Jean Lapierre: des rendez-vous irremplaçables

Vous pouvez également écouter ici ma chronique sur le sujet – Bouleversée. Voilà comment j’ai passé ma journée d’hier. Ce matin, j’avais une chronique à livrer à Sylvain Bouchard du FM93,3. Je me sentais presqu’indigne de commenter le choc qu’on a tous partagé hier; il y a tellement de gens qui l’ont cotôyé pour vrai.

Mais pour moi comme pour plusieurs concitoyens, Jean Lapierre faisait absolument partie de nos vies. C’était un grand accompagnateur dans notre compréhension du monde. Conteur et raconteur, Jean Lapierre habitait nos maisons par la voie des ondes radios et de télévision. Ses rendez-vous quotidiens avec Paul Arcand, Mario Dumont, Paul Larocque et Sylvain Bouchard faisaient partie de ma vie. Alors oui, j’étais parmi le public de Jean Lapierre et le public l’aimait.

Appris la nouvelle dans l’auto en revenant de faire l’épicerie et en écoutant Gilles Parent. J’étais sonnée. Ça m’a rappelé l’effet que j’avais ressenti quand John Kennedy Jr. était mort, lui aussi, dans un avion qu’il pilotait lui-même. J’ai pensé évidemment à la famille. À sa mère qui voit partir son mari, puis 4 de ses enfants. Peine inimaginable. Peine inqualifiable.

Puis, j’ai pensé à quelqu’un que j’ai pu connaître un peu plus, à Mario Dumont. Au bonheur qu’il avait à faire son segment « Caucus » avec Jean Lapierre. Au bonheur très égoïste que j’avais à les regarder échanger. À les voir heureux. C’était un beau moment dans mes journées. J’aimais voir leur complicité, leurs fous rires, leur mémérages, leurs moments d’indignation. Et je me suis dit, « Comme il va lui manquer ». Un morceau de bonheur quotidien qui part. Le mot qui m’est venu est « irremplaçable ».

Et puis, les témoignages se sont succédés les uns aux autres. Difficile de voir des photos de Jean Lapierre souriant avec les dates de début et de fin de vie. Pas croyable d’entendre des gens parler de lui au passé. J’ai écouté l’émission de Denis Lévesque, entouré de Paul Houde, Mario Dumont et de Pierre Bruneau. J’ai écouté les très beaux témoignages aussi du trio Alec Castonguay, Emmanuelle Latraverse et de Michel C. Auger réunis autour d’Anne-Marie Dussault sur RDI. Pour certains d’entre eux, Lapierre était un mentor. Tous lui rendaient un hommage éloquent et bien senti.

Témoignage très touchant de Paul Larocque également. « La vie m’a enlevé mon meilleur ami professionnel et de loin, nous confie-t-il. La vie vient de m’arracher un frère. » Gros noeud dans la gorge. Empathie dans le plafond. Je pleure pour lui aussi.

Les gens racontent des anecdotes. On a le besoin de se rappeler les moments drôles… probablement pour ne pas pleurer.

Pour nombre d’entre eux, Jean Lapierre était un modèle, un mentor, un ami, un frère. Pour moi, si Jean Lapierre était une source d’inspiration, c’était parce qu’il faisait de sa vie très exactement ce pour quoi il était né, ce pour quoi il était au monde. C’est probablement ça, le bonheur: connaître ce pour quoi on est né, accomplir ce que toutes les cellules de notre corps nous appellent à accomplir. Observer ça, être témoin de ça, ça rend heureux.

Et dans son cas, c’était d’être dans le monde, d’observer et de participer à la vie politique québécoise et canadienne. A-t-on idée comment il fallait aimer le monde pour mener cette vie-là? Il le faisait en français, en anglais. Partout. Dans son autobus, dans sa voiture, à la radio, à la télé. Un passionné. Un grand dégustateur de la vie tout court.

Et puis, il n’avait pas perdu cette capacité que l’on tend à perdre dans un monde aussi cynique que le nôtre: la capacité de s’indigner. Pour les bonnes raisons. On dit de lui qu’il était un homme « de famille ». Ça ne m’étonne pas. Tout part de là. L’essentiel. Le précieux. La vie.

Enfin, il me semble que pour lui, la politique était véritablement une science « humaine ». Il y a là, très certainement, matière à réflexion et source d’inspiration. En ce sens, Jean Lapierre a embrassé la vie, le monde, les gens. Il a mené très exactement la vie qu’il s’était donnée, mordu à pleine dents dans ce qui le passionnait le plus, célébré la vie avec tous ceux qui avaient le privilège de l’entourer de près. C’est là une source de consolation. Je pleure donc son départ et encore plus pour ceux qui restent. Mes plus profondes sympathies à sa famille, à ses amis, collègues et à tous ceux qui ont perdu pour toujours des rendez-vous quotidiens avec le plaisir de l’entendre.

4 réflexions sur “Jean Lapierre: des rendez-vous irremplaçables

  1. Bel hommage à notre Jean Lapierre ce matin Joanne ! Je dit « notre » car c’était celui qui entrait dans nos foyer via les médias télé,radiô,internet,etc,etc et qu’on écoutait avec joie et quelques fois avec un « ben voyons donc » Yé donc ben mémère à matin » 😊 Je lui avais déjà dit d’ailleurs humoristiquement dans un commentaire qu’il parlait quelques fois comme une belle-mère et hier à l’annonce de son décès j’ai tellement pleuré en pensant à la grande souffrance de sa mère étant moi-même une mère. Il nous manquera à tous ses auditeurs quotidiens. Joanne je vous offre mes sincères sympathies car je sais que toute la communauté médiatique est en deuil et souffre de sont départ trop brusque et trop injuste. Il n’y en aura pas d’autre comme lui.

  2. Pingback: CHRONIQUE – Jean Lapierre: une vie à célébrer – Le blogue de Joanne Marcotte

  3. Quel drame et quelle fin injuste pour une aussi belle âme!!

    Le départ de Jean Lapierre créera un vide difficile à combler. Il apportait un vent de fraîcheur faisant contrepoids au cynisme des citoyens désabusés par la classe politique.

    Rarement vu le décès d’un homme public rallier autant la sympathie de la part des Québécois

    Parmi les témoignages entendus, je retiens celui très révélateur de Philippe Couillard.. Il a raconté que les stratèges de son parti orientait leur agenda politique quotidien en fonction des opinions émises par Jean Lapierre…. Wow!

    Il ne peut être mort pour rien! Peut-être il fallait un choc aussi violent pour conscientiser nos politiciens sur l’importance d’écouter les citoyens..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s