Élection 2015: Quand le NPD nuit au NPD?

Deux gros sondages en deux jours semblent illustrer une descente du vote NPD qui jusqu’à la fin du mois d’août, logeait au sommet des sondages au Canada. Sondage EKOS-La Presse d’aujourd’hui:

SondageEKOSLaPresse

Après 1) l’affaire Duffy ou la crise entourant le remboursement d’une dépense de 90 000 $, 2) la supposée récession qui n’en était pas une, 3) la crise des réfugiés syriens où les Canadiens ont finalement opté pour l’approche rassurante du premier ministre Harper, il est quand même assez extraordinaire de voir qu’aujourd’hui, le Parti conservateur est en tête des sondages.

Ah oui, et chez nos concitoyens canadiens anglais, il faut ajouter à cette liste, la simili-tempête dans un verre d’eau occasionnée par l’utilisation du terme « old-stock Canadians » par Stephen Harper lors du débat Globe and Mail… (Expression équivalente à « Canadiens de souche ») Plusieurs commentateurs s’en sont offusqués et croyaient en faire toute une histoire.

Ça n’a pas marché.

L’impression générale ce matin semble être que c’est la question du niqab qui fait chavirer le bateau du NPD. Sans doute que cette question y est pour beaucoup, particulièrement au Québec où les questions identitaires et l’attachement aux valeurs d’égalité entre les hommes et les femmes ne sont pas négociables… avec raison.

S’il est vrai que le Parti conservateur réussit à combler « l’écart de genre » (comme l’indique le chroniqueur Vincent Marissal), c’est-à-dire à aller chercher le vote féminin qu’il a historiquement plus de difficulté à charmer, c’est que cela a sans doute beaucoup à voir avec le niqab.

Quand le NPD nuit au NPD?

J’ajouterais cependant qu’il doit y avoir autre chose, particulièrement en Ontario et en Alberta. Voilà une province qui se souvient trop bien d’un certain Bob Rae qui a complètement bousillé les finances de l’Ontario tandis qu’en Alberta, on vient tout juste d’élire un gouvernement du NPD qui annonce augmentations d’impôts et de taxes de tous genres. Pas sûre que les gens soient très très contents…

Et puis il y a l’incertitude autour du véritable Thomas Mulcair. Est-il un conservateur? un libéral? Est-il vraiment quelqu’un de conviction qui est prêt à adopter une approche pragmatique en matière de gestion des finances publiques canadiennes? Ou sera-t-il à la solde des auteurs du Manifeste « Pour un grand bon en avant » à saveur socialo-communiste publié récemment en grande pompe?

On raconte que la lutte en Ontario se fait maintenant entre le Parti libéral de Justin Trudeau et le Parti conservateur de Stephen Harper. Encore là, une fois dans l’urne, après avoir goûté à la médecine de Kathleen Wynne (énormes déficits, nouvelles taxes sur la masse salariale, militantisme écolo, etc.), est-ce que les Ontariens vont risquer d’avoir à la foi au provincial et au fédéral deux partis qui semblent se complaire dans un statut de percepteur de péréquation, de déficits et d’endettement public?

Anyway… Il y a un débat ce soir. Ce sera intéressant. Bon débat! Mais surtout, ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini.

9 réflexions sur “Élection 2015: Quand le NPD nuit au NPD?

  1. Un commentaire de Hélène Beaulieu que j’ai reproduit ici par souci de pertinence:

    Stephen a été conséquent depuis le début dans le dossier du niqab et il en récolte les fruits..

    Et c’est tant mieux! Le PCC a su mieux cerner le pouls des canadiens..

    On ne peut nier une montée inquiétante du socialisme au Québec.. et notre appartenance au Canada a de quoi nous réconforter..

    Si Harper et sa politique de l’immigration l’emporte on le devra en grande partie au pragmatisme anglophone..

    Le NPD mène toujours largement au Québec..

    Les Desmarais, les Thompson, les Molson, les Péladeau, les Bronfman, les Jarilowsky, amenez-en de ces gens d’affaires sur lesquels la prospérité du Canada repose..

    C’est avec dérision que Joanne exprime que ce serait en connaissance de cause si les Québécois se donnait un chef d’État magnat de presse..

    En d’autres mots, on l’aura voulu, on l’aura eu.. Advienne que pourra!

    Quand des entreprises telles Industrielle Alliance peinent à trouver des employés bilingues, ne pas voir là le signal inquiétant pour l’économie d’un Québec réactionnaire au changement, c’est de l’aveuglement volontaire.

    Et dans ce Québec de PKP, magnat de presse, ce serait le monopole Quebecor assuré… dehors les Desmarais, les Bell, et en avant le repli sur un nationalisme économique francophone suicidaire.. Ce serait le ratatinement du Québec.

  2. Autre commentaire de Hélène Beaulieu:

    En passant, Sylvain Bouchard ce matin a relevé justement la récupération que fait l’extrême gauche des dossiers délicats qui touchent l’identité.. Le racisme est flagrant chez les deux franges des extrêmes de droite et de gauche..

    C’est ce sur quoi je tenais de sensibiliser en invitant à la prudence.. Je me considère modérée.. mais pas naive.. c’est pourquoi la politique d’immigration et la manière de contrer l’islamisme radical me rejoignent complètement.

    Et quand Régis Labeaume joue les Mère Thérèsa, je ne peux m’empêcher de le trouver quelque peu inconscient.. Charité bien ordonnée commence par soi-même..

    Alors oui, je rejoins Joanne quand elle dit que ce serait une mauvaise nouvelle si, ou Trudeau, ou Mulcair devenait PM du Canada…

    Ce serait doublement catastrophique si PKP Magnat de presse devenait PM du Québec.. trois pelleteux de nuages décrochée de la réalité… Outch!!

    PKP sait trop bien qu’Harper est l’adversaire le plus redoutable pour le PQ.. on comprend alors pourquoi le Bloc élimine toute alliance avec le PCC…

    Avec le PCC décentralisateur à Ottawa, il est quasiment impossible pour le PQ de créer des conditions gagnantes…

  3. c’est vraiement malheureux que rad can et tva passent leur temps a vomir sur le gouvernement harper le canada est le pays qui a le mieux traverse la derniere crise financiere mondiale et ce grace au gouvernement conservateur . le canada est le pays du G 7 qui est le moins endette

  4. Ce n’est pas compliqué. Les libéraux ne vont nulle part depuis les commandites. Le Bloc est déjà dans le four crématoire. Le Parti vert flotte sur ses utopies. Le NPD est un ramassis d’opportunistes inexpérimentés. Ils ont été présents , surtout au Québec, parce que les québécois ont voté avec leur crayon émotif suite au décès du beau Layton ( pauvres inconscients ). Donc, les conservateurs, qui ne sont pas parfaits, ont pris la place avec une vision claire et des intentions connues de tous. Notre économie va bien et ne saurait être entachée par la social-providentielle de Mulcair qui, malgré nos inquiétudes, se range quand même du côté de l’augmentation des dépenses publiques ( ça fera le socialisme ). Disons enfin que le développement de l’environnement mondial mobilise l’intérêt de tous, à savoir : rester maîtres chez nous de notre identité, de nos valeurs, de nos us et coutumes , dans NOTRE pays, de façon sécuritaire. Et cela, seulement Harper le comprend. Ce n’est pas compliqué.

  5. Les Québécois auraient voté avec leur crayon émotif suite au décès du beau Jack Layton?

    C’est ce que les analystes croyaient mais comme le NPD demeure toujours très fort au Québec avec le « pas très beau Thomas Mulcair » il semble plutôt que ce soit que le Québec tangue fortement vers la gauche socialiste..

    Un Québec séparé serait socialiste.. ceux qui pensent que la droite aurait sa place dans l’échiquier politique de la République du Québec me semblent très optimistes..

  6. Si ca continue comme ça, ca vas s’appeler le blogue de Johanne et Helene! 😉Je blague bien sur. Elle est très interessante et semble bien renseignée la dame. Pour ma part, je trouve Harper rassurant. Il ne joue pas a la girouette et maintien ses positions. Trève de partisannerie, les deux autres ne sont pas de taille. Il est temps que les Quebecois otent leur lunettes orange!

  7. Petit commentaire de fin de soirée pour clore le dossier « débat ». Si la question de l’urne est le niqab, Mulcair poursuivra sa chute. L’échange entre Harper et Mulcair a été mortel. Si les gens votent pour l’économie ou la sécurité, Harper l’emporte à moins que ces gens soient complètement insensibles aux déficits et à l’endettement public auquel cas ils choisiront Trudeau. Enfin, si les gens votent selon l’axe fédéraliste/souverainiste, ils opteront pour Duceppe ou Trudeau selon leur option.

    En termes de prestation, j’ai trouvé que Duceppe et Harper ont davantage parlé à la population et ont tenté d’expliquer leurs positions. Trudeau parlait plutôt à la caméra et récitait ses lignes avec froideur. Quant à Mulcair, il m’a paru agressif et suffisant. Je ne crois pas qu’il se soit gagné une cote d’affection.

    Voilà! C’est l’heure de Jimmy Fallon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s