CHRONIQUES: Trans-Canada, la droite, chansonnettes anti-Couillard, etc.

Journée occupée. Trois chroniques sur divers sujets.

Ma chronique du mardi au 93,3 à Bouchard en parle: Pow-wow sur les changements climatiques à Vancouver + le gouvernement Couillard qui se joint aux groupes environnementaux pour déposer une injonction contre Trans-Canada (Énergie-Est) + La droite peut-être vraiment être séduisante?

Passage à l’émission de Isabelle Maréchal au 98,5 FM – L’indécence des chansonnettes anti-gouvernement dans un CPE.

Première chronique régulière à l’émission de Roch Cholette au 104,7 Outaouais: Ma petite histoire + retour sur Bombardier.

4 réflexions sur “CHRONIQUES: Trans-Canada, la droite, chansonnettes anti-Couillard, etc.

  1. La vendetta verte de Couillard se poursuit de plus belle… On traîne Trans-Canada devant les tribunaux. Belle vision économique. Je me demande ce que Coîteux pense de ça?

    • Hugo,
      marius.brisson@cgocable.caConnaissant notre enverdeur de PM, je suis certain que Coiteux est assez intelligent pour garder ses idées pour lui-même. Il semble que Couillard décide tout et ceux qui ne sont pas d’accord se voient offrir la porte…..pensez à Poëti….. Je ne comprends pas que l’on demande une injonction contre Energie-Est à ce moment-ci. Le PM est dans l’ouest et rencontre les autres PM. Pourquoi mettre de l’huile sur le feu ?? Cherche-t-il la chicane ?? Je ne comprends pas la demande d’injonction, mais, si elle est justifiée, il me semble qu’une semaine de plus n’aurait pas fait de tort……. Je ne disais pas celà il y a deux ans, mais, comme Éric Duhaime, je commence à m’ennuyer de Pauline…..

  2. Bonjour, Johanne!
    Hier, j’ai lu un mot d’une éducatrice dans un CPE dans la Presse+ qui exprimait son opinion sur les coupures. Voici cet extrait:

    Des coupes au mauvais endroit
    Je suis éducatrice depuis plus de 30 ans, mais c’est toujours 
la même chanson. Quand on fait un pas dans la bonne direction, le gouvernement suivant nous fait reculer presque à la case départ. Dans notre CPE, nous vivons déjà des coupes en ce qui concerne les heures de travail des éducatrices. 
Par contre, pour ce qui est de l’administration, pas de coupes. Pour 180 enfants, nous avons un directeur général, trois directrices d’installations, une secrétaire, une adjointe administrative et deux conseillères pédagogiques, mais pas 
de coupes de ce côté. Ce sont les éducatrices, les cuisinières 
et les enfants qui écopent par des diminutions d’heures et 
de matériel. C’est comme au gouvernement : le ménage 
n’est pas fait au bon endroit pour sauver le réseau.
    — Danièle Choquet, éducatrice

    Qui doit effectuer les coupes aux bons endroits?
    Est-ce le gouvernement ou la direction du CPE?
    Qui doit couper dans l’administration? Les directeurs généraux ou le gouvernement?
    Le gouvernement donne-t-il un message clair à savoir où couper? …. Ou laisse-t-il la direction faire à sa guise?

    Je pense que c’est la même chose dans les commissions scolaires ou dans les hôpitaux.
    Il est là, le problème. Dans les bureaux, on ne coupe pas dans sa garde rapprochée mais dans la base.

    • Et pour ajouter en complément, Loulou. Si ils mettent plus d’argent dans l’éducation et les hôpitaux. Est-ce qu’ils investissent au bon endroit ou si les montants sont perdus dans le « labyrinthe bureaucratique »?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s