6 réflexions sur “COVID-19 – À propos de la transparence du gouvernement

  1. Madame Marcotte

    Monsieur Legault cite des données incomplètes qui résultent en un portrait très trompeur de la situation COVID-19.

    Si vous allez MAINTENANT sur le site (extraordinairement mal fait) de l’INSP vous pouvez constater que le 8 octobre il y avait 9,323 cas actifs confirmés alors que le 27 octobre il y en a 9,348 SOIT EXACTEMENT 25 CAS ADDITIONNELS.

    ET POUR 25 CAS ADDITIONNELS CONFIRMÉS SUR UNE PÉRIODE DE 20 JOURS, DES MILLIERS DE RESTAURANTS, GYMNASES ET AUTRES COMMERCES DE DÉTAIL RISQUENT LA FAILLITE. C’EST DE LA DÉMENCE TOTALE.

    J’ai souligné le mot MAINTENANT parce qu’à 11h30 à chaque jour l’INSP publie de nouvelles données et effectue de nombreuses corrections aux données passées, parfois aussi loin qu’en avril.

    Alors le problème est simple: monsieur Legault ne regarde que les nouvelles éclosions qui ont bien sûr augmenté mais une bonne partie du fort accroissement vient du fait que le nombre de tests de dépistage qui étaient en moyenne de 13,000 par jour en juillet et août est passé à plus de 23,000 par jour en septembre et près de 25,000 en octobre.

    Les données que monsieur Legault oublie de mentionner sont que le nombre de cas “rétablis” augmente très vite lui aussi. De fait il augmente tellement vite qu’au cours des 5 derniers jours soit du 23 octobre au 27 octobre inclusivement le nombre de nouveaux cas actifs diminue.

    Si vous voulez voir l’évolution je reproduis ces données de l’INSP sous la forme d’un tableau Excel de type Google Docs à l’adresse suivante:

    https://docs.google.com/spreadsheets/d/e/2PACX-1vSYByaU9x9RjAIILT2v65iJy8k7PUzFlw0xwLD-j5fTmZTI4d5C4L6ecr0hXwZANAK8dL9RwM1u3Xh_/pubhtml#

    P.S. Je suis un gradué de l’université Laval (Maîtrise en Economique). Jean-Luc Miguë m’a enseigné; je vous en reparle si vous voulez

  2. Bonjour Mme Marcotte
    Vous avez de quoi être fière, quel plaisir vous faites à tous ceux qui se moquent des consignes. La belle mentalité des québécois pour qui c’est toujours la faute du gouvernement. Ce ne sont pas les bénéficiaires des CHSLD qui sont allés chercher le virus pour le transporter dans leur établissement. Mais comme vous dites, ils seraient morts quand même, alors ne pénalisons pas le reste de la population. Le cancer n’est pas un virus et on ne peut rien y faire. Très mauvaise comparaison. Tout le monde en a marre du virus, moi le premier. C’est pas le gouvernement qui va en venir à bout, c’est le comportement des gens en attendant le vaccin. Nous avons tous une responsabilité sociale mais comme environ 25% de la population ne pense qu’à son nombril, je ne suis pas très optimiste. C’est surtout pas la faute du gouvernement, peu importe lequel serait au pouvoir.

    • Si vous lisez attentivement mon texte, vous verrez que le point principal n’est pas celui de déresponsabiliser la population qui fait sa job. C’est celui d’exiger du gouvernement qu’il fasse la sienne. En ça, protéger les plus vulnérables dans ses établissements, c’est sa responsabilité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s