PKP et le bonhomme sept heures

PKP_ChoiL’animateur de l’émission du Retour de RadioX-Québec, Stéphane Gasse, a eu beau lui poser la question plusieurs fois et de toutes sortes de façons, le candidat Péladeau n’a pas pu répondre de manière satisfaisante. Plutôt, il a démontré que son désir pour l’indépendance du Québec ne reposait que sur des clichés, pire, sur une insouciance typique des idéologues de la pensée magique.

Pour PKP, l’indépendance ferait en sorte que les gens d’affaires « prennent leur place au soleil ». D’un autre côté, quelques minutes plus tard, il affirme que cela fait 50 ans que les Québécois s’affirment économiquement, notamment avec la nationalisation de l’hydroélectricité et les effets bénéfiques sur les autres secteurs de l’économie québécoise. Ben coudonc.

« Mais on peut avoir HQ à l’intérieur du Canada, non? », lui demande Gasse. « Oui, mais nous sommes à une étape où un peuple a droit à son pays. » Bon. Il donne comme exemple le CRTC qui heurte la souveraineté culturelle du Québec… Gros argument dans la colonne des plus pour l’indépendance du Québec. Ben coudonc.

Pour une nième fois, « Faites-nous la démonstration que la souveraineté, ça vaut la peine. En quoi c’est bon financièrement, économiquement, M. Péladeau? ». Incroyablement, le candidat se replie sur un vieux fond d’ignorance que je croyais avoir disparu.

Péladeau: « Ce débat de la péréquation, c’est une affaire de bonhomme sept heures!  On en envoie de l’argent à Ottawa. En avons-nous pour notre argent? » 

Euh… Oui… Je comprends que la chef de son parti, Pauline Marois se moque bien des grandes firmes spécialisées dans l’analyse économique, mais il n’est toujours bien pas obligé de reprendre ses propos imbéciles, non?

La première ministre a accueilli comme une bonne vieille blague l’analyse de la firme spécialisée dans les nouvelles économiques Bloomberg sur la nervosité des marchés et une possible décote de la province, si elle conserve le pouvoir.

«C’est la théorie du Bonhomme Sept Heures, a-t-elle réagi. On connaît la rengaine. Ils la ressortent, à chaque fois. – Michel Corbeil, La Presse. Lire également Antagoniste.net ici à ce propos.

Honnêtement, j’ai presque peur de vouloir comprendre ce qu’il y a derrière de tels propos. Que voulait donc dire PKP?. Est-il ignorant? Veux-il jouer sur la corde sensible des Québécois qui croient encore que c’est le Québec qui fait vivre le Canada? Ignore-t-il les chiffres? Est-il si insouciant du fait que le Québec reçoit plus de 9 milliards $ de B.S. du reste du Canada et qu’au net, le Québec reçoit 16 milliards $ de plus d’Ottawa que ce qu’il y envoie?

Pire que ça, s’adresserait-il au P’tit Québec insécure qui croira ça? Affirmer une telle chose peut peut-être passer sur les ondes de certains médias. À la radio de Québec? Franchement, il a eu l’air fou.

En matière d’État, « On ne peut pas faire table rasa », dit le candidat. L’État après tout a été un vecteur important du développement économique des francophones. Encore ici, PKP rappelle un moment où l’économie n’était pas l’affaire du « nous », Québécois, Canadiens français. Vraiment? Obligé de revenir à une époque pré-révolution tranquille pour justifier l’indépendance du Québec? Un peu comme un adolescent qui blâmera éternellement ses parents de l’avoir maintenu dans l’ignorance et la dépendance? You gotta be kidding me. Grow up!

« Il a fallu un État pour s’affirmer », selon PKP. Encore aujourd’hui, Monsieur Péladeau? Vraiment? Avez-vous si peu confiance dans les gens d’affaires du Québec?

À la question « Faut-il donner un régime minceur à l’État considérant qu’on est face à un mur? », le candidat Péladeau croit que l’État peut être plus efficace en adoptant de ce qu’il appelle des « considérations de l’entreprise privée ». Comprenne qui pourra. La gauche efficace? Sérieux, c’est l’IEDM qui doit retenir son souffle aujourd’hui.

Face au mur, face au cul-de-sac dans lequel se trouve, le Québec est très endetté, reconnaît Péladeau, mais on fait trop souvent abstraction de l’extraordinaire actif détenu par les Québécois, Hydro-Québec, selon lui.

PKP a-t-il l’intention de suggérer au PQ de vendre Hydro-Québec?

« Si pour toutes sortes de raisons, la collectivité décidait de vendre HQ. Ça vaut combien? 80? 90 milliards $? C’est d’autant de ressources qui vont diminuer l’endettement. » – Péladeau

Eh ben. Contente de l’apprendre. Je me demande seulement ce que les militants de son parti en pensent. Est-il à HQ pour la vendre, finalement?

Péladeau reconnaît que les véhicules qui ont favorisé l’affirmation nationale ont été l’État, puis le second, le syndicalisme. Et en passant, on ne peut pas dire que le syndicalisme a été mauvais, selon le PKP-nouveau. Incroyable! N’y a-t-il pas des limites à toute cette mascarade?

Bref, pas impressionnant. Pas impressionnant du tout. Décevant. Populiste. Et rien pour briser un patrimoine que les indépendantistes veulent éradiquer de leur histoire: l’attachement au Canada de plusieurs Québécois, toutes origines confondues.

Bravo Stéphane Gasse. Très bonne entrevue qui mérite d’être entendue dans toutes les régions du Québec.

P.S. Lire également aujourd’hui, mon texte sur le sondage de ce matin.

25 réflexions sur “PKP et le bonhomme sept heures

  1. Pingback: Sondage 15 mars : Un début de polarisation confirmé | Le blogue de Joanne Marcotte

  2. PKP est la preuve vivante qu’un entrepreneur québécois peut réussir dans le cadre fédéral qu’offre le Canada. Il n’est pas crédible pour 2 cennes.

  3. Qu’est qui te surprend dans tout ça Joanne? Il est en fin de compte l’enfant-roi du gouvernement péquiste. Le gouvernement ne lui a jamais dit non en ce qui concerne les subventions. Corrige-moi si je me trompe. C’est Bernard Landry qui était Premier Ministre lorsque les subventions ont commencé à pleuvoir. C’est via la banque du Québec qu’il a reçu une subvention au delà de 400 millions pour Vidéotron. On l’appelait l’éléphant blanc. N’Est-ce pas Bernard Landry qui était Premier Ministre? Alors comme tu vois, Joanne, ces compagnies ont toujours vécu à la solde du gouvernement péquiste donc avec notre argent. Même chose avec Nurun. C’est grâce aux contrats du gouvernement si la compagnie va bien. En passant comment ça se fait que l’Office de la Langue Française ne tombe pas à bras raccourcis sur M. Péladeau. Nurun n’est pas francophone. Mais on lui pardonne tout à cet enfant-roi. Je devrais le savoir puisque je suis anglophone. On préfère mettre les bâtons dans les roues des petites PME qui font tout pour essayer de fonctionner sans subventions du gouvernement.

    J’espère sincèrement qu’on ne sera pas remis entre les mains d’un personnage tel que Pierre Karl Péladeau. Il rêve en couleurs. Pourquoi pas? Il n’avait qu’à tendre la main et on lui donnait ce qu’il voulait.

    • Videotron tout compris a couté 6 milliards de $ a la CDPQ…Achat, intérêts perdus, actions inrevendables…sans compter les subventions supplémentaires a des compagnies comme Nurun, les contrats autres, les publications dans les journaux du groupe, la télévision, etc..

      C’est un héritier, le fils de son père, en-dehors du Québec, pas grand chose.

      Ce n’est pas Jeff Bezos de Amazon, mais il terrorise tout ce qui bouge dans les medias au Québec, un plutocrate local, quand on voit des rentiers fédéraux comme Duceppe ou des vestiges nationalistes du passé comme Lise Payette monter a sa défense, on peut comprendre qu’il s’agit d’une cotterie qui passe son temps a s’obliger mutuellement.

      Il n’y a pas de concurrence réelle pour le cable, la télévision, le cellulaire, internet au Québec et au Canada, il suffisait d’entendre les gémissements de PKP au CRTC encore récemment pour comprendre qu’il rêve d’un monopole québécois, rien d’autre.

  4. Ben voyons! Le magnat de la presse qui en mène large dans la république de bananes, c’est du PKP tout craché et ça lui suffirait…Après tout, il est gras dur, le monsieur.

    Pis, Hydro-Québec, ce sera la tout première demande des Américains le lendemain du référendum.

  5. Ce que je trouve vraiment ridicule avec Péladeau c’est qu’il lève le poing comme aurait pu faire un jeune désargenté qui se pique d’avoir lu « Le Capital ». Qu’est-ce que c’est que ce fils de matérialiste, extrêmement matérialiste lui-même qui demande une place au soleil ?

    Je trouve ça hautement surréaliste d’entendre ce type qui prend le gouvernement du Québec littéralement comme un tapis volant ou une arme pour aller défendre ses intérêts personnels à Ottawa. Harper a du lui courir sur le haricot ou lui faire croire qu’il était un pauvre milliardaire qui se faisait abuser (violer tiens le mot passe-partout…) quand il a parlé pour avoir plus de concurrence pour que les vendeurs de cellulaires arrêtent de nous voler par exemple.

    Quelle est la prochaine vulgarité que Marois va attirer ? Quel vendeur de patates frites sur le bord de la 138 pourrait nous faire un ministre ? Pourquoi pas Breton ministre des bouteilles vides ou Louise Mailloux ministre de la condition féminine ?

  6. ce débarrasser du CRTC pour créer le CRTQ qui serait controler par lui et dicterais les regles pour ses compagnie chercher pas plus loin

  7. Faut être naïfs pas à peu près pour croire que Peladeau est entrer en politique pour autre choses que ses intérêts personnels. Par ailleurs, il serait temps que quelqu’un nous dresse le bilan de Peladeau depuis qu’il a pris la relève de son père. Pas sur que c’est bien reluisant.

  8. Pierre Péladeau, père, avait envoyé son fils PKP s’occuper de Quebecor World en Europe.Son père est décédé et, peu de temps après, Québécor World faisait faillite. PKP a pris les rennes de l’entreprise de son père en 1999.

    Alors que les affaires péréclitaient pour Quebecor, Vidéotron s’est retrouvé à vendre.. C’est le PQ et Bernard Landry qui ont approché PKP pour lui offrir un partenariat très avantageux pour Quebecor dans l’achat de Vidéotron..

    La Caisse de dépôts a investi plus de 3 milliards dans cette aventure. Encore aujourd’hui, un manque à gagner de 1,3 milliard dans les fonds de la Caisse.

    Québécor a été catapulté grâce à ce partenariat.. Ensuite Julie Snyder est apparue dans sa vie et a facilité les contacts de ce gars timide avec le monde artistique.

    Brian Mulroney avait déclaré que PKP avait compris, suite à son échec à l’International, qu’il valait mieux placer ses billes au Québec et au Canada et que.le contexte linguistique au Québec était idéal pour la convergence..

    Ne vous demandez pas pourquoi on veut renforcer la loi 101.. pour garder les Québécois unilingues captifs de l’Empire Québécor, peut-être?..

    Vint ensuite une Équipe se hockey. Difficilement remis de la vente du Canadien qui lui avait échappée, il s’est retourné vers Québec. Une Équipe nationale de sport a une portée politique pour les nationalistes.

    On a appris ces derniers jours que lors des tractations de Labeaume dans le dossier de l’amphithéâtre, l’entrepreneur secret qui laissait entendre vouloir investir dans un amphithéâtre à St-Augustin, était nul autre que Québécor.

    Une forme de chantage qui a finalement abouti à la construction de l’amphithéâtre avec les fonds publics et la gérance donnée à Québécor. Il avait fallu contourner une loi pour que cette transaction puisse se faire.

    Depuis PKP a étendu ses tentacules médiatiques au Canada. Un contrat touchant les provinces de l’Ontario, de l’Alberta et de la Colombie Britannique a d’ailleurs pu être signé récemment par Vidéotron, grâce aux Conservateurs,

    Les Hommes d’affaires canadiens anglais sont en furie en ce moment. Et pour cause, jamais PKP n’avait fait mention de ses intentions indépendantistes pour le Québec. Ils se sentent trahis.

    Même que dans la publicité de Sun, propriété de QMI (qui se spécialise dans le « Québec bashing!!) PKP la réalisait sous fond de nationalisme canadien avec la feuille d’érable..

    Qui peut encore prétendre connaître maintenant PKP et surtout prendre le risque de lui laisser le pouvoir absolu dans la République dont il rêve donner à ses enfants??

  9. le CRTC qui heurte la souveraineté culturelle du Québec…..et Péladeau. Voilà la raison de ce saut en politique. Le CRTC est le dernier rempart pour contrer la convergence.
    Qui peut prédire l’avenr de son empire dans un Québec souverain.

  10. je comprend les rumeurs qu,il a été tassé par les actionnaires dernièrement avec une pensée de la sorte . je ne lui laisserais même pas ma tire-lire de mon enfance ..merci et au revoir pantin !!???

  11. Le Québec recoit moins d’argent(par habitant) de la péréquation que le reste du pays , c’est un fait indéniable . Ils ont prit les chiffres et les ont tournés , comme d’habitude…

    • Ces chiffres ne sont pas très durs à trouver. Le Québec touche moins de péréquation par habitant que l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et le Manitoba. De plus, « à l’inverse de la tendance globale, les montants de péréquation reçus par le Québec tendent à diminuer depuis 2010 ».

      « L’existence de services publics plus « généreux » au Québec est donc d’abord et avant tout le résultat des revenus autonomes que le gouvernement du Québec perçoit. »

      Citations tirées d’un article très intéressant: http://www.iris-recherche.qc.ca/wp-content/uploads/2014/03/Note-Perequation-WEB.pdf . Bonne lecture.

  12. C’est un État entrepreneur que Marois avec l’aide de PKP veur faire avaler aux québécois. C’est presque du communisme déguisé qui mènerait le Québec encore plus bas qu’il l’est présentement. Ça me réjouit de lire autant de personnes sur ce blogue qui n’accepte pas le Régime de bananes que propose le PQ.

  13. Rémi tient ses chiffres de Pierre Fortin et de l’IRIS et leurs analyses jovialistes qui usent en abondance de raccourcis intellectuels..

    Martin Coiteux est l’économiste réputé pour sa rigueur. Il fait parler les « vrais » chiffres et a très souvent confronté les arguments économiques biaisés des Lisée et Fortin.

    L’IRIS c’est Yves Michaud et Jacques Parizeau.. des pelleteux de nuages de la vieille garde souverainiste,.. des faucons pressés..

    Cette histoire de bonhomme sept heures « reprise pas PKP » fait plus mal encore à PKP que sa déclaration émotive du 10 mars devant les militants en délire..

    Peut-être s’est-il projeté l’espace d’un instant dans la peau d’un certain Général De Gaulle en fin de carrière sur le Balcon de l’Hôtel de ville de MTL.

    Cela on peut le pardonner à un nationaliste mais le discours réducteur des transferts d’Ottawa vers le Québec a remis en doute sa compétence en matière d’économie..

    Hilary Clinton est invitée à tenir un discours devant les membres de la Chambre de Commerce de Montréal mardi prochain. Un hasard??

    Pas sûre que son discours sera dirigé en appui à l’indépendance. Les documents de Washington « dévoilés il y a quelques jours » révélaient que Bill Clinton n’aurait pas donné son appui à un « Oui » en 1995.

    N’existerait-il pas dans ces deux « ingérences déguisées » américaines un avertissement aux Québécois…

    La désagrégation d’un pays comme le Canada ne se fait pas sans conséquences. Surtout qu’au Canada, on n’est pas sans savoir que quand les USA toussent on attrape le rhume.

    Et pendant ce temps-là, Legault et la CAQ se rassemblent pour sauver « la soldate Marois ».

    J’espère que les citoyens de la région de Québec auront tiré une leçon du piège de PKP dans lequel ils se sont laissés entraîner..

    Le sens critique est plus nécessaire que jamais envers les motivations de François Legault..

    Il tente de faire croire que la CAQ pourrait soulever une vague orange!!!!.. comme le Canadien qui hier a su remonter la pente pour remporter le match!

    Serions-nous imbéciles au point d’avaler cette autre couleuvre?? J’espère que non!..

    Grandir de ses erreurs! Voilà l’occasion qui se présente à nous en cette campagne électorale.. Il faut empêcher le PQ de reprendre le pouvoir même minoritaire.. La comédie a assez duré!

    .

    • Dieu que tu as raison. Elle ne doit pas prendre le pouvoir même minoritaire. On peux-tu avoir un gouvernement stable pour 4 ans sans se faire casser les oreilles par un référendum.

    • Parizeau un pelleteux de nuages! Elle est bonne celle-là. Il me semble tout de même qu’il a grandement contribué à l’avancement du Québec aux côtés de René Lévesque.

      Pour ce qui est de Rémi et des chiffres de l’IRIS vous n’avez qu’à demander au fédéral:

      http://www.fin.gc.ca/fedprov/mtp-fra.asp#Quebec

      Ah tiens, les mêmes chiffres!

  14. Pingback: Sondage CROP-La Presse : 2/3 des Québécois croient à un référendum | Le blogue de Joanne Marcotte

  15. @Mathieu et Rémi. Je vous rappelle que le dernier chèque de BS que le Québec a reçu c’est quand même plus de 9 MILLIARDS (9,000,000,000$)…Pis c’est pas assez? Vous voulez être les plus BS du pays? C’est gênant, j’ai honte…

    • Ce que je crois, c’est que l’économie canadienne (et les salaires plus élevés ailleurs qu’au Québec) se maintient artificiellement grâce aux revenus pétroliers de l’Ouest. Je crois aussi que le Québec, sans posséder de telles « richesses » naturelles, est loin d’être un État pauvre, même sans les redevances du fédéral. Ai-je honte qu le Québec soit plus « pauvre » que l’Alberta et la C.-B.? non. Ceux qui devraient avoir honte, ce sont les partisans d’un gouvernement conservateur dont la plus grande obsession est l’expansion de l’industrie pétrolière la plus sale de la planète.

      Même si je suis indépendantiste, je peux dire que j’étais très fier de voir les Québécois voter massivement pour le NPD aux dernières élections, même si ça n’a eu AUCUN effet au niveau des politiques fédérales. Ne voyez-vous donc pas que le fédéralisme canadien, son parlementarisme archaïque, sont cassés?

  16. Pingback: Jour 14 : Un intermède avant les débats (sondage Ipsos-Reid en prime) | Le blogue de Joanne Marcotte

  17. Pingback: Mes "pas pires" blogues de campagne | Le blogue de Joanne Marcotte

  18. Pingback: Un p’tit mot avant de quitter 2014 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s