L’axe identitaire à fond la caisse

Plus j’y pense, plus je réalise que le PLQ de Philippe Couillard a décidé d’adopter les stratégies du PQ avec sa charte un an avant une élection. À fond la caisse sur l’axe identitaire. Qui sommes-nous? Ouverts ou racistes? Multiculturalistes ou xénophobes? Inclusifs ou exclusifs? Généreux ou méfiants de « l’étranger » qui ne nous ressemble pas? Oppositions simplistes, mais oh combien payantes à la fois pour acheter des votes, vendre de la copie, augmenter ses cotes d’écoute, nourrir nos fans sur les réseaux sociaux.

À la veille de l’élection 2014, le PQ nous avait servi une propagande chartiste. Le grand gagnant? Philippe Couillard. Quatre ans plus tard, le PLQ de Philippe Couillard nous propose – non, le mot est trop faible… – nous impose à nouveau une consultation sur la discrimination systémique et le racisme. Désormais, voilà ce qui semble être payant pour le PLQ… électoralement. Nous voilà donc, encore une fois divisés sur l’axe nationalo-identitaire.

Il est vrai que ça l’a bien servi, cette foutu-charte. Plusieurs candidats d’importance, indignés à juste titre du projet chartiste péquiste, ont levé la main pour combattre, auprès du nouveau chef Philippe Couillard, ce qu’on percevait comme de l’intolérance, de l’exclusion, une attaque à la liberté de pratique religieuse. Résultat? Gouvernement libéral majoritaire.

Cela dit, il y a quelques années, on pouvait encore débattre – un peu – de politiques publiques. Aujourd’hui, sous l’influence de ce qui se passe dans le monde (terrorisme islamique, violence des extrémistes de tous côtés), nous nous déchirons sur des thèmes identitaires et sur l’axe de la vertu. Les camps se multiplient et il ne semble plus y avoir d’intersections possibles. La raison a foutu le camp. Les faits ne comptent plus. Le fake-news fait loi. Une des victimes fut le RLQ qui défendait le conservatisme fiscal et la liberté/responsabilité individuelle que j’ai vu s’effriter sous mes yeux. Plus de nuances, plus d’écoute, plus de tentative de comprendre ce que l’autre veut nous faire connaître. On est désormais vertueux ou étroits d’esprit, Montréalais ou Québec profond, méprisants ou méprisés, et vice versa.

Mais ne vous y trompez pas. Le script auquel nous participons maintenant est le même. L’axe est le même qu’en 2014. Tout est grossi, amplifié, émotivement et exagérément chargé. Ceux qui déploraient jadis les politiques divisives du PQ en 2014 sont ceux qui dressent les camps aujourd’hui.

Le PLQ est au pouvoir depuis près de 15 ans, à l’exception d’un bref intermède. Le principe de l’alternance, ce qui fait que le peuple choisit au bout d’un long mandat, d’élire une nouvelle équipe, un nouveau gouvernement, à la limite, quel qu’il soit – est son pire ennemi.

Dans ce contexte, le PLQ a donc besoin de définir le narratif de la prochaine élection. Son bilan économique ne suffira pas, même si le PLQ a clairement démontré que son supposé régime d’austérité a porté fruits et n’a nui en rien. Les marches LGBT ne suffiront pas. L’obsession environnementale (qui échoue lamentablement) de Philippe Couillard imposée en cours de route ne suffira pas non plus. Si les priorités « officielles » des Québécois sont l’accès à un médecin de famille, la diminution de l’attente dans les urgences, et la baisse des impôts et des taxes, on ne peut pas dire que le PLQ s’est illustré.

Les Québécois, semble-t-il, votent avec leurs émotions; les politicos le savent et ils en usent. Retour donc, sur l’axe nationalo-identitaire à fond la caisse. Ajoutez-y l’axe de la vertu et vous avez là un narratif qui risque de plaire… ou de produire exactement l’inverse de ce que les « sages » voulaient accomplir, ou pire, un backlash qu’encore une fois, ni les politicos ni les analystes n’auront pas vu venir.

24 réflexions sur “L’axe identitaire à fond la caisse

  1. Bon retour, vous exprimez bien mes sentiments et mes émotions….Maintenant je vais essayer de voir clair dans ce qui se passe, d’être lucide et lors des élections je ne mettrai pas mon X dans une case libérale. J’espère avoir une alternative viable.

  2. Allo … allo ….Johanne … Je suis un peu perdu avec ça … l’axe identitaire … je m’en vais laissé
    ça à d’autres pour en débattre …
    Lu, cette semaine dans le quotidien LA Voix de l’Est – Granby –
    page 17 – SURDIAGNOSTIC – Barrette veut plus de vigilance des
    médecins. – A) Risque de surdiagnostic
    B) un fléau qui couterait 600 millions par an sur le
    réseau de la santé …
    Mes questions … c’est y assez ?
    … c’est y trop ?
    ,,, c’est y trop peu ?
    Bien à vous
    ChiroLuc – Granby
    450 405 7490

  3. Oui, on vote avec nos émotions. Et ça, c’est la conséquence d’un plus gros problème: aucun cours en économie dans les écoles! Nous sommes des illettrés économique. Tout ce qu’il nous reste pour réfléchir, ce sont nos émotions.

  4. Très heureuse de pouvoir vous relire à nouveau, vous dites tout haut ce que je pense tout bas. Je crois par contre que l’axe nationalo-identitaire pourrait ne même pas être utilisé lors du scrutin, je suis d’ailleurs écoeurée qu’on y retourne. En tout cas, moi, je ne jouerai pas la game, croyez-moi!

    Et j’espère que personne n’encouragera les gens à la jouer.

  5. Je me rappelle avoir entendu Yan Sénéchal dire que tant que le problème nationaliste québécois ne serait pas réglé, le statu quo perdurera..

    Philippe Couillard est détesté des nationalistes québécois en raison de son fédéralisme décomplexé.. En fédéraliste convaincu, c’est de bonne foi qu’il tente d’en finir avec le problème identitaire « sclérosant » pour le Québec..

    Et les péquistes reconnaissent en lui un adversaire redoutable.. il pourrait réussir à calmer les tensions entre le Québec et le ROC et renforcer le camp du « non »…. Alors la convergence médiatique s’active à le mettre dehors..

    Qui peut croire que François Legault pourrait nous sortir de ce cercle vicieux?? Statu quo assuré..

    Le virage écologique est une tendance à laquelle il sera difficile d’échapper. La France, la Grande Bretagne, l’Allemagne, entre autres, ont pris aussi ce virage.. le Québec et le Canada ont emboîté le pas.. On aura beau vouloir vivre en cercle fermé, le monde, lui, poursuivra son évolution.

    L’ère industrielle s’est imposée malgré les réactionnaires aux changements.. Nous sommes entrés de plein pieds dans une ère numérique et de nouvelles technologies sont en train de changer nos modes de vie.

    Le RLQ a implosé en raison de l’attrait exercé par les tenants de discours extrêmes que tiennent les Marine LePen et Ezra Levant .. Marine LePen a mordu la poussière et Ezra Levant est en train de faire de même.

    Le discours de Trump est en train de l’isoler complètement.. Est-ce à dire que ce sont les gens qui rejettent l’intolérance qui auraient tort??

    Après la guerre 1945, la convention de Genève a été signée afin que plus jamais l’horreur dans laquelle le nazisme a fait sombrer l’humanité ne se répète.. et malgré le déni ambiant, le monde est dangereusement menacé par la remontée du nationalisme identitaire.

    Non ce n’est pas Philippe Couillard qui alimente la droite radicale.. ce sont les trop nombreux animateurs et chroniqueurs, lesquels jour après jour martèlent le même discours à la Trump..

    Le PLQ doit naviguer dans un climat de démagogie inégalé..

    Ça prendrait plus de hauteur chez nos politiciens.. c’est pas demain la veille… Nous sommes dans l’ère des « Fake News ».. La fin justifie les moyens..

  6. Chère Mme Marcotte, je suis très content de vous voir de retour à votre blogue. Je retrouve avec plaisir votre esprit incisif, non-conformiste et nuancé.

    Gilles Bourget

  7. La stratégie du PLQ me semble être la suivante: Les libéraux ont tout avantage que ce soit le PQ leur principal adversaire lors des prochaines élections. Ils pourront à nouveau sortir l’épouvantail séparatiste. Comme le PQ est en 3′ position dans les sondages, on va les aider un peu en centrant le débat sur l’identitaire. La CAQ est moins performante sur ce sujet. Si les libéraux ne parviennent pas à insuffler un peu d’oxygène aux péquistes et si la CAQ devient réellement l’alternative aux libéraux, je crois que la CAQ aura de bonnes chances de gagner. Beaucoup, dont vous, Mme Marcotte avez choisi de voter libéral plutôt que de prendre le risque d’un gouvernement péquiste, n’est-ce pas? Dans une situation ou les sondages donneraient: PLQ 33%, CAQ 30%, PQ 22% et QS10%, vous voteriez pour qui?

  8. Fort heureuse de vous retrouver en lecture! J’aime toujours vous lire et vos propos sont le reflet d’une vraie réflexion… car mettons que « ça manque un ti peu » au QC….

  9. I’m real happy to see you back. You’re insight and good common sense are badly needed in this day and age . Please stay with us.

  10. Ce qui est quand même assez particulier est que ce phénomène ne s’applique pas seulement à notre province. On dirait que l’Occident au complet est en train de perdre la raison!

  11. Bizzare, quand les gens sont questionnés sur ce qui les préoccupent le plus, a l’unisson les choix sont la santé, l’education, les impôts et les taxes. Pourtant, lorsque vient le moment de voter ils choisissent en alternance depuis 50 ans les deux memes partis qui se préoccupent le moins de leurs choix! Allez y comprendre quelque chose. En passant, de voir tous les medias (radio, tv, journaux) embarquer dans le jeu de l’identitaire est degueulasse et irresponsable. Ca occupe le plebe pendant que nos incompétent d’elus nous engouffrent d’avantage dans la dèche. Il y a fort à parier qu’aucun d’eux ne gèrent leurs finances personnelles comme celle de l’etat.

  12. Quelle joie de vous relire Joanne ! Je me pose sérieusement la question: suis-je devenue orpheline politique ? Je suis tellement déçue de nos politiciens tout parti confondu que çà me déprime d’aller voter aux prochaines élections…. Mais comme une bonne citoyenne je sais que j’irai voter mais aucune idée pour qui ou pourquoi…J’ose encore espérer qu’il y aura du changement et du changement pour le bien de tous mais peut-être que je rêve en couleur.

  13. Tu mentionne que tu as vu le RLQ s’effriter. La marche des cols rouges, les 2 rassemblements, des lancements de livre, des columnists dans de grand quotidiens. L’absence de porte voix a laisser la place aux communistes. Le vide se comble. Ce qui nous frustre et ne nous sert pas.

  14. Chère Madame,
    Lisez-donc le livre indispensable de Pierre Tevanian – La Mécanique Raciste – aux éditions La Découverte. Pour le reste le délire se poursuit, le premier résultat ayant été l’attentat de Québec , personne n’est responsable bien sûr mais après les délires continuels des Bock-Coté, des Facal, des Martineau jour après jour, quatre articles par jour parfois plus, la fabuleuse charte sauce PQ, que pouvait-on attendre ? Curieusement (?) le Journal a ajusté sa ligne éditoriale, interdisant les commentaires, balisant les chroniques. Que penser du pitoyable référendum sur ce cimetière musulman…les asticots font-ils du prosélytisme ?
    Le PLQ travaille pour permettre l’irruption d’un parti identitaire, qui va prendre des électeurs au PQ mais aussi à la CAQ, tout est bon. Il faut dire qu’il bénéficie de l’aide sans limite de la Meute, de Pegida, de Vigile, de Atalante, de ceux qui pensent remplacer le PQ par un parti identitaire, du PI (avec son candidat lors de la dernière partielle ouvertement pro-FN), bref de tous ceux obsédés par les AUTRES…Philippe rit dans sa barbe…et notre ami Legault contribue aussi activement en prétendant que l’inquiétude s’installe au pays du Québec.

  15. Notre identité est assurément pas pour un recul. Mon inquiètude est plus l’inertie et la direction souvent à contre courant de nos dirigeants actuels, sans soustraire parfois encore l’attitude malicieuse de ces PLQ. J’ose même croire que la contre-manif saccageuse de Qc le week end dernier a été motivé par et pour un avantage politique à ce sujet. Ingénieux ils sont parfois. Oui moi aussi je perçois vicieux ce cycle du PLQ.

  16. Bon retour Madame Marcotte, on ne vous a pas lu depuis longtemps !

    Le PLQ joue comme toujours depuis l’ère Daniel Johnson fils – Jean Charest et maintenant Dr. Couillard la carte de la division pour la gagner facile !!! La CAQ répond de plus en plus aux préoccupations du peuple du Québec avec les baisses de taxes et sa remise en question de l’immigration massive et du multiculturalisme à la libérale de Justin Trudeau et de P. Couillard.

    Le PQ se cherche beaucoup et la réponse serait simple pour lui dans cette époque de souveraineté en dormance et en recul depuis quelques années. Cette réponse serait d’être le parti de la protection et de la promotion du français au Québec et d’une économie du Québec et d’un peuple du Québec plus indépendant et plus riche libre de ses choix.

    Pour revenir au multiculturalisme, je vous invite à écouter cette extrait et les commentaires de Jocelyn Maclure qui dit qu’il faut remettre en question une certaine forme de multiculturalisme et non le principe multiculturaliste même car même la société Québécoise propose l’interculturalisme une variante de ce dernier. https://youtu.be/LBJ6Qa9LmmM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s