16 réflexions sur “Chronique: Couillard abandonne le contribuable

  1. Je reviens sur Martin Coiteux

    Cet analyste économique qui savait mieux que quiconque défaire les arguments jovialistes des Pierre Fortin et JF Lissée se serait laissé avoir par Philippe Couillard?

    Si c’est vraiment le cas je l’implore de quitter.. car s’il reste en politique ce sera à désespérer de la mollesse des Québécois.

    .

  2. Déçu…. déçu….déçu. Ce qu’on croît être la vérité, il faut l’écouter même si elle nous déçoit.
    Votre chronique de ce matin, m’a foutu le cafard.
    Notre enverdeur national ne perd rien pour attendre.
    Faut-il avoir peur de l’indépendance pour voter pour ça?
    De toute façon j’avais pas voté pour ce que je vois et j’entends là.

  3. Et vous croyez que le PQ et la CAQ sont là pour les CONtribuables??

    Le PQ est là pour faire l’indépendance de la province la plus dépendante de la péréquation canadienne.. ces 23% de citoyens qui reçoivent 56% du budget de la péréquation.. On sait ben qu’il sont là pour les CONtribuables. Une poignée dans l’dos avec cela?

    Et la CAQ, maintenant.. Legault a fondé la CAQ espérant pouvoir rassembler souverainistes\fédéralistes qui voyaient le mur se rapprocher.. il semblait sincère dans cette démarche des plus sensée, mettre la souveraineté sur la glace les années qu’il faudrait pour assainir les finances publiques et libérer le Québec de sa dépendance à la péréquation. J’ai voté pour la CAQ à ce moment-là.

    La montée de la CAQ a été sabotée par ses amis péquistes. Comment expliquer que les Facal, les Brassard, décus du PQ gauchiste, n’aient pas sauté sur cette occasion si le sort des CONtribuables leur tenait tant à cœur??

    Et depuis Legault n’a pu faire que la démonstration navrante de son manque de flair politique. Il a aussi fait ressortir une mesquinerie certaine envers les ex-adéquistes..

    Et le voilà qui remet le nationalisme et la constitution à l’avant-plan d’un programme revisité. Son interventionnisme étatique a refroidi plus d’un électeur de la droite.

    Les départs des Dubé, Deltell, Anglade ont fait mal à la CAQ et ajouté à cela le manque de charisme de François Legault, ce parti arrivera difficilement à répéter l’engouement de ses débuts.

    En d’autres mots, PLQ, PQ et CAQ c’est du pareil au même… l’intérêt des CONtribuables est le dernier de leur souci… c’est leur intérêt qui compte!

  4. Désormais, ma famille sera à l’écoute d’un autre parti que le PLQ , nous n’avons
    pas voté pour ce qu’est devenu le PLQ : très décevant !!!
    Espérons que la Caq pourra se faire valoir aux prochaine élections, sans se faire
    voler ses idées…Philippe Couillard est devenu plus vert que Martine Ouellet et
    plus près des syndicats que des contribuables.Serait pas surprise de voir
    Martin Coiteux démissionner : il est venu en politique pour changer ce qu’il voyait et
    n’aimait pas et tout a empiré depuis, rien n’a changé : il doit être aussi déçu
    que nous.

    • Coiteux déçu? Il devrait plutôt avoir honte de s’être mis à plat ventre devant les syndicaleux. Je suis d’accord avec vous, il doit démissionner pour avoir renier ses convictions.

  5. @Mme Hélène Beaulieu,
    Vous semblez déçue de tous les partis (PLQ, PQ, CAQ). Vous mettiez beaucoup d’espoir sur le trio économique de M. Couillard. Je vous lis et je réalise que messieurs Leitao et Coiteux n’ont ps passé le test. Ils ne semblent plus avoir votre confiance. Et comme je connais votre haine pour le PQ, et vous avez raison ils n’ont qu’une seule idée l’indépendance du Québec, sans compter qu’Ils ne valent pas mieux que les libéraux pour l’ensemble de leurs politiques; je me demandais pourquoi ne pas donner sa chance a la CAQ aux prochaines élections? A tout le moins qu’elle devienne l’opposition officielle! M. Legault n’a peut-être pas le charisme de messieurs Couillard et Trudeau, mais pour ce que ça donne le charisme, vous admettrez qu’on perd rien a mettre au pouvoir un parti qui ne l’a jamais été. Un parti pour lequel on a pas encore de preuves de corruption ou de collusion. Laissons la chance au coureur de faire ses preuves ou de se planter comme l’ont fait les libéraux les 20 dernières années.

    Laissons Legault au pouvoir ne serait-ce que 4 ans et après on pourrait comparer 3 partis au lieu de seulement les 2 vieux partis entre eux. On perd-tu vraiment quelque chose a essayer ?

  6. Marie-C, c’est de l’aversion envers la méthode péquiste pour nous rentrer de force le pays dans la gorge que j’éprouve.. un pays avec eux serait tout sauf démocratique.

    J’ai déjà donné la chance au coureur Legault malgré son manque de charisme..

    Il lui reste deux ans pour redorer un blason qu’il aura lui-même contribué à ternir. La vision de droite autonomiste qu’il défendait a quelque peu été édulcorée.

    Je désavoue Couillard tout en me laissant les deux prochaines années pour me faire définitivement une tête sur Martin Coiteux. Il y a chez le PLQ le Ministre Pierre Moreau qui pourrait arriver à faire de l’ombre à Couillard… on verra!

    Voici aussi pourquoi je ne crois pas que la CAQ réussirait davantage à mater les syndicats:

    (Lysiane Gagnon). « Le scénario est toujours le même, aussi absurde que répétitif:

    Ronde de négociations:
    1- d’un côté, un gouvernement qui joue les Séraphin pour se transformer plus tard en Père Noël;
    2- de l’autre, les syndicats qui ouvrent le bal en demandant la lune.. mais qui règleront pour une demi-lune.

    L’exercice est prévisible mais se double d’une anomalie, « l’hypercentralisation ».

    Nulle part trouve-t-on un système tel que celui qu’a légué au Québec « le fameux Jacobin Jacques Parizeau »… Ici, toutes les conventions collectives du demi-million d’employés des secteurs publics et para-publics arrivent à échéance « à la même date ».

    Hélas, ce système fait « l’affaire de tellement de groupes d’intérêts » qu’on ne voit comment il pourrait être modifié. » (LG)

    Et ajouté à cela l’ostracisation qui vise la droite, au Québec et au Canada, malheur à celui qui se présente avec un programme d’austérité comme solution à une situation économique intenable.

    La couverture médiatique québécoise, reprise à l’International, se félicite de la sortie du Canada de « la grande noirceur » dans laquelle les années Harper l’avait plongée. (complètement injustifié)

    Et le pire c’est que ça marche! Justin Trudeau a été élu l’homme de l’année.. Les badauds se bousculent pour le toucher lors des bains de foule dont il raffole.. Un Aura de sainteté entoure déjà sa personne!!!

    Philippe Couillard a eu, fait rarissime pour un libéral, droit à une une ovation lors de son passage en Mode Salvail en raison de son virage vert!!!

    Les écolo-sceptiques sont muselés. Des coups d’épée dans l’eau!

    La croyance en la part humaine dans le réchauffement de la Planète fait son chemin.. quand 97% des scientifiques s’accordent sur ce fait, comment arriver à remettre en question la sagesse de ces grands savants?

    Malheureusement, force est d’admettre qu’on ne fait plus le poids dans le climat ambiant de propagande verte gauchiste qui touche la Planète..

    L’économie mondiale risque de s’effondrer.. et nous sommes de plus en plus minoritaires à sonner l’alarme.

  7. Marie-C, un dernier ajout…. voici un autre exemple sur ma méfiance envers Legault

    PQ et CAQ dénoncent les propos du Ministre des finances Leitao qui considère qu’il n’y a pas un déséquilibre fiscal aujourd’hui.

    PQ\CAQ deux partis indépendantistes qui ont comme ambition de se faire vivre par d’autres?

    C’est bien Legault qui s’était fait élire chef de son parti fort de sa volonté de libérer le Québec de la péréquation??

    Va-t-il.utiliser la même tactique des péquistes en niant que le fait que le Québec reçoit du fédéral plus qu’il ne paie?..

  8. Pour que Couillard abandonne le contribuable comme vous le titrez il aurait fallu qu’il soit avec le contribuable pour commencer….J’ai de moins en moins confiance en lui. Il vole les idées des autres, mais il les applique tout croche…….

  9. Couillard abandonne le contribuable.

    Quand Legault et PKP sont de connivence pour briser « le monopole libéral », je suis loin d’être certaine que cette alliance n’augure quoi que ce soit de mieux!

    Coudon! Cela voudrait-il dire qu’il serait souhaitable de revenir à des gouvernements minoritaires??

    Un gouvernement élu démocratiquement majoritaire justifierait-il l’usage du terme « monopole »? Une stratégie pour que cette étiquette reste collée au PLQ peut-être?

    Ainsi donc, si je comprends bien, une CAQ ou un PQ élu majoritaire risquerait tout autant de se retrouver en situation de monopole.. N’est-ce pas cette situation enviable qui fait fantasmer PKP?

    Chose certaine, on est mal pris pas à peu près.

    Bizarre le silence des indépendantistes québécois sur l’impasse en Catalogne et les dérapes xénophobes et racistes en Corse.

    Faut surtout pas se faire d’illusion.. PQ\PLQ = blanc bonnêt\bonnêt blanc.. On se rappelle des 18 mois de Pauline!

    Et qu’attendre de Legault? Un parti qui réunirait PKP et Legault, ces deux fervents du nationalisme économique et de la religion verte contribuerait à l’envol d’un Québec englué dans ses années libérales et fédérales??

    Et voilà reparti le cycle des quarante dernières années..

    Joanne, le contexte ne serait-il pas favorable à l’émergence d’un nouveau parti clairement identifié centre droit?

    • Hélène,

      1. L’idée du monopole du PLQ au pouvoir vient de la réflexion de Mario Dumont dans une chronique du 8 avril 2014: http://www.journaldemontreal.com/2014/04/07/les-permanents et reprise par Stéphane Gobeil: http://www.journaldemontreal.com/2015/12/13/le-monopole-liberal

      2. Deux, le nationalisme économique et la ferveur de la religion verte est maintenant étiquetée Philippe Couillard. En ce sens PLQ=PQ.

      3. Je crois sincèrement qu’il ne sert absolument à rien de s’investir dans un nième nouveau parti. Ce qui manque est un électorat de contribuables et de citoyens qui s’exprime dans le sens de réformes structurantes. Il n’en existe pas. Et puisqu’il n’en existe pas, les partis politiques leur sont totalement indifférents. Les libertariens ne votent pas, les véritables « libéraux » décrochent de plus en plus et sont de plus en plus cyniques. Je dis ça parce que si cela avait eu une chance de réussir, le RLQ aurait eu beaucoup plus de succès. Or, les gens de centre-droite ne sont pas ou très très peu mobilisables.

      4. Je regrette de le dire mais à partir de maintenant, c’est du chacun pour soi. Le plus qu’on peut faire, c’est d’inciter les individus à protéger leur avenir, leur patrimoine et à préparer leurs enfants à saisir toutes les opportunités qui peuvent se présenter à eux.

    • Hélène,
      J’espère qu’un jour vous allez arrêter de nous radoter le nationalisme économique des autres partis…….N’est-ce pas du nationalisme économique d’investir dans une cimenterie super polluante et de mettre 1.3 G$ dans Bombardier ???? En plus, cet enfant de nanane qui va se péter les brettelles vertes à Paris??? Le ROUGE vous aveugle et pas à peu près….

  10. Marius, je me suis fait mal comprendre.. Oui le PLQ pratique le nationalisme économique tout autant que le PQ et qu’une éventuelle CAQ au pouvoir.. Le Québec inc., les Gazelles, les subventions et les privilèges pour les citoyens qui possèdent des voitures électriques, etc.. etc.. etc…

    Et oui! le virage vert de Philippe Couillard me met en beau maudit.

    Et l’exploration interrompue à Anticosti? Ce projet « a reçu des subventions » et a été donné à des partenaires «  »à la réputation entachée ».. alors quand PKP et Legault jouent les vierges offensés devant l’abandon de ce contrat par le PLQ, je trouve leur discours hypocrite..

    PKP et Legault sont de droite? Une poignée dans l’dos avec cela?? Vous y croyez encore?

    Et oui! les cimenteries super polluantes ont été instaurées par Pauline et ensuite endossées par Couillard.. projet exempté par les deux partis d’une évaluation du BAPE.. OUI ces deux partis parlent des deux côtés de la bouche..

    Reste Legault.. mais son rapprochement incestueux avec le PQ ne fera que diviser une fois de plus les votes..

    Et on se retrouvera en 2018 dans les mêmes vieilles eaux usées « prisonniers d’un nationalisme malsain » en raison d’un repli sur soi en complète déconnection avec l’ère moderne.

    Le monde a changé et les vieux nationalistes ont la trouille.. pendant que les jeunes sont en parfaite symbiose avec ce monde ouvert.

    Et Joanne a raison.. A partir de maintenant c’est du chacun pour soi. inciter les individus à protéger leur avenir, leur patrimoine et à préparer leurs enfants à saisir toutes les opportunités qui peuvent se présenter à eux..

    Et pour cela, qu’ils apprennent l’anglais.. et quand ils en auront plein le casque ils quitteront ce Québec qui nous tue à petit feu.

    Et ceux qui font des placements seraient bien avisés de protéger leurs arrières en ne mettant pas toutes leurs billes dans des entreprises québécoises ou canadiennes.

    Le Canada de Justin et le Québec de Couillard ou de ses substituts laisseront les citoyens appauvris définitivement.. la conscience sociale a ses limites..

    La déresponsabilisation citoyenne nous les aura fait atteindre.

    • Vous avez raison. Cependant, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que la plupart des pays occidentaux sont surendettés. La raison?…Trop de socialisme….Ces pays ont une grosse pente à remonter pour «désocialiser». C’est difficile de fermer les vannes quand on les a ouvertes trop longtemps….Les jeunes sont en symbiose avec ce monde ouvert ??? On le voit avec les statistiques qui indiquent que la plupart des travaillants vivent d’une paie à l’autre. J’espère que la plupart des pays vont commencer à rationaliser lorsque l’on voit ce qui se passe en Grèce et en Espagne. De toute façon, on n’a pas à s’en faire pour le Canada puisque Justin nous a dit à maintes reprises qu’il a un plan….OUF!!!! QUEL PLAN ??

      Bonne année 2016 et, surtout, Bonne Santé

  11. Marius, au Québec c’est le modèle québécois dont on arrive pas à se défaire.. Touche pas à mes acquis… et Dieu sait combien au fil des ans, et ce, sous tous partis confondus, la dépendance à l’État n’aura fait que s’accentuer.. avec comme résultante, que désormais ce sont ces accros aux mamelles de l’État qui font et défont les gouvernements..

    Les jeunes générations sont les produits d’une ère de communication sans précédent.. de là l’ouverture à l’Autre qui les distingue des générations précédentes.. aussi, l’option de quitter ce Québec de plus en plus sclérosé est déjà choisie par nombre d’entre eux.

    Bonne année 2016 et souhaitons que la réalité économique rattrape nos deux illuminés de Premier Ministre..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s