Islamisme radical (1): À propos de la peur

Voici le premier de quelques textes résultant d’une recherche et réflexion personnelles sur l’islamisme radical. 

Écoutez également ma chronique sur le sujet – La peur. La peur de l’autre, de l’immigrant, des réfugiés. Sommes-nous en sécurité? Comment garantir qu’il ne se faufilera pas un islamiste radical parmi les 25 000 réfugiés que le Canada accueillera sous peu?Aurons-nous le temps, d’ici le 31 décembre, de faire les vérifications correctement? Peut-on seulement faire confiance au Haut Commissariat des Nations Unies dans la pré-sélection des réfugiés?

Des questions légitimes qui se voient aussitôt qualifiées d’intolérance, d’islamophobie ou de xénophobie par des gouvernements qui tentent de rassurer la population sans pour autant saisir ce que cachent véritablement des craintes exprimées maladroitement peut-être, mais tout à fait légitimes considérant l’état du monde actuel.

Je n’ai pas aimé voir au-dessus d’un viaduc à Québec une banderole affichant « Réfugiés: Non merci » et me suis consolée en voyant celle qui optait quelques jours plus tard pour un message plus accueillant « Réfugiés: Bienvenue à Québec« .

Lire la suite

Crise des réfugiés: Politique et misère du monde

Réflexion de même: Il n’y a aucun chiffre, aucun nombre de réfugiés, aucune politique d’immigration quelconque, aucune promesse électorale ou autre qui pourrait résoudre ou calmer notre incompréhension et ce que nous ressentons en regardant ces convois d’humains en quête d’une meilleure vie.

Que des politiciens surfent sur ces vagues de marées humaines est absolument abject. Que tous et chacun se transforment en experts en politique internationale en espérant expier son propre malaise et sentiment d’impuissance m’est également incompréhensible.

Lire la suite