fous|!

    PKP doit choisir.. sinon les moutons ne se laisseront pas tondre la laine sur le dos.

  52. Robert, « Quand on craint la chaleur, on ne se tient pas dans la cuisine »

    Obsédée parce que je réagis à celui qui fait la manchette jour après jour dans les quotidiens..

    PKP court les projecteurs.. Qu’il l’assume..

  53. Hélène, laissez moi vous raconter… Philippe Couillard, Jean-Marc Fournier, Jacques Daoust, Gaétan Barrette, Pierre Moreau, François Legault, tirent tous à bout portant sur PKP , Québecor et maintenant contre Vidéotron… Quant autant de personnes tirent en direction du même sujet (PKP) celui-çi fait la manchette… Qui croyez-vous de tous ceux nommés possède la meilleur expérience des médias?

    Jacques St-Laurent le commissaire à l’éthique à émis l’hypothèse qu’une personne possédant un tel pouvoir des médias pouvait le cas échéant « utiliser ses médias pour ternir la réputation des gens appartenant à un parti politique opposé » Je suis convaincu qu’une équipe d’enquête du JdM est déjà sur le cas du commissaire à l’éthique afin de découvrir son allégeance politique des dernières années. Lorsque la découverte de cet aspect précis sera chose faite, le parti Libéral pourrait se mettre dans une position d’éventuelle destitution puisque l’évidence même d’un conflit d’intérêt majeur deviendrait alors le sujet du jour!

    Comme vous savez, PKP tant et aussi longtemps qu’il n’est pas au pouvoir n’a pas à se soucier de sa fiducie sans droit de regard. Et les libéraux, au lieu de se concentrer sur l’économie et la bonne gestion des affaires publiques tombent dans le piège de la nouvelle à sensation qui pourtant n’est pas leur terrain de jeu à proprement dit mais bel et bien celui de PKP.

    Si vous observez, PKP réplique très peu aux attaques des Libéraux voire même pratiquement pas!

    Pour reprendre votre expression du commentaire précédent « Quand on craint la chaleur, on ne se tient pas dans la cuisine » il n’y a qu’un seul chef en ce moment qui sait comment manier ses chaudrons et ce n’est surement pas Philippe Couillard ou François Legault!

    Tous les journaliste de l’assemblé Nationale obtiennent généreusement des commentaires des Moreau, Barrette, Daoust, Couillard, Legault, etc.

    En conclusion, ce sont ces derniers qui courent devant les projecteurs et aucunement PKP, puisque personne ne maîtrise mieux que lui « La nouvelle » ou le « SCOOP » et ça tout l’monde devrait le savoir… Je ne comprend tout simplement pas la raison pour laquelle les libéraux ne l’ont pas encore compris?

    • Adopter le dollar américain pourrait être une idée à explorer éventuellement. Une alternative à l’indépendance du Québec serait de fusionner le Canada et les États-Unis pour en faire une union d’États nord-américain avec Washington comme capitale fédérale et un statut d’État associé pour le Québec avec la langue française comme langue officielle dans l’État du Québec. Pour le reste, nous participerions aux élections du président américain et aurions nos représentants et sénateurs aussi à Washington. Fini les douanes pour aller aux USA. Beaucoup de Québécois seraient heureux de cela. Nous serions débarrassé de la monarchie britannique et de la constitution canadienne pour faire partie d’une république avec une bonne constitution.

    • Le Québec pourrait prospéré en ayant un accès encore plus simplifié à l’immense marché américain. De plus, fini la tps et nous serions plus libre comme individus et comme peuple membre du plus puissant pays de la terre.

  54. Robert Caron, on ne vit vraiment pas dans le même Québec.. vous faites de la projection..

    Le PLQ est le gouvernement démocratiquement élu majoritaire.

    C’est de la mauvaise foi que de ne pas voir la campagne de démolition médiatique qui vise le PLQ. Libérez-nous des libéraux!

    Allez sur le site antagoniste.net et vous y trouverez des documents prouvant les nombreuses contradictions des députés péquistes et de PKP… lesquels excellent dans l’art de dire tout et son contraire et ce, en toute impunité.. ce qui est complètement immature.

    Le PQ a étiré délibérément la course à la chefferie, Jamais course à la chefferie n’aura reçu une telle couverture médiatique, jamais l’entrée d’un chef de l’opposition n’aura fait déplacer 52 journalistes de Radio Canada et 25 de TVA.

    Et attendez voir le mariage. La date choisie pour ne pas que « l’évènement » ne s’entrechoque avec les festivals.. On veut du monde.. On veut des projecteurs, On veut du glamour!

    Peut-être même fantasment-ils dans leur délire de grandeur de voir se rassembler une foule digne des plus grandes stars.

    Eh! bien moi qui suis encore idéaliste, je refuse de voir pervertir de la sorte la sphère politique de notre société.

    Chacun son métier et les vaches de M. Séguin seront bien gardées!

    Ce à quoi s’adonne le clan péquistes c’est vulgaire… la peoplelisation de la politique en titillant la fibre populiste à ce point c’est indigne d’un gouvernement démocratique et du décorum de l’Assemblée Nationale, C’est du délit de démocratie.

    Robert, je vous invite fortement à lire le lien de Stéphane..

    Voici la conclusion de l’article signé Marcel Masse:1993

    « Si le débat de la monnaie devait reprendre au Québec ce serait dans des conditions plus stables et plus favorables; ‘bien après les bouleversements » qui suivraient l’indépendance. »

    Vous savez les années de turbulence dixit Pauline Marois!!

    La comédie a assez duré.. Les purs et durs péquistes sont de parfaits irresponsables!

    • Vous dites qu’on parle trop Hélène de PKP et du PQ, essayez donc de parler d’autres choses puisque vous trouver qu’on leur donne trop de temps de parole dans les médias.

    • Voyons Hélène, vous avez pas moins de 45 interventions uniquement sur ce blogue soit plus de 55% à vous seul et dans 90% de vos commentaires votre cible est PKP, Québecor et même Julie Snyder… vous faites exactement la même chose que les sbires libéraux qui se pointent devant les journalistes de l’assemblée Nationale avec des potins dont les sujets tournent constamment autour de PKP ???

      PKP est mort de rire de cette incroyable couverture médiatique que tous ses adversaires et détracteurs lui procurent inconsciemment jour après jour!

      Pensez-y?

  55. Une idée de qui pourrait acheter les actions de Pierre Karl Péladeau, c’est la caisse de dépôt qui détient déjà une partie de Quebecor – Vidéotron. Aussi un regroupement d’hommes d’affaires québécois pourraient sans doute le faire aussi. Le but étant de conserver Québecor propriété de Québécois. Le mouvement Desjardins pourrait acheter aussi une partie des actions. Une autre option serait la vente de Vidéotron ce qui libérerait Quebecor d’une partie importante du contrôle qu’on dénonce. Québecor pourrait garder le journal de Montréal et ces autres entreprises. Archambault vient d’être vendu donc d’autres transactions pourraient aussi suivre. Mais bon, c’est des suggestions…

    • En parlant d’actions, le blogue des « spin Doctors » (Mario Asselin ) a un texte sur les
      actions de Péladeau : pour une fois,dans ce Journal, on ne se porte pas à la défense
      de PKP, Je pense que c’est correct cette analyse.
      M.Michaud ce n’est pas Vidéotron qui cause problèmes : ce sont les médias de PKP.

  56. Il faut commencer au Québec à arrêter de trop attendre des gouvernements fédéral et provincial. Il faut mettre des projets collectifs en place par l’initiative privé, coopératif et communautaire.

    Le coopératif est du privé mais avec les mêmes valeurs que portent les tenants de la gauche traditionnelle.

  57. On le voit avec Hydro-Québec qui vend des turbines à 68000 $ quand elle ont été payé plusieurs millions de dollars ! L’État Québécois est mal géré parce qu’on a laissé faire les fonctionnaires et politiciens sans les surveiller assez de près. Charest et Marois ont mis la main dans le plat de bonbons alors que la population l’ignorait en touchant en plus de leurs autres avantages des montants faramineux après avoir quitter la politique. Il faut faire table rase de cette façon de faire et encadrer de plus près les activités de notre état. La population doit aussi cesser d’avoir des attentes trop élevé envers l’État qui devra se recentrer vers le service aux citoyens pour la base.

    Les gens ont le réflexe de se tourner vers l’État dès qu’ils ont un problème et ce n’est plus normale dans la situation actuelle.

  58. Jean Claude Michaud, PKP a affirmé hier sur les ondes du 93,3 qu’il n’était pas question de vendre ses actions. Il les garde pour ses enfants, et elles doivent demeurer entre les mains des Péladeau.

    Hier soir, Pénélope McQuade recevait Alexandre Jardin, auteur français, qui faisait la promotion de son livre sorti en librairie…

    Justement il a mis sur pied un projet collectif qui regroupe 17,000 français qui veulent « faire »… ne plus attendre après les gouvernements.

    Son livre traite justement de cette initiative dont il semble fier..

    Comme finalité il s’agit de soumettre une formule gagnante que le gouvernement ne s’aurait refuser..

  59. Jean Claude, les turbines avaient été achetées par le gouvernement Charest lequel avait choisi de rénover la Centrale Gentilly…

    Le PLQ perd le pouvoir et le PQ décide que s’en était fini de Gentilly..

    Les turbines étaient faites sur mesure. J’ai entendu la représentante d’Hydro dans ce dossier dire que le constructeur ne voulait pas les reprendre.

    Aucun ferrurier ne s’est présenté et plutôt que de les détruire ils les ont vendu, oui, pour 75,000$ .

    On leur reproche de ne pas avoir été en soumission.. Ces turbines sur mesures n’étant pas de grande utilité.. peut-être aurait-il pu obtenir que quelques mille dollars tout au plus…..

    L’opposition s’est emparée de ce dossier en tournant les coins ronds…

    Ce que je déplore c’est cette partisanerie qui l’emporte toujours sur l’intérêt des citoyens..

  60. Jean Claude Michaud, le titre du livre d’Alexandre Jardin est « Laissez nous faire, on a déjà commencé ».

    Bleu, blanc zèbre, les maires de Lille de France se joignent aux Zèbres.. .

  61. Robert Caron, le sujet de ce blogue de Joanne c’est PKP maintenant chef du PQ,, Je ne suis pas hors sujet.

    Je suis redondante et vous les souverainistes vous ne l’êtes pas?

    Oui je suis très présente sur ce blogue. Il appartient à Joanne de me signifier si je dépasse les bornes pas à vous.

  62. Demande spéciale aux commentateurs de ce blogue: Serait-il possible de faire un effort pour parler de politique publique et moins de pure partisanerie? Je suis également d’avis qu’on débat trop sur le jeu politique, la question nationale et sur PKP. Je ne crois pas qu’il y ait quelque chose qui n’a pas été dit sur ces sujets. Rien ne sert de répéter. Peut-être est-il souhaitable, en effet, de vous offrir un congé particulièrement quand je le suis également.😉 Je vous assure. Ça fait du bien. Merci.

  63. Hélène, si vous relisez mes commentaires, peu d’entre-eux n’attaquent la crédibilité du Parti Libéral et la raison est simple, le magazine Maclean s’en est chargé devançant même la commission Charbonneau en insinuant que le parti libéral en était le plus corrompu des provinces canadiennes. Vous affligez le P.Q de tous les maux et pourtant aucun parti politique de l’histoire du Québec ne comportait autant de baccalauréats et maîtrises que le parti de René Lévesque lors de sa prise de pouvoir.

    N’oubliez-pas que le parti libéral actuel est devenu majoritaire avec seulement 41% du suffrage et de cause à effet pratiquement 60% des gens ne voulaient pas de ce gouvernement…mais les tiers partis étant ce qu’ils sont ont fait un bien mauvais pari… Par contre, soyez convaincue que les jours du parti libéral sont désormais comptés. Les forces souverainistes vont lors du prochain scrutin se concerter pour ne plus répéter la même erreur de la dernière élection. QS et le PQ n’ont aucun pouvoir de changer quoi que ce soit dans le rôle de l’opposition mais ensemble ils peuvent devenir la meilleure coalition politique pour protéger l’identité Québécoise et aussi relever l’économie puisque les 10 années des libéraux au pouvoir auront été désastreuse pour le Québec et cela vous ne pouvez aucunement le nier!

    Effectivement, le sujet du blogue est « PKP maintenant chef du P.Q » sauf que pour « un parti mort et enterré » (je reprend vos paroles) vous le ressusciter plus souvent qu’à son tour et vous le faites avec une hargne quasi obsessionnelle!

    Sans rancune!

    • @ Robert Caron
      … politique pour protéger l’identité québécoise…
      D’abord qu’elle est votre définition de « identité québécoise »? De quoi exactement voulez-vous qu’elle soit protégée? Qu’est-ce qui menace l’identité québécoise aujourd’hui, le 29 mai 2015? Quel genre de politique protectionniste aimeriez-vous qu’on mette en place?

      J’aimerais bien savoir, pour mieux comprendre.

  64. Le PQ de Marois et de PKP n’a rien à voir avec celui des Levesque, Parizeau, Bouchard.

    Un PQ avec Alexandre Cloutier aurait pu sauver ce parti.. on le sent guidé par des motifs nobles et il transpire l’honnêtetè.

    Je n’ai jamais voté pour le PLQ de Jean Charest,

    Le PLQ de Philippe Couillard semble déterminer à redresser les finances publiques. Le bilan jusqu’à maintenant est satisfaisant. Il lui reste 3 ans.

    S’il relevait ce défi, il serait élu pour un deuxième mandat… Et oui c’est possible) Les péquistes savent très bien l’adversaire redoutable qu’il représente.

    Il aura fort à faire pour contrer la désinformation mais je pense que s’il continue à diriger le Québec avec dignité et intelligence il sera difficile à déloger.

  65. Hélène, il serait p-être opportun de discuter de François Legault, sa personnalité politique, sa vision, son ambivalence quant à ses prises de position et du danger qui guette son parti de perdre une bonne partie de la gauche au bénéfice du P.Q maintenant que PKP à mis clairement carte sur table quant à son projet d’indépendance et de sa droite qui retournerait éventuellement au PLQ?

    Là aussi, les électeurs savent très bien que François Legault restera un tiers parti et à très peu de chance d’atteindre un jour ou l’autre le pouvoir. Parmi ces 21 députés, aucune grosse tête d’affiche ne s’y trouve.

    À peine 5% des commentaires du blogue actuel et dont le sujet concerne aussi François Legault n’ont évoqués que très peu de choses sur lui… serait-une indication à savoir que François Legault n’est pas suffisamment mobilisateur, manque de charisme et semble de plus avoir d’énorme difficulté à attiré et recruté des candidats prestigieux?

    De quel côté se situe t-il, de gauche ou de droite? Et ses liens avec Charles Sirois ?

  66. Je vois ce matin que les commentaires portent encore sur la vie (ou la survie) des partis politique, sur la question nationale et non pas sur la politique publique. Dommage. Je ne me suis pas fait comprendre. Je désactive les commentaires pendant mon voyage. Merci quand même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s