17 réflexions sur “Chronique: Paradis fiscaux, PKP, Énergie-Est, péréquation

  1. Joanne, je me sens super empathique envers François Legault mais vraiment pas envers PKP..

    Il n’a de cesse de s’attaquer à l’intégrité des Desmarais et Libéraux sur sa page Facebook..

    Plusieurs chroniqueurs de la Presse se sont sentis attaqués et ont dû se porter à la défense de leur employeur.

    PKP carbure à la haine des anglos.. desquels il accuse les Desmarais et les Libéraux d’être à la solde.

    Pourtant le PQ a été fondé à partir d’ex-transfuges libéraux.. Ce n’est pas pour rien que l’on dit
    PLQ/PQ c’est blanc bonnêt/bonnêt blanc… mis à part les idéologies fédéraliste/séparatiste.

    Ouin les paradis fiscaux.. et pis? en effet..

    Mais quand c’est PKP lui-même qui, par ses attaques vicieuses envers ses adversaires, met Quebecor en mode défensive, il se discrédite complètement..

    Lisée avait raison…La bombe à retardement est en train de sauter et risque de faire plus de des dégâts qu’on pense.

    Il faut arrêter d’excuser PKP….

    • Je me sentais généreuse ce matin (empathie). Mais t’as raison. On dirait que PKP carbure à la haine: anglos, Power Corp, tous les autres médias, les journalistes, etc.😉 Je ne veux pas attraper sa rage.

  2. Je pense comme vous deux. On n’a qu’à regarder les photos de PKP dans le journal pour lire sur son visage la colère et la haine envers ses adversaires et compétiteurs.
    Non, il n’a vraiment pas l’étoffe d’un futur PM. La rage et la colère ne règlent rien, au contraire.
    Il devient sûrement un poids lourd dérangeant pour le PQ.

  3. Et je pense que pareille occasion de quitter le PQ la tête haute ne se représentera pas. Il pourrait invoquer qu’il quitte pour motif familial.

    Pas certaine par contre que chez Québecor on se réjouirait de le voir reprendre ses fonctions!

    • Oui, justement une belle occasion pour retourner à la tête de Québecor et faire avancer le Québec autrement par le levier économique à la tête d’un fleuron de notre patrie.

      Je pense que François Legault va devenir notre prochain premier ministre en 2018 et cela après qu’il y a quelques mois on craignait pour l’avenir de son parti et moi le premier. M.Legault est le vrai chef de l’opposition au PLQ du Dr. Couillard et est super efficace dans son rôle. Il doit se présenter comme le nouveau Jean Lesage que le Québec a de besoin en ce moment alors que le PQ proposait un nouveau René Lévesque avec PKP mais que la population n’est pas réceptive à l’indépendance complète avec référendum. Seul la longue marche autonomiste donnera au Québec une plus grande indépendance sans référendum sur la souveraineté.

      On a de besoin d’un discours fort sur l’économie, la fiscalité, la transparence, s’attaquer à l’analphabétisme, renouveler nos institutions démocratiques pour les mettre au 21e siècle, imposer une laicité consensuelle et réaffirmer la liberté à l’Occidentale sur notre territoire.

  4. Je viens juste d’écouter un entretient entre Ezra Levant et Éric Duhaime sur le pipeline Énergie-Est. Ces deux-là s’entendent comme larrons en foire. Tellement logiques dans leurs propos et tellement plaisant à entendre.
    Je me faisait à moi-même la réflexion que quand les idéologues se pointent le bon sens fout le camp. Au Québec actuellement les idéologues sont à tous les niveaux de gouvernement.

  5. Je pense que le mieux est de s’assurer que les pipelines seront ultra-sécuritaires et de deux que l’on va augmenter les inspections une fois la structure en place. Il est prouvé que dans beaucoup de pays, il y a eu des accidents pétroliers parce que les compagnies étaient négligentes au niveau de l’entretien.

    Les redevances doivent être correctes pour financer les inspecteurs et créer un fond qui en cas de déversement servira à réparer les dommages et dépolluer l’emplacement. La prudence est de mise et il faut être ouvert au projet mais avec l’approbation des populations concernées après démonstration du sérieux de Trans Canada pour faire les choses selon les meilleures pratiques environnementales et industrielles.

  6. Qu’importe ça peut être une redevance fédérale et le fédéral est responsable d’inspecter les oléoducs et il pourrait créer un fond pour couvrir les accidents.

  7. Un peu hors-sujet, j’ai trouvé cet extrait audio sur Radio-égo où Carl Monette de CHOI 98.1 (anciennement Radio-X Montréal) parle des liens entre les groupes « écologistes » (j’ai mis le mot entre guillemets avec raison, ils n’ont pas protesté si fort quand Montréal a jeté leur eaux usés) et Québec-solitaire, les libéraux et le fond vert. http://www.radioego.com/ego/listen/20952

    Hélène, il serait intéressant de se demander qu’arriverait-il si PKP qui carbure de rage, est soudainement face à un opposant qui carbure de rage et demie?😉

  8. Stéphane, qu’arriverait-il? Une mise en demeure instantanée.. peu d’entreprises au Québec ont deux bureaux d’avocats prêts en tout temps à défendre les attaques contre le patron….

    Qui d’autre que PKP pourrait user d’agressivité envers les journalistes?

    Radio-Canada a osé et risque de s’en mordre les doigts… les enragés à la défense de PKP se défoulent sur twitter..

    Une fois de plus on exploite l’émotion qui fait que les Québécois se laissent attendrir par les victimes..

    Pauvre petit PKP! Vivement que la semaine finisse pour lui.. peut-on lire dans les journaux.. une caricature en rajoute le rendant même victime de Julie!! ( le jonc de mariage comme projectile)!

    • J’ai vu la caricature d’Ygreck en question outre le jonc, il y a aussi des péquistes qui affûtent leur couteaux. http://ygreck.typepad.com/ygreck/2016/01/grosse-semaine.html

      On dirait que la citation suivante: « Au banquet de l’amitié, chacun peut y trouver sa pitance. Mais au festin des loups, il n’y a pas de dessert. » pourrait s’appliquer présentement à PKP en revoyant la caricature d’Ygreck (et pour ceux qui se demandent qui a dit cette citation, c’était le professeur Procyon dans Goldorak épisode #7, « Le festin des loups »). Car PKP est en train de devenir la pièce de résistance du festin des loups.😉

  9. Je pense qu’avant longtemps il va y avoir une fusion PQ-CAQ et la gauche du PQ va aller à Québec Solidaire mais la question est ; est-ce que ce sera après la prochaine élection de 2018 ou avant ? Bernard Landry a déjà dit que M. François Legault pourrait revenir au PQ. Le problème est que M. Legault et PKP ont eu plusieurs accrochages et que le PQ doit mettre le référendum sur la souveraineté de côté pour s’unir avec la CAQ et faire l’Union nationale du 21e siècle et présenter un parti avec un plan économique et nationaliste culturelle pour un Québec fort. Une réconciliation Legault et PKP pourrait amener un duo fort sur le plan des affaires un super tandem. Pierre Karl Péladeau s’il quitte la politique pourrait aussi investir dans des projets conjoints avec la Caisse de dépôt par le biais de Québécor dans la culture et les technologies de télécommunications.

  10. Jean Claude Michaud, Québecor était devant le CRTC la semaine dernière plaidant pour « bloquer » l’accès de Netflix aux Québécois..

    PKP qui pourrait investir avec la Caisse de dépôts par le biais de Québecor dans les technologies de télécommunication??? Vous êtes masochiste ou quoi?

    Ce n’est que ce qu’il vise.. afin d’exercer le contrôle sur l’esprit des Québécois… La culture québécoise « en français svp » coupée du monde extérieur?

    Les attaques vicieuses contre les Desmarais ne visent qu’à lui faire délaisser ses journaux « pas rentables »… pour que Québecor occupe toute la place.. le monopole!

    Un retour aux années Lionel Groulx en 2016??

    Avec le PQ de PKP on assisterait à la nationalisation de Québecor…et à l’interventionnisme étatique culturel en accéléré? Qu’est-ce qui se fait de plus ici qu’ailleurs en 2016?

    La culture « occidentale » évolue au fil des décennies… les mêmes spectacles s’exportent d’une scène à l’autre.. Chanteurs et musiciens adoptent les styles en vogue.. Le Québec ne fait pas pire ni mieux qu’ailleurs. Il est tout simplement de son époque.

    Pour une petite société comme la nôtre on peut se sentir fiers du rayonnement de certains de nos artistes en dehors du Québec.. Mais aussi interventionniste que se voudrait l’État nous ne serons toujours que 8 millions de contribuables pour les supporter.

    L’ouverture au monde des Québécois via Internet ne va pas dans l’intérêt de Quebecor.. la condition gagnante pour sa convergence médiatique est d’imposer le français… et décourager le bilinguisme..

    Netflix commence à nuire aux émissions cultes (importées d’ailleurs) de Québecor « La Voix ». « le Banquier ».. Alors! Vivement la censure!.

    Avis aux jovialistes! c’est aussi ça le Québec de Péladeau… se remplir les poches en gardant un public captif de son unilinguisme, ratatiné dans son pré carré .

    C’est le monde que je veux pour mes petits-enfants surtout pas le repli suicidaire encouragé par nos idéologues séparatistes… nuls en économie..

    Ces derniers vivent sur une autre planète, En fin de semaine, Option Nationale avait comme invité le chef des Catalans.. Les indépendantistes québécois vivent la Catalogne par procuration!!! Le délire nationalisme à son meilleur!

    Nous vivons en Amérique du Nord! Notre façon de vivre est américaine et non pas européenne..

  11. Ben oui, Hélène, on vit en Amérique du Nord et la force du Québec est son côté euro-américain et c’est Mitch Garber, un Anglo-Québécois qui le dit.

    On a pas a rougir de cela. Protéger et conserver le français au Québec et affirmer que le français est la langue commune et prédominante au Québec est normal et sain pour un Peuple qui est minoritaire en Amérique. Parfois, il faut faire des lois quand la réalité et le contexte le justifie. Vous mélangez toujours tout en revenant à Lionel Groulx qui a vécu il y a très longtemps et qui était d’ailleurs pas l’antéchrist mais un nationaliste de son temps.

    Québecor contribue beaucoup à notre nation par ses médias francophones et rien ne vous empêche d’écouter du contenu anglophone sur la télé et internet et de lire en anglais si cela vous tente.

    Pierre-Yves Mcsween le comptable qui fait des chroniques économiques a 98 5 FM a d’ailleurs dénoncer les erreurs de Radio-Canada qui s’est acharné sur M. Péladeau dans le dernier reportage sur son empire. D’ailleurs, les paradis fiscaux sont utilisés par les grandes banques canadiennes, Power Corp., Canada Steamship Lines de Paul Martin et plein d’autres compagnies.

    Vous dites que les séparatistes sont nuls sur le plan économique mais actuellement c’est le Parti Libéral qui dirige le Québec presque sans interruption depuis 2003 et l’économie ne va pas si bien que cela et stagne. La dette a doublée sous Jean Charest en plus de la perte de la caisse de dépôt de 40 milliards.

    • Sur le point de protéger le français, il faut aussi apprendre à parler et écrire comme il faut la langue. Un peu hors-sujet, j’ai repéré ce billet sur le blogue « Le Monarchomaque » traitant sur la langue française parlé au Québec. http://monarchomaque.org/2014/09/10/6904/

      Je me souviens aussi de la tentative avorté de « ré-ingénérie » de Charest. S’attaquer à ce que j’appellerais le « clergé syndical » ou encore le « complexe syndicalo-bureaucratique industriel » (j’ajoute une variante le « complexe syndicalo-bureaucratique-artistique industriel » quand on ajoute certains groupes d' »artistes »; une expression inspiré du terme « complexe militaro-industriel » que l’ancien président américain Dwight Eisenhower avait mentionné comme discours d’adieu) et ne pas plier tienderait du miracle. Lucien Bouchard a été obligé de se retirer face à ça, quand les déclarations d’Yves Michaud ne suffisait pas.

      Je me souviens aussi de Tricofil et de la triste nationalisation de l’industrie de l’amiante que Parizeau a essayé. L’économiste Jean-Luc Migüe avait écrit un livre intéressant titré « Étatisme et déclin du Québec » dans lequel il mentionnait quelques effets pervers mieux connu dans la langue de Shakespeare sous le nom « unintended consequences » dont un des effets pervers de la révolution tranquille était le gonflement de la bureaucratie au fil des ans. http://www.quebecoislibre.org/990911-11.htm

      Est-ce que « la grande noirceur » ait été si noir que ça? D’après ce billet http://monarchomaque.org/category/histoire-du-quebec/ on pourrait observer sous un autre angle.

      Parlant de Lionel Groulx, André Arthur a placé un mot sur lui quand il a parlé du journal « Le Devoir » dans cet extrait audio posté sur Radio-égo. Lionel Groulx avait quelques squelettes dans son placard. http://www.radioego.com/ego/listen/20951

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s