7 réflexions sur “Entrevue à Énergie 98,9 avec Jérôme Landry

  1. Bravo! Joanne pour cette sortie. Certains animateurs sont devenus des caricatures d’eux-mêmes et ils ne sont même plus divertissants.

    Si vivre au Québec c’est une ‘catastrophe’, personne ne les retient!

  2. En réécoutant votre échange avec Jérôme, il semble nous prévenir que le Québec n’est pas à l’abri d’une émule de Trump. Est-ce qu’il ferait allusion à celui qui se garde en réserve avec la République, celui qui s’active frénétiquement sur Internet?

  3. Ce qui me désole dans cette affaire c’est l’affaiblissement des conservateurs si près des élections. Il n’y a pas de remèdes autres à la frénésie libérale qu’un parti conservateur uni derrière son chef même si toutes les idées de leur programme ne nous plaisent pas.

  4. Choi radio x achetée par les frères Leclerc. Peut être y a -t -il de l’espoir pour un retour à la modération…

  5. 2 interventions en 2 jours… Z’êtes finalement de retour pour de bon? Bravo!

    La sortie de Bernier est malheureuse et nous fera revivre un vieux film des années ’80. Been there, done that.

    Aucun parti politique ne répond entièrement et complètement à ses attentes. Il suffit d’y mettre un peu de bonne volonté et le tour est joué. La théorie des petits pas fonctionne mieux qu’un grand saut comme Bernier vient de faire, du moins selon mon expérience personnelle mais nous vivons dans un pays libre et il a parfaitement le droit de faire ce qu’il a fait. Le résultat sera l’affaiblissement du mouvement Conservateur au Québec et peut-être même ailleurs au Canada et ce, au grand plaisir des Libéraux.

    Que pensez-vous de la campagne électorale provinciale jusqu’ici?

    • Merci mais c’était la même intervention en format blogue et en chronique radio. Retour pour de bon? Pas aussi fréquemment qu’autrefois toutefois. Je ne m’engage pas à être aussi productive, mettons.
      Ce que je pense de la campagne électorale provinciale jusqu’ici? Première semaine typique: grosses promesses, grosses dépenses récurrentes qui s’annoncent, candidats qui attirent l’attention, démissions de certains, exclusions d’autres, maisons de sondages omniprésentes. Ce qui me saute aux yeux: faiblesse de l’organisation libérale (chef et de son équipe – où sont ses recrues-étoiles?), la descente confirmée du PQ et la qualité des recrues à la CAQ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s