Tramway vs métro à Québec: La CAQ doit s’en mêler

Soyons clairs. Régis Labeaume n’a aucune légitimité en ce qui concerne le projet de tramway à Québec. Fin décembre 2017, Le Devoir rapportait même les propos du maire qui défendait son silence en campagne électorale. Tout au plus, promettait-il de prendre quelque temps (2 ans) pour élaborer le fameux projet de transport structurant . Quelle forme allait prendre ce projet? Il était à définir, nous laissait-on savoir. Il allait « consulter »…

Eh bien on s’est fait berner.

Une fois élu maire, le chat sort du sac. Labeaume n’en démord pas. Ce sera un tramway. Il y travaillait depuis 2 ans, paraît-il. Avec qui? On sait pas trop. Sûr de lui, il allait même raconter l’origine du projet de tramway:

« Le premier ministre (Couillard) voulait quelque chose de technologiquement moderne. […] J’ai mis de l’avant le tramway, puis ça a cliqué. »

C’est comme ça que la politique fonctionnait au Québec et à la ville de Québec du temps du duo Couillard/Labeaume. Quand « ça clique », ça clique. Pas besoin d’analyse plus sérieuse que ça. Une idée. Une lubie. Un voyage en Europe. Eh que c’est donc ben cute un tramway ! Et pouf ! Un tramway !

Fin de l’histoire ? Non. Il faut pas. Ce serait trop hasardeux, sinon irresponsable. Pourquoi, me direz-vous ?

Et bien parce qu’avec un tel investissement, il me semble que les Québécois ont le droit d’avoir le sentiment qu’il y a bien eu un espèce de mécanisme de « checks and balances » qui protège le contribuable québécois face à des lubies d’un maire qui n’a pas comme réputation de s’en faire trop trop avec ce que peut en penser les citoyens. Si un maire, tel Labeaume, peut berner à ce point, les citoyens de sa ville, il me semble qu’il doit y avoir un pare-feu quelque part. Après tout, c’est le gouvernement, donc nous tous, qui allons payer la facture.

En effet, près de 3,3 milliards de dollars des contribuables québecois sont prévus pour le fameux tramway de Régis Labeaume. Y a-t-il eu l’ombre du début du commencement d’une analyse des options possibles pour arriver à cette proposition ? Ces fameuses consultations ont-ils produit des propositions qui ont été évaluées ? Où sont les analyses comparatives ? « Il n’est pas question que l’administration Labeaume rende publiques ces analyses », rapporte Le Journal. Mais pourquoi donc ?

Devrons-nous vraiment vivre avec une décision prise à la volée suivant une conversation entre un ancien PM et un maire qui bien franchement, n’entend plus, n’écoute plus, et se comporte comme un autocrate détestable et irrespectueux de sa fonction ?

Pourquoi diable est-ce que le maire, et maintenant le nouveau gouvernement du Québec refuseraient de rencontrer les gens qui proposeraient d’autres options, tel celle du projet proposé par le collectif J’y vais en métro. Pourquoi, comme contribuables, n’aurions-nous pas le droit d’avoir l’assurance que notre nouveau gouvernement responsable et soucieux des fonds publics s’est penché sérieusement sur les alternatives possibles ? On parle d’une composante importante d’une infrastructure régionale ici, non ? Qui a donc si peur de M. Labeaume?

Aujourd’hui, nous apprenions que le gouvernement annulait la rencontre avec les ingénieurs du groupe J’y vais en métro. Mais pourquoi donc ? Elle sera reportée, annonce-t-on. Vraiment ? Peut-on seulement avoir confiance que ce sera le cas ?

La CAQ est maintenant au pouvoir. François Bonnardel en est le ministre des Transports. Ont-ils acheté la paix en acceptant inconditionnellement de ne pas analyser plus qu’il faut des alternatives reposant sur des données plus probantes que l’obsession d’un maire préoccupé par son héritage politique ?

« Écoute, Régis, appuie-nous pour le 3e lien à l’est et on sera derrière toi pour ton tramway. »

Est-ce si inimaginable de penser pareil scénario ? En tout cas, ce serait terriblement décevant. Je n’ose pas y croire.

Le 28 novembre dernier, SOM publiait un sondage portant sur l’alternative d’un métro. À coût équivalent, 76% des personnes sondées préféreraient un métro, contre 15% de partisans pour un tramway. 65% des gens estiment que la Ville de Québec doit étudier la chose. 62% affirment qu’ils utiliseraient moins leur voiture, contre 36% seulement dans le cas d’un tramway. »

Alors, il est où le damné problème d’analyser ce foutu métro? Il me semble que la population, dans ce cas-ci, est tout à fait raisonnable, non? Qu’y a-t-il de si insécurisant et de si politiquement dangereux à procéder à des analyses comparatives et à en débattre publiquement ? Je ne comprends juste pas.

Les Québécois de la région de Québec ont voté largement pour la CAQ en octobre dernier. J’en suis. François Bonnardel est maintenant le ministre des Transports. Il a la responsabilité que les projets payés avec l’argent des contribuables soient songés et qu’ils reposent sur des analyses et non pas sur des coups de cœur d’un maire qui a vraisemblablement fait son temps.

Et de grâce, ne reproduisez pas le tandem Couillard/Labeaume. Écoutez plutôt le message qu’une partie de la population de Québec a lancé au maire dimanche dernier.

8 réflexions sur “Tramway vs métro à Québec: La CAQ doit s’en mêler

  1. Si on suit votre logique : Le maire Labeaume était contre le 3e lien et les citoyens l’ont porté au pouvoir. Pourtant, ce projet se fera quand même.

    Je fais partie des gens qui sont contre le 3e lien et contre le projet du tramway.

    • Voici la logique: Le 3e lien est un projet qui va au-delà de la Ville de Québec. C’est un projet régional. L’avis de Régis Labeaume est non pertinent. Sinon, ce serait comme de dire que c’est la mairesse de Montréal qui doit décider des ponts qui entoure sa ville. Absurde.

  2. Beaucoup de personnes ne comprennent pas combien nous coûte en ESSENCE, Diésel, et perte de temps nos attentes pour traverser les ponts.
    nos coûts vous sont transférés à tous nos clients; de même les émanations des carburants non brûlés.
    et vous ne me ferez pas transporter des charges de Cents milles livres avec des moteurs électriques.
    la Rive Sud, Beauce, Lotbinière descend bâtir à Québec, nos jeunes y vont étudier, d’autres aux Hopitaux, et Labaume aime les tils culs des bottés à tuque qui voudraient qu’on ferme les routes et ponts…
    A gauche, c’est : avance en Arrière…
    Gaëtan Therrien

  3. Les tramway et trolley ont été sortis du Québec à cause des nombreuses accidents et, de plus étant en période de réveil quasi hystérique en environnement. Eh bien allez dans le bas de la ville de Toronto et regardez bien la pollution visuelle des trolleys légèrement différents des tramways seulement de par les roues utilisées . Donc, Napoléon nous ramène en arrière et ce en sa basant sur des réalités Européennes mais, qui ne concordent aucunement les extrêmes et, soubresauts climatologiques d,ici qui passe parfois d’un extrême à l’autre en quelques minutes . Alors, Il est illogique de revenir en arrière juste sous l’effet d’une Carte postale européenne, et ce en plein été ­.. Montréal a abandonné toutes ces méthodes archaïques ainsi que les autres villes principales régionales . de plus Québec à 6 semaines de retard sur Montréal , Sherbrooke et, Gatineau pour les températures et changements des saisons alors !!?? Si, ces villes ont compris ! Alors pourquoi est-ce que Le Paumé ne comprend-il pas !!???

  4. Personnellement, je ne comprends pas du tout cet emballement pour un tramway. Nous en avons eu à Montréal pendant plusieurs années et nous nous en sommes débarrassés il y a 60 ans!!! Je suis allé à Toronto et aussi dans plusieurs grandes villes européennes où le tramway est bien installé et j’ai bien observé leur fonctionnement et je suis toujours aussi interloqué devant ce système très dispendieux à mettre en oeuvre (les infrastructures sont hors de prix), très peu flexible (le moindre obstacle et le tramway est en arrêt complet), peu approprié dans les endroits avec des pentes et qui connaissent des hivers rigoureux (comme Québec) et qui prend beaucoup de place inutilement. Par contre, il est non-polluant. Mais je crois qu’un bon système d’autobus électriques (avec ou sans fils), lorsqu’ils seront fiables et ça viendra bientôt, serait, et de loin, beaucoup plus approprié.

    Pour le troisième lien, je suis totalement contre mais sans être un QS, et de loin.

    Si la construction de ponts et d’autoroutes, qui coûtent une petite fortune à construire et ensuite à entretenir, étaient la solution, ça se saurait et il n’y aurait plus aucune congestion routière dans le monde, or, c’est exactement le contraire que l’on observe. Plus il y a de ponts et d’autoroutes et plus il y a de congestion et d’étalement urbain qui bouffe nos belles terres agricoles et qui nous coûtent une fortune en infrastructures et en entretient. D’ailleurs, François Bonnardel, lorsqu’on lui a officiellement demandé, n’a pas été capable de nommer ne serait-ce qu’un (1) seul spécialiste (UN!!!) de la chose qui appuie le projet du troisième lien. C’est tout dire… Et c’est sans compter sur l’enfouissement des lignes de Hydro-Québec de l’île d’Orléans qui fait maintenant partie du projet mais que personne ne peut vraiment en authentifier la possibilité. Ça ne s’est jamais fait avec des lignes aussi puissantes.

    Les mentalités doivent changer. L’auto à essence est utile mais on doit s’en servir à bon escient seulement et établir des systèmes de transport en commun fiables et confortables si l’on veut vraiment donner en héritage une Terre accueillante aux générations qui nous suivent.

    Je répète, je ne suis pas QS pantoutte!!!

  5. Je suis d’abord contre un 3e lien et surtout contre le projet structurant de Labeaume. Il faudrait en premier lieu étudier l’état du Pont Pierre-Laporte puis celui, surtout, du Pont de Québec. Ensuite, pour moi il ne fait aucun doute que le métro s’avère la meilleure solution. Avant le 3e lien, avant le tramway etc.
    « La durée de vie des infrastructures de métro est cinq fois plus grande que celles de tramway ». Cette seule affirmation devrait convaincre les dénigreurs. Une analyse pointue sur l’implantation d’un métro est prioritaire et nécessaire.

    Labeaume a menti comme jamais un politicien ne l’avait fait dans les dernières décennies. Son projet structurant est un leurre. Quelque chose de bizarre se cache derrière cet appui très soudain. Labeaume a un passé très louche, ne l’oublions pas. Il n’a jamais voulu parler de sa société minière Mazarin. Je ne lie pas les deux. Je ne soulève que des interrogations.

  6. Comme vous dites si bien, c’est pas normal que des politiciens décident de projets que la population ne veut pas, il est aussi inquiétant de voir un maire et un pm décider sans étude rigoureuse de la question d’embarquer dans des projets aussi importants et coûteux !

    Régis Labeaume n’est pas un démocrate mais un petit chef autoritaire à la tête de la Capitale du Québec.

  7. Ma prédiction pour 2019: le tramway, le 3ème lien à classer au rang anecdotique…

    Le montée de la droite religieuse aux USA, ces inconditionnels de Trump, aura créé un contexte idéal pour qu’au Québec et au Canada, une certaine droite rejette la modernité et sa « déchéance »,,

    Le trop plein de libertés est devenu ingérable. Le peuple a besoin d’un dirigeant autoritaire, d’un guide..

    Le vrai débat, le seul qui compte vraiment pour les élites nationalistes québécoises, sera celui qu’ils auront réussi à enfoncer dans la psyché québécoise: le débat identitaire…. Trudeau, cette coquille vide, ce multiculturaliste extrême aura besoin d’avoir les reins solides pour sortir indemnes des tirs regroupés qui vont pleuvoir sur lui.

    On aura beau resté dans le déni, rien n’a changé au Québec.. Le nationalisme économique, la peur de l’étranger, le Quebec bashing… La victimite est en train de reprendre du gallon..

    Le nationalisme identitaire est au cœur du problème au Québec. Les porteurs de cette idéologie n’ont de cesse de garder le Québec captif de son pré carré.. en français svp!

    Ce n’est pas une belle page pour l’humanité qui s’écrit en ce moment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s