13 réflexions sur “Chronique au 93,3: Réforme fiscale – sceptique, déçue et « borderline » cynique

  1. Je partage une même exaspération..

    J’ai bien peur qu’il ne nous reste qu’à se mettre en boule pendant que tout s’écroule..

    Le débordement idéologique des auteurs étaient prévisibles.

    Luc Godbout s’était fait taper sur les doigts au 24\60, par Mère supérieure Dussault, pour avoir accepter de participer à cette Commission mise sur pied par les méchants Libéraux..

    La Commission Robillard, cette impie libérale, était disqualifiée par notre bien-pensance gauchiste avant même que la commission ne débute..

    Quand vous incitez Leitao à cogner à la porte du Conseil du Trésor et exigez de lui des comptes concrets, je pense que c’est réduire le rôle que tient Coiteux.

    Même si ça a l’air qu’il soit en dehors des discussions rien ne le prouve.. Les journalistes le comparent à Thatcher.. l’homme de fer… basé sur quoi? Sur du vent??

    Lire l’analyse de Pierre Duhamel « Taxer ou imposer »… Dans cette analyse Duhamel remet dans la face du PQ,qui crie au scandale, le fait que JF Lise envisageait aussi une hausse de la TVQ en échange de baisses d’impôts..

    Duhamel conclut : « Le Ministre des finances semble avoir des ambitions plus modestes pour le moment en voulant diminuer les impôts d’un milliard de dollars, de même qu’en haussant la TVQ d’un point de pourcentage.. (suggestion de Coiteux, peut-être??)

    Et pendant ce temps, en prime, une grève générale de nos syndicaleux se prépare en pleine campagne électorale.. PKP va-t-il se joindre au tintamarre urbain? Et chose certaine, Harper va sortir amoché pas à peu près avec les bons soins de nos médias biaisés.

    On ne fait plus le poids.. on a trop laissé traîner..

    Je prédis une élection du NPD en octobre et du PQ en 2018… Libérez-nous des Libéraux sur fond d’amphithéâtre et des bois dans les roues dont la Caisse de dépôts sous Couillard sera accusée de mettre dans le dossier du retour des Nordiques…

    Le Québec présentement en rémission se retrouverait alors en phase terminale..

    Ci-git une société qui n’aura jamais su grandir.

    Oui c’est caricatural! mais je pense qu’il est plus que temps de cesser de prendre tout pour acquis.. et surtout éviter autant ce faire se peut de jeter de l’huile sur le feu dans le climat explosif qui flotte sur le Québec par les temps qui courent..

    • Jeter de l’huile sur le feu. Si ça veut dire de ne pas me permettre de critiquer le gouvernement, alors oubliez ça. Je préfère exprimer mon opinion et leur faire savoir. S’ils reproduisent le scénario Charest, ils mériteront ce qu’ils récolteront et nous aussi.

    • Une société qui saurait grandir est un Québec qui justement voterait PQ mais pour grandir et devenir un pays responsable de lui-même géré avec rigueur. Donc faire l’indépendance mais en pleine conscience de ce choix et des atouts d’avoir tous nos pouvoirs mais aussi d’assumer toutes nos responsabilités et arrêter de rejeter sur les autres nos torts en tant que peuple.

      Je crois de plus en plus qu’un Québec dans le Canada est la voie pour la louisianisation sous le poids d’une immigration trop nombreuse que le Québec n’a pas le temps de bien intégrer. Le peuple Québécois sera remplacé par d’autres cultures qui n’ont rien à foutre de notre langue, culture, etc.

      Les libéraux ne vont pas réformer l’état car ils ont trop d’amis qui profitent du système, contrat, nomination politique à la tête d’organisme et de ministère, favoritisme. La dette va continuer de croître ce qui appauvrit le Québec encore plus.

  2. En effet, nous devrons assumer ..

    Oui il faut critiquer mais éviter de sombrer dans le défaitisme trop tôt.. ca devient contagieux.. les commentaires haineux dirigés vers Harper et Couillard sont inquiétants..

    J’ai entendu Martin Coiteux la semaine dernière.. il ne donne pas l’impression d’avoir les mains liées..

    A mojns que la politique l’ait changé lui aussi.. le pourquoi il s’est lancé en politique c’était parce qu’il n’aimait pas ce vers quoi le Québec se dirigeait.. un Québec exclusif et replié sur lui-même. et qu’il comptait bien mettre sa vision plus à droite à contribution avant que tout ne s’effoire.. au moins il aura essayé… c’est tout à son honneur..

    Ainsi donc, tant que lui continuera à accorder sa confiance au gouvernement qu’il a choisi en raison de la qualité d’une équipe supérieure à celle de la CAQ je m’accroche à son jugement.

    Je le pense authentique et il démissionnera quand il ne croira plus pouvoir changer les choses..

    Martin Coiteux est mon baromètre..

    Est-ce que Denis lui aurait retiré sa confiance??

  3. Et le clan Péladeau eux ils vont réformer l’État, fort de l’appui de leurs nombreux amis écologistes. syndicalistes, journalistes??

    On sait bien les amis des uns qui contournent les règles du système pour faire un pays sont beaucoup plus vertueux que les amis des autres qui profitent du système.

    L’oligarchie et les copains d’abord.. Non merci.

    PQ\PLQ c’est blanc bonnêt, bonnet blanc.. à quelques différences qui pour moi ne sont pas anodines.

    Le PLQ est pro entreprise, moins rébarbatif à exploiter nos ressources, et surtout ils ne font pas fuir les investisseurs avec le spectre du pays imaginaire..

    Depuis l’élection du PLQ la cote du Québec a été conservée.. avec le PQ de Marois le Québec avait vu sa cote baissée..

    Ce qui me préoccupe en ce moment c’est bien davantage les élections fédérales.. une élection du NPD serait une mauvaise nouvelle pour le Canada et le Québec.

    • Hélène, vous vous inquiétez pour l’élection d’un Tom Mulcair à la tête du pays canadien alors qu’il n’est pas tant que ça de gauche et qu’il en tant qu’ancien Libéral d’abord un progressiste et social-démocrate et non un socialiste comme l’était Ed Broadbent naguère.

      Il parle d’équilibre budgétaire alors que le vrai Keynésianiste est Justin Trudeau qui l’est comme l’était son père et bien des politiciens de cette époque. Je ne crois pas qu’un Canada dirigé par Mulcair sera catastrophique mais seulement un retour au centre-gauche modéré. Plusieurs politiques comme les garderies seront que partiellement appliqué avec probablement un droit de retrait avec compensation pour le Québec qui a déjà en place son propre régime de garderies d’état. Pour le reste, je vois la bonification des pensions de vieillesse et de l’assurance-emploi ce qui revient de droit aux travailleurs qui paient des cotisations et impôts.

  4. Joanne, j’aimerais ajouter que je comprends que, dans votre cas, chat échaudé puisse craindre l’eau froide et que la Commission Castonguay ait pu vous laisser un goût amer en ce qui a trait à Philippe Couillard.

    Cela étant dit, j’éprouve un immense respect pour Martin Coiteux, pour l’adversaire redoutable qu’il représentait pour les Pierre Fortin et JF Lissée.. Leurs thèses jovialistes et leurs raccourcis intellectuels se retrouvaient à tout coup démasqués par la maîtrise pointue de Martin Coiteux des rouages économiques .

    Le fait est que Philippe Couillard est le PM du Québec et que Martin Coiteux s’est joint à son équipe…

    Martin Coiteux représente pour moi la caution qui m’empêche de désavouer le PLQ « jusqu’à maintenant ».

    Je pense que le Martin Coiteux, que « je crois » connaître, quitterait le gouvernement Couillard s’il était déçu par Philippe Couillard comme ça avait été le cas pour vous.

    Ce qu’il n’a pas fait jusqu’à maintenant..

    Un Martin Coiteux chez les Libéraux peut bonifier ce parti à l’inverse d’un PKP qui chez le PQ est en train de le pervertir.. Utopique? peut-être..

    J’ai encore envie de croire en la nature humaine…..

    • Vous en avez parfaitement le droit. Et la nature humaine étant ce qu’elle est, j’attends, pour ma part, des résultats concrets. On ne fait pas ici le procès d’individus. La politique gouvernementale est une dynamique de groupe: caucus, conseil des ministres, PM. Ce n’est pas l’affaire d’un seul homme et on aurait tort de responsabiliser une seule personne ou encore d’avoir des attentes très élevées pour une personne en particulier. Attentes trop élevées se traduisent par des déceptions élevées. Je préfère exprimer franchement ce à quoi je m’attends après quoi l’avenir suit son cours et la politique fait son oeuvre, dans un sens comme dans l’autre. Rendus là, on a fait ce qu’on avait à faire et c’est devoir accompli sur le plan individuel.

      Vous n’avez donc pas à tenter de me motiver d’une quelconque façon. Mon but est de donner mon opinion sur les orientations de politique publique et en ce sens, je ne suis nullement préoccupée par les prochaines élections provinciales. Chaque chose en son temps.

      Que chacun exprime le fond de sa pensée et qu’il laisse les autres le faire librement.

    • P.S. gentil à Hélène: Il va peut-être être nécessaire de vous faire à l’idée que je vais critiquer le Parti libéral de temps en temps. Il semble que vous soyez un peu plus mal à l’aise quand il s’agit du PLQ que du PQ de PKP. Allez! Bon weekend de 3 jours! Congé lundi matin pour moi. Pas de chronique à 6h30. Je vais rejoindre le dernier Lisbeth.

  5. Jean Claude Michaud, le Canada a le moyen d’un retour à un centre gauche modéré?

    Mulcair n’est pas économiste.. Harper oui, et pour traverser les années de volatilité de l’économie mondiale devant nous, il vaut mieux un pays laissé aux commandes d’un pilote expérimenté..

  6. Vous avez probablement raison! Le PQ me fait peur… pour eux il est clair que la fin justifie les moyens. Et pour moi, l’élection de PKP serait un véritable cauchemar.. Cette idée m’est insupportable..

    J’en ai ras-le-bol de ce climat toxique qui carbure à la haine de l’autre..

    Je déplore la disparition de l’ADQ… j’en veux à Legault.. reste plus que le PLQ.. je sais très bien que ce n’est pas parfait, mais en ce moment je considère toujours le PLQ comme la moins pire des alternatives..

    Je compte bien que vous continuiez à critiquer et le PLQ, et le PCC ou le PQ… il n’y en a pas assez de gens qui comme vous ont le courage de leurs convictions..

    Bon week end! Il fait tellement beau!

  7. Je pense que vous avez compris vous aussi que le PLQ n`a jamais eu l`intention de réduire la taille du gouvernement. Tout ce que fait le PLQ avec sa mini-austérité présentement, c`est juste d`essayer de mettre les livres comptables du gouvernement plus beau pour les agences de notation. Le PLQ a même permis au commission scolaire dernièrement de faire des déficits. Des dizaines sont présentement en déficit.

    Et imaginez si on a le NPD ou le PLC au fédéral comme gouvernement, ça va être encore un augmentation de notre fardeau fiscal. Et souvenez vous, notre PM au Québec a fait des demandes(des dépenses pour le Québec) très importantes pour le prochain gouvernement fédéral. C`est toujours le contribuable qui paye.

  8. Comme la polarisation s’installe lentement mais sûrement, le gouvernement du Québec en 2018 sera ou Libéral ou Péquiste.

    L’ADQ ou la CAQ auront échoué à rejoindre un nombre suffisant de citoyens partageant une vision plus à droite..

    Alors que la gauche, au contraire, rallie de plus en plus les Québécois.. le pouvoir médiatique est mis à contribution, cette fois-ci, pour que le Canada prenne aussi un virage gauchiste…

    Le gouvernement conservateur à Ottawa, moins interventionniste et plus décentralisateur, aura servi de coussin aux provinces dépensières La récession de 2008 s’est passé sans douleur pour les Québécois.

    Par l’opération du St-Esprit? Non, parce qu’un économiste, conscient que l’argent ne pousse pas dans les arbres, a su composer tant bien que mal avec une société de privilégiés

    Le vieillissement de la population créé un déséquilibre.. L’état providence a fait son temps..

    Le déni, encouragé par une élite irresponsable « nulle en économie » fait courir un risque énorme à la santé financière du Québec et du Canada.

    Le déficit? Bof! Une vision de l’esprit…

    Le duo de gouvernance qui tire moins à conséquence pour la santé économique canadienne est le statu quo actuel…. le PLQ au Québec avec une poigne conservatrice à Ottawa.

    Tant que le pays imaginaire restera dans le radar.. on n’aura d’autres choix que d’ajuster nos attentes gardant comme priorité de limiter les dégâts pendant que c’est encore possible…

    Tout autre scénario pour le Canada, dans le contexte économique mondial actuel, annonce des lendemains qui pleurent.

    PS Si on faisait une compilation des critiques dévastatrices sur les politiciens, Harper et Couillard remporteraient la palme haut la main.. normal, ils sont PM…

    Mais que le chef de l’opposition officielle, dont la mission est de faire du Québec rien de moins qu’une République, exerce sa fonction dans une situation de conflits d’intérêts indéfendable, puisse échapper
    à ce point à la critique, me renverse complètement..

    Deux poids, deux mesures… dans notre société dirigée par des idéologues…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s