12 réflexions sur “PM désigné en entrevue: Pour vous faire votre propre idée

  1. Interdire le port des signes religieux pour les personnes en autorité ne représente qu’un minimum. Le nationalisme de Legault demeure très modéré. Pour le Québec, un nationalisme accru s’avère vital. L’immigration de masse, cette noyade migratoire pour paraphraser Lévesque, doit cesser rapidement.

    • On croirait lire les Pinault-Caron…

      Si les signes religieux portés par des personnes « en autorité » avaient une influence quelconque sur les élèves, nous serions noyés sous une armée de religieuses car ce sont elles, avec cornettes et uniformes noirs, qui ont contrôlé les écoles de filles pendant des décennies. Combien de religieuses nous reste-t-il déjà? Une misérable poignée.

      De plus, c’est quand la dernière fois que vous avez vu un juge ou un policier au Québec qui arborait un signe religieux ostentatoire pendant son service? Vous n’en avez probablement jamais vu. On a plutô pu admirer leurs pantalons de clowns et ça nous a pris plusieurs mois à corriger la situation. Dites-moi, avez-vous porté des pantalons similaires parce que les policiers en portaient? Et dans votre entourage…?

      Ce débat a tous les signes d’une solution en quête d’un problème; d’ailleurs, tous les organismes le moindrement branchés sur l’économie l’affirment: nous avons besoin de PLUS d’immigrants pour faire face à la demande. Pas de moins et ces organismes sont concentrés en région, là où la CAQ est le plus présente!!!

      Voir un immigrant comme un ennemi est très dangereux et peut fort bien mener à des dérives regrettables, voire dangereuses comme cela s’est passé dans l’histoire.

  2. J’ai voté pour la CAQ mais c’est une mauvaise idée de vouloir conserver le maudit crucifix de Duplessis à l’assemblée nationale au salon bleu. Il faut montrer l’exemple et l’enlever sinon on donne des arguments à ceux qui dénonce l’interdiction des signes religieux.

    Duplessis fut un grand autonomiste et laissa un Québec sans dette mais pour le reste le pouvoir qu’avait l’Église et son alliance avec l’État était néfaste et les années 60 nous en a libéré car le Parti Libéral du Québec de l’époque était vraiment du côté du peuple du Québec.

    Il faut éviter de faire une laicité à deux vitesses, on interdit les signes pour les personnes en autorités et on enlève les crucifix au salon bleu et dans les tribunaux. Point final !!!

    Le catholicisme a été un asservissement pour les Canadiens-français ! Notre culture n’a plus besoin de cela et sa place est au musée et dans les livres d’histoire. Nos églises sont très belles mais cela est du patrimoine culturel et n’a plus rapport avec la société Québécoise actuel.

  3. J’ai fais paraître un essai dernièrement « L’Occident dans la soupe chaude » et j’y parle entre autres du retrait du crucifix. Je me cite :
    « Le retrait du crucifix de l’Assemblée nationale a été également discuté ces dernières années. Le crucifix n’est pas un signe de dévotion au Christ, mais un symbole de notre passé catholique. Dans l’objectif d’institutions publiques laïques, le retrait du crucifix ne représente pas la bonne cible. Malheureusement, nos symboles historiques sont de plus en plus contestés et oubliés ».
    Bref, effacer notre identité historique pour faire plaisir aux tenants de la rectitude politique et à certaines minorités démontre en réalité un affaissement de notre nationalisme. Réduire notre patrie à un néant historique compromet l’existence même du Québec tel que nous le connaissions. Notre passé catholique n’incarne pas la perfection, évidemment, mais il représente qui nous sommes, d’où nous venons. Fierté, respect.

    • Vous devez être conséquent avec vous-même. Vous ne voulez pas que les gens « en autorité » arborent de signes religieux? Soit. Alors, il faut immédiatement sortir le crucifix de l’Assemblée nationale car s’il y a un lieu au Québec qui symbolise « l’autorité », c’est bien celui là.

      Si le crucifix est un « symbole de notre passé » comme vous l’affirmez, qu’on l’envoie au musée rejoindre tous les autres « symboles de notre passé ».

      Personnellement, je me fous que les gens portent ds signes religieux et mon identité personnelle est suffisamment forte pour que je puisse y faire face. Par contre, si quelqu’un se sent fragilisé par la vue d’un bout de tissu, je lui suggère de consulter. Ça pourrait l’aider…

  4. Le nouveau conseil des Ministres! J’avoue être impressionnée et rassurée! je trouve rafraichissant de constater qu’il existe toujours au Québec des jeunes talentueux qui aient encore le goût de la politique dans le contexte de turbulence actuel.

  5. Une fois de plus je déchante. Comment couper les ailes aux jeunes recrues néophytes? Leur imposer des chefs de cabinet péquistes. (Denis Lessard) La CAQ au pouvoir, les péquistes aux commandes… La cage à homards prise 2…? C’est à désespérer!

    • Denis Lessard a mis l’accent sur les péquistes, mais à ma connaissance il y a de tout dans ces cabinets. Je pense qu’ils sont allés chercher les gens qui étaient disponibles de toutes les couleurs. Même d’anciens membres du personnel de la vieille ADQ (ex: Jean-Luc Benoît).
      Une fois de plus, je vais juger aux résultats. En passant, j’apprécierais que les commentaires des gens sur ce blogue portent sur du contenu et moins sur des humeurs. À l’avenir, ce genre de commentaire ne nous apporte rien et sera mis à la poubelle.

    • Ce sont toujours des humeurs qui s’expriment aux élections. Ce dont j’ai marre, c’est cette espèce de cynisme et d’impatience exprimée envers un nouveau gouvernement. Jugeons aux résultats. FIN.

  6. Je souhaite très sincèrement bonne chance à notre nouveau gouvernement et sans vouloir verser dans le cynisme et ainsi voir mon commentaire se faire « flusher » par l’auteure de ce blogue, je ne peux m’empêcher d’être captivé par la façon dont cette équipe s’y prendra pour faire face aux innombrables contradictions et incohérences que leur chef nous a communiquées avant, pendant et même après la campagne électorale.

    J’ai (un peu) l’impression que la lune de miel ne durera pas longtemps. Certains groupes d’activistes (même du côté patronal!) ont déjà commencé à se précipiter aux barricades et à faire ressortir certains illogismes reliés aux déclarations du chef.

    M’enfin, « on verra » comme disait l’autre…

  7. Je suis de bonne foi. Je veux que ça marche! Il y a va dans l’intérêt de tous les Québécois.

    Je le redis la jeune équipe caquiste est inspirante et semble animer d’une confiance dans leur pouvoir de changer les choses. Je souhaite qu’on leur laissera les coudées franches.

    Quand Philippe Couillard avait décidé de lancer le Québec dans la bourse sur le carbone en début de mandat, cela avait signé la fin de  » la chance au coureur. »

    En ce qui a trait au gouvernement Legault… J’ai aimé le discours rassembleur et modéré de François Legault tenu après son élection.

    Mais ce qui me met sur mes gardes c’est qu’on dirait que pour plaire à certains de ses électeurs il demeure inébranlable quant au retrait du crucifix.. et aussi, le dévoilement de l’identité des chefs de cabinet et du personnel politique « à majorité péquistes » alors que François Legault avait clamé haut et fort que c’en était fini des p’tits amis libéraux.. les p’tits amis péquistes alors??

    Alors oui, je veux bien laisser la chance au coureur mais comme c’est parti, on dirait plutôt que plus ça chance plus c’est pareil! Mais… on verra!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s