Couillard propose un référendum sur la souveraineté du Québec

Calmez-vous, c’est une blague. Avouez que le titre frappe, non? Mais vous savez quoi? C’est ce que je ferais si j’étais lui. Le PLQ qui promettrait un référendum… Original, non? Non? Pourquoi pas? Ce serait divertissant. Nos réflexes seraient complètement déboussolés. On s’amuserait.

Si les Québécois votent oui, le Québec devient un pays; sinon, on signe la constitution canadienne. C’est un bon deal, ça non? Le PQ propose un « livre blanc » sur l’avenir du Québec s’il est élu majoritaire. Tu parles d’un gros christie de niaisage. Qu’ils « call » un référendum et qu’on en finisse! Après ça, on sera bon pour encore 20 ans à avoir la paix, se remettre les deux pieds sur terre, commencer à mettre de l’ordre dans nos affaires et se re-préoccuper des services à la population.

Je vous le dis, ce serait vendeur!  Vous voulez un référendum, PQ? OK. On y va! On règle ça. Cette année! L’année 1 d’un mandat du PLQ! Tant qu’à divertir le peuple, je pense qu’on ne trouverait pas mieux. Ce serait l’fun. Allez…

Prenez-les par surprise! Parce que la fièvre électorale s’est bel et bien emparée des péquistes. C’est probablement une question de jours, tout au plus de semaines, avant que la PM nous annonce que la loi sur des élections à date fixe, c’était finalement une grosse « joke ». On la comprend. Comme le PQ est minoritaire et qu’il peut être renversé à tout moment, pourquoi est-ce que l’opposition serait la seule à pouvoir « défaire » le gouvernement. C’est injuste, non?

Oui et non. Le mensonge ici, c’est que ni le PLQ ni la CAQ n’ont intérêt à aller en élection. Prétendre d’avance qu’ils voteraient contre le budget (un budget? de quessé? c’est-tu important ça, un budget?) est complètement fallacieux. Ajoutez à cela qu’il faudrait que les deux partis d’opposition veulent renverser le gouvernement et on arrive à un scénario qui exigerait qu’un des deux se fasse hara kiri. Impossible…

Mais une question de même, si vous permettez. Dans le cas où le PQ s’empresserait d’appeler les citoyens aux urnes, il arrive quoi de ces fameuses commissions parlementaires et des projets de loi qui faisaient la fierté du gouvernement? Le projet de loi portant sur le droit de mourir dans la dignité par exemple? Il arrive quoi des mémoires portant sur la charte qu’on n’a pas entendus? Pardon? Le gouvernement veut maintenant tous les rendre publics? Comme c’est commode… et gentil. On va peut-être pouvoir lire les mémoires qui sont plutôt en défaveur de la charte, finalement.

Il reste que, comme on le pressentait, tout ça, c’était juste pour passer le temps. Le temps que les débats sur la charte fassent leur effet sur les sondages en région. Et ça a marché! Il faut croire que le PQ a maintenant tous les chiffres dont il a besoin et que Jean-Marc Léger leur a donné le « Go! ».

En tout cas, il faut leur donner ça au PQ. Ils savent parler à leur base. Du « wedge politics », ils connaissent ça et je gagerais que le vote péquiste va sortir comme il n’a jamais sorti.

On rapporte que le ministre Alexandre Cloutier croit que le livre blanc sur l’avenir du Québec permettra de «mettre en relief les échecs du fédéralisme». Son collègue Pierre Duchesne estime que «le livre blanc, c’est se donner les plans du pays». Ils jugent que l’exercice fera la pédagogie de la souveraineté. C’est ti-pas beau ça? Payé à même vos impôts!

Jean-François Lisée, lui, rêve d’un référendum en 2017, au 150e anniversaire du Canada. Vous imaginez?

À trois ans du 150e anniversaire du Canada (2017), il est temps que les Québécois puissent évaluer s’ils ont joué gagnants en joignant la fédération, a pour sa part estimé le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée, rapporte la Presse canadienne.

Alors préparez-vous, le monde. Vous n’aurez peut-être pas de budget avant le déclenchement des élections (un budget? de quessé?), mais vous savez ce qui vous attend: durcissement de la loi 101, banque de développement économique, économie de copinage, adoption de la charte, batailles avec Ottawa à propos de la charte, livre blanc, référendum.

Des heures de plaisirs en perspective…

16 réflexions sur “Couillard propose un référendum sur la souveraineté du Québec

  1. Tout le monde dit que pour les sondages nous tous devons dire que ns voterons tous pour le PQ pour tronquer les résultats. Très bonne idée…nous allons jouer aussi ou plus dure que vous Mme Marois! Vous voulez nous rouler dans la farine on ne vous laissera pas faire.

    La chose qui m’enrage le plus c »est ce sourire sur les lèvres de Marois comme si elle cachait ses plans sans échecs planifiés d’avance pour nous prendre au piege. Le diable n’est pas loin!

    • Entièrement d’accord sur ce point. Elle dévoilerai son vrai visage au moment où s’y attends le moins et pourra faire ce que Fidel Castro a fait à Cuba et Robert Mugabe au Zimbabwe.

    • Stephane totalement d’accord, cette femme me fait peur. Elle vit sur une autre planète ou l’argent tombe des arbres. Il faut tout faire pour que l’opposition agisse et la débarque . Le peuple l’exige, vous entendez Messieurs Couillard et Legault..

  2. Envoyé à Couillard as a Tweet!.  Heard my love Denis on Maurais, he is always so good.  I wish you had millions and could open your own radio chain and start your own party.

      Renee Houde Edwardh

    514 287 1778

  3. Excellente idée.

    Ça fait des années que je rêve que le fédéral ou un parti provincial surprenne les séparatistes les culottes à terre et fasse un référendum au Québec avec une question claire et limpide genre « Voulez-vous vous séparer du Canada oui ou non? ».

    • Alleluijia! François, je pense moi aussi à cette stratégie intelligente et importante pour que nous nous débarassions de ce système séparatiste qui nous étouffe et qui empêche le Québec de grandir pour enfin faire partie du monde.

      Au printemps nous devrions faire une manif immense demandant au fédéral ou provincial d’exiger cette manière de faire, au lieu de demeurer prisonniers de ce régime et de les regarder détruire notre société sans rien faire. Il faut le faire.

      Pour commencer, il nous faudrait convaincre Couillard et Legault de se réunir ou si impossible d’exécuter une petition sur le site de l’Assemblée Nationale. Qui est près de son député? Il faut mettre de la pression pour que les députés fasse de même avec leurs leaders.

      Si çela ne se realise pas, il nous faut se rendre à Ottawa pour l’exiger d’eux. Assez c’est assez il nous faut agir.

  4. Moi je pense que le grand stratège derrière le PQ est PKP. Robert Parizeau est membre à ses côtés du CA de la Fondation Lionel Groulx. Aussi rien qu’à voir s’activer les Martineau, Parent, Côté, Dufour, Facal.. ils semblent en mission.

    Les Olympiques maintenant.. Depuis les jeux de Vancouver, Marcel Aubut est un excellent ambassadeur pour les athlètes canadiens. Son rêve serait de soumettre la candidature de la ville de Québec.

    C’est de voir Martineau maintenant dénoncer les olympiques! Régis Labeaume a clairement dit qu’il n’en sera pas question sous son règne. Une candidature de la ville de Québec « dans le pays du Québec » rencontrerait-elle autant de désintérêt? Pas sûr!

    On attend le pays! Avec les Péquistes au pouvoir plus question que des évènements célébrant le patriotisme Canadien se déroulent en sol Québécois.
    D’ailleurs JF Lisée a été on ne peut plus clair dans ses intentions d’empêcher la célébration du 150ème anniversaire du Canada.

    Wow! cet été le festival d’été célébrera les 100 ans de Félix Leclerc…Dans le pays du Québec francophone mur-à-mur le folklore québécois sera recyclé, les Claude Léveillé, Pauline Julien, Diane Dufresne, Renée Claude, Raymond Levesque, Claude Gauthier, etc.

    Les Péquistes jouent leur va-tout en ce moment. Ils sont pressés car en septembre prochain se tiendra en Écosse le référendum sur l’indépendance.

    Les Écossais doivent se soumettre aux règles du gouvernement central de Londres.. une question claire.. « Voulez-vous que l’Écosse devienne indépendante? » Un échéancier septembre 2014 et la réponse sera jugée comme définitive.

    Les sondages indiquent que, comme pour le Québec, ce choix ne rejoint que 37%. Donc, il est fort probable que les Écossais disent « Non » à l’indépendance.

    La même chose vaut pour la Catalogne. Madrid a déclaré la tenue d’un référendum « inconstitutionnel ». et l’Union Européenne a tranché, la Catalogne indépendante serait boutée en dehors de l’Union.

    Je sais que les indépendantistes du Québec, de l’Écosse et de la Catalogne entretiennent des liens. Je pense donc que cela représente une motivation de plus pour les souverainistes québécois.

    La gouvernance identitaire depuis l’élection du PQ prévaut sur la gouvernance de la province. Mathieu Bock Côté et ses acolytes expriment clairement que les souverainistes au pouvoir doivent transgresser les lois d’une constitution qui n’a pas été signée par le Québec.

    La majorité silencieuse ne se lèvera pas pour manifester. Trop naïve.. La solution de se débarrasser du PQ elle existe.. Ne pas diviser les votes fédéralistes entre le PLQ et la CAQ.

    Je ne crois pas que les radios de Québec se plieraient à cette stratégie. Le discours qu’ils tiennent, c’est une indignation envers le PQ qui ne semble pas très profonde.. Pourquoi? Parce qu’ils se doutent que PKP tire les ficelles..

    Et que le retour des Nordiques, l’amphithéâtre demeurent leur priorité. quitte à suivre les Cariboux dans le ravin.

    C’est ma perception des choses.. J’espère me tromper!

    • Une façon très claire pour que le reférendum ne passe pas c’est que le fédéral refuse que le Québec devenu indépendant ne se serve pas de la monnaie canadienne. d’obliger que le Québec crée sa propre monnaie. Vous verrez que les moutons québécois retournerons dans la bergerie canadienne.L’infame Madame Marois qui dirige le Québec sous le contrôle de Jean François Lisée ne peut s’imaginer que le Canada va l’empècher de se servir de la monnaie canadienne.
      J’ai été péquiste durant 20 ans sous la période Parizeau, un individu qui voulait vraiment faire l’indépendance du Québec pas seulement faire comme Marois avoir un trip de pouvoir sans plus mais avec Lizée elle perd sa liberté de réfléchir pour le peu qui lui restait de conscience lucide .

  5. Pingback: ROC to Québec : Partez et finissons-en! | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s