Couverture de campagne: Un article sur huit porte sur Duffy!

Chronique à Bouchard en parle du mercredi 26 août 2015 – Un article sur huit porte sur Duffy dans la couverture de la campagne électorale fédérale! C’est la conclusion à laquelle j’arrive après avoir recensé tous les articles qui portent sur la campagne fédérale dans les trois grands quotidiens francophones québécois, Le Devoir, La Presse et Le Journal de Montréal.

Plus encore, durant les 2 dernières semaines, soit les semaines où se tenait le procès Duffy, c’est un article sur 6 (!!!) qui s’est pondu par les journalistes, analystes et chroniqueurs de nos quotidiens (j’ai fait abstraction des textes de lecteurs). Fait non anodin, le procès Duffy a également fait l’objet de 6 « Unes » du journal Le Devoir, sans doute parce que sa chroniqueuse politique Manon Cornellier était pratiquement à temps plein sur le cas Duffy… ou plutôt sur le cas Harper.

Lire la suite

Maintenant au FM 93,3 chez Cogeco 2 fois la semaine!

BouchardEnParleNouvelle chronique! – Suivant le délaissement, par la chroniqueuse et animatrice Myriam Segal, de deux de ses quatre chroniques quotidiennes au FM93,3, je vais avoir le plaisir de parler aux auditeurs 2 fois la semaine, soit les lundis et mercredis matins à 6h30 dans le cadre de l’émission Bouchard en parle.

Pas de soucis; je vous informerai, comme toujours, du lien Internet pour écouter en rediffusion.

Je saisis l’occasion de remercier tous ceux et celles qui continuent de m’encourager à faire ma part citoyenne en partageant avec vous ma perception de la politique québécoise et canadienne. Un GROS MERCI à ceux qui partagent ces liens; sachez que ça compte et que je l’apprécie énormément. Je tenterai par ailleurs de faire honneur à Myriam, femme dont je respecte le jugement et l’ardeur au travail.

Comme première chronique ce matin, j’ai tenté de faire léger un peu et voici ce que ça donne. On échange sur les camps « écolos », les abolitions de certains programmes universitaires et sur le phénomène médiatique Mélanie Joly.

Les indépendantistes cocus

PKPDuceppeBalounesLe chef du Bloc québécois Gilles Duceppe avait beau vouloir minimiser les effets de la décision de la FTQ de larguer le Bloc, il n’en demeure pas moins que le signal qu’envoient les alliés naturels syndicaux aux souverainistes est percutant et révélateur.

Après le rejet par la population québécoise du Bloc québécois à la dernière élection de 2011 (leur nombre de sièges est passé de 49 obtenus en 2008 à 4!), voici maintenant que ce sont les syndicats qui choisissent d’aller « voir ailleurs » avec le NPD, suivis quelques jours plus tard de Québec solidaire qui prend ses distances.

Au grand désarroi des indépendantistes, rien n’y fait si on se fie aux derniers sondages de Léger et de CROP. Effet Duceppe? Estompé. Effet PKP? Nul. Des « bye-bye » de la promise Julie en route vers sa cérémonie de mariage en plein site évoquant l’histoire et le patrimoine du peuple canadien français? Bon simplement pour épater la galerie et les fans de politique-spectacle.

Lire la suite

Épisode de vie: Les jeunes, la pauvreté et l’environnement

Sonnerie de téléphone

— J’aimerais parler à Joanne Marcotte s.v.p.

— C’est moi-même

— D’abord, j’aimerais vous remercier pour votre contribution à chaque année pour le camp des jeunes provenant de familles démunies que nous organisons. C’est très généreux de votre part et nous avons encore besoin de vous cette année.

— Pas de quoi

Lire la suite

La revanche

N’y a-t-il pas quelque chose de malaisant dans l’ardeur que mettent les analystes politiques à couvrir la cause criminelle entourant « l’affaire Duffy »? Ne trouvez-vous pas un brin excessif le traitement qui en est fait, et bizarrement obsessive, l’attitude quasi-jouissive des journalistes?

On parle ici d’un remboursement de dépenses de 90 000 $…  Dépenses faites par le sénateur conservateur Duffy, jugées inacceptables par le bureau de Stephen Harper, mais ultimement remboursées personnellement par l’ex-chef de cabinet du PM, Nigel Wright.

Je le sais. On a voulu étouffer l’affaire (la pression médiatique se faisait sentir) en faisant croire au remboursement des dépenses par Duffy lui-même alors que cela n’a pas été le cas et en s’épargnant peut-être un scandale résultant d’une vérification externe conduite par Deloitte & Touche.

Lire la suite

Trudeau au féminin

Oh, je ne me ferai pas aimer par certains groupes féministes aujourd’hui. Quoique bien franchement, en y réfléchissant deux secondes, on ne sait plus trop comment on peut définir ou qualifier le féminisme de nos jours.

Bref, il y a quelque chose qui m’agace dans le discours politique depuis toujours et c’est cette manie d’en appeler au discours vertueux. Vous le savez, c’est quelque chose que j’ai dénoncé dans L’Illusion tranquille puis dans Pour en finir avec le Gouvernemaman.

Lire la suite