Justin Trudeau au G1

Pour écouter ma chronique au FM93,3 de ce matin – Printemps 2013: Attentats au marathon de Boston. Octobre 2014: Fusillade au Parlement d’Ottawa. Janvier 2015: Attaque terroriste chez Charlie Hebdo à Paris. Pour chacun de ces événements, on a pleuré les morts et on a pleuré la liberté – sans compter tous les autres épisodes de carnage dans certaines régions du monde où une probabilité d’être témoin d’un acte terrorisant fait partie de la réalité quotidienne.

Mais vendredi dernier, lorsque je prenais connaissance de ce qui arrivait à Paris, je ne pleurais plus. Avec toutes les fibres de mon corps, j’étais en colère. Non. Je n’ai pas attendu 12, 24, 48 heures pour être en colère et l’exprimer. Je n’ai respecté ni le délai ni le rythme qu’impose une certaine bien-pensance (celle qui se réjouit qu’on dépense 40 millions pour illuminer un pont, celle qui croit que le Bixi est un droit fondamental ou qui croit que les changements climatiques sont une plus grande menace que le terrorisme, tiens, celle du Journal de Montréal ou du Devoir dont certains écriveux d’articles à sensation n’ont pas suffisamment de culture politique pour faire la différence entre libertarianisme et libéralisme).

Désolée. Je n’avais pas le goût de prier, d’allumer une chandelle, ou de participer à une marche pour la paix, encore moins de chanter « Give Peace a chance ». Je le sais, J’en choque plusieurs. Mais je n’avais pas le goût non plus de me faire dire pour une Xième fois qu’on avait perdu notre innocence, notre naïveté… Face à la barbarerie, les gens réagissent de toutes sortes de façons et en ce qui me concerne, je ne m’excuserai certainement pas d’avoir exprimé la colère, réaction tout à fait humaine face à un sentiment d’impuissance, d’incompréhension, face à des gestes d’une lâcheté suprême.

Alors pour les simples d’esprit qui prennent tout au premier niveau, bien sûr qu’on a une pensée pour les premières victimes, maintenant des civils qui n’ont rien à voir avec les mauvaises décisions de leurs gouvernements ni avec la montée de l’islam radical politique. On pense aux millions de personnes qui fuient des régimes de terreur. On pense aux familles qui perdent parents, enfants pour aucune autre raison que celle que ces derniers se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment. Mais il demeure que ce qu’on voit là, ce sont les conséquences de la non prise au sérieux d’un mouvement qu’on a laissé naître et grandir pour toutes sortes de raisons dont la lâcheté de ne pas nommer la chose correctement.

Je ne surprendrai personne en vous disant que je crois depuis un bon moment maintenant que nos gouvernements se dispersent, qu’ils ont perdu de vue la raison pour laquelle on accepte, comme citoyen d’abdiquer et même de céder quelques-unes de nos libertés. Cette raison-là est d’au moins agir comme gardien de notre sécurité, de nos libertés et de notre civilisation occidentale.

Et pourtant… Quelques heures avant le massacre, le président Obama affirmait à la presse que ISIS était « maîtrisé » (« contained » en anglais), que l’État islamique n’était pas en train de se renforcer. On parle ici d’un président qui a dit plus d’une fois que les changements climatiques sont une plus grande menace que le terrorisme ou que ISIS. Au débat des démocrates, aucun des candidats n’a d’ailleurs voulu parler d’une guerre contre l’islam radical. Impossible de mettre les mots « islam radical » dans leur bouche.

Chez-nous, on a un PM qui s’est fait élire en promettant le retrait de nos quelques forces militaires pendant que des innocents, partout sur la planète, se font massacrer. Une participation modeste, certes, mais qui fait des Canadiens une nation qui comprend qu’on doit agir sur tous les fronts, humanitaire oui, mais également militaire. Une participation qui fait qu’on reconnaît que le problème est global.

Enfin, on voit plus près de nous encore, la difficulté pour nos politiciens de nommer les choses, alors que c’est bel et bien de l’idéologie de l’islam radical dont il est question, aux dires mêmes de la communauté musulmane qui la fuit comme la peste.

TRUDEAU AU G1

Alors là, on a un nouveau premier ministre canadien qui s’amène en Turquie au sommet du G20 dans le but de vanter son programme d’investissements publics et qui se retrouve dans la cour des grands au moment précis où un des grands est touché en plein coeur. Il fait quoi, Justin Trudeau? Il prend conscience d’un nouveau contexte et il s’adapte? Il use d’intelligence émotionnelle en réaménageant ses priorités, ses messages, ses « lignes »?

Il semble qu’il n’y a rien de tout ça. Justin Trudeau se donnait comme mission de changer l’image du Canada. Le résultat est qu’il n’est pas du tout évident que l’image qu’il dégage présentement soit digne de ce que nous sommes. Bien franchement, à lire certaines analyses, Justin Trudeau est sur le point de faire « honte » aux Canadiens.

Quand une Emmanuelle Latraverse de Radio-Canada (écoutez à partir de 3:35) se permet de dire « À l’écouter par rapport aux autres, on a même l’impression qu’il n’est pas au même sommet« , quand même une Michèle Ouimet de La Presse termine une chronique par les mots « On les accueille (en parlant des réfugiés). Et on bombarde l’EI. C’est la moindre des choses« , c’est qu’on réalise tristement que le nouvel élu échoue au test de leadership que le contexte lui impose.

Ce contexte n’est pourtant pas nouveau. Il nous est rappelé périodiquement: une guerre ouverte contre notre civilisation. Comme le suppose l’ex-éditorialiste de La Presse, Mario Roy, ça aura peut-être pris Paris, coudonc! Peut-être… Compris qu’on veut tuer des occidentaux PARCE QU’ILS sont des occidentaux, parce qu’ils croient à la liberté, parce qu’ils fêtent, consomment de l’alcool, croient à l’égalité entre les hommes et les femmes.

Mais chez-nous, notre PM canadien semble encore dans un état de transe et d’exaltation postélectorale. D’autres ont tenté de le réveiller, lui ont tendu la main. « Hey, Justin! Wake-up! » semblent lui dire les Rona Ambrose du Parti conservateur, Philippe Couillard du Québec et Brad Wall de la Saskatchewan (lire ceci) .

Heureusement, samedi, j’étais en phase avec notre premier ministre Philippe Couillard: impitoyable contre les barbares, ouvert à une participation qu’une coalition internationale exigerait de notre part et humaniste pour ce qui est de l’accueil de réfugiés.

« Je m’attends que mon pays, le Canada, qu’on joue un rôle tel que demandé par nos partenaires de la communauté internationale. Le Canada doit se montrer disponible pour ce que nous demandent nos partenaires« , déclarait-t-il lors d’un point de presse en matinée samedi.

(En passant, il n’était vraiment pas nécessaire de faire suivre ça de basse partisanerie politique le lendemain en s’en prenant aux partis d’opposition. M. Couillard n’a pas besoin de faire ça.)

Là, présentement, nous écrivons l’histoire

Paris s’est passé deux jours après le jour du Souvenir, le jour où on se souvient de ceux qui se sont battus pour la liberté, socle de notre civilisation occidentale. Mais c’est aussi un jour où on se souvient plus péniblement des pacifistes comme Chamberlain qui traitait Churchill de « fauteur de guerre », et des collaborationnistes avec les nazis.

Quelle histoire écrivons-nous présentement? Qu’au Canada, deux semaines avant les attentats de Paris, on a élu un PM qui s’est fait élire en promettant le retrait de nos quelques forces sur le terrain pendant que des innocents, partout sur la planète, se font massacrer par une idéologie? Que le Canada n’a pas su se raviser lorsque l’Occident appelle à l’aide?

Honnêtement, qui peut croire que ce nouveau gouvernement perdrait un quelconque crédit politique s’il se ravisait d’être plus prudent pour ce qui est de ses engagements de retirer la contribution militaire canadienne? De prendre un peu plus de temps pour ce qui est de l’accueil des réfugiés? De se montrer fier des forces canadiennes qui ont participé à libérer un village kurde, Sinjar, ces derniers jours?

Parce qu’au-delà des déclarations, du « flower-power » et des selfies, la France (et l’Occident tout entier) attend des engagements concrets. «Au-delà de la solidarité et de l’émotion» après les attentats de Paris, la France «voudra des décisions concrètes en matière de lutte contre le financement du terrorisme», ont déclaré des ministres Français.

Pour l’instant, Justin Trudeau est à son G1.

————–

Pour ceux qui ne font pas la différence entre les meurtriers de l’État islamique et les familles qui fuient très précisément l’horreur créée par les fous d’Allah, je ne peux rien pour vous.

35 réflexions sur “Justin Trudeau au G1

  1. Je suis comme vous Joanne, j’en ai marre des vigiles à la chandelle, je veux qu’on combatte sérieusement cette menace et le radicalisme islamique ici et ailleurs avec tous les moyens dont on est capable.

    De plus il faut le dire, même si ce n’est pas «politically correct», c’est de l’inconscience d’accueillir tant d’immigrants et de réfugiés musulmans alors qu’on sait très bien que parmi cette population plusieurs sont déjà radicalisés et beaucoup d’autres sont susceptibles de le devenir alors que nombre du reste sont au mieux indifférents face à nos valeurs. Un moratoire s’impose, vrai ici et surtout en Europe.

    L’Europe doit se sortir la tête du sable et prendre les mesures qui de toute évidence s’imposent comme par exemple rétablir certains contrôles aux frontières et renforcer leurs appareils judiciare. Quant à nous encourageons notre nouveau PM à ne plus jouer à l’autruche.

  2. J’ose croire que notre notre nouveau Premier Ministre va arrêter de nous faire honte et qu’il va finir par voir la lumière; à moins que l’intensité de cette lumière soit affectée par la drogue qu’il veut legaliser….

  3. Oh boy ! Mais calmez-vous Madame Marcotte, CALMEZ-VOUS S.V.P. ! Vous provoquez avec vos écrits des commentaires HAINEUX ET DÉPLACÉS. Je comprends votre désarroi suite à l’élection fédérale, mais, S.V.P., de grâce, CALMEZ-VOUS !

    • Aucune incitation à la haine ici. Si c’est le cas pour vous, alors relisez. Comme mon P.S. l’exprime, je n’y peux rien pour ce qui est des gens qui confondent tout. Je ne peux que ne pas publier leurs commentaires, ce que je fais avec grand plaisir.

  4. Je me demande si M. Grondin serait aussi calme s’il avait perdu un membre de sa famille …

    Continuez votre excellent travail madame Marcotte.

  5. Les commentaires haineux sont à venir, vous verrez et pourrez lire. Quant aux commentaires déplacés, JE VIENS D’EN LIRE… et il y en aura d’autres à venir. Il faut se calmer et ne pas embarquer dans le jeu des terroristes qui sèment la peur et la haine. CALMEZ-VOUS ! CALMONS-NOUS ! NE JOUONS PAS LE MÊME SCÉNARIO IDÉOLOGIQUE ! La contribution canadienne peut faire toute la différence… SANS NÉCESSAIREMENT LARGUER DES BOMBES !

    • Il appartient à la communauté internationale de définir le rôle qu’aura à jouer le Canada avec les ressources qu’elle a. Je vous assure également que je suis très calme. Résolue. Mais très calme. Vos commentaires ne font que refléter votre propre peur et votre réticence à recourir à tous les moyens pour protéger des innocents. C’est le dernier commentaire de cette sorte que je publierai de votre part. Le scénario idéologique, ce sont les djihadistes qui nous l’imposent.

  6. Je pense que nos politiciens ont les mains liées parce qu’économiquement dépendants de la vente d’armements et d’achat de pétrole de l’Arabie Saoudite..

    Même Stephen Harper avait difficilement pu justifier cette aberration.

    Si nos gouvernements avaient le courage de boycotter ce pan important de notre économie les pertes d’emplois qui en résulteraient les cloueraient au piloris..

    Quand les Québécois lèvent le nez sur le pétrole sale albertain et achète son pétrole de l’ Arabie saoudite, je regrette mais ils se disqualifient en tant que donneurs de leçons.

  7. Les pires diffamations sur Philippe Couillard, sur Stephen Harper sont relayées à qui mieux mieux par la bien-pensance gauchiste..

    Mais il faudrait museler ceux qui osent critiquer Justin Trudeau??

    On le soupçonnait immature pour le poste de PM et il ne s’aide vraiment pas pour nous démontrer qu’il est de calibre.

    Incitation à la haine? Non légitime inquiétude..

  8. Mme Marcotte,
    Je suis entièrement d’accord avec vous et avec vos propos. Moi aussi, je suis en colère et je trouve qu’il faut agir rapidement et efficacement pour contrer cette radicalisation et l’état islamique. Il y a urgence et vos écrits ne sont ni haineux ni déplacés, comme le dit M. Grondin, mais nous signifient que le temps presse d’agir, même ici au Québec et au Canada.

    Les discours « fleur bleue » et les gestes « gnan-gnan » n’ont plus leur place et il ne faut pas attendre qu’il y ait un autre massacre avant de poser des gestes contre l’EI et les islamiques radicaux.
    Au G20, Justin Trudeau avait l’air d’un ado en culottes courtes. Il faisait des selfies avec plein de gens, il ne fait pas sérieux. Très déçu de lui, une chance que je n’ai pas voté pour lui.

    Bravo, Joanne, vous vous tenez debout et osez exprimer vos opinions avec clarté et audace.

    En passant, le JdeM. a rapidement enlevé l’article vous concernant suite à votre opinion sur le massacre de Paris. Le journaliste avait été rapide pour vous dénoncer, sans prendre le temps de comprendre le sens figuré de vos propos.

  9. Pingback: Chronique: Les suites de Paris – Trudeau est-il à la hauteur? | Le blogue de Joanne Marcotte

  10. Je comprends votre colère Joanne car je suis aussi très en colère sur ces horribles attentats qui auraient probablement été évités si les dirigeants avaient pris leurs responsabilités face aux menaces terroristes….. Cependant ma première réaction a été d’avoir une pensée pour le peuple français et après ma colère s’est exprimé, çà ne fait pas de moi une simple d’esprit pour autant, au contraire, nous sommes des humains et la perception d’un événement est différente à chacun… Je suis par contre très déçue des commentaires disgracieux et méchant à votre égard, vous ne méritiez pas d’être méprisée ainsi simplement pour avoir exprimé une opinion tout à fait légitime… J’ai écouté le long discours du président Hollande ce matin et j’espère que Justin Trudeau PM du Canada ( je n’ai pas voté pour lui ) s’inspirera de ce discours pour nous démontrer qu’il peut être un vrai homme d’état, ce dont je doute grandement d’ailleurs….

    • Le qualificatif de « simples d’esprit » était dirigé vers les gens à qui il faut expliquer en long et en large une réaction parfaitement humaine. J’ai des fois l’impression que j’ai choqué bien davantage parce que j’ai fait allusion aux changements climatiques.😉

  11. J’ajoute qu’on devrait s’inspirer des Américains, lesquels en exploitant leur gaz de schiste se défont de cette dépendance au pétrole du Moyen Orient..

    Mais comme nos politiciens cèdent devant les dogmes de la religion verte, toutes exploitations de nos richesses, dont notre sous sol regorgent, sont désormais devenues suspectes.

    On est dans un cercle vicieux.. Les nouvelles technologies contribuent à un confort inégalé dans toute l’histoire humaine..

    Ce confort résulte des avancées scientifiques.

    Les gauchistes qui se prétendent porteurs de vertu y sont tout autant accros.. L’usage du pétrole dans les outils de tous les jours est omniprésent..

    C’est ce fond d’hypocrisie qui m’exaspère.

    • Le pétrole est en perte de vitesse , d’autres énergies plus propre sont en train de le surpasser !
      Les usa sont actuellement à la limite de l’auto suffisance en la matière .Les prix affichés sur les grandes places boursières du monde parlent d’eux-mêmes .

  12. Nous sommes en guerre , notre ennemi est très intelligent , organisé ,sans aucun scrupule barbare et pour qui la mort est une récompense ,bref! le mal absolu , l’ennemi connait les faiblesses de ceux qu’il veut exterminé et conscient de la faiblesse des leaders politiques socialistes Européen , Canadien et Américain .Je crois que le bordel en Syrie est instrumenté et fait parti d’un plan d’invasion sournois.

    • Je suis tellement d’accord avec vous M. Girard !!! Dès que l’on ose exprimer une opinion en faveur de la prudence et de la sécurité avant l’accueil de réfugiés on se fait traiter de racistes de xénophobes et d’islamophobes !!!! Ce plan d’invasion sournois dont vous parlez n’est qu’illusion selon nos dirigeants comme M. Couillard, et M. Selfie Trudeau. Nos valeurs occidentales de libertés et d’égalités hommes-femmes sont ciblées par ces ignobles islamistes!!! Notre mode de vie les dérangent au point que tuer est devenu aussi banal que mettre une lettre à la poste !! Je méprise ces gens tout comme je méprise les religions quelles qu’elles soient. Vivement la laïcité!!!

    • Je respecte votre opinion sur les religions, mais je crois que pour certaines personnes, la religion est un guide, un réconfort et une philosophie basée sur la charité envers autrui. Je pense vraiment qu’il faut distinguer religions de toutes sortes et islamisme radical politique.

  13. Tout le monde est en colère, mais tous ne s’entendent pas sur qui est le coupable, sur comment le nommer et sur les moyens à prendre pour éliminer la cellule cancéreuse. Il fallait avoir les attentats à Paris, pour qu’on se décide de bombarder le centre de commandement de l’EI?! Parce que l’élimination de Assad était plus urgent que la néutralisation de Daesh. On a préféré satisfaire les ambitions de l’Arabie saoudite et cie qu’à assurer la sécurité de ses citoyens. Pendant ce temps on nous distrait avec d’autres enjeux, d’autres effets…tout sauf parler des vrais raisons de ce massacre.

    Quant à Trudeau, personnellement, je n’ai jamais cru qu’il remplira cette promesse de retirer le Canada de l’intervention militaire contre l’EI. On commence déjà à préparer l’opinion public sur ce changement de cap….

  14. D’accord avec vous !!! Avez-vous entendu plusieurs leaders musulmans condamner ces actes lâches d’assassiner des innocents??? Je n’écoute pas la télé 24 heures sur 24, mais je n’ai rien entendu. Je suis d’accord avec Hélène que nous devons exploiter nos ressources pétrolifères afin d’arrêter de donner notre argent à ces barbares…..vite que l’on construise l’oléoduc Énergie-est. La tuerie de Paris n’a rien à faire avec ce commentaire car j’ai toujours été d’accord avec un oléoduc versus le train….. Notre PM fédéral est aussi entêté que ne l’était son paternel…à tort ou à raison c’est ce que j’ai décidé and if you don’t like «fuddle duddle».

    • Il ne faut jamais prendre de décision importante sous le coup de l’émotion , quand il est possible d’attendre pour décider que l’esprit refroidisse les sens …C’était une des façon de penser d’un certains Winston Churchill , l’homme qui à remis le jour J à deux reprises avant de percer la résistance allemande sur les plages de Normandie ! C’est de cette façon que Justin Trudeau a réagit et pour moi c’était la seule façon d’agir pour un PM responsable .

      Les experts en stratégies militaire du monde entier sont unanimes pour déclarer que les raids aériens sont un leurre pour donner bonne conscience à l’alliance occidentale , mais pas une solution pour régler le problème . Une force terrestre doit préparer les raids aériens et occuper les avants postes conquis , c’est la seule façon d’irradier le mal à sa source .

      Dans c’est conditions, et compte tenue du peu d’importance que le Canada représente comme force d’intervention ( nous sommes l’armée du salut du G-20 ) je crois que le droit de parole appartenait aux puissances guerrières ,US, Russie , France ,Angleterre …..et non à un PM dont les quelques F-18 , dont il dispose ont son âge.

      En fin de semaine , Louis Audet , président de Cogeco en entrevue avec Anne-Marie Dussault ,proposait au monde des affaires à collaborer avec le gouvernement Trudeau pour porter le nombre de migrants Syrien de 25,000 à 100,000 . Je crois que ce problème est plus urgent et surtout beaucoup plus dans nos possibilités que de régler le sort des sales lâches qui ont commis un outrage impardonnable à notre civilisation .

      Pour ce qui est de notre PM , la seule chose qu’il tient de son paternel est le nom.

  15. Plus j’écoute et je vois le pm (en minuscules) plus je me secoue la tête en désespoir de cause. Je pense malheureusement qu’il n’a pas la maturité ni les compétences pour diriger notre pays. Je m’ennuie déjà d’un gouvernement conservateur malgré ses défauts. Dire que si Trudeau ne démissionne pas, il sera là pour 4 ans me décourage grandement rien qu’à penser qu’il apprend son métier sur le tas…au dépend des canadiens. C’est un prix très cher pour notre démocratie.

  16. J’ai passé chaque commentaire au peigne fin . Il en ressors énormément de peines que l’on traduit en termes de PEUR , camouflé par des opinions politiques . D’autre se servent de cet évènement pour chercher un coupable invisible ! Chacun des intervenants saigne sa douleur à la recherche de repères inexistants .C’est l’impression d’impuissance que l’on ressent devant ces atrocités imprévisibles qui en est la cause . Être humain ,est ce qui nous différencies des barbares sanguinaires que sont ces bêtes.

  17. Ce qui s’est passé à Paris nous rappelle le 11 Septembre 2001, les USA avait décidé d ‘d’attaquer l’ennemi dans sa source, ce qui a suit c’est l’invasion de l’Afghanistan.., par contre,les attentats terroristes au ont plutôt augmentés.aujourd’hui, il y en encore qui pensent que des attaques contre ISIS seront la solution.tous ces groupes: Alqaeda,ISIS….sont des dérivés d’une même idéologie, le wahabism, tant que la lutte ne se fait pas contre cet idéologie et le pays qui le parraine, (Arabie saoudite) ,on continuera à retrouver les mêmes résultats.

  18. M.Audet a proposé cette demande de 100,000 réfugiés avant le massacre
    de Paris,reste à savoir si sa position est la même …
    Beaucoup de Canadiens étaient d’accord avant le 13 novembre : la preuve
    Trudeau élu avec cette promesse.
    Mais combien de citoyens n’en veulent plus maintenant (surtout dans de
    telles conditions.)
    A-ton déjà vu ça, un PM , critiqué autant après quelques semaines au
    pouvoir ?

    • Louis D est toujours favorable à la venue de 100,000 migrants , vous pouvez communiquer avec lui par l’entremise de son bureau de Cogeco ! Diane votre raisonnement animé par la peur ne tient pas la route . Croyez-vous réellement que de potentiel activistes se vaudraient des mois entiers dans la merde des camps de réfugiés pour s’introduire au Canada. Ils y sont déjà depuis longtemps et sont plutôt de genre à voyager en première classe.

      Certains polit queux en profitent pour accroitre leurs le member ship de leur parti en profitant de la peur des électeurs . Cette stratégie est malheureusement dans nos mœurs .

      Juste à se souvenir de Monsieur Bourassa qui avait fait une procession de camions de la Brink’s de Montréal à Ottawa et Toronto pour faire croire à une désertion des sièges sociaux et de leurs argents .La Peur est une arme millénaire …

  19. Calm yourself, think zen, take a deep breath…. BULL FEATHERS.. Everyone should get angry at some time and Friday was one great day for anger. You are a normal individual and we’re all proud of you.. Hang in there Joanne..

    • Et la colère libératrice est même une thérapie , elle permet de se libérer des affres néfastes d’un mal qui nous subissons sans pouvoir l’expliquer , l’irradier ! L’expression d’une saine colère est purgative et normale .

  20. Au-delà des bombes ….Agnès Gruda , chronique dans La Presse à la page A12. A LIRE

    L’analyse , je dirais même l’autopsie , voir le centre d’une thèse à devenir , issue de la pensée d’une femme ayant un esprit de synthèse peu commun .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s