Une entente « négociée »: vraiment?

Si j’étais le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, j’arrêterais de dire que l’entente « négociée » avec les syndicats du secteur public « respecte le cadre budgétaire ». Parce que si on se fie à ses déclarations d’il y a seulement quelques semaines, Dieu ce que le cadre budgétaire du Québec était serré. Et puis, il a l’air franchement fou.

Magiquement, et sans aucun doute sous influence du verdoyant Philippe Couillard, on apprend ce matin que ce « cadre budgétaire » aurait évolué de façon à offrir à l’ensemble des employés du secteur public 3 fois plus d’argent qu’initialement prévu. Oh! Vous allez me dire « Mais Joanne, c’est ça le jeu des négociations. » Bien sûr… Mais ce que je retiendrai, moi, c’est que les expressions « entente négociée » et « cadre budgétaire » sont extraordinairement trompeuses, sinon mensongères. En clair, les contribuables ont été floués. D’une part, le contribuable n’était, encore une fois, aucunement représenté à cette Table et d’autre part, le concept de « cadre budgétaire » est une supercherie.

Il y aurait eu tout plein de raisons de ne pas être aussi généreux pour la machine gouvernementale. D’abord parce qu’on est dans l’impossibilité de rendre l’appareil plus productif et par conséquent, d’en réduire le nombre d’employés. Mais aussi, pour des raisons que j’évoquais dans un récent blogue:

  • parce que les employés du secteur public profitent déjà d’augmentations d’échelons automatiques. Un article de Michel Girard parlait de 2 milliards $$$.
  • parce qu’ailleurs, dans d’autres provinces qui ont des ratios dette/PIB inférieurs à celui du Québec, on gèle. On coupe. On sa raisonne.
  • parce que la qualité des services n’a RIEN À VOIR avec le salaire des employés.
  • parce que les employés du secteur public sont avantagés de grande façon avec des régimes de retraite qui font l’envie de tout autre contribuable qui travaille dans le privé (sans compter la sécurité d’emploi)
  • parce que la véritable solution ne semble pas possible: diminuer le nombre d’employés ou s’organiser pour stabiliser la masse salariale.
  • parce que la population active du Québec diminue en chiffres absolus: il y aura donc moins de travailleurs actifs pour payer un ratio des plus élevés de fonctionnaires/habitant au Québec
  • parce que l’économie canadienne ne va pas bien; on peut parier sans crainte qu’éventuellement, cela aura des effets sur les transferts de péréquation ou même les transferts « sociaux »
  • qu’il serait indécent que le gouvernement du Québec récupère d’une quelconque façon les baisses d’impôts que le gouvernement fédéral accordera à la classe moyenne (même si je suis archi contre l’endettement fédéral qui en résultera).

Les représentants syndicaux avaient le sourire hier. On comprend pourquoi. Ils ont gagné. Sur toute la ligne. Le gouvernement s’est plié, s’est soumis et en clair, les coupures que ces mêmes gens dénonçaient dans les services publics, ben… ils les ont empochés. Bravo!

Quand même fascinant de voir comment le fameux « cadre budgétaire » a évolué ces derniers mois, vous ne trouvez pas? Voyez: on est passé de 0-1-1-1-2,3% à ce qui est illustré plus bas, en plus que selon le journaliste Sébastien Bovet de Radio-Canada, il faut ajouter à 2019 un 2,4% pour la « relativité salariale » (n’est pas inclus dans le tableau plus bas).

EntentesSalariales

Ce qui n’est également pas compris dans le tableau est un autre 400 millions qui s’ajouterait pour des « ententes sectorielles » (voir article).

Que le gouvernement libéral ne s’illusionne pas. Il a reculé, s’est soumis et a été incapable de représenter le contribuable, encore une fois, absent à la Table de négociations.

Alors il faudra s’en souvenir. Surtout quand le verdoyant Philippe Couillard nous proposera une série d’éco-taxes pour soi-disant nous donner collectivement bonne conscience.

Enfin surveillez bien le « spin gouvernemental » qui voudra bien nous faire croire que les négociations « ont été difficiles » ou qu’on « respecte le cadre budgétaire ». Qu’on « offrira » aux contribuables des baisses d’impôt ou qu’on éliminera la taxe santé.

Ne nous illusionnons pas. Les baisses d’impôt au Québec ne sont jamais pour ceux qui en paient. Voyez le Rapport Godbout qui réussit encore à augmenter le nombre de contribuables qui n’en paient pas.

Alors si j’étais eux, je me fermerais la trappe et j’avouerais mon impuissance à faire quoique ce soit qui puisse fondamentalement, structurellement, redresser les choses au Québec.

Le bulletin du gouvernement à mi-mandat? Échec! Pour la cimenterie, pour la CSeries, pour avoir complètement changé le rôle de la Caisse de dépôt et de placement, pour le fantasme vert de Philippe Couillard. Honnêtement, je suis franchement déboussolée de voir aller ce gouvernement qui n’a rien de libéral.

La morale de l’histoire? Philippe Couillard voulait une entente négociée et éviter une Loi spéciale. Il l’a eue, son « entente ». Et personne au gouvernement n’a pu défendre le contribuable. La prochaine fois que je voterai pour un parti politique, je voterai davantage pour le chef que pour son « équipe économique ». Mea culpa.

30 réflexions sur “Une entente « négociée »: vraiment?

  1. Vous avez raison à 100% / le gouvernement s’est mis à genoux / les syndicats vont sortir le champagne /. Oubliez les commissions Robillard, Godbout …= des rapports tablettés !!!

  2. Quand je lis des autocollants et autres affichent où il est écrit:
    «On n’a rien volé — Nous»
    Je réponds:
    «Vous avez tout extorqué — Vous»
    Une bande de criminels mafieux. Rien d’autre. Par contre les mafieux ont quand même un code d’honneur…

  3.  »•parce que la véritable solution ne semble pas possible: diminuer le nombre d’employés ou s’organiser pour stabiliser la masse salariale. »

    Exact. On a beaucoup trop de fonctionnaires, trop payés avec des conventions blindées. Le gouvernement avait peur , sans raisons, de se faire poursuivre en cour suprême, comme il est arrivé dans les provinces de l’Ouest.

    Le  »modèle Québécois » est coulé dans le béton jusqu’à ce que les agences de crédit nous avertissent.

  4. Unfuckingbelievable. Je vous gage un 100$ que Coiteux va quitter le bateau à Couillon cette année! Seguin avait fait pareil sous Charest.

    • Oui, Martin Coiteux risque de faire comme Yves Séguin que j’aimais beaucoup car il semblait un homme intègre, autonomiste et réformateur et Jean Charest l’avait laissé tomber dans ses projets de réformes du modèle Québécois. Couillard fait pareil avec M. Coiteux. Le Parti Libéral n’est libéral que de nom et est un parti dépensier. Adieu réformes d’importances. Exception d’une chose, la réforme des fonds de pensions qui devait être fait.

  5. Donc, Mme Marcotte, si je comprends bien votre réponse, vous ne savez pas jusqu’ou doit aller votre responsabilité. Un seul vote, çà ne compte pas trop évidemment. Cependant, dans votre cas, puisque vous faites des chroniques radio et que vous avez de nombreux followers (c’est mieux que suiveux quand même) vous portez une plus grande responsabilité. En fait je crois que votre endossement du PLQ, donc votre vote stratégique « Anybody but Pauline », est la seule chose avec laquelle je ne suis pas d’accord avec vous.

  6. D’accord à 100% avec cet exposé qui explique on ne peut mieux combien la sortie du statu quo, que nous aura fait miroiter les Libéraux en misant sur un trio économique « du tonnerre », n’aura été qu’un mirage.

    L’abdication des gouvernements dès qu’un regroupement syndical sort ses pancartes et propage sa démagogie nous renvoie finalement le portrait de la société québécoise. On a les politiciens qu’on mérite et c’est cela qui est à désespérer!

    C’est la victoire de la bien-pensance! La diabolisation de la droite et l’exaltation de la gauche a façonné chez les Québécois une vision gauchiste socialiste..

    Nous ne sommes qu’environ 30% à refuser les diktats de la bien-pensance.. Cette élite, sans le confort de l’indifférence généralisée, ne pourrait avoir cette emprise sur des esprits qui feraient l’effort d’être plus éclairés afin de démasquer la manipulation dont ils font l’objet.

    En passant, j’ai entendu Philippe Couillard en « Mode Salvail » dire que l’opinion de sa femme comptait beaucoup pour lui..

    C’est l’opinion de son Caucus qui devrait le guider dans la gestion de l’argent des contribuables qui l’ont élu pour redresser les finances publiques et non pour creuser le gouffre financier par sa lubie verte.

    Il faudra se souvenir désormais que quand on élit un PM on élit un couple.. et ne surtout pas sous estimer l’influence de ces femmes sur les hommes de pouvoir L’Histoire regorge d’exemples de ces ambitions qui se nourrissent à deux et des dérives engendrées.

  7. Ce que je constate c’est qu’il n’y aura jamais personne de satisfait…jamais!!! Je n’ose même pas imaginer une loi spéciale, parce que c’est ce que vous auriez voulue j’imagine! Quand l’opposition embarque avec les syndicats, quand les journalistes et chroniqueurs sont pour la plupart du côté syndicale et suivent les manifs comme si c’était une parade de Noël ou d’une coupe Stanley, comment un gouvernement peut-il agir? Il y a tellement de désinformation en plus! Je ne peux croire qu’on ne peut, de temps en temps, trouver que le gouvernement fait aussi des bons coups!! Mais non toujours la critique sans discernement! Conclusion, il faut être solide et un peu masochiste pour être politicien de nos jours!! La paix sociale semble avoir un prix et je suis contente que ce soit réglé, voilà!
    Passez un beau Noël quand même🙂

  8. Très bel exposé Mme Marcotte. Couillard se fait aller les babines aujourd’hui partout sur les ondes que c’est une excellente entente et que c’est le peuple Quebecois qui en sort gagnant……..BULLSHIT……Et les supposés journalistes analystes qui embarquent dans la chaloupe .En voyant notre M. Couillard agir, je me demande souvent si on n’aurait pas été mieux de garder Mme Marois. Je sais que ça semble idiot, mais, au moins elle contrôlait les SUPER ZÉLÉS gauchistes de son parti…….Je pense à certaines occasions où elle a rabroué la SUPER VERTE Martine Ouellet…. Dans le gouvt actuel, la personne qui contrôle est aussi pire, sinon pire que les SUPER ZÉLÉS du gouvt Péquiste étaient. Je ne blâme pas les gens qui ont voté Libéral à la dernière élection………on ne doit pas blâmer ceux qui se sont faits flouer, on doit plutôt blâmer le floueu qui est un beau parleur….­Je l’écoutais ce matin en entrevue avec Paul Arcand…. on lui donnerait la communion sans confession. Ce floueur en qui je n’ai jamais eu confiance après l’expérience au ministère de la santé…..N’a-t-on pas été obligés de passer la loi Couillard afin d’empêcher les ministres de faire du lobbying lorsqu’ils quittent la politique ???.

    Et dire que l’on a élu encore pire au Fédéral …..

  9. J’abdique pour le temps des fêtes.. Je me mets à l’ordre du jour « Peace and Love » de la politique canadienne québécoise histoire de recharger mes batteries.

    Tout le monde il est beau, tout le monde il est fin!..

    La paix sociale « achetée » ne fera que conforter le pouvoir des syndicats sur nos gouvernements et la pérennité d’une classe de fonctionnaires privilégiés..

    Et notre Justin Calinours ne tardera pas à leur redonner le droit au secret, droit qui leur avait retiré par le méchant Harper.

    • M. Legault et la CAQ n’ont jamais pris le pouvoir encore; alors comment pouvez-vous dire qu’ils ne vont nulle part. Avec les libéraux c’est prouvé et documenté que nous allons nulle part. En fait le seul endroit ou ce parti nous guide c’est vers la faillite et vers l’enrichissement des amis (et ils sont nombreux) du parti. Alors avant d’avancer que M. Legault n’a pas de vision pour le futur, ouvrez-vous les yeux et vous remarquerez que Couillard lui vole ses idées les une apres les autres mais ne sait pas quoi en faire ni comment les appliquer.

      On ne perd rien a porter la CAQ au pouvoir puisque les deux autres partis eux ont fait la preuve de leur incompétence !!!

  10. Le gouvernement coûte trop cher et là, il va continuer à coûter cher.

    La capacité de payer des contribuables n’a pas été respectée, dans ces négociations et vous avez raison de tirer à boulets rouges sur cet énième exemple de l’à-plat-ventrisme des élus devant la mafia syndicale.

  11. Toujours la même histoire; bleu – rouge, rouge – bleu en alternance. Les 2 mêmes partis politiques qui se partagent le pouvoir à tour de rôle en évitant de se mettre à dos leur base électorale; les employés de la fonction publique et tous ceux qui gravitent autour (parapublic).

    Et maintenant, Mme Marcotte (avec tous mes respects) qui ne sait pas dans quelle mesure un seul vote peut être responsable du résultat d’une élection. Il va de soit, Madame, qu’un seul vote ne change pas grand chose mais ignorer l’effet d’entraînement que peut avoir un vote de la part de quelqu’un qui oeuvre autant que vous pour avoir de l’influence, c’est ignorer le fait que plusieurs humains sont justement influençables, fait qui d’ailleurs est fortement exploité par le domaine du marketing.

    Non, pour ma part c’est fini. 1) Stop la consommation, de cette façon moins du fruit de mon labeur leur retourne sous forme de taxe. Et, 2) je fais mes valises et je quitte le navire. Bye Bye Québec, la façon dont l’élite politique s’y maintient au pouvoir avec la complicité de la caste syndicale au frais des contribuables me donne trop la nausée.

  12. Dommage Mme Marcotte que vous n’ayez rien vu venir. Quand on vote Libéral, on vote pour la corruption, la collusion les ti-namis et j’en passe et des meilleurs !!! C’est prouvé, ce parti ne se soucie aucunement des CONtribuables. Il n’en a que faire de la bonne gestion honnête des finances. Et comme vous avez pu le lire dans les chroniques de M. Mario Dumont, nous serons pris avec eux (les libéraux) jusqu’a la fin de nos vies respectives. Leur électorat ?(personnes âgées pour la plupart, les anglos et les allophones sans compter les migrants, les réfugiés et les immigrants de toutes ethnies) voteront pour toujours Libéral. Votre trio économique et votre PM plus vert que vert ont les coudées franches pour des siècles et des siècles AMEN !!!

    P.S. Comme je n’ai jamais voté libéral et que je ne ferai jamais une telle erreur… je peux me permettre de critiquer le choix des autres. Vivement la CAQ.

  13. La mémoire est une faculté qui oublie.. Attendez qu’on se rappelle!

    Journal de Montréal 14 février 2014 Anne Caroline Des planques. « Anticosti: Québec s’associe à des dirigeants troubles »

    « Québec prend pour alliés des investisseurs français qui ont eu de sérieux démêlés avec la justice.

    François Hénin reconnu coupable aux USA d’avoir menti à la réserve fédérale américaine.

    Le Floch-Prigent, associé à Pétrolia, condamné pour abus de biens sociaux, recel et abus de confiance, emprisonné en 2012 au Togo pour escroquerie. »

    Les péquistes étaient prêts à s’associer avec des escrocs!!

    Quelle hypocrisie d’entendre PKP ce midi à Normandeau!Duhaime dénoncer l’abandon du projet par le PLQ en raison de la compensation à. devoir être versée à Pétrolia!!!!

    Le PLQ en 2014 s’inquiétait de la présence de Maurel & Prom, entreprise qui investissait là ou les géants refusaient de se mettre les pieds faute de potentiel!!!

    Et si l’abandon du projet Anticosti cachait une motivation autre que verte??

  14. « Honnêtement, je suis franchement déboussolée de voir aller ce gouvernement qui n’a rien de libéral. »

    Moi, je ne suis aucunement surpris. Ce gouvernement est du PLQ tout craché.

  15. « les contribuables ont été floués. D’une part, le contribuable n’était, encore une fois, aucunement représenté à cette table »…et ne le seront jamais malheureusement,. Par contre on est sur la liste des payeurs d’impôts et de taxes…MAIS, encourageons nous, les enseignants l’ont dit, que les (négos.) étaient pour améliorer les services aux enfants !

  16. Tout les gouvernements se défendent bien de le faire, mais ils peltent tous par en avant les dettes aux futures générations depuis toujours, mais modèle QC sans couilles oblige !

  17. Pingback: Post mortem des négociations du secteur public | Le blogue de Joanne Marcotte

  18. Vivement la CAQ nationaliste et la constitution?? Quel changement prometteur en effet!

    Trudeau n’ouvrira pas la constitution, c’est on ne peut plus clair.. Alors que faire?

    Un autre référendum pour demander aux citoyens d’une province « qui n’aura su que s’embourber plus profondément dans la dette » en raison des coupures inévitables des transferts en péréquation? On apprenait hier la décote de l’Alberta!

    L’austérité ne passerait pas plus avec « le très interventionniste’ Legault.. Qui le croit encore différent des autres politiciens?? D’ailleurs, il semble y avoir de la grogne à la CAQ.. Éric Caire critiquerait Legault derrière son dos..

    Et ce Canada de Trudeau qui ne fera que nous placer devant l’incompétence de ce néophyte faisant ressentir dramatiquement l’absence de Harper.

    Les chroniqueurs gauchistes commencent, par ailleurs, à s’inquiéter… Pierre Asselin. éditorialiste du Soleil:

    « La reprise quelle reprise? »… « Le premier ministre Justin Trudeau peut encore faire plaisir à tout le monde, mais le temps lui est compté. Il devra faire des choix difficiles pour garder le déficit sous contrôle, sinon les finances de l’État risquent de devenir le cimetière de ses ambitions. »

    C’est complètement stérile que de rejeter la faute sur le PLQ ou le PQ. Et comment peut-on persister à croire que la CAQ, cette pâle copie de l’ADQ, puisse arriver à rallier les plus cyniques d’entre nous?

    Je pense que le Canada et le Québec voulaient vivre leur moment gauchiste à la manière du PQ qui voulait vivre son moment PKP..

    Cela n’augure vraiment rien de très réjouissant pour la suite des choses. Le navire canadien prend l’eau et ce, dans l’insouciance d’une société qui en est arrivée à tout prendre pour acquis..

    Joanne ne mérite vraiment pas le blâme que certains tentent de lui faire porter. Bien au contraire! Le Québec se porterait beaucoup mieux si plus de citoyens étaient aussi passionnés et versés en politique que l’est Joanne..

    Si les médias peuvent carburer à la désinformation c’est en raison d’un désintérêt généralisé pour la politique.. Et ça donne ce que ça donne! On fait pas des enfants forts avec ça!

    C’est trop facile de « chiâler’ sous des pseudonymes..

    Justement s’impliquer comme le fait Joanne pour faire valoir des idées à contre-courant de la bien-pensance cela s’appelle avoir « le courage de ses convictions ».

    On aura beau viser les politiciens, faudrait aussi se regarder dans le miroir.. et se défaire du frein qui nous garde sur la voie d’évitement.

    Rien de ne changera sans un changement de mentalité.. Cessons de cacher notre peur de s’afficher derrière des formules creuses telles « c’est d’ta faute » et « qu’est-ce qui vont dire »!

    Mille fois Bravos à Joanne. Et Merci! d’être là pour ceux qui n’osent pas…

  19. … éh ban voilà … une entente de principe négociée et acceptée … bravo … pour toi, Johanne, tu crois que le Ministre du Trésor a mal négotié …
    pas moi … mon père avait l’habitude de dire … lors d’une négotiation … le plus fin ( intelligent ) plie … c’est ce qui s’est produit … mais les
    emplyés de l’État demeurent les enfants privilégiées de notre système, comparativement aux employés du secteur privé, qui paient pour leurs
    salaires, ces derniers bénificiant de beaucoup moins de privilèges que les emplyés de l’État, et souvent étant moins bien payés que les employés
    de l’ÉTAT … Malgré tout , un Heureux temps de Noel … une Sainte Fête de la Nativité, un très Joyeux NOEL … une Bonne et Heureuse Année …
    Santé – Amour – PAIX – Joie – Bonheur ………….. laissez vous mener par l’Esprit ……………… PAUL Galates 5: 16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s